1

Dindes voilées, vous êtes aussi libres qu’un esclave fier de porter ses chaînes

Au nom de votre Allah impuissant et impotent, je vous souhaite d’aller peupler son grand bordel pour l’éternité et maudis vos hommes et les envoie cramer en enfer pour avoir fait de vous des zombie « women of Satan », où vous pourrez jouir pour l’éternité de beaux étalons à la puissance sexuelle de 100 Mahomet. Ceci dit, que pensez-vous de cette affaire qui secoue l’Iran en ce moment : une avocate musulmane comme vous, mais autrement plus intelligente que vous, condamnée à 38 ans de prison et 138 coups de fouet pour avoir défendu la cause des femmes qui font tomber le voile ?

Mesdames, si le port du voile est obligatoire là-bas, pourquoi nous faites-vous  croire que son choix est un choix personnel, libre et non empreint de contrainte ? Ne me dites surtout pas que vous avez une meilleure connaissance de l’islam que les honorables et courageuses femmes iraniennes qui militent contre le voile de l’infamie, que vous êtes mieux cultivées et instruites qu’elles, car de vous à moi, et vous le savez fort bien, il n’y a pas photo entre vous. Ce serait faire insulte à ces admirables femmes.

Ne comparons pas l’incomparable et ne rabaissons les femmes iraniennes à votre niveau, elles qui ont vu  leurs droits fondre comme neige au soleil à cause des maîtres esclavagistes. Je ne me permettrai jamais de faire un tel parallèle entre vous et ces femmes instruites et connues pour leur haut niveau d’études, majoritairement, contrairement à vous dont la plupart n’ont jamais ouvert le Coran de leur vie et vous savez bien pourquoi ? Illettrés et ignorantes.

Le port du voile n’est pas plus libre qu’un esclave obligé de porter ses chaînes. Je vous fais grâce de la vraie histoire du voile associée à la prostitution sacrée. Je crois même que le Calife Omar qui avait imposé le port du voile aux femmes musulmanes voulait voiler le démon qui sommeille en vous, et même avec le port du voile, comme chez vos congénères égyptiennes, vous n’êtes guère protégées des agressions sexuelles de vos primates en mal de sexe.

Si franchement son port n’était pas dénué d’arrière-pensée idéologique et politique – dont vous êtes devenues le porte-étendard – vous pensez bien que vous ne l’auriez pas porté et vous savez comme moi que certaines d’entre vous le font par mimétisme ou contre leur gré, contraintes et forcées.

En tout état de cause, quels que soient les motifs qui prévalent à son port, vous n’êtes pas sans savoir que pour votre Mahomet, vous êtes la pire calamité qu’il ait laissée derrière lui à ses primates et que vous irez peupler l’enfer.

Vous vous mentez à vous-mêmes et vous nous mentez. Le voile ne fait pas la femme chaste et vertueuse et ça vous ne pouvez pas le nier.

Salem Ben Ammar