Dire que Lætitia Avia a une couleur de merde est indigne

Publié le 23 mai 2020 - par - 45 commentaires - 1 224 vues

C’est Françoise Giroud qui disait, il y a quelques décennies :”La femme serait vraiment l’égale de l’homme le jour où, à un poste important, on désignerait une femme incompétente.

Dans la  sphère politique, incontestablement, la prophétie s’est réalisée, pas forcément pour le meilleur. Et dans notre société de réseaux sociaux, chacun et chacune, ou presque (je refuse obstinément d’utiliser l’écriture inclusive, qui n’est pour moi qu’une absurdité intrusive, due aux malades de la féminisation à tout prix. Je referme la parenthèse) se croit autorisé à donner son avis sur tout et n’importe quoi, n’importe où, n’importe comment. Pas toujours du meilleur goût !

Tout comme la liberté des uns s’arrête où commence celle des autres, la liberté d’expression a ses limites. Il ne convient pas de confondre liberté d’expression et liberté d’insulter. Ce qui est trop souvent devenu la règle.

Le sujet qui nous occupe ce jour : la polémique née d’un post de Michel Bousquet, colistier de Robert Ménard, pour les municipales, s’exprimant à propos de la députée LREM Lætitia AVIA : « Elle s’exprime comme une merde dont elle a la couleur ! Comment peut-on foutre çà ministre ? Mystère ! ». Informé de ces propos le maire de Béziers a exigé la démission immédiate de Michel Bousquet. Une polémique sépare les pro et les anti-Ménard.

Pour être tout à fait claire, je précise être assez souvent en désaccord avec les opinions et prophéties émises dans ses articles par Jacques Guillemain, mais pas au cas particulier où je suis sur la même ligne. Par ailleurs, il ne faudrait pas croire que je prends la défense de la députée. Très loin de moi cette idée. J’approuve tout ce qui lui est reproché, sauf la couleur de merde qui lui est attribuée. C’est vulgaire, stupide et de plus contreproductif pour notre combat. Cela n’apporte rien, au contraire cela nous rabaisse.

Bref, toute vérité n’est pas bonne à dire, encore moins à écrire ! Et cela quels que soient les torts de la personne incriminée. Ce genre de propos ne peut se concevoir que dans des conversations privées. Et puis sachons garder à l’esprit qu’un même fait présente deux aspects indissociables : la forme et le fond et qu’un fond incontestablement exact peut être détruit par un vice de forme.

Ainsi, Robert Ménard, qui a maintes reprises, a fait la preuve de sa pugnacité, de son courage n’a pas à être critiqué pour sa réaction de bon sens. Il a d’ailleurs tempéré sa décision en déclarant : « « La loi Avia ouvre des dérapages de l’ordre de l’interprétation. On donne à un opérateur privé un pouvoir sur ce qui est acceptable de dire. C’est aussi la porte ouverte vers des glissements dangereux que l’on connaît parfaitement, surtout quand on voit le poids de la bien-pensance dans notre pays. »

Vu sous un autre angle, ce M. Bousquet n’a sans doute pas réalisé le tort qu’il faisait, ou pouvait faire, au maire de Béziers, par ses propos.

Christine Tasin, de son côté, donne tort à Robert Ménard : « Avia, comme son mentor Macron n’est pas un adversaire politique, mais un ennemi. Et ce n’est pas parce qu’elle est noire quelle doit tout se permettre. C’est une créature abominable à qui on doit le pire, toujours, et que l’on doit éviter de défendre, quoi qu’il arrive, parce qu’elle est notre ennemie, l’ennemie de la France. »

« Et ce n’est pas parce qu’elle est noire quelle doit tout se permettre… entièrement d’accord sur ce point… mais pas sur l’allusion à la couleur de la « matière ». Propos maladroit dont on ne sait que trop qu’il débouche sur une polémique… ou pire, à moins de vouloir donner des bâtons pour se faire battre !!

Oriana Garibaldi

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Mathilde Leseigneur

L’insulte nous met dans le même sac que nos ennemis.Je déteste que l’on s’attaque au physique des personnes. C’est nul, lâche et contre productif.

Lisianthus

C’est aussi la couleur du chocolat, noir ou au lait, et quand j’en savoure, je ne pense JAMAIS à Mme Avia ni à Sibeth NDiaye… Pour ne pas gâcher mon plaisir ! L’insulte est l’arme des idiots sans arguments.

HELLENE

Selon moi ( et je ne pense pas être la seule ) Avia et Belloubet sont d’une laideur monstrueuse et deux saloperies finies. Vis-à -vis de la première , il s’agirait de racisme. Et pour l’autre?

saurer

Christine Tassin à bien cerné le problème. Tous ces excréments du pouvoir sont nos ennemis irréductibles, et cette avia en est l’exemple type.

Erinye

Je partage l’avis de Mme Garibaldi. Ce n’est pas parce que je ne suis pas du tout d’accord avec la loi liberticide proposée par Mme Avia que je me permettrais d’insulter cette personne. L’insulte est une absence d’argument.
R. Ménard a bien fait d’exiger la démission de M. Bousquet.

poiropardix

Psssitt à mon avis Ménard n’a rien gagné,une remontée de bretelles officielle suffisait.
C’était suffisant dans le décor,M Bousquet n’a tout de même pas mordu Avia.
Ah une mauvaise langue me dit qu’il sortait de table!

poiropardix

Holla !Respecter un peu la merde ,toute les merdes?J’engraisse mon jardin avec du fumier de cheval,jamais je ne mettrais de l’AVIA.Et l’odeur hein c’est important l’odeur.Ce monsieur Bousquet a parlé trop vite,il a confondu l’utile et le déagréable

Hagdik

L’odeur alors ?

JOSEPH D ARIMATHIE

ca nous pompe l air cette histoire ! disons pour en finir que cette LOI BANAVIA EST UNE GROSSE MERDE . NA !

JOSEPH D ARIMATHIE

n empeche que c est une GROSSE MERDE !le congo chez tintin , ca plait a toute la vermine qui a vote , qui vote et votera pour le psychopathe .

Soazig NEDELEC

..celle là..elle vient du Togo, ce doit être une prêtresse vaudou..

POLYEUCTE

A force d’écrire la même chose depuis des jours. Merci Oriana !
Mais le “Discernement”, pour rester simple, n’est plus de ce Monde…

ouranos

Partie 1/ la cible de cette affaire est ailleurs ! c’est l’electorat ennemi de merdacron !cadre de cette tempête dans un verre d’eau ? : c’est la une différence apparente entre verser le premier sang en étant outrancièrement agressif et répondre a une agression verbale de la partie opposée dans le cadre d’une surenchère.Or c’est ici la cible qui a en fait versé le premier sang . si elle n’a pas versé le premier sang ouvertement contre la bande a menard , elle verse le premier sang de façon subtile et presque subliminale. En effet c’est bien une agression grave de sa part de s’attaquer OUTRANCIÈREMENT a nos libertés constitutionnelles , coutumières élémentaires consistant a dire ouvertement et de façon polémique ce qu’on pense . a la façon de l’URSS et du régime NAZI .

ouranos

Partie 2 / le responsable de cette phrase a donc agi dans le cadre d’une LÉGITIME DÉFENSE vitale (le droit de critiquer le régime nazi en le brocardant violemment ) , il n’y avait donc pas lieu de le virer comme si nous avions des comptes a rendre a la lie du pouvoir usurpé. Il ne serait guère étonnant que cette affaire aurait été fabriquée de toutes pièces avec comme par hasard micros et vidéo sur place , pour nuire a menard et surtout pour « FAIRE UN EXEMPLE » au public POUR ANESTHÉSIER les velléités de protestation au motif martingale de « racisme » ; la merdacronie nous a habitués a ce genre de cinéma en décrédibilisant les gilets jaunes accusés de racisme , antisémitisme ( ! ! !) , anti PD , anti muz ETC ETC pour se maintenir coûte que coûte au pouvoir .

Rems

Une polémique et alors ? On est en guerre contre ces dictateurs et vous avez peur des mots ? chochotte………..

Daniel

Il y a dans notre bonne langue française mille autres insultes bien plus blessantes et graves qui ne sont pas racistes et qu’aurait dû employer le sbire s’il avait eu du vocabulaire. D’ailleurs le racisme je ne vois pas très bien ce que c’est, surtout depuis que la race n’existe plus ! C’est peut-être une dernière forme d’humanisme ?

Anne-Marie G

C’est certes un propos “maladroit”, inapproprié comme on dit aujourd’hui, que l’on ne doit réserver qu’au privé – tout en sachant qu’une terrasse de café ne l’est plus (affaire Galiano), ou même un guichet de gare (affaire Guerlain) – mais seulement si on met entre parenthèses la terrible situation de péril pour la souveraineté, la pérennité de son histoire et de son identité. Une mairie bien gérée c’est certes bien, mais cela vaut-il de sacrifier un militant patriote qui a accepté de sacrifier sa tranquillité et celle de sa famille pour une cause qui le dépasse ? Il y en a tant que ça de militants à sacrifier, à décourager, comme Ménard le fait alors que nous approchons dangereusement du point de non-retour ?

Hardi !

“Une couleur de merde” Diantre ! Quelle audace, nonobstant l’exactitude de la fréquence du spectre lumineux attribuée. Si les polémistes du XIXème siècle voyaient ça, ils lanceraient des tomates.
La loi Avia supprimant encore un peu plus de ce qu’on est bien obligé d’encore appeler liberté d’expression, en revanche, n’est pas du tout indigne.
Tant que les patriotes et autres défenseurs croiront qu’un comportement honorable et “digne” est encore de mise devant des gens qui se livrent à votre génocide, on n’est pas sorti de l’auberge.
On ne combat pas des bandits avec le code de la chevalerie, mais les antiques règles de la guerre.

G.A. Custer

“Bref, toute vérité n’est pas bonne à dire, encore moins à écrire !” C’est vous qui l’écrivez…
Celui qui a dit la vérité, il doit être exéculté !

jacquelin

Un chef de file , qu’il soit maire ou chef de parti , se doit de défendre ses ouailles , quel que soit le propos

cloric

On pourrait dire que les blancs ont une couleur de sperme…….

SAINT-MARC Jean-Paul

Si on parlait d’odeur…
Aucune ambiguïté, ce pouvoir est pourri !

Marnie

Je persèvère… Non seulement elle a une couleur de merde mais son cœur et son esprit sont à l’identique.

bernard

il faut cesser l’hypocrisie !
vous savez comment parlent les hommes politiques entre eux ? des femmes particulièrement ?
il y’a eu un film à ce propos avec des sosies de chirac, sarkozy, villepin, pasqua et cie..
pas triste !
comment parlent les gens entre eux , dans les bistros ? comment parlent les noirs, les arabes sur les réseaux sociaux EN TOUTE LIBERTE (rappelez vous Mila) ?
Laissez nous vivre et faites pas…CHIER !!!!
les propos de Bousquet j’aurai pu les dire moi même et mon meilleur ami est un africain !
d’ailleurs les africains se traitent en permanence entre eux de sale négro, nègre et cie…

Mathilde Leseigneur

Je me contre fous de la façon dont les politiques et les racailles se parlent.Je les déteste et ne veux en aucune manière leur ressembler.

Emile

Non ce n’est pas indigne
Ce qui est indigne c’est qu’une telle guenon soit chargée par le gouvernement de porter une Loi scélérate

LANKOU RU

Justement comment ce GVT peut accepter d’être constitué de plus de 50% d’étrangers ?
Ah oui le dictateur n’est français qu’à 50% et 50% à tel aviv !

Marre

Personnellement j’en ai marre d’être toujours correct et polis .

mutzig

Ménard s’est conformé au politiquement correct. Il s’est donc placé dans le camp ennemi.

mutzig

Le KKK contre le KK.

JCML

Moi je ne rentrerais pas dans ce débat mais je veux juste dire qu’elle ressemble à Shrek mais d’une autre couleur. Lui au moins est sympa et il ne “mange” pas les chauffeurs de taxi.

Christophe L

Vous connaissez la Corée du Sud ? Hé bien dans ce pays civilisé un étranger installé chez eux ne sera jamais considéré comme un coréen donc rien de péjoratif ou de raciste la dedans juste du bon sens pragmatique. En France la terre entière peut être française au détriment du peuple autochtone, si vous hurlez au scandale quand un Gaulois ne fait que chier verbalement sur une députée africaine raciste qui officie sur notre territoire ancestral alors je pense qu’on peut dire adieu à la reconquête éthnique sur notre propre sol.

emile

ces pays là ne sont pas infestés par le virus humaniste maçonnique depuis des siècles…..
c’est contre celui là qu’il faudrait trouver un vaccin…

a.hourquetted'are

Oui, ces termes abaissent le débat qui n’est déjà pas très élevé. Le physique et les noms de famille ne doivent pas être évoqués.

mutzig

Bien-sûr qu’il faut évoquer le physique, les noms de famille et les prénoms.
Il faudrait même le faire un peu plus souvent.
Et d’ailleurs, si on l’avait fait, on aurait peut-être pris la mesure de cette immigration – tellement désastreuse que maintenant c’est de “grand remplacement” qu’il faut parler !

LAURENT

Et moi j’aurai un c.. comme sa g….. j’irais c…. la nuit !

FCC Cercle Légitimiste de France

Que d’ articles sur le propos de M. BOUSQUET! Pour ou contre, à maintes reprises tout a été dit et son contraire. Sans jamais indiquer sir le propos disait vrai ou faux et comme s’ il n’ y avait rien de plus important. De fait, la liberté d’ expression est chichement accordée… très restrictivement… alors qu’ avec une vraie, entière et totale liberté d’ expression, chacun devient entièrement seul responsable de son propos: soit c’ est vrai et il devrait être soutenu et applaudi, soit c’ est faux et il sera conspué à juste titre… ce qui est une invitation à mieux faire et à ne jamais refaire cette erreur. Il est vrai qu’ il y a des gens assez vicieux pour alléguer que le vrai est et le faux est vrai… mais ce n’ est pas une majorité… le plus grand nombre étant lucide et….

FCC Cercle Légitimiste de France

…distinguant le vrai du faux…. séparant le bon grain de l’ ivraie. Après pour ce qui est de la forme, du style, de gustibus et coloribus non disputandum disaient les Latins… certains s’ expriment de manière châtiée, académique… d’ autres comme des charretiers… voire comme dans ces banlieues devenues des territoires de non-droit…. Au fait, parmi les râleurs et plaignants convulsifs, combien de lauréats du prix d’ éloquence ou de commentaire poétique au Concours général?

mutzig

Que de mots et de circonlocutions alors que :
1 le propos est vrai,
2 il n’est peut-être pas exprimé comme “il faudrait”,
3 mais ça, on s’en fout, parce qu’on en a marre de devoir respecter des gens qui DETRUISENT notre pays.

emile

en fait tous les responsables politiques ont intégré inconsciemment le politiquement correct…la peur de la police politique est intériorisée…
il n’y a même plus combat à ce stade de soumission

Jill

Les propos sont maladroits, mais le fond est parfaitement conforme… On ne peut pas reprocher à Avia d’être noire, mais d’être une abominable bonne femme, si… C’est une ennemie de la France ;Mme Tasin a raison.

Phil93

“On ne peut pas reprocher à Avia d’être noire’
vous avez demandé à des noirs ?
Obama a fait “honte à sa race” en s’emparant des milliards de la banque pour les projets africains de kadifi. c’est sur youtube et ce sont des noirs qui le disent…
AVIA fait honte aux autres noirs de notre pays. ils auraient préférer qu’elle soit blanche, n’en doutez pas…
Inversement ,si une ministre noire nous sortait enfin une loi qui bénéficie aux français ou nous disait simplement la vérité en tant que porte parole du gouvernement, quelle fierté le pays pourrait en tirer , surtout les noirs, plus sensibles à leur communauté !

BERNARD

Ce qu’a dit Bousquet n’est que la vérité même si elle n’est pas bonne a dire .
En effet :
Nulle et incompétente ; clairement avéré, elle a eu son diplôme sce po et avocat par “privilège séparatiste et discrimination positive”

Couleur KK, vrai aussi même si ce n’est pas sa faute,

La seule chose qu’on puisse “peut-être” reprocher à bousquet est
“elle s’exprime comme une merde”, mais chacun a le droit d’apprécier ou non une façon de parler..
Bon nombre s’exprime aussi ainsi , l’expression d’une opinion est normale .. je suppose aussi qu’elle court comme un sac !

Notez aussi une chose importante il n’a pas dit “Avia est une merde” ,ce qui aurait alors été une insulte.
Son tweet est à mon sens inattaquable en droit, mais il faudrait peut être le demander à l’avocate Avia.

Mantalo

C’était peut-être l’occasion de voir si l’application de la loi merdique avia est possible sans faire une publicité aux wacistes. Juste pour rire. Imaginez la marrade devant Appoline ou Bourdingue reprenant les termes de Bousquet, la mine déconfite !!!
Lequel Bousquet aurait pû à son tour porter plainte contre ceux qui le comparent à son homonyme.
Ce qui m’aurait le plus gêné c’est le sacrifice de cet homme pour sa cause.

Spipou

Ca n’arrivera pas, le décret n’est pas passé, que je sache.

Lire Aussi