Discours de soutien d’Oskar Freysinger à Yvan Perrin, candidat UDC au Conseil d’Etat neuchâtelois

Publié le 11 mai 2013 - par - 1 293 vues
Traduire la page en :

[youtube]NuOwa-Fz9OM[/youtube]

Bonjour, amis français, belges et suisses !

Je n’ai pu résister au plaisir de vous faire partager le discours qu’Oskar Freysinger nous a concocté pour soutenir son ami Yvan Perrin,  candidat UDC pour le Conseil d’Etat du canton de Neuchâtel.

   Oskar Freysinger                                                       

              Yvan Perrin                                                                                   

 

Quelques mots pour vous expliquer ce qu’est un Conseiller d’Etat.  La Suisse est une Confédération composée de plusieurs cantons, qui, chacun a son gouvernement.

Le Conseil d’Etat est représenté par 5 ou 7 membres selon le canton.  Nous réélisons donc ce printemps les membres du gouvernement neuchâtelois.  Yvan Perrin a cartonné au premier tour (3ème sur 15) et nous sommes à présent sur la dernière ligne droite pour le second tour où il a toutes ses chances d’être élu.

Invité ce mercredi 8 mai à partager une fondue pour soutenir la campagne d’Yvan, Oskar Freysinger nous a fait l’honneur d’être présent et nous a offert un discours drôle et chaleureux.

Avant de regarder la vidéo, et pour comprendre quelques “Neuchâteloiseries“, voici quelques tuyaux pour décoder certaines informations :

Le “palmier métallique” était un projet hallucinant de 100.000 frs pour “égayer” la vue des détenus d’une prison neuchâteloise.

Quand il parle de Legrix, il s’agit d’un député UDC qui va être président du Grand Conseil à La Chaux-de Fonds, ville rouge.

Jean Studer, Conseiller d’Etat socialiste, est parti en cours de mandat.

Après le second tour, il risque de ne plus rester un seul des candidats sortants……

Mais assez palabré voici enfin le plat de résistance, à déguster sans modération.

http://www.youtube.com/watch?v=NuOwa-Fz9OM

Danielle Borer

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi