Dix ans après la mort de dix soldats français, les Talibans contrôlent 70 % du pays

Publié le 18 août 2018 - par - 36 commentaires - 2 282 vues
Traduire la page en :

Résultat de recherche d'images pour "photos embuscade d'uzbin"

Il y a 10 ans, le 18 août 2008, 10 de nos jeunes soldats tombaient sous les balles des talibans, piégés dans une embuscade fatale dans la vallée d’Uzbin, à 70 km de Kaboul.

Résultat de recherche d'images pour "photo hommage aux soldats tués en afghanistan le 20 aout 2008"

Rendons hommage à tous nos soldats qui servent notre pays et qui, trop souvent, tombent sous le feu ennemi sur les théâtres d’opérations extérieurs, mais aussi sur le sol français, victimes du terrorisme islamique.

Tout n’a pas été dit sur cette embuscade qui secoua l’opinion et lui fit soudain réaliser, 46 ans après la fin de la guerre d’Algérie, que nos soldats pouvaient mourir à des milliers de kilomètres de la France pour assurer notre sécurité.

La France était de nouveau en guerre.

Je ne ferai pas le procès de qui que ce soit. Et si l’armée se fait discrète, elle a ses raisons.

Défaillance du renseignement ? Trahison d’un supplétif afghan ? Défaut de coordination ? Pénurie de forces d’appui ? Équipements obsolètes ? Les réponses sont multiples.

Les 7 familles qui ont porté plainte, soupçonnant des manquements dans la chaîne de commandement, ont vu leurs plaintes classées sans suite.

Je souhaite simplement rendre hommage à tous ces jeunes soldats, ceux tombés dans la vallée d’Uzbin avaient 24 ans en moyenne, qui risquent leur vie pour leur pays.

Ce jour là, environ 300 militaires de la force multinationale ISAF partent en opération.

Une compagnie du 8e RPIMa.
Une compagnie de l’armée nationale afghane encadrée par des légionnaires du 2e REP.
Une compagnie du régiment de marche du Tchad.
Un détachement de soldats américains.

L’élément de tête, “Carmin 2”, composé de 30 gradés et paras du 8e RPIMa, quitte ses véhicules et entreprend une reconnaissance à pied vers une crête.

A 15h40, “Carmin 2” tombe dans un piège mortel, sous le feu de 140 talibans lourdement équipés, bloquant les véhicules restés dans la vallée et tirant sans discontinuer sur nos soldats.

L’effet de surprise est total et fatal.

9 militaires français sont tués dès les premiers échanges, ainsi qu’un interprète afghan. 21 soldats sont blessés.

Les tirs vont durer 6 heures.  Un 10ème soldat français sera tué après le renversement de son VAB.

Un chef taliban dira :

« L’embuscade n’était pas préparée. Nous avons juste été prévenus un peu avant l’attaque de la présence de soldats étrangers sur notre territoire. Ensuite, nous avons agi très rapidement. Ce n’était pas compliqué.

Nous disposons de caches d’armes un peu partout et nous connaissons évidemment bien le terrain. Nous étions positionnés avant qu’ils arrivent. Cent quarante combattants bien entraînés. Si la nuit n’était pas tombée, nous les aurions tous tués.”

A 16h20, deux avions d’appui américains arrivent sur place mais ne peuvent tirer, de peur de tuer des Français, tant les forces sont au contact.

A 17h50, deux hélicoptères sanitaires américains arrivent mais ne peuvent se poser tant le feu est nourri.

Les deux hélicoptères français Caracal sont mobilisés pour une mission au profit du président Hamid Karzaï.

A 18h40, les deux hélicoptères français Caracal, enfin libérés de leur mission “présidentielle”, se posent avec 2 tonnes de munitions.

A 21h, les talibans décrochent, emportant leurs cadavres et des équipements pris sur les soldats français tués.

On ne connaîtra jamais le nombre de talibans tués, un seul corps ayant été retrouvé.

Un rescapé de cet enfer dira plus tard :

“Nos chefs sont passés nous voir avec le Président. Ils ont donné leur version et c’est celle-là qui restera. (…) Mais nous, on était sous le col et on pense qu’on a été lâchés et qu’on s’est fait baiser ; ils nous ont laissés là-haut tout seuls pendant des heures.”

https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-monde/20080904.RUE5654/embuscade-d-uzbin-les-trois-erreurs-de-l-armee-francaise.html

Image associée

Après décision de François Hollande, nos troupes de combat quitteront l’Afghanistan en 2012.

Les éléments restés sur place pour former l’armée afghane partiront en 2015, après 13 années de présence de la mission “Pamir”.

En 13 ans, 70 000 soldats français ont servi en Afghanistan.

89 d’entre eux sont morts. 700 ont été blessés.

Au plus fort de l’engagement, nous avions 4 000 soldats sur place.

Triste bilan quand on sait qu’en 2018 les talibans contrôlent 70 % du territoire.

Et ce pays, premier fournisseur mondial d’opium, explose les compteurs.

Selon le rapport de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), près de 9 000 tonnes devaient être récoltées en 2017 contre 4 800 tonnes en 2016.

Et comme l’Afghanistan est devenu une zone de repli de l’État islamique, Trump a décidé d’entamer des pourparlers avec les talibans pour vaincre d’abord l’EI et, ensuite, pour tenter une sortie du bourbier afghan en encourageant le dialogue entre talibans et pouvoir central.

Alors, fallait-il y aller ?

Après que Chirac eut dit non à Bush junior, lors de l’invasion de l’Irak, il était difficile pour la France de dire non une seconde fois à notre allié américain.

De toute façon, ces guerres contre-insurrectionnelles sont ingagnables.

Certains généraux occidentaux l’avaient annoncé. Mais le lobby américain de l’armement est éminemment puissant…

La colossale supériorité technologique occidentale n’aura servi à rien contre des pachtouns déterminés, noyés dans la population et connaissant parfaitement le terrain.

Les Britanniques en avaient fait la dure expérience au 18e siècle.

Et pour les Russes, l’Afghanistan fut leur Vietnam, de 1979 à 1989.

Selon un rapport de la CIA, ils perdront 50 000 hommes, morts ou disparus, ainsi que 450 aéronefs, dont 330 hélicoptères, et 150 chars. Un désastre militaire, financier et politique qui  a traumatisé le peuple russe pendant des années.

Au niveau français, cette guerre aura permis à nos armées de côtoyer d’autres armées étrangères de première catégorie, affûtant ainsi leurs techniques de combat et, surtout, elle aura permis d’accélérer la modernisation de nos équipements et matériels qui faisaient cruellement défaut au début de l’engagement. Hélicoptères Tigre, VBCI et blindage résistant aux IED.

C’est encore insuffisant, comme on le voit au Mali, avec un taux de disponibilité des matériels terrestres et aériens déplorable. Il faudrait un budget de 50 milliards à nos armées pour pouvoir conserver efficacement leur rang de première catégorie. Hélas, l’armée n’est pas la priorité de nos élus.

Mais c’est un autre sujet…

Ce dixième anniversaire de la tragédie d’Uzbin est pour moi l’occasion de rendre hommage à nos armées et d’honorer la mémoire de nos 650 soldats tués en Opex depuis 1963.

 

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Myrddin Wyllt

« mourir à des milliers de kilomètres de la France pour assurer notre sécurité » ?

Combien de réfugiés afghans prêts à égorger du temps où les Talibans étaient au pouvoir (1996-2001) ? Pour mémoire : Leur nombre en Europe en 2018 est estimé à ~500,000…!

Ces soldats sont morts pour bien faire comprendre à Washington que le refus de la France de participer à l’invasion de Iraq était dû à un regrettable malentendu et que promis-juré de tels faits ne se reproduiraient plus.

jos

la guerre est faite par des hommes qui se battent et ne se connaissent pas au PROFIT des hommes qui se connaissent mais ne se battent pas.
nos hommes n’ont rien à faire à l’étranger, nous aurions du refouler tous les envahisseurs, hélas nos dirigeants n’aiment pas la France

Pascal Olivier

Une guerre qui n’aurait pas dû être la nôtre, conséquence de l’alliance islamo-« occidentale » contre la Russie.

Vova

@Pascal Olivier : pourquoi la Russie a envahit l ‘ Afghanistan ? En fait , tous nos problèmes viennent de là !!

Dorylée

Coluche disait : ” C’est pas parce que tu n’as rien à dire qu’il faut fermer ta gueule. ” C’est vrai, mais certaines fois, il vaut mieux…

Pascal Olivier

L’alliance islamo- « occidentale » certes paroxystique au moment de l’affaire afghane lui est hélas antérieure.

DUFAITREZ

Consolidons le Donjon France, infesté de toutes parts, avant de nous lancer dans des expéditions ruineuses et inutiles.
“Charité bien ordonnée, commence par soi-même” !

Yohann le debattant

Oui, on veut rétablir la « paix civile »dans ces trous à rats musulmans à des milliers de kms et on est incapable de faire régner l’ordre dans nos zones de non droit…

Marie d'Aragon

Très juste Yohann et DUFAITREZ ! Zones de non droit… Sauf eux !

Colombo

“à des milliers de kilomètres de la France pour assurer notre sécurité”
La sécurité de qui et de quoi ? Cela n’a aucun sens d’autant qu’il s’agit d’une guerre de civilisations sur fond religieux !
La Oumma n’a jamais été aussi dynamique et performante !
Une bonne partie de l’Europe de l’ouest a déjà perdu la guerre contre l’islamisation de sa population à laquelle collaborent le socialisme européen et les extrémistes de gauche !
Halal et drogue sont les 2 secteurs qui prospèrent le plus !

meulien

nous devons annuler toutes les operations OPEX,elles ne servent a rien et nous ruinent

clercophage

” 10 ans aprés la mort de 10 soldats français , les Talibans contrôlent 70% du pays ”
Un petit poil tendancieux : J’aurais mis 70% de l’Afghanistan.

Vova

Aujourd ‘ hui , près de 500.000 Afghans se ont réfugié en Europe , préférant sauver leurs fesses au lieu de protéger leur pays . Ce faisant ils ont abandonné leurs familles , et beaucoup de celles-ci ont payé de leur vie cet abandon !! Ces “réfugiés” sont , en fait , des déserteurs et des lâches , et on nous enjoint de les protéger . Le comble est que nous envoyons nos enfants se faire tuer à leur place , bel exemple de cynisme !!

patphil

pauvres gamains qui sont envoyés se faire tuer!
que les afghans et autres maliens se débrouillent avec leurs djihadistes, et que les notres soient employés à nous défendre ici!

Yohann le debattant

Ces hommes sont la noblesse de notre, merci pour cet hommage monsieur Guillemain. Maintenant, je ne crois pas que l’on puisse changer quoi que ce soit à ce type pays « shithole » islamise, rempli par une population fanatique et arriérée. Les laisser dans’ leur caca me paraît être la seule solution réaliste…

Dorylée

Je partage tout à fait votre avis. On met un couvercle bien étanche sur le foyer après y avoir ramené les 500 000 braises qui couvent chez nous, et on attend que le feu s’étouffe de lui même. Sans état d’âme.

Yves ESSYLU

Des hommes, désolé

Yves ESSYLU

Il y a pourtant une solution simple pour éviter que les soldats français soient tués en Afghanistan : ne pas les envoyer, mais ça, on peut toujours attendre pour que cette solution soit évoquée dans les articles de M. Guillemain.

Comme disait Bossuet, Dieu se rit des homes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

Kurt Lischka

Exact mais il se peut que la France juge utile leur présence là – bas pour gagner en expérience du terrain et surtout pour se positionner en vue de l’ extraction future du sous- sol afghan riche en terres rares (neodyme, niobium, ….)

Watto

Le gouvernement francs-mac n’en déplore pas les causes, tant que leurs vie n’est pas atteinte !

Joël

C’est sûr que faire la guerre à tout un pays avec seulement 2 hélicos, c’est un peu léger pour la 5ème puissance mondiale.
Bien loin le temps où l’on déployait un escadron complet. La vie de nos soldats, la seule chose sur laquelle les politiques ne font pas d’économie.

jacques RIT

Vous n’êtes plus au bon niveau d’information : il paraît que nous sommes en 7ème position et en passe d’être bientôt doublé par le Brésil !

Jill.

Que sommes nous allés faire dans ce pays de
merde, dont les habitants ont la fourberie comme
seconde nature.

Dugenou

C’est pas faux.
Maintenant pensons à nos morts mais aussi à nos blessés trop souvent oubliés, voir cachés, qui eux porteront les stigmates de cette guerre jusqu’à la fin de leur vie.

Francois Desvignes

La guerre en Afghanistan fut très utile à nos forces armées (islamisées) maintenant que les Talibans et l’EI sont au pied de la Tour Eiffel.
mais pas du tout pour le motif que vous imaginez.
Seulement parce que les Afghans “connaissant bien leur terrain et protégés par la population”, c’est nous !

BERNARD

Très joli topo, mais comme vous le dites très justement l’afgh. a été le vietnam des Russes et de mémoire les US fournissaient des missiles stinger aux moudjahidins (futurs djihadistes). Quant on sait que même les russes sont désossés, qu’aillions nous faire dans cette galère avec nos petits bras..
Juste mon grand respect à tous ces soldats.
Et bêtement : que va t on faire à l’étranger alors que nous sommes “en guerre” en France?
Ancien officier aussi, je me pose la question !

Vova

@BERNARD : au Vietnam , qui fournissait les armes aux Vietcongs ?? La Russie et la Chine !! Réponse du berger à la bergère !!

butterworth

film russe en entier une position attaquee non couverte en arriere il suffit de snipers et mitrailleuse en arriere et mines ainsi que sur les flancs CRETIN CE FILM

duglimbule

une embuscade est faites our être indécelable , la plus meurtrière possible avec une capacité de feu et des angles de tir ne permettant aucune manouvrière de la cible attaquée , .la seule parade efficace le renseignement .

butterworth

faire une guerre conventionelle ne sert a rien il faut attaquer de nuit et exterminer tous les humains https://www.youtube.com/watch?v=Ea-2PRXEF04 le PREDATEUR CONTOURNE SES ENNEMIS

Dupond

Je le dis et le redis !!! nous n’aurions jamais du coloniser l’afganistan ….

jacques RIT

Coloniser l’Afghanistan ? Une boutade certainement ! La réalité est que lorsqu’on fait la guerre à l’islam (peu importe le pays) il faut la faire, c’est à dire tout nettoyer en profondeur. Alors si les responsables font “la fine bouche” en mettant en avant “les droits de l’homme” la défaite est garantie et la honte avec. Massu en 57 ne s’est pas posé la question à Alger, il a nettoyé et il a réussit. Certes, c’était avant le grand Charles ! grâce a qui nous avons maintenant la guerre et la honte

OTOOSAN

Quelle guerre à l’ Islam ? alors qu’on construit des mosquées partout en Europe ?, non, on fait juste tourner la machine économique en utilisant les produits créés par l’ industrie de l’armement.

Dupond

jacques RIT
+10000000000000000000000000000000000000000000

Dugenou

Il est vrai que quand on entendait les “occidentaux” clamer qu’ils allaient apporter la démocratie sur un plateau en Afghanistan, on pouvait se dire que l’irréalisme de ces politiciens immatures allait encore conduire à une catastrophe comme en l’Irak…

le Franc

l’affaire afghane a commencé quand les hippies sont allés là-bas dans les seventies fumer de l’afghan = ouverture du pays à l’occident……maroc pareil, et dans les deux pays, la conséquence en a été la radicalisation “populiste” de leurs populations

Lire Aussi