Djihad judiciaire, de Gérard Boyadjian : un film courageux, à faire connaître

Le cinéaste Gérard Boyadjian publie, ce jour, un film de 2 heures 10 minutes, intitulé « Djihad judiciaire ». Le point de départ est sa convocation et sa condamnation, par la justice française, pour un film pamphlétaire, « Chameau pas d’amalgame », qui a été jugé trop audacieux par certains magistrats, suite à une plainte de la Licra.

https://www.youtube.com/watch?v=yXB3ptoS2tU

« Djihad judiciaire » expose le dévoiement dangereux des institutions judiciaires françaises, et leur réflexe à « intimider, menacer, museler et condamner » tout propos critique vis-à-vis de l’islam sur le territoire national. Le cinéaste donne la parole à plusieurs acteurs de la vie politique ou associative française, confrontés à ces intimidations, menacés par la justice française, souvent traînés devant les tribunaux, et parfois lourdement condamnés :  Patrick Jardin, père d’une victime du Bataclan, Georges Bensoussan, Éric Zemmour, Pierre Cassen, Christine Tasin, Waleed Al Husseini, François Galvaire, Daniel Conversano, Renaud Camus, Génération identitaire, Richard Roudier, Sébastien Jallamion, etc.

La liberté d’expression en France se meurt sur l’autel du politiquement correct et de la soumission à l’islam. Elle se meurt sous les coups d’associations dites antiracistes, qui, profitant des lois liberticides Pleven-Gayssot-Taubira, ont mis en place un business très lucratif, en multipliant les plaintes contre les mal-pensants, même s’ils sont artistes. Cinéaste indépendant et iconoclaste, acteur remarquable, pamphlétaire talentueux, esprit libre, Gérard Boyadjian, en décortiquant les différents rouages qui conduisent à la mise en place d’un véritable « djihad judiciaire », lance une bouteille à la mer pour que la France redevienne ce merveilleux pays de liberté qui a su accueillir ses grands-parents arméniens.

C’est pourquoi son film mérite d’être connu, et largement diffusé.

https://www.youtube.com/watch?v=k1dfwzajARU&feature=youtu.be

https://vimeo.com/450517907

Pierre Cassen

Le documentaire sera en accès libre afin de le diffuser et le propager sur tout le territoire national. Néanmoins c’est votre contribution financière qui permet à des artistes dissidents de créer des œuvres indépendantes, non soumises aux diktats d’une industrie subordonnée au pouvoir politique.

https://paypal.me/pools/c/8fODcnX6xc

image_pdf
0
0

32 Commentaires

  1. Excellent film, à diffuser sans modération.
    Bravo au réalisateur, et merci à Riposte Laïque de nous le faire connaître.

  2. J’ai fait un don via Paypal tellement j’ai été touché par ce témoignage et par le talent, le courage de Monsieur Gérard Boyadjian ; néanmoins je ne sais pas si je vais parvenir à ce que ce don lui parvienne, mais PayPal m’a informé tout de suite avoir restreint l’utilisation de mon compte. Mon compte couvrant le montant du don, je ne vois donc pas de raison à ce que l’utilisation de mon compte soit restreinte. Je viens d’être obligé d’argumenter par mail, à la demande de Paypal, sur ce qui me motivait à faire ce don. J’attends depuis une réponse qui m’annoncerait que le don a bien été versé à Monsieur Gérard Boyadjian.
    Jean-Pierre HUBERTY.

    • C’est scandaleux: PayPal n’a pas à vous demander la raison de votre don. On se croirait en URSS ma parole !

  3. Un grand bravo à Gérard Boyadjian pour ce reportage de qualité sur le volet judiciaire du djihad en France, ce document était plus que nécessaire pour tenter de réveiller les consciences endormies.
    Quelques suggestions : en sortir une version plus courte, par exemple en supprimant tout le début incluant « chameau pas d’amalgame » en le remplaçant par une référence orale, ce qui allégerait cette production cinématographique tant sur la forme que sur le fond : le ton du début est comique mais un peu lourd, le ton du reste du reportage est juste et les mots sont bien choisis.
    Mille merci à Gérard pour cette initiative indispensable et qui indubitablement manquait !

  4. N’être même plus conscient de sa connerie, c’est là le summum de la bêtise humaine. Vous pouvez dire que vous avez décroché le pompon, vous, carras-con !

  5. C’est comme si Staline avait fait un film avec des Carrasco nés dans des maisons insalubres que l’on doit impérativement abattre et que des Gaston Deferre, des Robert Hue (hue Robert!), des Mélenchon en seraient les acteurs principaux. Sans oublier Besancenot dans le rôle éponyme du facteur.

  6. Je viens de finir de visionner le film « Djihad Judiciaire » : c’est un coup de poing, mais un beau coup de poing dans la tronche des vendus et des lâches !
    Mille Bravos Gérard BOYADJIAN : j’espère de tout cœur que vous ferez école et que beaucoup d’autres cinéastes assoiffés de vérité sur ce qui se passe en ce moment, viendront rejoindre vos rangs.
    La fin du film est poignante : on revoit la France des années 1960, les gens qui vivent tranquillement, heureux, ils n’ont pas encore connu la peur du terrorisme au coin de la rue. Il n’y a pas encore d’encoranées couvertes de chiffons sur la tête. C’était le bon temps ! Nous étions entre nous.

  7. Je viens de regarder le film, j’ai envie de pleurer. Merci à vous et à tous ceux qui se battent pour que la France ne disparaisse pas.

  8. Le sans-vergogne CarrasCON est aux poubelles de l’Histoire ce que les matières fécales sont aux latrines.

  9. Merci Pierre de nous faire découvrir et connaître ce formidable cinéaste courageux !
    Gérard BOYADJIAN mérite le meilleur : il a de l’esprit, un vrai courage et fait honte à notre mafia soit-disant « artistique » qui n’a rien inventé de neuf ni d’intéressant depuis les années 1970 !
    Nous sommes battus à plate couture par le cinéma américain qui n’arrête pas d’avancer, recrute les meilleurs acteurs, les meilleurs techniciens et bat tous les records d’audience.
    Mis à part POLANSKI et J.Jacques ANNAUD, nous n’avons que des imbéciles qui se filment couchés dans un lit à deux, à trois, voire plus et appellent çà du « cinéma »….
    Voici un cinéaste qui sort de l’ordinaire : BONNE CHANCE et le MEILLEUR à lui !
    Il apporte un vrai PLUS !!!

  10. Bonjour Pierre Cassen,
    Sauriez-vous si Gérard Boyadjian va insérer des sous-titres anglais, italiens, espagnols, portugais, allemand, néerlandais, etc. dans ce nouveau film “Djihad judiciaire”, afin que son message soit international et que de plus en plus de personnes dans le monde, après avoir vu ce film, soient averties du danger qu’est cette religion suprémaciste, antissémite, christianophobe, machiste, discriminatoire, violente, sanguinaire, etc. dans ses textes et sa pratique et du péril que sont ses collaborateurs?
    Dans ce film, j’ai écouté quelqu’un qui utilisait le mot “radical” afin de faire une différenciation, ce qui m’amène à poser ces questions: y-avait-il un nazisme radical et un nazisme non radical? y-a-t-il une différence entre un modéré et un non modéré?

    • Sur Youtube, allez dans l’engrenage : activez les sous-titres et la traduction en français. A quelques bugs près, c’est très fonctio
      nnel.

      • Pas sûr que ce soit dans toutes les langues que j’ai mentionnées et que la traduction soit la plus correcte possible. Or, elle doit l’être pour ne laisser planer aucun doute, étant donné le sujet traité. La meilleure solution serait donc de faire pour chaque langue une version avec les sous-titres incrustés au préalable dans le film.

  11. J’ai mis le film sur facebook , on va voir combien de temps il va tenir , je pense pas longtemps…..

    • A suivre. Rien que pour les filles aux seins nus, ils m’ont viré 7 jours ! Bien à vous.

  12. Toujours autant de talents. Toujours cette force, cet engagement, ce souvenir vivace de tes parents, de tes ascendants, des drames qu’ils ont traversés et de cette France que nous aimons et qui fût si importante pour eux comme pour nous Français de souche ou de coeur.
    Merci Gérard pour ta présence, ton courage, ton abnégation. J’espère bien te revoir d’ici peu.

  13. Remarquable ! Même si c’est la Voix qui crie dans le désert car inévitablement elle s’amplifiera. Le renouveau viendra des campagnes et face à ce mutisme voulu des politiques écouillés que certains lobotomisés écoutent encore, il faudra utiliser la parole radicale comme dans ces 2 films, les fusils de chasse suivront s’il le faut. Nous sommes arrivés au point de non-retour: Soumission ( islam) ou révolte saine.

  14. merci excellent angoissant mais vrai ou allons nous personne pour redresser le pays

  15. N’oubliez pas d’en faire une copie tout particulièrement après la première partie. La raison est bien simple ce documentaire va nécessairement subir de la censure et va faire l’objet d’un djihad judiciaire.Vous pourrez le retransmettre et il pourra exister malgré la censure.

  16. Le documentaire est excellent mais la première partie n’aurait pas dû être incluse.Cela fait un tour de la question de l’islamisation galopante qui s’est répandue en France au point de nous mettre en danger.Le dijhad judiciaire est devenu la forme de répression la plus ignoble contre la liberté d’expression.Ce djihad judiciaire s’exerce particulièrement contre tous les résistants qui s’insurgent contre l’islamisation de la France.L’objectif plus global est bel et bien de nous museler et de nous soumettre au profit d’une reconfiguration de la France en une société islamiste.
    C’est triste et angoissant.Comment ne pas sentir de l’indignation et de la colère devant un tel tableau.Il est temps de se réveiller et d’appeler au retour des FFI.

  17. quoi, un fils d’immigré qui ne crache pas sur les français, mais c’est monstrueux !

    • Non, ce n’est pas monstrueux, car Gérard Boyadjian est chrétien, et a tous les atouts pour s’intégrer.
      Pour un fils d’immigré musulman, ça peut être différent.

  18. le film doc de GERARD BOYADJAN EST SOMPTUEUX .comme PIERRE et CHRISTINE , je revendique etre un homme de gauche ! en 1988 , j etais a creil et j ai pu echanger longuement et fraternellement avec ERNEST CHENIERE qui etait principal et MIS A PIED par jospin . j ai compris que la gauche reniait et enterrait HONTEUSEMENT ses valeurs ; NOS VALEURS ! nos valeurs et nos espoirs en l avenement d une societe plus juste et plus eclairee ! nous etions une loge de FM et nous n avons pas compris que la REPUBLIQUE NOUS ABANDONNE en rase campagne … on s est battu avec BOUCHAREISSAS du CNAL contre ce putain de chanoine GUIBERTEAU qui a gagne cet ENFOIRE ! et en 2020 , on se retrouve en face des memes .et ca empire ! on veut faire reculer la REPUBLIQUE FRANCAISE POUR LA REPUBLIQUE ISLAMIQUE …

  19. le film chameau ne me choque absolument pas . les mots sont tres forts , tres offensifs , tres brut de decoffrage ! je n aurais pas dit ces choses comme cela . mais , dans la vie , dans la rue , c est ce que l on entend ! les gens ne prennent plus de gants et rejettent massivement cette immigration de degeneres . c est le mot qui revient le plus souvent : degeneres . les FRANCAIS n en peuvent plus et n en veulent plus et 11MILLIONS de votes l ont signifie clairement ….tout cela se terminera en douceur par la voix des urnes et sinon par la guerre civile ! mais cette fois , on n est pas en algerie ! ON EST CHEZ NOUS . ON EST CHEZ NOUS . on n en partira pas et on ne se soumettra pas . PLUTOT CENT FOIS LA GUERRE QUE LA SOUMISSION . MERCI MONSIEUR CAMUS .

  20. Je ne vois rien de choquant sur ce film. C’est une fiction bien réalisé.

Les commentaires sont fermés.