Djihadistes, vous êtes pire que des animaux

Publié le 21 février 2019 - par - 39 commentaires - 1 492 vues
Share

Inspiré par un de mes correspondants :

http://www.leparisien.fr/faits-divers/on-n-est-pas-des-animaux-deux-francaises-detenues-en-syrie-esperent-rentrer-au-pays-18-02-2019-8014953.php

Vous n’êtes pas des animaux. Les animaux ne font pas le choix libre, volontaire et raisonné de s’enrôler dans une organisation terroriste génocidaire.

Vous, si !

Vous avez choisi en pleine connaissance de cause d’être des traînées pour barbus moyenâgeux, vous avez décidé sans contrainte de parcourir des milliers de km pour devenir les soumises des ennemis de la liberté, de la tolérance, de toute forme de compassion ou d’humanité. Vous avez volontairement décidé de collaborer à un projet génocidaire.
Les animaux ne choisissent pas de rejoindre la lie de leur espèce, pour se rendre complices des pires exactions.
Vous, si !

Les animaux ne sont pas responsables de leurs actes, purement instinctifs.
Vous, si !

Les animaux ne se rendent pas complices, par leurs soutien, d’abominables crimes de guerre et contre l’humanité.
Vous, si !

Donc BONNE NOUVELLE, vous avez raison, vous n’êtes pas des animaux, vous ne méritez pas d’être traitées comme eux.

Vous méritez juste d’assumer vos choix devant les hommes.
De recevoir le salaire de vos décisions et de vos actes.
Sans pitié ni retenue.

Vous avez choisi votre sort.
Assumez-le et ayez un peu de dignité dans la mort, vous qui, misérables mélanges de lâcheté et d’insensibilité, n’en avez eu aucune dans la vie.

Sylvie Danas

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Marnie

La gauche et le GVT actuels sont à l’identique des djihadistes. Qui s’assemble se ressemble.

patphil

aucun animal ne viole, ne fouette pour le plaisir, ne tue (si ce n’est pour manger)
ces gens sont pire que des bêtes

DURADUPIF

OUI aucune bête au monde. L’homme cet animal qui a failli disparaître et qui a conquis la planète. Ils méritent eux qu’ils ont choisi : le mortifère.

denis

les loups solitaires…. une insulte au loup ,animal noble

Léa Bastet

Les comparer aux animaux est une insulte envers ces derniers.

Zorglub

Vous en avez douté un jour ? Moi pas

DUFAITREZ

Darwin a démontré l’Evolution et la Sélection… Tous des animaux, sans parler du reste…
La Sélection naturelle a fait son oeuvre…
Il nous reste à faire l’Autre, celle d’une Société civilisée ou inculte !
Hélas, les deux bords s’y emploient !

busson

Simple mais juste,bon commentaire.

BERNARD

Ni des animaux, ni des êtres humains… ce sont des DIEUX bismillah au nom d’Allah, et les dieux, on les crucifie !

Marnie

Ils sont des moins que rien. Qu’ils crèvent !

UltraLucide

La civilisation occidentale commence seulement à prendre conscience depuis quelques décennies (Bardot et les bébés phoques, pas exemple) que l’être humain ne doit pas être cruel avec les animaux. Dans le monde arabo-musulman, l’individu ordinaire en est encore à la mentalité qui régnait dans l’antiquité. Pour lui, la cruauté envers les animaux c’est normal. Par tradition, même les enfants égorgent des moutons pour l’Aïd, rituel qui remonte à l’Ere astrologique du Bélier, il y a 3500 ans. L’Islam juge le chien impur, les gosses les lapident régulièrement. Donc les infidèles méritent le même sort. Pour eux, c’est dans la tradition.… lire la suite

UltraLucide

Les djihadistes ont égorgé, décapité, crucifié, noyé, brûlé, défenestré, et abattu des milliers d’êtres humains innocents. Il s’agit de crimes contre l’humanité, des vrais et réels, pas ceux imaginés par Macron. Ils ont tué des milliers de victimes d’une façon inhumaine en les traitant souvent comme des animaux, souvent pire. Les femmes les ont suivi et soutenu volontairement. Elles méritent la mort, comme leurs hommes. Aucun et aucune ne mérite d’être pris en charge par la justice européenne qu’ils ne reconnaissent pas, qu’ils méprisent à juste titre pour sa lâcheté devant leur monstruosité. On nous dit qu’ils seront « jugés »…Certes, et… lire la suite

Cirier

Caramel et Félix se joignent à vous pour dire que des animaux ne se seraient jamais rendu coupables des exactions musulmanes!

mosunie

Je suis désolée de vous contredire, mais les animaux ne tuent que pour se nourrir et non au nom d’une idéologie !!! alors SVP ne mélangez pas tout !

Sylvie Danas

C’est exactement ce que je dis. Relisez le texte

Denysàchier

Seul bémol de votre excellent article, quand vous dites « pire » que des animaux, ça laisserait entendre que les animaux sont « mauvais », mais je sais que vous vous êtes juste mal exprimée et que vous ne le pensez pas bien évidemment !

Jill

Rares sont les animaux qui ont la cruauté comme
seconde nature. Les musulmans sont prédisposés et incités à tuer par les infâmes
préceptes du coran ;et nombres d’entre eux y prennent du plaisir. Lorsque un djihadiste est abattu, c’est une vermine de moins sur la terre.
Combien il y a t’il de milliers de ces racailles sur le territoire français ?

La Hire

Les animaux sont féroces pour défendre leurs petits ou eux même. Ils tuent par nécessité. Ils ne font chier personne délibérément . En somme, ils sont l’exact contraire de l’islam !

Mireille

Ces djihadistes qui se comparent à des à animaux révèlent leur ignorance sur cette espèce et leur manque de coeur…..mais cela nous l’avions compris.

Aux Armes Citoyens

De toute façon, la haine de l’immigration est des envahisseurs est en marche et rien ne pourra l’arrêter, pas même les censures de RL…

Denysàenculer

Les censeurs (il y en a 2 ou 3) savent bien que leur pitoyable manège islamo-collaborant « passif » ne marche plus et commencent à pisser dans leurs frocs, et ça se comprend.

Marnie

Ne confondez pas la haine avec le désir de protéger notre pays et ses habitants contre ces monstres indignes.

BobbyFR94

Très bon article Sylvie, et très très juste …

Chez les animaux, on a des exemples de compassion, en tout cas perçus comme tels, qui sont bien loin, à l’OPPOSE en fait, de ce que ces déchets ont comme pensées & comportements…

jan le Connaissant

c’est le propre de toute idéologie facho d’inverser les valeurs, pour des besoins d’endoctrinement, de manipulation mentale, de propagande, etc
Rappelons que dans le coran , le non musul est considéré comme  » pire que des animaux.. » . » comme les pires des créatures « , de  » souillures « , etc

Cirier

C’est surtout, l’Histoire nous le démontre, le propre de l’idéologie communiste et gauchiste!

Peg

Les 2 idéologies, islam et communisme, étant d’inspiration satanique, il est normal qu’elles produisent les mêmes abominations.

katarina prokovich

oui en effet, qu’elle n’utilise pas ce terme car les animaux à côté des hommes n’ont jamais provoqué de génocides ou de racisme idéologique eux! les animaux ne s’entretue pas dans le pays ou ils vivent et même ne dehors! les animaux sont dignes à côté de ces gens!

Damien

Vous insultez les animaux non-humains.

Arsène Lutin

Jolie synthèse de ce qu’ils sont. Les animaux ne sont féroces que pour survivre ou être dominants, ils ne le sont jamais par idéologie puisqu’ils n’en n’ont pas. Et ils ont certainement davantage d’empathie pour leurs semblables que ces raclures de l’inhumanité.

Damien

L’animal non-humain est amoral. Il fait ce qu’il doit faire, par nature. Il ne peut être mauvais. Il peut être féroce, mais jamais gratuitement.
« Nature, red in tooth and claw », comme disait Tennyson; j’ajouetrais, « without an agenda ».

"à la" poubelle !

Oui Damien, mais il existe des exceptions , un seul chat peut tuer des centaines d’oiseaux en un an, pas pour manger, mais il tue par plaisir, comme les chasseurs.
Les muzz détestent les animaux et les torturent (halal).

Tyrolus

Le Règne Animal a toute sa légitimité d’existence et son indispensable utilité dans le monde du Vivant sur la planète Terre, ce qui n’est pas le cas des crasseux qui déambulent en djellaba dans le désert.

Dupond

Seuls les gosses me font pitié !!! j’aimerai qu’une institution sur place les mette a l’abri du besoin pendant que les géniteurs payent pour les crimes ou leurs complicités .Les parents doivent etre confronter aux familles des martyrs tout comme les nazis l’ont été apres la guerre et non pas venir se camoufler en europe loin des regards des meres des soeurs et des épouses de ceux qu’ils ont participé par leur idéologie a faire tuer dans des conditions souvent atroces . Ce qu’ils ont fait en Syrie et en Irak ils sont capable le moment venu de le faire… lire la suite

Pierre

Certains de ces enfants auront honte de leurs parents alors que d’autres estimeront que ce sont des héros….et l’humanité continue ainsi.

Dupond

Pierre
Hélas !!!

Jigsaw

« Il n’est de bête si féroce qu’elle n’éprouve une once de pitié. Mais je n’en éprouve point, et donc ne suis pas une bête. »

La_Soupape

Je comprends parfaitement le sens de votre article, Madame, mais vous ne connaissez rien aux animaux c’est évident ! Les animaux sont tout-à fait responsables de leurs actes qu’ils assument totalement, soit pour une place dans la hiérarchie ou pour autre chose mais les actes des animaux ne sont jamais injustifiés. Certains sont intelligents, d’autres sont pas bien fins, mais contrairement à ces sous-merdes qui massacrent au nom d’une idéologie qu’ils ne connaissent même pas, les animaux ne sont jamais méchants sauf si ce con d’humain les a rendus ainsi ! Je n’aime pas du tout cette expression de merde… lire la suite

BobbyFR94

La_Soupape, les animaux, de par leur nature, ont des comportements que nous percevons comme étant cruels, selon nos normes en tant qu’humains… Exemple : dévorer une gazelle encore vivante… Nous savons tous que ce n’est pas par cruauté, mais par instinct de chasse, dicté par le besoin de manger… Seule l’humain contredit cette loi, enfin chez les civilisés, pas chez les DEGENERES, évidemment !!! L’auteur a donc raison, et ce n’est pas faire injure au monde animal… Ces crevures méritent de finir au bout d’une corde, comme toute les sous-crottes qui se croient au dessus de leur congénères, et s’arrogent… lire la suite

Le Blob

Sylvie Danas,
Merci à vous de prendre la défense des animaux qui ont bien plus de dignité que ces ordures qui méritent de crever dans la souffrance et l’indifférence générale. Merci.