Djordje Kuzmanovic quitte Mélenchon : mieux vaut tard que jamais

Publié le 28 novembre 2018 - par - 17 commentaires - 1 293 vues
Share

Personne ne connaît trop Djordje Kuzmanovic, qu’on  a longtemps présenté comme un conseiller de l’ombre de Jean-Luc Mélenchon sur les questions internationales. On sait que l’homme  paraissait sensible aux questions migratoires et avait été désavoué, récemment, par Mélenchon en personne, pour avoir osé évoquer la politique migratoire des Insoumis en période de chômage de masse.

Il ne cachait pas sa sympathie pour Sahra Wagenknecht, Allemande de gauche qui vient de jeter un pavé dans la mare en contestant la politique migratoire de Merkel, dans laquelle elle voyait, pour le patronat allemand, une armée de réserve du capital, pour reprendre la formule de Marx, contre les ouvriers et leurs conventions collectives du pays.

La crise couvait et elle a éclaté lors de la mise en place des listes pour les prochaines élections européennes dont Kuzmanovic a été écarté, ce qu’il n’a guère apprécié. D’où cette mise au point cinglante, relayée par Marianne, où il dénonce la dérive des Insoumis, le fonctionnement clanique qui y est la règle (on sent qu’il vise essentiellement Bompard) et surtout la dérive communautariste du mouvement, ajoutée à sa complaisance face à ce qu’il appelle l’islamisme.

https://www.marianne.net/debattons/tribunes/pourquoi-je-quitte-la-france-insoumise-djordje-kuzmanovic

J’aurais tendance à trouver sympathiques les propos de Djordje, qui affirme avoir rejoint le mouvement en 2009 et continue à écrire son admiration et sa reconnaissance pour Jean-Luc Mélenchon. Je les trouve intéressants sur le fond, sauf qu’il ne peut pas faire semblant de découvrir aujourd’hui ce que sont devenus les Insoumis depuis 2012. Il se vante d’avoir soutenu la campagne présidentielle de son chef dès 2012. Il ne peut pas avoir oublié ses propos à Marseille, qu’il qualifiait de ville la plus française qu’il connaisse. Il ne peut pas, lui qui affirme avoir accompagné Mélenchon dans la campagne législative contre Marine Le Pen, ne pas avoir constaté d’abord la folie de son chef et ensuite ses insultes crapuleuses, à trente contre un, contre un paisible commerçant suspecté d’aimer Marine Le Pen.

Le peuple de Mélenchon, qui en plein conflit des Gilets jaunes l’a affirmé clairement, c’est celui du 9-3 et pas celui des franchouillards qu’il méprise du plus profond de son être.

Il ne peut pas ne pas avoir remarqué que la connivence de Mélenchon avec les islamistes, lors des campagnes contre le halal ou le voile intégral, a eu des retombées intéressantes pour les Insoumis : dix-huit députés, presque tous élus dans des circonscriptions islamisées. Il ne peut pas ne pas avoir compris ce qu’avait signifié le fait de prendre Danielle Obono et de la faire élire à Paris, en assumant sa proximité avec les Indigènes de la République et sa haine de la France. Il sait qu’à Évry, c’est une Obono bis, soutenue par les Insoumis, qui s’est pris une veste magistrale par le successeur de Manuel Valls.

Il sait que depuis longtemps la gauche sociétale, incarnée par Clémentine Autain (femmes) et Éric Coquerel (immigrés), a remplacé la gauche sociale où Ruffin essaie de faire illusion.

Il connaît toutes les magouilles du couple Corbière-Garrido et de Danielle Simonnet, qui ont longtemps bénéficié de logements sociaux parisiens dont ils ont privé les vrais pauvres.

Il ne peut pas ignorer ce passage de notre fondateur, Pierre Cassen, dans son livre (que je lui conseille de lire) « Et la gauche devint la putain de l’islam », où, dans le chapitre intitulé « Mélenchon, bouffeur de curés et lécheur de babouches, paraissent ces lignes accablantes :

Tu te dis antifasciste, et tu soutiens les Palestiniens qui, à Gaza, votent pour le Hamas, ceux qui veulent instituer un État islamique en Israël et tuer tous les Juifs, c’est écrit dans leur charte.

Tu te dis antifasciste, mais tu relaies la propagande des islamistes en expliquant que les musulmans subissent la même persécution que les juifs dans les années 1930. Si cela était vrai, cela veut dire qu’ils n’ont pas été beaucoup persécutés, les juifs, par les nazis ! Tu fais dans le relativisme, tu frôles le négationnisme pour défendre tes amis musulmans.

Tu te dis antiraciste, et tu as dans ton groupe « Les Insoumis » un député, Danielle Obono, qui défend, au nom de la liberté d’expression, « Nique la France ». Cela ne te pose aucun problème qu’elle vienne des Indigènes de la République, dont même ton complice Guenolé, pour une fois lucide, a remarqué le racisme pathologique de Houria Bouteldja. « Houria Bouteldja, vous voulez envoyer les juifs dans les camps… vous êtes raciste, misogyne et homophobe ».

Toi qui passes ton temps à traquer le FN et à inventer des prétextes pour le faire interdire, tu n’as jamais réagi à ces paroles de Houria Bouteldja, la complice d’Obono…

Bien évidemment, cela n’a posé aucun problème à Djordje Kuzmanovic que l’ensemble des députés Insoumis déposent une requête pour demander une commission d’enquête parlementaire contre « les groupes d’extrême droite », faisant le jeu du régime de Macron, décidé à tout pour éradiquer toute opposition patriotique au mondialisme.

Le militant Insoumis ne pouvait ignorer qui était Mélenchon. Il est resté toute sa vie un militant aux pratiques trotsko-lambertistes, où il a fait ses classes. Un groupe sectaire et violent qui a fait régner la terreur par de violentes agressions physiques tout au long de son existence. Une organisation bonapartiste avec un chef, Pierre Lambert, qui multipliait intrigues, entrisme et purges dans la meilleure tradition stalinienne. Un homme sans principes, prêt à toutes les saloperies au nom du fameux « la fin justifie les moyens ». Mélenchon est son parfait héritier, avec en plus la capacité de bien chauffer une salle.

Mais tout ce qu’il touche, cela ne marche pas. Le Média, avec aux manettes la copine du chef, Sophie Chikirou, tourne au vaudeville et au règlement de comptes permanent et va bientôt fermer boutique. Et la France entière a vu, lors de la perquisition (par ailleurs scandaleuse) qui a touché les Insoumis, que Mélenchon était un fou, tout simplement.

Bien sûr, à peine sa décision prise que Djordje Kuzmanovic est déjà sali, dans Médiapart, comme au meilleur temps du stalinisme triomphant.

https://blogs.mediapart.fr/danyel-gill/blog/281118/djordje-kuzmanovic-sexisme-bon-debarras

Quant à Djordje Kuzmanovic, tout à son indépendance, il rejoindra naturellement la cohorte des ultra-conservateurs ni de gauche mais bien de droite. Il s’inscrit parfaitement dans la grande fresque des souverainistes nationalistes, des laïcards islamophobes, des anti-migrants, des patriotes racistes, des dictateurs lustrés, des promoteurs de haine et, bien sûr, des sexistes décomplexés.

Bon débarras !

Le stalinisme de Plenel dans toute sa splendeur ! Ou l’arroseur arrosé, car les Insoumis ont traité de nazi, régulièrement, quiconque osait parler Nation, drapeau, protectionnisme, ou évoquait la nécessaire sortie de l’UE.

Il n’empêche que s’il est vraiment sincère, Djordje Kuzmanovic, qui se dit patriote, républicain et laïque, va devoir choisir son camp : patriote ou mondialiste ? Et ses alliés. Mélenchon-Obono-Besancenot, ou Marine-Dupont-Aignan ?

C’est au pied du mur qu’on juge le maçon. Qu’il ne se sente pas obligé, pour se faire bien voir, de cracher sur le FN ou sur DLF, et qu’il se comporte, face à l’invasion migratoire et à l’islamisation de notre pays, comme le patriote qu’il prétend être.

Premier rendez-vous : le Pacte de Marrakech, que Macron doit signer les 9 et 10 décembre, qui légalisera l’immigration illégale. Silence complice de Mélenchon, pour le moment.

Et Djordje Kuzmanovic, il s’exprime quand sur le Pacte sur l’immigration que Macron veut imposer à la France ?

Joël Locin

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Dupond

Je ne vois pas l’interet que peut avoir un serbe pour faire alliance avec merluche !!! ya pas plus natio qu’un serbe et plus anti muzz qu’eux (voir ce qui se passe au kosovo) a moins que ce soit un ultime soubresaut de la politique de tito qui l’ait fait se rapprocher de merluchon….Il ne doit pas y avoir beaucoup de serbes a avoir ce désir !!!

Damien

Son regard en dit long… Si c’était une gonzesse, on dirait « mal baisée ». Ce Mélenchon est un…

DUFAITREZ

« Bal aux Insoumis, Un mort » ! Mort d’un trou de balle au Bal des Damnés…
Il en reste 17….

Fifi

Je remarque que dans les médias, ils laissent maintenant parler les GJ et il n’y a plus ce mépris affichés sur les GJ qu’on entendait au début (bien qu’il y a des personnalités très idéologues, racistes anti-blancs, qui affichent encore leur racisme des blancs avec tous leurs préjugés qu’elles ont sur eux) mais Macron est très clair : il garde la même ligne, ce qu’on savait. Il nous aurait fallu un vrai Chef d’Etat capable de tout remettre à plat et surtout qui AIME la France donc souverainiste/patriote et qui veuille la grandir pour lui donner un avenir, pas la… lire la suite

Fifi

Le seul point commun qui relie tous les GJ, c’est qu’ils en ont marre de la taxophilie de Macron et qu’ils ont compris que la France va une crise comme la Grèce. Quant à Macron, s’il voulait commencer à être écouter, il faudrait qu’il montre l’exemple car les politiciens, autant au niveau de leur salaire que de tous leurs privilèges qu’ils se donnent par des lois, ils sont coûteux et c’est indécent. Et pour le pacte de l’ONU sur l’immigration, Macron ne fait que rajouter des crises, en rajoutant encore de l’insécurité, des coûts supplémentaires avec les allocations diverses versées… lire la suite

Fifi

Correction : écouté

Fifi

Et bien entendu, Macron n’en fera rien au niveau des politiciens (salaires et privilèges) et continuera sa politique migratoire.

Fifi

Moi, je trouve que dans les GJ, il y a beaucoup de divergences car on ne peut pas comparer des GJ aux idées RN qui n’ont rien à voir avec ceux aux idées LFI car comment peut se comprendre des gens qui ne supportent pas de se sentir étrangers dans certains endroits, notamment les villes, dans leur propre pays, qui ne supportent pas cette politique mondialiste de l’immigration massive et l’islamisme, et des gens (idées LFI) qui disent ou croient ne pas être dérangés de voir la France devenir un pays islamique, de voir des femmes avec des voiles islamiques… lire la suite

Fifi

En revanche, si tous ceux de LFI pensaient comme un Djordje Kuzmanovic, je verrais les choses différemment mais la propagande mondialiste pro immigration a fait beaucoup de dégâts dans la tête de pas mal de Français.

Fifi

C’est juste pour faire comprendre qu’il y a des divergences d’opinions chez les GJ (d’où que dans les GJ, c’est l’omerta sur la politique d’immigration) qui sont masquées par le fait que tous les GJ sont d’accord sur le problème de taxophilie de Macron dont ils disent « stop » aujourd’hui, et qu’ils ont compris que la France va vers une crise majeure. Alors que les sujets de l’immigration et de l’islamisme qui va avec, c’est important pour les Français aux idées patriotes, ce qui ne l’est pas pour ceux qui ont été trop imprégnés par la propagande mondialiste dans les médias… lire la suite

Fifi

Je précise pour ceux qui ne l’ont pas compris, que je fais partie des gens qui ne supportent pas justement l’immigration massive et l’islamisme qui va avec, c’est pour cela que je ressens qu’il y a de grosses divergences d’opinions au niveau sociétale entre GJ, et que je trouve que Mélenchon, ce serait encore pire que Macron (même si Macron nous mène droit dans le mur, ses « réformes » ne sont que de la pression fiscale), car ferait une forte pression fiscale sur les FDS. Il y a plutôt les souverainistes/patriotes (RN) d’un côté, et les mondialistes de l’autre (tous les… lire la suite

Nicolas

Que fait ce kouznamovic en France puisque son Coeur est toujours en serbie!

Dupond

Mélanchon n’aime pas les français blonds aux yeux bleux ,ceux qui triment pour approvisionner rungis . Le seul interet qu’il a pour les GJ c’est qu’ils luttent contre macron ,celui a qui il voudrait tant prendre la place pour ensuite bien taper sur les FDS . Merluche n’a d’amis que les divers jaloux des français éternels assistés et que les mentalités de la province exasperent au plus haut point , puis quelques éxaltés comme lui gravitant autour d’assoss grassement rémunérées . Tout son électorat ne produit aucune richesse

Fifi

Mélenchon drague les mêmes électeurs que Macron soit : les bobos et ceux issus de l’immigration, non blancs. On ne compte plus tous ses propos méprisants et racistes envers les blancs parce que tout comme Macron, il considèrent les blancs comme les futurs remplacés. C’est juste aujourd’hui depuis la révolte des GJ, que tous les deux : Macron parce qu’il est au pouvoir et veut calmer cette révolte, et Mélenchon parce qu’il veut profiter de grapiller quelques voix de blancs, alors que les GJ sont des blancs qu’ils méprisent, on les entend changer de discours. Les GJ représentent cette catégorie… lire la suite

Fifi

D’où cette crise entre Mélenchon et Kuzmanovic. Mélenchon a désavoué Kuzmanovic en septembre 2018 car ce dernier à la différence de lui, ne méprise pas les blancs, populaires, car considérés comme futurs remplacés par nombre de politiciens dont Mélenchon, avant de l’être ! Et aujourd’hui, avec les GJ, ils ont démontré qu’ils ne l’étaient pas encore mais beaucoup de GJ ont une vision immigrationniste car lobotomisés par la propagande mondialiste donc ne comprennent pas le lien entre leur situation : méprisés et considérés comme des vaches à lait, et l’immigration massive. Et pour clarifier sa vision qui est pour l’invasion… lire la suite

Fifi

« Le seul interet qu’il a pour les GJ c’est qu’ils luttent contre macron ,celui a qui il voudrait tant prendre la place pour ensuite bien taper sur les FDS »
Bien entendu.

jean Neymar

Merci à l’auteur de l’article de remettre les pendules à l’heure !