DOM TOM : les tontons macoutes vaccineurs !

Publié le 27 août 2021 - par - 16 commentaires - 1 035 vues
Traduire la page en :

L’arrogant petit monsieur Attal dit « la voix de son maître » ou « le caniche du chef » a annoncé que l’état d’urgence sanitaire serait prolongé jusqu’au 15 novembre aux Antilles, en Guyane et en Polynésie française en raison de la sous-vaccination.

On ne saurait être plus clair : punitions pour les non vaccinés !

Il n’y a pas plus de mortalité là-bas qu’en métropole, les hôpitaux ne sont pas débordés comme sa propagande le prétend, mais le dictateur a piqué des crises d’hystérie à répétition quand il a eu confirmation que les ultramarins répugnaient à se faire piquer.

Nous ne sommes pas assez nombreux pour menacer les super-profits de Big Pharma. Mais le caractériel psychopathe a ressenti cette défiance comme une insulte envers son auguste personne. Un crime de lèse-majesté.

Les mesures de confinement, ausweis, couvre-feux, fermetures d’écoles, entraves à l’approvisionnement alimentaire, de nouveau en vigueur, apparaissent comme des punitions pour des gueux qui refusent de se soumettre aux caprices du roi.

En Polynésie, cela vire à la mauvaise caricature quand le gouverneur colonial Sorain – qui risque sa carrière s’il ne parvient pas à fourguer son stock de vaccins – interdit absolument toute sortie le dimanche, tel un surgé de pensionnat sanctionnant des potaches chahuteurs.

Terroriser par des mensonges, prédire des catastrophes, faire appel à des pseudo-experts en censurant les avis contraires de professionnels expérimentés, et se présenter comme des sauveurs avec la complicité de journalistes vendus est le fonctionnement « normal » du Macronitan.

Aux « colonies », c’est la dictature sanitaire au carré. Déjà odieuse en métropole, elle devient outre-mer carrément insupportable. Irrespirable.

Des pratiques de ripouxblique bananière

Les gens des îles sont aux yeux des macronards qui ont fait main basse sur la France tous des arriérés, des sous-doués, des crétins qui n’y connaissent rien, n’y comprennent rien, et qu’il faut mater à la chicotte comme au bon vieux temps. Dans leur intérêt. Bien évidemment.

Bien qu’ils s’en défendent, les envoyés spéciaux du dictateur peuvent puiser dans un vivier de sbires parmi les tontons macoutes locaux, demi-soldes ou familles des nervis du GIP (groupe d’intervention de Polynésie) créé à l’image du SAC avec la bénédiction de Chirac, sous l’impulsion d’un ancien du SDECE.

Si cette milice a été dissoute en 2013 après diverses affaires de meurtres, enlèvements, subornation de témoins, extorsions, ce n’est un secret pour personne que certains de ses cadres les plus influents, dont beaucoup ont réussi à échapper à la prison, proposent à titre privé leur « expertise sécuritaire » à tous ceux qui en ont besoin. Et les moyens.

Par ailleurs, prétendant agir de leur propre initiative, par pur civisme, et se limiter à donner des conseils amicalement désintéressés, ces honnêtes citoyens houspillent et bousculent les gens sans muselière, et harcèlent sur les parkings de supermarchés ceux qui avouent ne pas être encore vaccinés.

Ignorance et mépris des spécificités locales

Le tyran et son gang savent-ils qu’au Fenua, la réserve sinon la crainte du « taoté frani » (docteur français) est la conséquence logique des vaccinations anti-varioliques forcées du XIXe et du XXe siècle qui produisirent une hécatombe ?

Longtemps isolés du reste du monde, le système immunitaire des Ma’ohi ne réagissait pas de la même façon que celui des Européens. Et ceux qui survivaient au vaccin étaient tellement affaiblis qu’ils attrapaient ensuite toutes sortes de maladies jusqu’alors inconnues, importées involontairement par les marins.

Les récits de voyage d’époque, dessins et photos sépia à l’appui, évoquent des villages avec des centaines d’habitants et des dizaines de pirogues, en des lieux parfaitement reconnaissables.

Aujourd’hui, l’habitat y est très dispersé et les pêcheurs s’y font rares.

En Guadeloupe, le sous-équipement sanitaire est tel que si la situation était aussi catastrophique que le prétend le petit monsieur Attal, on ramasserait les morts à la pelleteuse tous les matins comme dans les rues de Calcutta.

Alors que, depuis le début de l’épidémie, même en y associant abusivement tous les cas de comorbidité, on ne compte que 447 morts pour 400 000 habitants soit 0,11 % (moyenne nationale 0,17 % et 0,2 à 0,5 % pour la grippe saisonnière jusqu’en 2018) dans un contexte peu favorable puisque les établissements de santé fonctionnent au ralenti depuis l’incendie du Centre hospitalier universitaire de Pointe-à-Pitre-Abymes en 2017. On attend un nouvel hôpital en 2022.

En Polynésie, la courbe des décès est pour le moins étonnante : de janvier à fin  juillet c’est le calme plat. Zéro mort. Et puis, 2 jours après le passage du dictateur et de sa cour, la mortalité remonte en flèche.

Alors 2 explications : ou c’est du flan pour fourguer des vaccins dont la population ne veut pas malgré toutes les pressions liberticides déjà en vigueur.

Ou parmi les truands qui accompagnaient le tyran, il y avait des empoisonneurs chargés de répandre le virus partout sur leur passage.

La perfidie des macronards est sans limites

Il m’arrivait de participer à l’occasion à un forum de navigateurs et de voyageurs.

Apparemment rien de politicien là-dedans. Naïf que j’étais !

Récemment, un fil fut ouvert pour « informer » sur les vaccinations en Polynésie. Apparemment tous les intervenants (des Popaa) étaient vaccino-maniaques.

J’ai répondu, sans agresser ni insulter personne que je n’étais ni un amish ni un Jéhovah, que j’avais été plusieurs fois vacciné dans le passé, récemment encore contre le tétanos, mais que les vaccins à ARN messager ne faisaient pas l’unanimité de la communauté scientifique depuis une dizaine d’années (on n’avait pas attendu le covidus macronibus) et je résumais quelques études sur les modifications préjudiciables, probablement irréversibles et transmissibles du génome.

Effacement immédiat !

Un habitué qui ce jour-là ne participait pas à la discussion m’a écrit en privé : « Tu ne savais pas qu’ils sont subventionnés par le gouvernement au titre des sports et de la culture ? »

Christian Navis

https://climatorealist.blogspot.com/

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
tauceti

dengue aussi en polynesie le vaccin tue DENGVAXIA info recue

tauceti

antilles guyane phillipines articles scandale du dengvaxia de sanofi des morts doit rembourser des millions d euros faites passer 12 morts en martinique

Jacques B.

On vous place sous couvre-feu strict, sous confinement strict, on vous empêche littéralement de vivre, on vous permet tout juste de survivre, tout cela pour une maladie de laquelle l’immense majorité des gens réchappent sans problèmes, surtout quand ils sont soignés… mais à part ça, nous ne sommes pas en dictature !

VORONINE

Nouvelle Calédonie ….ZERO cas de COVID et ils veulent mettre en place la vaccination obligatoire !

Guy Mauve

L’a pas l’air con le Macron avec son choux fleur autour du cou…. Qu’il en profite bien, jusqu’au moment de régler les comptes.

Khamsa

Même sans chou fleur !

thierry

Le citoyen modele des franc mac: seul, isole de l interieur « né enfant trouvé etmort célibataire » (Renan) face à l’Etat. Mais “eviter toute coopération avec le Mal” est tt simplemt impossib. Tu peux pas voter, payer tes impôts, etc . sans coopérer matériellemt ou à distance avec le mal : avortement, usure, guerres injustes, eutanazie… (Joseph Shaw) 2millions de familles n ont pas suffit a arreter ces tares FM qui sont tous aux manettes desormais et qui n ont de cesse que de detruire la famille, s attaquer au peuple et a la braguette des qq males alpha restant ds ce pays. Meme crétinisme paroxystique pr le covid il fo se laisse convaincre qu’in peut transmettre une maladie qu’on a pas à des personnes qui sont vaccinées afin de ne pas l attraper. Pauvre pays.

Eric Clapet

Des patients intubés qui ne peuvent pas parler, écrivent des messages demandant aux gens de prendre le vaccin.
C’est du porno médical à ce stade.
https://pbs.twimg.com/media/E9tx0e6XMAEtZi6?format=jpg&name=small

Pivoine

Il parait – et c’est tout à fait possible – que ce sont ces acteurs, rémunérés évidemment !

bernard

porno SM (sado maso)

patphil

il m’avait semblé que la polynésie était exemptée de covid avant l’arrivée du président et de sa cour, tous vaccinés donc porteur du virus et en capacité de le rependre
quant aux antilles, interdiction aux médecins de soigner à l’ivermectine, la gendarmerie ayant confisqué toutes les doses directement dans les pharmacie !
drole de pays

VORONINE

On peut mème dire : ” PUTAIN DE PAYS ‘!, ou inverser les termes , les deux sont vrais ….et c’est ce pays qui donne des leçons de morale et de gouvernanceà la planète .REVEIL: le reste du monde se fout de nous !

Phil2

En tout cas l’épidémie à bien repris après leur séjour !
A croire que……… complo…….. etc….. !

Mantalo

Il a drôlement l’air de faire la gueule depuis sa mise au placard le mec aux mains molles et moites, Sébastien Lecornu (dit Lecorniau) dans son département !
De plus il se tape tous les coins officiellement les plus contaminés. Pas de bol….
A force de tratrîse l’ancien soutien mordicus de Fillon paye grave et ça me réjouit. Pas pour Fion dont je me fous, mais je ne peux pas piffer ce genre de mec. Sur son CV on trouve aussi qu’il fût instructeur de Benalla. Le monde est petit, hein…..pffffff….. 😆
Ce Corniau vient d’obliger cette semaine tous les élus de son bled à soutenir (j’ai pas dit sucer) macron. Et les blaireaux de s’accroupir en baissant la tête respectueusement.

Son successeur homme-de-paille à la mairie, après s’être fait moucher deux samedis de suite
(suite ci-dessous)

Mantalo

…deux samedis de suite comme apprenti chroniqueur sur Cnews, une fois par Toro maire de Coubron, l’autre fois par Zéribi, a abandonné le monde médiatique. Le 3ème samedi il était vautré à une table en extérieur pour picoler un bon coup de blanc frais. Il semblait plus à l’aise !!!
Donc ce Ouzilleau (puisqu’il faut le nommer) vient de ramper à son tour alors qu’il avait juré craché qu’iil garderait sa liberté.
Quelle bandes de limaces….

Ah zut, je me suis éloigné du sujet mais la photo était trop belle 😂 !!!

Lire Aussi