Dominique Venner appelait à renouer avec notre identité et à résister

Publié le 23 mai 2017 - par - 1 commentaire - 1 103 vues
Share

Dans le cadre du combat culturel, il nous a paru nécessaire de faire découvrir à nos lecteurs et les inciter à la lire, l’oeuvre magistrale de Dominique Venner, Histoire et Tradition des Européens, 30 000 ans d’identité, publiée aux éditions du Rocher en mars 2015.

Dominique Venner, intellectuel autodidacte, est à l’image d’un Marc Aurèle, maîtrisant les armes et les mots, le combat et la réflexion. Il est de ces hommes qui manquent à la France et à l’Europe. Que son oeuvre et son sacrifice fassent naître ou renaitre une nouvelle armée.

Ce livre fait le constat de notre drame, un drame sans précédent dans notre histoire commune, vieille de 30 000 ans, dont les premiers signes connus sont les grottes ornées (art rupestre) de nos lointains ancêtres. Ce drame n’est pas une nouvelle guerre fratricide, ce drame est d’abord en nous, c’est notre abandon de nous-mêmes : « L’Etat de chaos n’est pas seulement le résultat d’un enchaînement de hasards, de menées hostiles et de catastrophes historiques. Il est la conséquence, d’un bouleversement spirituel, celui du nihilisme absolu, autrement dit l’oubli de notre tradition ».

Oui le mal est d’abord en nous, car comme le souligne Dominique Venner « Par un mouvement instinctif de survie, tous les peuples font retour à l’identité » mais ajoute-t-il « Frappés à l’âme par l’oubli d’eux-mêmes et par leur culpabilisation, seuls les Européens, ne le font pas ».
C’est parce que nous sommes touchés par ce mal que « Pour la première fois dans leur histoire multimillénaire, les peuples européens ne règnent plus sur leur propre espace, ni spirituellement, ni politiquement, ni ethniquement ».

L’objet de ce livre est de nous faire découvrir ou redécouvrir notre tradition ou histoire commune. Il est une fresque qui s’appuie sur des faits mais propose une vision métaphysique de l’histoire de l’Europe à partir de l’évocation de ces grandes figures et de ces grands courants, des poèmes homériques à la littérature chevaleresque, de l’Antiquité grecque à la Renaissance, des nationalismes aux révolutions techniques.

Il est une critique de notre moment contemporain, celui de l’illusion du progrès, de notre propre enfermement dans la technique et le matérialisme qui nourrissent l’individualisme. Ce cercle vicieux du nihilisme et du chaos. Il est une mise en garde contre ces menaces « faustiennes ».

Ce livre est aussi une espérance, tout n’est pas perdu à la seule condition de renouer avec notre héritage et de revenir à nos sources communes. Cette source est d’abord antique, c’est le récit des origines d’Homère, livre sacré des Européens. Et il cite la philosophe Simone Weil morte en 1943 « L’Europe a été déracinée, coupée de cette antiquité où tous les éléments de notre civilisation ont leur origine ».

Ainsi au constat amer et angoissant de notre possible anéantissement, Dominique Venner commence et termine son introduction flamboyante par deux exhortations qui ont à faire toujours et encore avec la volonté et la poésie, qu’expriment si bien le génie de nos peuples et de notre race :
« Ce n’est pas dans la mollesse, mais dans la fermeté de l’esprit et la résolution du coeur que sera engendré notre avenir ».

« Notre monde ne sera pas sauvé par des savants aveugles ou des érudits blasés. Il sera sauvé par des poètes et des combattants ».
Dominique Venner fut les deux…

François-Xavier Laisne

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
alesia

dominique venner est le mishima francais, poéte et guerrier comme pouvais l étre mishima, l écrivain japonais, qui se fit hara kiri devant la décadence du japon.et venner qui se suicida devant celle de la france.deux hommes valeureux et sacrés pour leurs combats sinon de servir leurs pays jusqu a la mort.N OUBLIEZ PAS DOMINIQUE VENNER , JAMAIS.si vous ne connaissez pas mishima ,lisez le, il existe de nombreux parralléles entre ses deux hommes fait d acier trempés, comme une lame de guerriers.lisez , le livre de venner ,histoire et tradition des européens 30000ans d identité.LE LIVRE DU ROC DE… lire la suite