Donald Trump a toute la caste contre lui… mais les Américains le soutiennent !

Tout est bon pour diaboliser Donald Trump.

On le voit encore avec les évènements de Charlottesville, où la presse rivalise d’hypocrisie et de mauvaise foi.

Les casseurs de l’extrême gauche, qui saccagent les monuments confédérés, se comportent comme les talibans détruisant les bouddhas de Bamiyan, ou comme les barbares de l’EI pulvérisant les trésors architecturaux de Palmyre.

Mais c’est Trump qu’on accable pour avoir dénoncé ce massacre de tout un pan de l’histoire américaine ! On assiste à des scènes de révolution sud-américaine, où la foule en délire s’acharne à frapper des statues à terre !

Le président de la plus grande démocratie du monde a de quoi être consterné par ces comportements de sauvages.

Son bilan des 6 premiers mois a été présenté comme le néant absolu, sans la moindre mesure efficace. Il n’aurait donc rien appliqué de son programme.

On ne retient que les soupçons d’ingérence russe dans son élection, son échec à vouloir supprimer l’Obamacare et ses critiques envers les médias, qu’il accuse (à juste titre d’ailleurs) de faire de la désinformation systématique et d’alimenter la propagande anti Trump.

En France, pays socialo-communiste, immigrationniste et mondialiste, Trump représente évidemment ce qu’il y a de pire. Il est le parfait modèle de la brute épaisse, inculte et bas du front, qui ne peut qu’échouer dans tous les domaines.

Le chef d’Etat le plus puissant du monde qui tient tête à toute la planète, refuse de courber l’échine devant les ayatollahs de la pensée unique et ne craint pas la presse, c’est forcément l’homme à abattre !

A entendre ses détracteurs, la Maison Blanche serait devenue le club Med’, Trump passant le plus clair de son temps à jouer au golf et à tweeter des messages délirants. Il faut vraiment tomber bien bas pour user de tels arguments !

Avant son élection, les économistes les plus distingués nous promettaient une économie américaine dévastée par le protectionnisme, un effondrement du dollar, un chômage doublé à la fin du mandat.

Bref, une banqueroute des Etats Unis au bout de quelques mois, rien de moins.

Comme si on pouvait devenir milliardaire en étant le roi des cons !

Et comme si Trump allait couler son pays pour y engloutir sa propre fortune !

La vérité est tout autre, évidemment.

“America is back”. “The era of aplogizing is over”

L’Amérique est de retour et l’époque des excuses est terminée.

Economie

En 6 mois Trump a créé plus d’1 million d’emplois.

Le chômage est au plus bas depuis 16 ans avec un taux de 4,3%.

L’Amérique est donc au plein emploi !

La baisse des impôts des sociétés et des particuliers, l’assouplissement de la réglementation et des contraintes environnementales, et l’incitation à relocaliser les entreprises aux Etats Unis ont dopé l’économie.

Le Dow Jones fait + 18% en 6 mois.

Le Nasdaq + 21%

Le SP 500 + 15%

Délinquance.

En matière d’insécurité et de contrôle des frontières, les effets sont spectaculaires.

Le nombre de clandestins mexicains passant la frontière a chuté de 64% dès mars 2017 en comparaison avec mars 2016.

Trump va créer 10000 postes d’agents de l’immigration et 5000 postes de garde-frontières.

Les procédures d’expulsion ont été assouplies et sur les 11 millions de clandestins, l’objectif est d’en expulser 3 millions, responsables de crimes et délits. ( C’est sous Obama que le nombre d’expulsions est tombé au plus bas )

Trump a déclaré la guerre aux gangs, dont les membres sont “des animaux qui répandent la peur et la mort à travers les Etats-Unis”.

“Ensemble nous allons détruire le cartel MS 13 et bien d’autres gangs”.

“Nous allons renforcer nos lois, protéger nos frontières, soutenir notre police comme jamais”.

Guerre contre l’Etat Islamique.

Trump a renforcé considérablement la lutte contre l’EI.

“La victoire de Mossoul montre que les jours de l’Etat islamique sont comptés”.

Les drones de combat font des ravages dans les rangs des chefs militaires de Daech.  Le dernier en date étant le chef de l’EI en Afghanistan tué par une frappe aérienne.

Défense.

Augmentation du budget de 54 milliards de dollars. Trump veut 540000 soldats, 1200 avions de combat, 350 navires et sous-marins et 36 bataillons de Marines.

Le budget dépassera 600 milliards de dollars en 2018, soit 4% du PIB.

Par conséquent, la diabolisation de Trump est encore une entreprise de désinformation de la presse et des élites occidentales qui le détestent.

Mais son électorat applaudit. Les entreprises embauchent, l’insécurité baisse, l’immigration diminue, l’Amérique ne se laisse plus humilier au Moyen-Orient ou en Asie, comme ce fut le cas sous Obama.

Toute cette classe moyenne qui souffre du déclassement économique, qui a peur pour son identité et qui ne supporte plus les injustices flagrantes de la discrimination positive, est reconnaissante à Trump de la défendre.

Seul contre tous, et même parfois contre son propre camp républicain, Trump fait le job. Le meilleur reste à venir.

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

22 Commentaires

  1. Excellent commentaire, il est certain que Donald TRUMP est un homme intelligent et capable de surcroit. Pour nos médias cela est insupportable, ils préfèrent soutenir des ratés comme François Hollande où un gamin immature se déguisant chaque semaine dans un uniforme différent sur les conseils de sa maman.

  2. I-Média#163 Charlottesville : les médias voient des nazis partout (VIDEO TV LIBERTES)

    Charlottesville : les médias voient des nazis partout.
    Violences opposant des milices d’extrême gauche américaine et des organisations de droite radicale dans la ville de Charlottesville. La chasse est ouverte dans les médias, il faut retrouver les nazis qui ont agressés les antiracistes pacifistes. Une vision des faits aussi simpliste que fausse.

    Defend Europe : entre bobard médiatique et naufrage des ONG
    Defend Europe a le vent en poupe, le collectif qui lutte contre l’immigration clandestine et l’action dites humanitaire des ONG obtient ses premiers résultats positifs malgré un traitement médiatique à charge.

    https://www.tvlibertes.com/2017/08/21/18665/charlottesville-medias-nazis-partout

  3. Merci de ces rappels inconnus de la Presse Française, pourtant vrais !
    Trump, comme Castro en son temps, est une « Révolution » à lui tout seul ! De Droite !
    Les Zélites tirent à vue, le Peuple suit ! Changer le Peuple ???

  4. rappelez vous des vitupérations contre reagan, aujourd’hui c’est trump et poutine, les chiens aboient mais la caravane passera

    • la finance mondialiste n’admettent pas que le peuple decide,pour eux c’etait la clinton, le brexit la meme chose,il font tout pout un autre referendum mais les anglais ne sont pas les francais ,eux sont un peuple fier de leur pays, poutine la meme chose, si marine le pen avait ete elue cela aurait ete pareil comme trump,elle veut le referendum populaire et laisser decider les francais de son destin, le peuple go homme,non de dieu c’est nous les mondialistes qui decidons pour vous

      • je cautionne une partie de votre appréciation sur les britanniques, toutefois je vous rappelle qu’ils ont été plus que permissif sur les prêches islamiques pendant des lustres : tant qu’ils n’étaient pas impliqués, et à ce jour le maire de Londres est muzz,ils ont des tribunaux musulmans et la police de la charria s’y active,donc relativisons sur la fierté indéfectible d’Albion!

  5. Si j’en crois mes livres d’Histoire et d’Economie, un autre chef d’Etat avait réussi à remonter l’économie de son pays, dans les années 30,mais ça c’est mal fini, j’espère que Trump finira mieux !

  6. Ils le soutiennent ? alors qu’ils le montrent! en dehors de Steve Bannon et Milo Yannopoulos (un gay d’origine britannique), je n’en vois pas beaucoup qui mouillent leur chemise pour le soutenir! les USA me semblent (presque) aussi atteints par le gauchisme culturel que l’Europe!

  7. Encore bravo car avec de tels articles les citoyens normaux vont finir par comprendre où se trouve le camp du mal : aux USA en France en Europe… Cette internationale altermondialiste qui répand dans le monde son poison idéologique doit être dénoncée et même combattue. Ce qui les rapproche et les identifie c’est leur haine féroce contre tout ce qui est populiste et nationaliste??.

  8. Même le néo FN critique TRUMP, c’est dire s’il est mauvais !

  9. Vous soulignez les bons résultats économiques de Trump :ne sont-ils pas dû à une reprise mondiale plutôt qu’à sa politique ? En France aussi le chômage baisse…
    Vous affirmez que le chef de l’EI a été tué par un drone… Oui sous Obama, pas Trump ! http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/08/12/97001-20160812FILWWW00367-le-chef-de-l-ei-en-afghanistan-tue-par-un-drone.php
    Quant aux engagements de Trump, il y a bcp de « y’a qu’à, faut qu’on » dans votre article…
    Le fait qu’il n’ait pas encore réussi à nommer des dizaines de collaborateurs est-il preuve de son succès ? Je n’ose imaginer ce que vous auriez dit de Macron dans une telle situation…

  10. tout le monde est censé comprendre que Trump est et sera à vie l’ennemi juré du lobby « hussein-obama-sanders-clinton » dont l’arrogance légendaire de ses membres leur permettaient de croire, aidé par l’aipac, à la main-mise sur les Etats-Unis pour l’éternité ; et paf, dans le baba, ils n’en reviennent pas de ne pas avoir été capables de contrôler ce Peuple, quand par ailleurs en Europe, ces mêmes mondialistes internationalistes ont réussi à faire reculer Patriotes et Nationalistes……pour 1 temps mais certes pas pour 3 mouvements.

  11. Rien à voir avec les merdeux qui nous gouvernent!Par rapport à lui ce sont des pauvres pécuniairement et surtout en Patriotisme !La corruption est de mise en partant du petit député jusqu’au chef de l’état!!

  12. Il est sympa et il a des Billes … Ce que peu de leaders homme européens peuvent revendiquer , c’est tout simple.

  13. Il ne me déçoit pas du tout et je crois qu’il vaut mieux être Américain que Français en ce moment. Ce qui serait grandiose, ça serait qu’il envoie quelques troupes bien à droite pour massacrer ces antifas de merde, qu’ils comprennent ces crevures puantes, que leurs vie de merde ne tiennent pas à grand-chose, quel pied ça serait !

  14. si les français savaient de qui est capable la MS13 ils seraient tous ( sauf les insoumis) pour son éradication

  15. Il paraît que son biographe:Mr Machin Chose a prédit que Trump démissionnera probablement -remarquez l’indicatif comme Mr Biographe l’a formulé,lui-même -avant la fin de cette année!

  16. En comparaison, Macron est mal barré pour afficher un bilan semblable, à l’échelle de la France, bien sûr…

Les commentaires sont fermés.