Donald Trump, la Bible et les Noirs américains

Que voulait dire Donald Trump, président des USA, en tenant bien haut son livre de Bible devant le public qui l’attendait à la sortie de l’église Saint John ?
La seule explication qui me vient à l’esprit, est : « Je suis un croyant. Soyez-le aussi et vous me comprendrez mieux. »
Or nous savons tous que la foi, chez les gauchistes suicidaires, a pris depuis longtemps la poudre d’escampette. Et là, ni le Noir, ni le Blanc, ni le Rouge ou le Jaune n’en est épargné.

Les Noirs américains traînent depuis trop longtemps une frustration justifiée à certains degrés, puisqu’ils étaient des esclaves avant de devenir des citoyens aux droits égaux. Le processus est lent et incommode à implémenter dans le psychique des deux côtés.
Cette frustration favorise la victimisation, permet et excuse le pillage, la ruine, le feu et la désolation. On ne résout rien en semant la pagaille… On ne fait qu’en gagner une plus grande. Et elle est dangereuse dans tous ses aspects : civil, économique et fusion de la nation. Elle divise, crée des conflits et fragilise le pays…

Le fait que les USA ont payé la liberté de leurs esclaves noirs par le sang de leurs citoyens blancs a été entièrement effacé. Le fait aussi, que si ces Noirs n’avaient pas connu l’esclavage, aussi douloureux et inhumain fut-il, ils seraient restés des sauvages, des ignorants qui n’auraient jamais eu l’opportunité de connaître de plus près la culture occidentale, ses progrès, ses avantages, ses réussites et son mode de vie, cela aussi a été balayé. Ces esclaves amenés de force par les Occidentaux étaient, admettons-le, des barbares, des sauvages… et nombreux d’entre eux qui sont restés derrière, le sont encore à ce jour. Le progrès ne les a pas atteints.

La Bible et la foi auraient pu relier les races et combler le fossé du passé d’esclave et de maître ou de colonisateur… Elle n’a pas été assimilée dans ses contextes réels. Au contraire. Beaucoup en ont fait une arme pour assouvir leurs ambitions, leur vengeance, et détrôner un peuple, une race qui a occupé durant de nombreux siècles le siège de l’élite.
Ces mêmes remugles, instincts, ambitions se reflètent chez les anciens colonisés… qui tout en jouissant des apports de la démocratie, sa culture, ses libertés, œuvrent à voir leurs hébergeurs mordre la poussière.
Ce problème est en fait généralisé.

Toute l’Europe paie très cher sa colonisation des pays d’Afrique et d’outre-mer, et se repend. Non seulement, elle a accepté en son sein ceux qui avaient librement choisi de vivre chez les colonisateurs, mais aussi leur a permis de les envahir au point d’éclipser leur démographie, d’admettre leurs abus, leur violence et leur culture. À cela, il faut aussi ajouter, leur inculture, leur foi et leurs lois rétrogrades.
Les erreurs ont leur prix attaché à leurs talons.

Un retour en arrière est impossible… Le multiculturalisme ne pourra jamais être défait. Et ce vieux monde que nous connaissons subira les effets secondaires des erreurs commises au passé, aussi pénibles comme de voir à la tête des pays occidentaux, les esclaves d’hier, devenir les maîtres d’aujourd’hui – La démocratie aidant, tout cela devient naturel, tant en Europe qu’aux USA.

Obama, métis et musulman, n’est qu’une petite esquisse… Et lui aussi a mis son grain de sel dans la démolition du monde occidental et des USA en particulier.

Thérèse Zrihen-Dvir


http://theresedvir.com/ (Copier coller sur Google chrome)
https://theresezrihendvir.wordpress.com/

image_pdf
0
0

29 Commentaires

  1. Analyse à rebours de ce que l’on constate. C’est bien le contraire d’une absence de foi que l’on observe dans toutes ses simagrées abjectes qui empruntent bien évidemment au masochisme chrétien : génuflexion, lavage de pieds, … Les évangéliques d’ailleurs sont en phase avec les gauchistes, tout comme le pape François. Il faut être aveugle pour ne pas voir que dans notre société, la raison recule devant la croyance. L’esprit religieux n’a jamais été aussi fort. La haine de la réalité, du monde, de l’homme tels qu’ils sont, la haine de la vie voilà ce qu’ont réussi à diffuser tous les monothéismes avec leurs péchés, leur repentance, leur promesse de paradis dans l’au-delà. Tous les croyants aspirent fondamentalement à la mort et ils ne trouveront peut être que le néant.

  2. Quelle pessimisme ! Si les esclaves d’hier prennent le pouvoir la France l’Europe et les USA deviendront des shit Lands ! Et votre pays Israël aura des soucis à se faire.

  3. Je ne comprends pas que les afro-américains dits « civilisés » n’aient pas pour ambition première de retraverser l’Atlantique pour apporter la bonne parole du progrès social économique et de la prospérité vers leurs frères qui les attendent à bras ouverts, débarrassés du joug blanc ils connaîtraient une prospérité fulgurante qui ne manquerait pas de faire pâlir de jalousie les sales pays négriers.
    J’ai hâte d’assister à ça..🙌

  4. je l’adore ce Donald Trump !! Trop fort ! et il les emmerde tous !!! il est excellent !!!!
    surtout par son côté imprévisible , il les rend tous fous !!!! hi hi hi hi !!!!!!!!!!!!!!!!
    par contre on va souffrir lorsqu’il ne sera plus aux affaires ainsi que Bachar et Poutine qui sont les  » gardes fous  » contre cette bobosphère gauche caviar schizophrène !!!
    je crains après le pire à cause de l’islam conquérants et de nos traitres islamo collabos d’ordures de politicards !!!

  5. Nous, juifs, sommes un peuple qui a été choisi par D.ieu et tous les autres peuples n’ont de choix que de se soumettre à nous s’ils veulent atteindre le paradis. Nous sommes la lumière qui conduira l’humanité à sa destination finale. Par conséquent il fallait éliminer l’islam et le christianisme qui sont respectivement une religion du diable pour l’une et de la trahison pour l’autre. Mais il est trop tard. La France est le berceau du christianisme et en sera le cercueil, bien mérité après tant d’années d’oppression du peuple juif dû à un antisémitisme acharné. Juifs de France vous devez retourner en Israël car Madame Zrihen-Dvir a raison: le multiculturalisme est le présent et l’avenir de ce pays détestable et l’on ne peut que se réjouir de cette justice immanente!

    • L’affirmation que le peuple juif ait été choisi par Dieu est une CROYANCE. Elle est tout à fait respectable à ce titre – et doit être respectée-, mais pas en tant que fait avéré. C’est cette confusion entre faits et foi qui génère toutes sortes d’extrémismes. Les terroristes Jihadistes par ex croient que Dieu leur ordonne de tuer les « mécréants » (nous). Ce qu’ils s’appliquent à faire malheureusement.

      • Ce n’est pas une croyance, c’est un fait avéré mais surtout une énorme responsabilité d’être supérieur à tout le reste de l’humanité. Vous n’avez pas le choix que de l’accepter car le refuser en disant que ce n’est qu’une croyance, vous a déjà conduit dans les ténèbres. La France doit se soumettre au peuple juif ainsi que le reste du monde sinon vous courrez à votre perte. C’est pas faute de vous avoir prévenu. A bon entendeur, salut.

  6. Excellente analyse à laquelle je souscris sans réserves autres qu’infinitésimales.

  7. Décidément vous n’avez rien compris au film qui se joue. Les gauchistes sont des fanatiques religieux qui ont remplacé Dieu par l’Homme. Les évangéliques leur emboîtent le pas : http://www.evangeliques.info/articles/2020/06/02/etats-unis-des-chretiens-manifestent-pour-denoncer-la-mort-de-george-floyd-21497.html
    Mêmes simagrées.
    Les catholiques emmenés par François feront de même. Damnés de la terre comme repentance : des produits chrétiens. Le catholicisme par son caractère universaliste amène au dépassement des races, y compris au prix du suicide de l’une d’entre elles, endoctrinée pour la crucifixion.
    Peut être que le judaïsme lui est resté tribal.
    La croyance n’a jamais autant supplanté la raison (complotisme, sectarisme, …) par le règne de l’affect sur les réseaux sociaux.

  8. Un retour en arrière, ou plutôt en avant, est parfaitement possible, exemple : Donald Trump.

  9. La bible levée s’adresse aux noirs qui sont majoritairement croyants.
    N’oublions pas qu’aux USA, on jure encore sur la Bible ; et c’est bien ainsi !

    • Tout à fait f accord avec vous… Gauyh8 Michel Marseille

  10. Thérèse une grande penseuse du 19ième siècle ! La culture occidentale n’a rien de supérieure aux cultures des africains. Il n’y a qu’à voir la situation de notre monde due à cette soi-disant culture supérieure.
    Les africains n’étaient pas des sauvages, des sociétés organisées ont existé bien avant l’arrivée de l’homme blanc. La seule supériorité qui a permis à l’Europe de s’imposer dans le monde est celle de ses armes et de sa technologie et bien sûr son aptitude à la guerre héritée de siècles de violence intra-européenne.

    • Du n’importe quoi Phil. Enfin, si cela vous aide à évacuer votre frustration…Je vous invite pourtant à parcourir wikipédia pour mieux les connaître ces tribus de cannibales et de barbares..
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_l%27Afrique_du_Sud
      les zoulous, les bochimans, etc…vivant dans la brousse….et oui, l’européen les a assujettis…

      • L’empire du Mali, Le royaume d’Ethiopie, l’empire du Ghana, le royaume de Meroe, Tombouctou, la liste est longue… En fait l’Afrique est multiple. La vision naïve de l’Afrique sauvage a été construite par les colonisateurs du 19 ième siècle pour justifier leurs conquêtes.

    • Si vous êtes si évolué que vous le prétendez, vous l’êtes moins que les grands singes nos cousins, qui eux à la différence de la culture d’élite qui fait votre admiration, ne mutilaient pas leurs femelles et ne se croyaient pas supérieurs à elles avant que l’homo sapiens apparaisse. Si vous aimez tant les cannibales, vous pouvez aller vivre au milieu d’eux, qui vous en empêche ? Votre chère petite télé et votre confort douillet ? Avec un peu de chance, ils pourraient vous aimer cru ou cuit.

  11. Je suis partagé entre la tristesse sincère de valider votre analyse et l’extrême colère de renverser la table pour vous donner tort ! Avec mes respects attristés !

    • Bonjour Jean-Luc. Ne croyez surtout pas que cela ne peine pas de fournir une analyse si dévastatrice… J’aurai bien voulu insufler un peu d’espoir, mais ce serait mentir à mes lecteurs. Le multiculturalisme est irreversible… le métissage à gogo, le progrès ne permettront jamais un retour en arrière. La semence est sur place et elle imposera ses lois.

    • J’en suis exactement au même point que vous et je pense ne pas être le seul !

  12. J’ai decouvert la source Q il y a 3 jours. C’est un gars qui poste des messages politiques sur internet. Certains messages annoncent ce qui va se passer dans le futur (dans un jour, un mois ou dans 2 ans). Apres analyse, j’emets l’hypothesee que ce Q est le gars qui ecrit les tweets de Trump. Ce Q a une image chretienne et apocalyptique du monde. Je n’ai jamais vu une telle chose de ma vie. Je suis completement sous le choc apres l’analyse des pots de Q.

  13. Superbe analyse, à diffuser partout. L’occidental ainsi que l’oriental(pas tous mais en majorité ) sont à la base de toutes les découvertes et avancées dont le monde entier ajd profite. Soyons en fiers et White is beautifull.

  14. Un jour, un roi négre vient voir la Reine Victoria et lui demande d’où vient la puissance de l’Empire Britannique ?

    La reine Victoria se tourne vers le roi nègre et lui tendant la Bible lui répond :  » le secret de la puissance de l’Empire est entièrement enfermé dans ce livre »

    Victoria et Trump ont raison : le modus operandi du Regne de la Puissance et de la Gloire d’une nation est entièrement décrite dans le Deutéronome et se résume à cette Loi immuable pour être divine : il faut appliquer le Decalogue

    Voilà ce que rappelle Trump et ce qui n’a rien à voir avec les noirs.

  15. Brillante analyse mais le retour en arrière à ordre ante bellum est toujours possible. Il existe déjà des précédents. Dont un que vous connaissez parfaitement: la renaissance d’ Israël en 1948.

    • Israel n’est pas épargné… 20% de sa population est musulmane… et des noirs elle en a aussi qui se disent juifs…ou alors des clandestins qui refusent de quitter le sol du petit pays.

Les commentaires sont fermés.