Doriot chantait “Maréchal nous voilà”, Eyschen (Libre Pensée) pourrait chanter “Mahomet nous voilà”

Publié le 7 février 2011 - par

Dans une de ses envolées de tribune qui font partie de son charme, le secrétaire de la Libre Pensée, Christian Eyschen, qualifiait notre journal, Riposte Laïque, de “Riposte fasciste”, animé par “trois connards et demi derrière un ordinateur” (c’est plus mesquin que Fourest, qui nous en accordait quatre), et nous qualifiait surtout de “doriotistes” (lire intégralement l’article ci-dessous).

Un ami, parlant de la mouvance dite lambertiste, les qualifiait de mouvement se réclamant du trotskisme, avec un discours stalinien, et des pratiques doriotistes. Il avait tout compris, et Eyschen l’illustre mieux que quiconque, dans ce discours de congrès qui résume le personnage…

Intrigués par le terme “doriotistes”, voire inquiets, nous avons recherché un discours de l’ancien maire communiste de Saint-Denis, surnommé “Le grand Jacques”, qui quitta le Parti communiste Français pour fonder le Parti Populaire Français (PPF) au programme ouvertement fasciste, et prônant la collaboration avec l’occupant nazi.

http://www.youtube.com/watch?v=LjeMq50bHSI&feature=related

Et puis, nous nous sommes dit que ce visage et ces lunettes nous rappelaient quelqu’un. Nous avons donc cherché…

http://www.dailymotion.com/video/x59f0a_christian-eyschen-secretaire-genera_news

Incroyable ! La ressemblance est vraiment frappante, vue la différence d’âge, Eyschen serait-il le petit-fils secret de Doriot ? Dans ce cas, on comprendrait mieux la fascination qu’exerce le fondateur du PPF sur le secrétaire de la Libre Pensée, et les rappels constants à son souvenir…

On retrouve la même similitude devant ces deux chansons.

Ce que chantait Doriot…

Une flamme sacrée
Monte du sol natal
Et la France enivrée
Te salue Maréchal !
Tous tes enfants qui t’aiment
Et vénèrent tes ans
A ton appel suprême
Ont répondu “Présent”

Maréchal nous voilà !
Devant toi, le sauveur de la France
Nous jurons, nous, tes gars
De servir et de suivre tes pas
Maréchal nous voilà !
Tu nous as redonné l’espérance
La Patrie renaîtra !
Maréchal, Maréchal, nous voilà !

Tu as lutté sans cesse
Pour le salut commun
On parle avec tendresse
Du héros de Verdun
En nous donnant ta vie
Ton génie et ta foi
Tu sauves la Patrie
Une seconde fois.

Maréchal nous voilà !
Devant toi, le sauveur de la France
Nous jurons, nous, tes gars
De servir et de suivre tes pas
Maréchal nous voilà !
Tu nous as redonné l’espérance
La Patrie renaîtra !
Maréchal, Maréchal, nous voilà !

—————————————————

Ce que pourrait chanter Eyschen

Une charia sacrée
Nous appelle au djihad
L’Europe fascinée
Te salue Muhammad !
Les dhimmis qui te craignent,
Devant ta fermeté,
Devant ces corps qui saignent,
N’ont jamais résisté

Mahomet nous voilà !
Devant toi, redresseur de la France
Nous jurons, nous, tes gars
De servir et de suivre tes pas
Mahomet nous voilà !
Tu nous a redonné l’espérance
La charia renaîtra
Mahomet, Mahomet, nous voilà !

Tu as lutté sans cesse
Usant de takiyya
Au nom d’Allah on dresse
Le pouvoir de l’oumma
Et te donnant nos vies
Pour imposer l’islam
Nous tuons les impies
C’est la fin du haram

Mahomet nous voilà !
Devant toi, redresseur de la France
Nous jurons, nous, tes gars
De servir et de suivre tes pas
Mahomet nous voilà !
Tu nous a redonné l’espérance
La charia renaîtra
Mahomet, Mahomet, nous voilà !

Paul Le Poulpe

INTERVENTION DE CHRISTIAN EYSCHEN, AU CONGRES DE LA LIBRE PENSEE DE 2010

http://www.brightsfrance.org/forum/viewtopic.php?f=10&t=1817

A propos de Riposte fasciste. Il y a un truc qui est extraordinaire. L’année dernière dans ma réponse [au congrès] j’ai dit deux choses sur Riposte laïque. J’ai dit : ce sont trois connards et demi derrière un ordinateur, ce sont des doriotistes et si les conditions s’y prêtent ils porteront de nouveau l’uniforme vert de gris et se réengageront pour aller sur le front de l’Est. « Connard », aujourd’hui, c’est extrêmement modéré et je m’étonne de mon extrême gentillesse dans cette affaire, mais alors, ce qui a fait débat, ce qui a fait polémique sur internet et ce qui a alimenté le buzz c’est pas « doriotiste ». Jamais dans leur truc ils n’ont polémiqué sur le fait que je les ai traités de fascistes. Ce qu’ils n’acceptent pas c’est que je les ai traités de « connards ». Et d’ailleurs ils avaient parfaitement raison. Car quand Cassen dit maintenant dans Marianne que le seul parti qui défende la laïcité c’est le Front National et Marine Le Pen, quand il fait ses rassemblements avec le bloc identitaire, qui sont, quand même, juste légèrement à droite d’Hitler, ça pose quand même des interrogations. Ça veut dire quand même que le pronostic que nous avions établi l’année dernière dans le congrès s’est plus que vérifié.

Il se trouve que pour des raisons diverses et variées un connard, et un fasciste, de Riposte laïque, a essayé de participer au rassemblement d’Abbeville. Nous avons fait ce qu’il convenait de faire pour le circonvenir. Il a quand même dit aux camarades qu’il était un des initiateurs de l’apéro saucisson-pinard dans le XVIIIe, qu’après il avait rabattu sur les Champs Elysées, et que la prochaine étape, la perspective de Riposte laïque et du bloc identitaire, c’est un lâcher de cochon dans le XVIIIe. Il y a des précédents, camarades. C’est la méthode des SA contre les Juifs à Berlin. C’est ça ! Ces mecs là c’est des fascistes ! J’espère qu’on leur rapportera.

On nous dit « on a plein de photos, on a plein de caméras, on a plein de films » sur ces arabes et ces musulmans qui prient sur la voie publique, dans le XVIIIe, dans la rue Myrha. Salvador Dali avait dit que le centre du monde c’était la gare de Perpignan. Pour eux, pour ces fascistes, le centre du monde c’est la rue Myrha. « C’est épouvantable, et tout ». M’enfin, je suis de la région parisienne. Allez le samedi matin dans la rue du sentier après la sortie de la synagogue vous verrez s’il n’y a pas des gens dans la rue qui vous empêchent de circuler. Allez le dimanche matin dans le Ve arrondissement au Palais de la Mutualité et à Saint Nicolas du Chardonnet et vous verrez si vous pouvez vous garer et circuler avec les catholiques intégristes. Oui mais il n’y a pas de photos. Oui mais il n’y a pas de DVD. C’est quand même toujours les même gens qu’on stigmatise. Ça nous rappelle quand même fâcheusement les années 30. (…) Il y a cinq millions de nos concitoyens qui sont d’origine arabo-musulmane… ils ont quand même une sacrée patience… On leur chie dessus… On les insulte… On les agresse… On les traite de tous les noms, on les stigmatise et, pour l’instant il n’y a pas de réaction collective, et pour l’instant la majorité de nos concitoyens arabo-musulmans sont pour et se reconnaissent dans l’unité de la république et de la société et il y a une poignée d’abrutis et de fascistes qui essaient de les dresser les uns contre les autres…

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi