Douce France, pauvre France

Publié le 14 septembre 2018 - par - 23 commentaires - 1 027 vues
Share

Permettez, amis français ! Les Belges francophones comme moi ont souvent leur histoire familiale ou personnelle imbriquée à la France. On lit français, on « télévise » français, on mange français et les vins français sont les meilleurs. Étant Liégeois, j’aurais cependant des raisons de vous en vouloir… Charles le Téméraire n’aimait pas les grandes gueules comme nous. Pour les faire taire, il les jetait attachées en grappes dans la Meuse. En 1790, les révolutionnaires ont apprécié les trésors liégeois et les ont repris à Paris. Ils nous ont laissé la plus belle langue du monde et… le jambon-beurre.
Bref, après la traditionnelle moquerie sur l’accent, on est acceptés partout en France et on se sent chez nous.

Cette situation agréable a un revers. Alors que les difficultés internes de l’Allemagne ou de l’Angleterre nous laissent froids, nous encaissons mal les difficultés de la France et sa vie politique actuelle. Sans que soyons impliqués, les médias français, qui sont souvent nos yeux sur le monde, nous sensibilisent aux problèmes de la France et nous tiennent au courant de leur évolution.
Les Français ont souvent une vision fort objective sur les problèmes belges. L’inverse est vrai. Les Belges ont certainement une vision plus correcte des problèmes français que les Français eux-mêmes. Eh bien ! amis français, je vous plains. Qu’est devenue la douce France et la Nationale 7 quand je descendais vers le Sud ? Vos présidents successifs et leurs sbires ont tout saccagé.

Mais là, je suis bien embêté. La logique voudrait que je me gausse de vos erreurs mais cela me gêne. Parce que j’ai suivi, comme vous, la campagne présidentielle. Et, comme à vous, monsieur MACRON m’a semblé le moins mauvais choix. Comme vous, je me serais trompé. Réfléchissons : ou bien monsieur MACRON est un simulateur d’exception et a bien berné son monde, ou bien personne n’était meilleur que lui.

Ce genre d’équation n’est pas utile. Quelle que soit la solution, le résultat est le même.
Le petit Belge dirait qu’il est incroyable qu’au pays des Lumières et de Louis Pasteur il soit impossible de trouver quelqu’un d’autre. L’élection de monsieur MACRON le fait croire. L’embêtant, c’est qu’il est là pour plusieurs années et que chacune de ses déclarations me fait plaindre votre beau pays. Les personnes mises en place ne sont là que pour servir sa politique qui, vue d’ici, est très inquiétante, voire destructrice.
L’accueil inconsidéré des migrants, le musellement légal de la presse, la contestation étouffée, même l’opposition semble pétrifiée. Les médias déforment les faits pour rester dans le droit fil présidentiel. Ils emploient maintenant des expressions nouvelles qui redéfinissent la langue française. Un égorgement devient des blessures au cou.
Un attentat islamique commis par des mahométans devient un attentat revendiqué par la mouvance djihadiste.
En Belgique, nous n’aimons pas les extrêmes. Extrême gauche, extrême droite, on n’aime pas. Cela sent le soufre. Je suppose qu’en France, cela doit être sensiblement le même raisonnement. Malheureusement, vous n’avez plus guère que ce choix. Le centre est aseptisé, paralysé, roulé dans la farine présidentielle et inerte.

Hélas, votre extrême gauche, égale à elle-même, roule pour des soixante-huitards attardés ou leurs enfants, et votre extrême droite mêle trop de choses irréalisables à des sursauts de bon sens. Cela n’a pas fait le poids à la présidentielle.

Zut, vous n’avez même plus ce choix-là.

Le titre de mon article est donc bien choisi.
Mais cela me désole. Réveillez-vous, bon sang ! Nous avons besoin de la France, notre grande sœur. Pas d’une sœur amoindrie, mourante. D’une sœur forte face à l’islam, fière de ses idées et de ses valeurs.

Jean Simon

Print Friendly, PDF & Email
Share

23
Poster un Commentaire

500
   
Notifiez de
Jean Aymar

Merci Jean Simon pour votre contribution qui me touche aussi …!J’ai vécu toute ma carriere de travailleur sociale comme idiot utile du système en FRANCE. Aujourd’hui je vois que même dans mon pays on est plus chez nous à cause de ces enfoirés de Francs Macons qui veulent foutre tout par terre…ils attendent l’ordre nouveau, l’anti christ, l’homme au chapeau mou, ..ils ont besoin de renfort pour bousiller du chrétien, trop résistant, les lobbies homosexuels du vatican s’amusent, moi,je pleure!

myrtille

Vous n’avez pas conscience des retournements de la vie politique en Europe. Les centristes libéraux (Macron,Merkel,Junker) sont les plus infestés par le sans frontiérisme voulu par les grandes multinationales et l’islam. Ce sont donc maintenant eux les extrémistes et non les partis dits d extrême droite. Car les centristes sont prêts au pire pour s’imposer contre la volonté des peuples: presse muselée, procès aux opposants, immigration muz de masse, attentats pour nous soumettre par la terreur.

DUFAITREZ

Comme quoi il existe de « Bonnes Histoires Belges » ! Merci !
Mais aussi, vous parlez en connaisseur avec votre Molenbeck… Pas de Gvt pendant un an, etc… On pourrait vous renvoyer la balle !
Disons que nous sommes « dans le même panier » !

Marnie

Quelle sollicitude ! Merci !
La Belgique est à considérer comme le premier pays musulman de l’UE et c’est énorme. Il est vrai qu’en France nous avons environ 18 millions d’adeptes de ce cancer qu’est le Coran. 541 jours sans gouvernement il faut le faire ! Ami : Ote la poutre qui est dans ton oeil et moi j’enlèverai l’énorme paille qui est dans le mien

Garde Suisse

Votre analyse est intéressante toutefois je remarque qu’implicitement vous indiquez que vous auriez voté Macron, alors que nous savions tous qu’il n’était qu’un Gauleiter missionné pour gérer la France pour des intérêts financiers supérieurs et occultes.
Enfin, les wallons votent depuis des décennies pour les menteurs socialistes dont la mauvaise gestion est la même qu’en France !

tapaditout

Merci Monsieur Simon. Vos bonnes paroles nous vont droit au coeur.
Ne vous inquiétez pas, je crois que la colère qui couve dans tous les coeurs des français ne va pas tarder à exploser… Souvenez-vous des siècles passés…
Nous redeviendrons ce que nous sommes. Un peuple fier de sa civilisation qui n’acceptera jamais un islam de merde chez elle.
Qu’ils s’abstiennent – c’est vrais sans dieu – de tout triomphalisme! Leur partie est bien loin d’être gagnée.

jeannot

La Belgique n’a pas économisé sa peine pour faire crever la France. Si une majorité de belges, (francophones), si pleins de bons sentiments, si humanistes, si ouverts à l’autre, voulaient se suicider, ils n’étaient pas obligés de nous entraîner dans leur mort. Ils sont conscients qu’ils sont foutus avec leurs musulmans et rêvent que la wallonnie soit rattachée à ce qui reste de France. Nous, on n’en veut pas ! Nous avons assez de problèmes comme ça ! Demandez aux flamands ce qu’ils en pensent

Soli

«les médias français, qui sont souvent nos yeux sur le monde, nous sensibilisent aux problèmes de la France et nous tiennent au courant de leur évolution.»
C’est une blague?! Vous avez le sens de l’humour mr Simon.

Soli

«Et, comme à vous, monsieur MACRON m’a semblé le moins mauvais choix»

Rien que cette phrase montre le niveau de l’auteur, un imbécile qui aurait voté macron si il avait été français, le genre de type qui est obligé d’attendre qu’un salopard soit au pouvoir pour se rendre compte qu’il s’est trompé de bulletin. C’est vrai qu’on ne pouvait pas prévoir la politique mise en place par l’ex ministre de hollande, euro mondialiste immigrationniste, banquier de chez rothschild.

viieux patriote

rappelez vous la phrase du plumitif de sarkosy : quand vous vous rendrez compte de ce qu’est macron, il sera trop tard!

ANONYME

Tout à fait d’accord M. Simon, les Français sont tombés dans un piège, un mauvais jeu dont les règles étaient pipées, tous les candidats, sauf ceux qui ont fait les plus petits scores, font partie du système qui nous broie, nous élimine. Je ne crois plus à des élections pour pouvoir choisir librement un président, une révolution ou un coup d’état pourront libérer la France de ses bourreaux. Les élections truquées. Beaucoup en sont conscients, particulièrement les lecteurs de Riposte Laïque.

Porphyre

 » du système qui nous broie, nous élimine » vous vous prenez pour un poussin qui se fait sexer à la naissance pour que vous puissiez bouffer des oeufs ? Vous êtes ridicules tellement vos exagérations ont quelque chose d’indécentes et de totalement irrespectueuses pour les vraies victimes du système que vous entretenez. https://www.dailymotion.com/video/xapwad

Soli

Tiens! un vegan qui s’est trompé de site!
Dis moi le brouteur d’herbe tu sais qu’on peut être sensible au sort des animaux sans obligatoirement accepter de se faire envahir et tuer quotidiennement par des barbares exotiques et cautionner la déliquescence de notre pays voulue par des illuminés tels que toi. Si tu veux vraiment être fidèle à tes convictions, commence par combattre ceux qui égorgent des millions de moutons en un jour au nom d’un dégénéré pédophilie et d’un dieu qui n’existe pas.

André Léo

La partition des Flandres date de Napoléon. Avant, la « Wallonie » était la France.
Ami Simon, vous avez raison lorsque vous écrivez que les Français sont politiquement « à la ramasse ». La droite LR jupéiste, les « cen-tripes », la hollandie ont été absorbés par la macronie et les gauchistes sont devenus mondialistes pro-ouma. Les révolutionnaires ont été assassinés par la télé et les allocs. 56% d’abstentionistes!
Notre ultime recours sera le R.N…devenu Union Nationale, quand M.LP sera VIRÉE!

La Hire

Merci, Monsieur Simon ! Ce regard indulgent sur nos petites et grandes lâchetés fait plaisir… Permettez moi cependant de relever une légère erreur : la presse en France n’est ni objective ni honnête, elle est gauchiste et par conséquent malhonnête.

Paganel

1970 : douce France.
2020 : frousse dense.

jeannot

excellent :-)

De Profundis Macronibus

+ 100.000

viieux patriote

eh eh pas mal !!

Miss belgique

Brsvo monsieur simon

gigobleu

Je m’étonnes que l’auteur de l’article dise que Macron lui semblait être le moins mauvais choix. La façon dont il a usurpé le pouvoir me le rend totalement illégitime depuis le début.Et l’imposture n’a cessé de se confirmer depuis. La dernière: alors qu’on aurait dû faire ferrer Ferrand dont les casseroles sont bien plus lourdes que celles que l’on a voulu faire porter à Fillon, Macron vient au contraire de lui offrir un perchoir.

viieux patriote

eh oui les salauds s’entendent toujours