Douchka Markovic ne veut pas qu’on appelle « rats » les rats qui infestent Paris

 

 

Sandrine Rousseau est battue par la Markovic. Laquelle est notre ennemie numéro 2 ? Entre les 2 mon coeur balance.

La haine de l’humain. La haine de la civilisation…

 

Ecoutez cet échange surréaliste. Envie de rire ? Non, de pleurer… De pleurer ? Non, de balancer un baffe à la Markovic, de la sortir par la peau des fesses et de l’enfermer un mois dans un logement HLM infesté de rats pour la laisser gérer à coups de solutions non létales les surmulots. On lui laisse aussi du ciment, de la colle… pour boucher hermétiquement l’appartement et empêcher les gentilles petites bestioles de venir lui chatouiller les pieds la nuit et manger son pain.

 

« Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde »

Attribué à Albert Camus

Citation originelle, 1944 :

« Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde ».

 

Combattre les rats en bouchant les trous pour les empêcher de remonter dans les immeubles, mais elle vit où cette conne ?

Elle est Conseiller municipal de Paris, délégué auprès du Maire du 18e chargée de la condition animale. Psychologue de formation.

Non seulement ils veulent nous arracher nos libertés fondamentales mais en sus, ils mettent les animaux plus haut que nous, en avant sur nous.

Ils nous préfèrent les animaux.

Ils nous préfèrent les étrangers.

Ils nous haïssent… et il y a des cons, des aveugles et des salauds pour voter pour des déchets pareils ? Merde alors.

Molière, reviens ! Voltaire, reviens ! La sous-humanité aux manettes de la France me débecte, m’horrifie…

Jusqu’où faudra-t-il descendre pour qu’il y ait un retournement de la situation ?

En attendant, un rat est un rat, une conne est une conne, un monstre est un monstre.

En attendant, des ordures du genre de Douchka Markovic passent leur temps à nous interdire de nommer ce qui nous dérange, ce qui nous blesse, ce qui nous menace, ce qui nous tue… Baptisé autrement, appelé fake news…

Le Grand Remplacement ? Fake news d’extrême-droite

Les terroristes musulmans qui tuent les nôtres ? Des victimes de l’homme blanc.

Le djihad ? Une philosophie orientale de paix et d’amour.

Alors je n’ai qu’un mot : plus que jamais parlons de rats (en quel honneur ce mot serait-il péjoratif ? Les rats ont de tout temps été vecteurs de maladies, de la peste entre autres. Est-ce que les nommer autrement ferait changer les choses, ferait changer leur nature ? ), d’islam et non d’islamisme, de migrants, de Grand Remplacement, d’invasion…. et des SALAUDS qui font disparaître notre civilisation, notre culture, notre grandeur, notre juste droit à laisser à nos enfants un monde sain et heureux.

Christine Tasin

image_pdfimage_print
12

24 Commentaires

  1. Sans doute la génération qui a eue son bac avec mention.Forcement,le compte n y est pas à la fin.

  2. les rats ne quittent jamais le navire ! qu’ils pullulent donc à paris

    • Il serait dangereux de solliciter les talents du joueur de flûte de Hamelin.Des les premières notes, non seulement les rats pesteux Se lèveraient pour lui emboîter le pas, mais aussi les journaleux de la presse aux ordres, les collaborateurs de rance inter, les députés meluchards ou ripoublicains ,trousseurs de veuves ou sodomiseurs d’orphelins benditoides.. une catastrophe, la fin du Progrès… .On n’imagine pasune telle ignominie

  3. On a moins à craindre des rats que des donneurs de leçons, telles ces deux garces qui cherchent à faire le bug à la télé.

  4. Markovic, encore bien Français comme nom, elle protège les rats car elle se considère sans doute de la même espèce. Les rats furent les premiers envahisseurs emmenés par les bateaux marchands et transmettent les maladies comme la peste, par contre, il peuvent résister à une radiation atomique, le portrait craché de certains politiques.

    • Les rats tout répugnants qu’ils soient ont cependant la réputation justifiée d’être de animaux particulièrement intelligents ce qui est loin d’être le cas dès politiques

    • L’affaire MARKOVIC ….Les années 70 avec DELON …madame POMPIDOU ! un truc très flou, les débuts de la décadence républicaine , quis’en souvient?

      • J’étais gamin à l’époque, mais je me souviens que mon père en parlait avec mes oncles… c’était Pompidou qui était visé, des gens « bien intentionnés » cherchaient à l’atteindre en essayant de salir son épouse Claude Cahours…

        Le Général avait pourtant prévenu Pompidou de la nocivité de certaines de ses fréquentations…

    • Je n’ai pas de probleme avec le nom mais le Prenom car quand on se pretend francaise on francise le sien comme preuve d’amour pour le pays qui l’a recuellie tout comme une femme prends sans rechigner par amour de celui qu’elle epouse son mom de famille bien qu’elle n’en soit pas obligee! Mes parents croates m’ont prenommé Nicolas et avaient choisit en France les prenoms francais de Jean et Jacqueline

  5. QUAND les français vont ils sortir de leur léthargie, de leur lâcheté, de leur état d’assistés??..nos envahisseurs sont analphabètes…et les français ? Ils sont Quoi ??

  6. Et un vagin ne s’appelle plus vagin, on doit dire : écrin à bitte(s).
    J’ai bon Douchka?🤔

  7. Si les rats sont aussi nombreux dans Paris, la faute en revient aux humains !
    Allez dans la nature, et vous n’en verrez pas autant, alors arrêtez de vous plaindre !

  8. « Voltaire reviens !  » ce voeux est absolument incongru, car je vous le rappelle Voltaire était un salopard.

    • Ah bon, vous l’avez connu ? Je vous retourne le compliment, évidemment lorsque l’on est pas soumis à une religion, on ne peut être qu’un salopard. Der licht!

      • Voltaire, comme plus tard Hugo, était un géant de la littérature française, mais humainement un sale type… saviez vous qu’il avait des actions dans les compagnies maritimes qui pratiquaient la traite négrière ? avez vous lu ses textes ouvertement racistes et antisémites ?

        Voltaire n’était qu’un sale type, mais dont l’intelligence pamphlétaire était redoutée de tous (comme Talleyrand un peu plus tard !)…

  9. inconsciemment ils associent les rats avec certains bipèdes et donc parlent de surmulots comme de surhomme nouvelle version
    c’est une question mais psychologie de bistrot ?

  10. Excusez moi mais une conne faudra t’elle l ‘appeler une  » non comprenante  »

    • Je ne pense pas Bernard car une conne comprend, mais uniquement ce qu’elle dit, par contre les autres ne peuvent pas la comprendre

  11. Contrairement aux Rats de Paris qui sont intelligents, il y a une concentration énorme de cons dans la ville de Parats

  12. Ce déchet acerbe qui a pour nom Markovic doit fricoter avec un raton.
    Et donc, imaginez qu’elle lui dise en rentrant le soir : « Moramed chéri, on a commencé à dératiser Paris », l’étronne va être marquée du sceau de l’infamie par SOS Racisme.
    T »as raison, il fut pas dire « RAT », il faut dire ‘DINOSAURE » ou « DIABLE DE TASMANIE » ou …
    Moi, qui croyais qu’on avait atteint le fond avec les Hidalgueries de la mairie de Paris!!!
    Cette Markovic, mékesskelébête … mékesskelébête … mékesskelébête …

Les commentaires sont fermés.