Dounia Bouzar aura mérité son petit coin de paradis

Publié le 27 octobre 2013 - par - 1 998 vues

L’islam est la religion des petits calculs mis à la queue leu leu les uns des autres, pour aller au paradis.

Pour tout musulman ou musulmane, même le plus ou la plus modéré(e) des modéré(e)s, l’islam est la meilleure religion du monde, la VRAIE religion, toutes les autres religions monothéistes n’étant que des déformations de la parole divine.

Si pour un(e) musulman(e), l’islam est la seule religion- toutes les autres étant exclues par le Coran – à vous garantir d’aller au paradis, faire progresser sa religion en territoire non-musulman – « la maison de la guerre » – va vous faire gagner un maximum de points pour avoir une meilleure place encore au paradis.

A partir de ce postulat, essayons de nous mettre dans le cerveau d’un ou d’une musulman(e) pour bien saisir les déterminismes de leur mécanique cérébrale à l’œuvre dans leur cortex pré-frontal depuis 14 siècles.

Je vais prendre un exemple concret : sous mon microscope mental de bouddhiste ayant réalisé l’éveil – la bodhi pour les initiés au ZEN – je vais disséquer le cerveau de Mme Dounia Bouzar, apparemment une musulmane tout ce qu’il y a de plus laïque et modérée, mais ayant proposé très insidieusement de supprimer des fêtes chrétiennes pour les remplacer par des fêtes musulmanes (et des fêtes juives, mon œil !!) dans notre calendrier.

Peu importe qu’elle fasse la prière musulmane ou non, Mme Bouzar, toute modérée qu’elle soit, selon le canon islamique, doit tous les matins en se levant avoir ses premières pensées pour l’ensemble de la communauté musulmane sur terre, la Oumma,  et pareil le soir en se couchant. C’est ce qu’on appelle un incessant lavage de cerveau pour se reprogrammer musulman(e) chaque jour, et de là que provient la prégnance et la force des convictions des musulmans et musulmanes.

Quelle sacrée calculatrice que cette Mme Bouzar ! Souhaitons-lui une prochaine bienvenue au paradis, des fois que sa proposition rentre dans les faits.

Huineng

 

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi