Drame de Toulouse : combien de temps va-t-on ignorer nos mises en garde ?

Des innocents sont morts parce que vous ne voulez pas voir. Des innocents sont morts parce que vous ne voulez pas toucher à l’islam. Des innocents sont morts parce que vous ne voulez pas voir le rapport étroit entre islam et islamisme.

C’est à vous que je parle, messieurs Sarkozy, Hollande et Mélenchon. Vous qui ne voulez pas nous entendre quand nous vous prévenons que le coran et le récit de la vie de Mahomet portent en germe tous les intégrismes, toutes les violences et toutes les haines. Vous qui prétendez comme Mélenchon qu’il n’y a pas de problème avec l’islam ou qui laissez entendre comme Hollande que ce sont ceux qui critiquent immigration et halal qui génèreraient la haine…

Dégoût. Désespoir.

De jeunes pères de famille et des enfants sont morts parce que vous n’avez pas exigé de la communauté musulmane qu’elle expurge le coran de tout ce qui est incompatible avec la loi française, parce que vous avez laissé construire des mosquées où on enseigne des ignominies, parce que vous avez détourné l’argent des contribuables pour rendre possible la construction de ces mosquées, vous tous les maires, de gauche ou de droite,  qui financez des cultes à coups d’instituts culturels ou de baux emphytéotiques.

Je n’ai pas peur de vous accuser, vous les politiques, vous les responsables d’associations droidel’hommistes, vous les journalistes,  parce qu’il n’y a rien à voir entre les soi-disant haineux d’extrême-droite que vous avez été nombreux à dénoncer, explicitement ou implicitement, depuis deux jours, réclamant l’interdiction de la critique de l’islam et la censure sur le net accusés de fomenter la haine et l’assassinat quand vous vous taisez sur la haine qui est visible sur tous les sites de mosquées françaises, avec les propos mêmes de Qaradawi   et l’enseignement du Coran, cette machine à tuer.  

Dans un cas, la critique d’un dogme assimilée à une incitation à la haine. Dans l’autre l’enseignement d’un dogme de haine assimilé à une « religion d’amour et de paix »…

J’attends à présent les manifestations monstres des musulmans dits modérés pour dénoncer les salafistes qui tuent, en France, au nom de l’islam.

Je n’attends rien des autres, les Mélenchon, Hollande, Jacubowicz, Dubois, Aounit et compagnie. Je sais, déjà, qu’ils parleront de faits et d’individus isolés et que cela n’a rien à voir avec la RATP.

Et ils osent se présenter à l’élection présidentielle. Et ils prétendent nous représenter !

 Christine Tasin
image_pdf
0
0