Drapeaux français pour Marine, drapeaux étrangers pour Hollande

Publié le 2 mai 2013 - par - 2 746 vues
Traduire la page en :

Un récent sondage CSA place Marine Le Pen en seconde position derrière Nicolas Sarkozy et devant François Hollande, si le premier tour des élections présidentielles se rejouait dimanche. Quel cinglant désaveu pour le président qui a trompé ses électeurs et quelle leçon magistrale pour toute la classe politique, qui parle encore du populisme en se pinçant le nez. Comme si les aspirations du peuple à être écouté et protégé n’étaient que quantité négligeable. Quelle arrogance ! C’est donc une marée de drapeaux bleu-blanc-rouge qui entoure Marine Le Pen le 1er mai, image tout de même plus réconfortante et enthousiasmante que les centaines de drapeaux étrangers autour de François Hollande, rassemblés à la Bastille le soir de son élection mais sans le moindre drapeau français !

Dommage que nos élites n’aient pas compris que le peuple gaulois reste très attaché à sa culture, à son identité, à son histoire et à ses symboles républicains. Dommage qu’elles n’aient pas compris qu’on n’efface pas d’un seul coup 2000 ans d’histoire au nom de la mondialisation. Ces symboles, abandonnés depuis si longtemps par nos élites, quand ils n’étaient pas carrément jugés ringards par les inconditionnels d’une France multiculturelle, la présidente du FN n’a eu qu’à les ramasser. Aux yeux du peuple elle est le seul rempart contre cette mondialisation dévorante et inhumaine, qui broie peu à peu les citoyens, elle est la seule à les protéger d’une Europe impérialiste, où Bruxelles règne sans partage en confisquant aux peuples leur souveraineté. En fait il y a bien longtemps que nos élus ont détourné la démocratie de ses principes élémentaires et ne décident que selon leur bon vouloir, au mépris de leurs électeurs. Il est donc logique que de plus en plus de Français, qui voient leur avenir leur échapper, se tournent vers celle qui leur promet de leur redonner la parole. “Le peuple d’abord” , ce n’est pas un slogan vide de sens, c’est au contraire ce qui devrait guider toute action d’un homme politique. On en est loin.

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi