Le Drian, mauvais ministre, se fout de la région Bretagne

Publié le 11 décembre 2015 - par - 8 commentaires - 1 681 vues
Traduire la page en :
av le Drian toujours absent à la région bretagne

av le drian foire aux socialistesav is amie reservFace aux menaces, les citoyens soldats de demain, se déplaçant avec leurs famas et les munitions.

 

Non seulement, Jean-Yves Le Drian est le plus mauvais ministre de la Défense des Pays Occidentaux (il n’a pas su préparer l’armée française aux menaces que nous subissons actuellement), mais “ce breton pur porc” a affiché un absentéisme record aux sessions du conseil régional, depuis qu’il a été élu président de cette assemblée en 2010 (avant d’en démissionner en 2012, de redevenir conseiller régional de base, tout en conservant certains avantages de la fonction). Mais, c’est un excellent acteur, dans le style Zavatta, qui chante “les breton ont des chapeaux ronds, vive les bretons” lorsqu’il est en Bretagne, relayé par les correspondants locaux du journal Ouest-France, et qui prend des airs de Rambo lorsqu’il inspecte le porte-avions Charles de Gaulle, au large de Beyrouth, à cours de bombe et de munitions dans sa guerre contre Daech, suite à l’imprévoyance du même Jean-Yves Le Drian.
Le dernier spectacle de “Zavatta-Le Drian”, surnommé “crâne d’obus” dans les casernes, remonte à lundi. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a alors menacé de démissionner du gouvernement si un accord avec les écologistes lui était imposé en Bretagne, comme le révèle mercredi Le Canard Enchaîné.

Le Drian

 Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, réputé pour “sa haine des écolos”.

Alors que Jean-Yves Le Drian met rarement les pieds à la région Bretagne, depuis son élection de 2010, il réalise dans cette région le meilleure score du PS au premier tour avec 34,9% des voix quand René Louail, tête de liste EELV,  empoche, lui,  6,7% des suffrages en Bretagne. Mais Jean-Yves le Drian a refusé de fusionner avec les écologistes au second tour des régionales, malgré la pression de Manuel Valls et de François Hollande, provoquant la colère du parti d’Emmanuelle Cosse.

“Démissionner pour trois écolos, c’est vraiment excessif”

“Si on m’impose de prendre six écolos, je démissionne du gouvernement”, a même menacé le ministre de la Défense, selon des propos rapportés par le Canard Enchaîné. A croire que Le Drian craint plus les écolos Bretons que les terroristes de DAECH.  “Démissionner pour trois écolos, c’est peut-être excessif”, lui a répondu François Hollande. “Tu sais que ton attitude menace l’accord national conclu avec EELV. Tu peux faire perdre Barto en Ile-de-France”, a alors surenchéri Manuel Valls, sans convaincre son “Rambo de la guerre”. “Je m’en fous”, lui a répondu Jean-Yves Le Drian.

Très éprouvé après les résultats socialistes du premier tour, l’entourage du Premier ministre a pleurniché auprès de l’AFP, en ces termes “L’absence d’un accord avec les écologistes en Bretagne est catastrophique. La gauche est rassemblée partout… sauf en Bretagne”, a ajouté l’entourage de Manuel Valls, précisant néanmoins que “l’essentiel, c’est le rassemblement partout ailleurs”.

Le Drian a “glandé” trois ans comme Ministre de la Défense

Défenseur des corps expéditionnaires en Afrique, comme au XIX ème siècle, des “task forces” aéromaritimes de modèle réduit, configurées pour des opérations stratégiques d’ampleur et de durée limitée, adepte d’une conception biaisée de la stratégie, avec l’exemple du porte-avions Charles de Gaulle à court de munitions face à DAECH, Jean-Yves le Drian s’est révélé un ministre de la Guerre du passé, depuis 3 ans. Et non un ministre de la Défense capable d’anticiper les menaces et les réactions de l’armée Française.

Malgré les mémoires, notes, mails, qui lui ont été adressés, depuis trois ans, par des officiers de réserve ayant réfléchi à la question de la réorganisation de nos forces, car ces “officiers citoyens” aiment leur Pays, Jean-Yves Le Drian a refusé de comprendre que la force armée doit produire de la sécurité là où les spécialistes militaires ciblent les menaces.

Un ministre compétent et patriote aurait réorganisé l’armée Française et refusé les réductions de crédits et d’effectifs.

L’armée ennemie que nous avons en face de nous, et que nous aurons très probablement à combattre en Europe d’ici une décennie sera :

     1 – transnationale et multi-ethnique

     2 – low tech-low cost

     3 – recrutera ses combattants sur la base d’un récit commun, où se mêlent religion et idéologie

     4 – contrôlera les populations nationales par la terreur et les attentats

     5 – se financera par le commerce de produits légaux et illégaux

     6 – pratiquera le zébrage des territoires

     7 – aura pour tactique principale de créer l’insécurité pour étendre son contrôle

 

Face à ces nouvelles menaces, dont les attentats de Paris de janvier et de novembre 2015 ont constitué le prémice, le renseignement très local, les officiers citoyens réservistes, ayant toujours avec eux leur armement, comme les réservistes de Tsahal en Israël, et les citoyens soldats, se déplaçant avec leurs famas et les munitions correspondantes, constitueront l’ossature de la nouvelle armée Française. L’évolution devra se faire entre la “milice Suisse améliorée” et l’actuelle “armée Israëlienne”. Avec, bien sûr, des unités d’élites sur-entraînée, mais se trouvant sur le territoire Français, et non plus dans les déserts d’Afrique.

Si des réservistes avaient été présents au Bataclan, ou dans les rues de Paris, avec leurs armes de service, les terroristes de DAECH auraient été abattus sur le champ et n’auraient pas eu le loisir de tuer 130 civils, de blesser plusieurs centaines de personnes.

A ce stade, une seule question : qu’est-ce que les Bretons peuvent bien trouver à Jean-Yves Le Drian ? Ils sont peut être séduits par sa volonté “d’exterminer” les écologistes…

Une enquête de Francis GRUZELLE

Carte de Presse 55411

Lire aussi ces articles qui constituent un complément d’information :

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
André Léo

Glandu, Le Drian? Opportuniste, surtout, comme tout “socialiste”. C’était vrai en 1908 à St Quay-Portrieux pour les cochons de socialistes ou l’inverse, c’est encore plus vrai aujourd’hui. Totalement coupés du peuple, de ses problèmes, de ses craintes pour l’avenir qui s’annonce non pas rose, mais vert sombre, très sombre.
Cette caste de nantis professionnels, n’ont pas choisi de servir, mais de se servir.
Que fait le Drian? Il a ressenti le besoin urgent de quitter le pédalo ivre avant d’en être éjecté. Un besoin urgent au point de “se foutre des écolos”! Conchier les écolos, les Citoyens que nous sommes ont au moins ça en commun avec le bonhomme Drian.
A son âge, six ans de sinécure en Bretagne, et sans les hurlements hystériques de Valls,c’est toujours bon à prendre!

Edwige

Je me demandais justement qui était ce ministre de la Défense, Le Drian. Je suis assez au courant des difficultés qu’éprouvent les militaires, de la désintégration, démolition de l’armée française depuis des décennies. Merci des informations que vous donnez dans votre article. Alors, pourquoi les bretons ont-ils voté pour lui? Simplement parce qu’il est breton, comme le dit un des commentateurs, c’est un peu facile.

Pivoine

“Si des réservistes avaient été présents au Bataclan, ou dans les rues de Paris, avec leurs armes de service, les terroristes de DAECH auraient été abattus sur le champ et n’auraient pas eu le loisir de tuer 130 civils, de blesser plusieurs centaines de personnes.”
Cela n’aurait pas fait l’affaire du gouvernement, et surtout du guignol de l’Elysée, qui tire parti des attentats pour faire augmenter sa côte de popularité et rester au pouvoir jusqu’en 2017, et peut-être au delà…
Car il savait qu’un attentat de grande ampleur était en préparation, et pourtant, lui et son gouvernement n’ont absolument rien fait…

Rigel

Si les Bretons continuent à voter “Le Drian” c’est qu’ils sont cons par nature et alors là, c’est incurable !

Belair

Comment les bretons bonnets rouges peuvent ils élire un tel candidat alors
Qu ils se suicident chaque année. Et que tout le monde s en fout que jacques
Jaffredo a planté six cent croix symbole pour ces agriculteurs et ils votent pour
La gauche!!!!

geronimo

les bretons ont voté pour ce guignol, juste parce qu’il est breton, tout comme les rennais ont elu edmond herve pendant 30 ans, juste parce qu’il etait rennais….tout comme la quiche decolorée de apéré, qu’ils ont comme maire actuellement….les bretons se croient malins, ils croient defendre leur region en elisant des incompétents du cru….regardez la reaction de certains quand j’ai osé critiquer leur région et citer quelques exemples de leur population….c’est significatif….et pourtant je suis breton….mais je suis lucide, et mon indépendantisme, mon régionalisme, se limitent à MA TERRE et non à ceux qui y resident….et surtout pas à ceux qui la gére…

jev

Je vous rejoins à cent pour cent… Lorsqu’on se dit français on l’est jusqu’au bout. Je veux bien que l’on défende sa région en us, coutumes, boissons, bouffe, et même le parlé régional, cela n’empêche que l’on est FRANCAIS D’ABORD! Je préfère être et rester ce que je suis, un ignare patriote pur France du nord au sud. Concernant les Bretons, cela me rappelle une pub avec les deux grands-mères qui terminent la pub en criant:” Pirates”! Mais comme c’est bizarre, dans le cas d’élections on n’entend pas leur dire ce mot, alors qu’ils se font pirater par leurs propres con-patriotes bretons… Mais bon, c’est peut-être çà les bretons d’aujourd’hui? Je ne le crois pas…Auront-ils un sursaut de lucidité, pour que nous retrouvions enfin de nouveau nos… Bonnets rouges!

Boivin

Un sursaut si ça pouvait !!!!!

Lire Aussi