Driss Ghali : sur le plan des idées, Zemmour a raison sur l’essentiel

Driss Ghali, marocain humaniste et francophile 3/3 : Lyautey, Lugan, Zemmour, NOM, islam, apostats

Driss Ghali, 42 ans, un citoyen engagé sur 3 continents.

Préambule de Driss  Ghali :

Tout d’abord, je vous remercie de m’avoir invité à m’exprimer dans vos colonnes, alors que je pense à contre-pied de plusieurs de vos auteurs. Bien que je partage leurs inquiétudes au sujet de l’Islam, je trouve que certaines prises de position sont excessives. Elles désignent un seul coupable pour le « mal français », alors qu’il s’agit d’un problème multiforme. Je crois, aussi, qu’il faut construire des ponts avec les musulmans qui aiment votre pays et non mettre tout le monde dans le même sac. Il y a une alternative à la Soumission, c’est l’action intelligente, ferme.

===

CL. Que pensez-vous de l’ethnodifférentialisme de Lyautey et Bernard Lugan ? Comment avez-vous perçu le livre de Daniel Lefeuvre contre la repentance coloniale ?

DG. Lyautey est un père pour moi. Il a fondé le Maroc moderne. Sans lui, nous serions devenus une sorte de Yémen aux portes de l’Europe.

Lugan se réfère à Lyautey qui posait l’évidence, oubliée par tout le monde de nos jours, et qui dit qu’un Marocain n’est pas un Français et qu’un Malgache n’est pas un Soudanais. J’applaudis Lugan qui ose dire la vérité, car dire la vérité est puni de « mort sociale » aujourd’hui.

J’ai une seule critique à formuler à la pensée de Lugan dans le sens où je trouve qu’il a tendance à minimiser l’islamisme et à survaloriser le facteur tribal et ethnique. Les deux sont essentiels, à mon humble avis.

Le livre de Daniel Lefeuvre est une référence à lire par ces temps de « chasse à l’homme blanc » au nom du supposé « trauma colonial ». 

Toutefois, je crois qu’il est nécessaire de changer de braquet. Il est temps de dire la vérité, toute la vérité et rien que la vérité quand il s’agit de colonisation. Il faut oser dire que la France a abusé de son autorité dans ses colonies, avec la complicité active des colonisés. Pour le compte des Français, les Noirs ont maltraité les Noirs, les Arabes ont maltraité les Arabes, les Indochinois ont maltraité des Indochinois. Au Cameroun, il y avait 3500 blancs en 1945 : ce n’est pas avec ça que l’on opprime un peuple, il faut des complices. Ils se recrutaient sur place ou ils venaient d’ailleurs notamment du Sénégal ou du Mali. Au Maroc et en Algérie, nombre de manifestations indépendantistes ont été écrasées par des tirailleurs sénégalais ! Et que dire de la conquête du Maroc accomplie entre 1907 et 1934 avec l’aide de soldats algériens et tunisiens ?

Cette vérité-là, complète et sans zones d’ombre, obligerait tout le monde à un peu d’humilité.

Il faut dire la vérité des années 1962-1965 lorsque les militants FLN planqués au Maroc et en Tunisie ont volé la victoire des insurgés de l’intérieur, lorsque les militaires ont évincé les civils en Algérie, lorsque le FLN a rétabli la torture après le départ de la France, lorsque les harkis ont été brûlés vifs au mépris des Accords d’Evian, lorsque les pieds noirs ont été massacrés le 5 juillet 1962 à Oran.

A « ce petit jeu » de la vérité, personne n’a de quoi être fier. Et je crois que c’est la meilleure solution que d’essayer de diaboliser le camp d’en face.

CL Comment percevez-vous l’éventuelle candidature de Zemmour à l’élection présidentielle française ? Avec vos 3 cultures, son supposé programme vous semble-t-il pertinent pour la France et l’Afrique concernant l’immigration ?

DG Si Zemmour se présente, la politique française aura à nouveau rendez-vous avec les belles lettres. Cela fait trop longtemps que nos hommes et femmes politiques sont fâchés avec la langue et la culture française. Un peu d’érudition ne nous ferait pas de mal !

Sur le plan des idées, Zemmour a raison sur l’essentiel.

Et c’est ce qui rend dingue l’establishment. Ils ont peur en haut-lieu, car, pour la première fois depuis longtemps, un homme issu de l’élite ose dire le réel et affirmer qu’il est possible d’agir sur le réel. Or, l’establishment n’est à l’aise que lorsque le peuple français est convaincu de sa propre impuissance.

Un des grands défis pour la France demain (et pour Zemmour, s’il est candidat et s’il se fait élire) est de gérer la diversité.

Même si on stoppe l’immigration en mai 2022, il y aura tout de même sur le sol français des millions d’immigrés et de fils d’immigrés qui ne sont pas capables de s’assimiler.

Qu’est-ce qu’on leur propose ? Qu’est-ce qu’on fait d’eux ?   Il est temps, et j’en parle dans mon e-book sur la diversité, de proposer une formule qui permette à ceux qui ne peuvent pas s’assimiler de vivre en France, sans casser ce pays ni l’obliger à des arrangements douloureux et déshonorants.

CL. Vous avez parlé récemment sur Twitter du « privilège immigré ». Pouvez-vous nous expliquer ce concept ?

DG. C’est un privilège et en même temps un piège.

L’establishment et ses laquais dans la presse font croire aux immigrés qu’ils ont le droit de voler, car ils souffrent (plus que d’autres) des inégalités sociales. Qu’ils ont le droit de harceler les femmes, car ils ne comprennent pas les codes culturels français. Qu’ils ont le droit de razzier les Champs-Elysées après une victoire de l’équipe d’Algérie, car ils ont besoin d’extérioriser leurs émotions.

Au final, l’immigré est maintenu dans « l’enfance » c’est-à-dire dans l’irresponsabilité. D’excuse en excuse, sa vie se passe dans la vacuité et l’insignifiance, loin du pouvoir réel qui demeure toujours aux mains de l’establishment.

Grâce à Dieu, plusieurs immigrés évitent ce piège. Personne ne leur tend le micro pour en parler, on leur préfère les rappeurs enragés et les joueurs de foot ingrats.

CL. Vous avez fustigé sur Twitter le manque de réussite et de talent collectif des immigrés africains et maghrébins en France comparé aux réussites scolaire, professionnelle, financière et sociale des communautés du sud-est asiatique. Vos propos ont-ils créé une polémique ? Pouvez-vous préciser votre affirmation ?

DG. Si l’on veut le succès de quelqu’un, il faut lui dire la vérité qui dérange et non lui mentir pour garder sa bienveillance.

Moi, j’ai mal au cœur quand je vois que l’Ecole Polytechnique compte de nombreux Tunisiens, Marocains et Sénégalais, nés et élevés au sud de la Méditerranée, tandis que les candidats issus de l’immigration se font rares.

Pourquoi ? Pourquoi est-ce qu’un fils de berger berbère de l’Atlas parvient à rentrer à Polytechnique, alors que son « cousin », né et élevé à Aulnay, n’y parvient pas ? L’ADN est « le même », la religion aussi.

La réponse se trouve dans les mentalités toxiques qui contaminent les diasporas maghrébines et africaines. Un fils de berger marocain qui est doué pour les études sera obnubilé par la réussite académique, synonyme de réussite sociale pour lui et pour sa famille. En France, la culture banlieue dissuade « au berceau » le dépassement de soi et la réussite académique, comportements attribués aux Français donc aux « ennemis » et aux « faibles ». Le rap est passé par là et a installé l’idée que la société est raciste et qu’il faut « la violer » pour en obtenir quelque chose. J’ai l’impression aussi que l’Education Nationale a lâché l’affaire et a renoncé à la méritocratie. Résultat : les jeunes sont dissuadés d’entrer dans le champ de bataille et laissent les places aux Français de souche et aux étudiants venus d’ailleurs.

Bien entendu, j’essentialise le propos pour aller vite et j’admets volontiers (j’applaudis même) l’existence de superbes exceptions à la règle.

CL. Vous avez une chaîne YouTube qui alterne des formats longs puis récemment des formats hyper courts. Pouvez-vous nous préciser votre projet de communication avec cette chaîne ? Et nous signaler des vidéos qui vous semblent particulièrement pertinentes et que vous recommandez ?

DG. La vidéosphère est devenue incontournable, surtout pour quelqu’un qui « pense mal » comme moi, c’est-à-dire qui ne s’agenouille pas devant Greta et ne crache pas sur la France. C’est un moyen de faire passer un message, ostracisé sur France 24 et BFM TV.

Je vous conseille de voir la chronique quotidienne du lundi au vendredi. Elle dure dans les deux minutes. Puis, si vous avez le temps de vous approfondir, écoutez les fiches de lecture (J’ai lu pour vous) sur Sayid Qutb et Franz Fanon ; le cycle sur « qu’est-ce que la civilisation ? » et sur « comment combattre l’islamisme ».

CL. Que vous évoquent les mots de Grande Réinitialisation de Klaus Schwab, de Davos et Agenda 2030, de NOM Nouvel Ordre Mondial et les déclarations du GIEC sur le réchauffement climatique ? 

DG. Très sincèrement, je suis étonné de voir le système nous fournir sa feuille de route ou une partie de celle-ci. Si cela est réellement le plan de l’oligarchie, alors je rigole, car elle n’a pas pris en compte la surprise que lui réserve l’Islam.

Les stratèges de salon n’ont pas compris que l’Islam, désormais installé au cœur de l’Occident, va changer le monde. On n’installe pas vingt ou trente millions de musulmans en Europe sans en payer le prix !

Même les Etats-Unis seront éclaboussés car si l’Europe explose, ils perdront leur matrice et leur principal allié.

L’Islam va balayer les délires de l’oligarchie, à commencer par le mythe du vivre-ensemble.

Comment veulent-ils faire cohabiter des LGBT avec des familles musulmanes au cœur de Minneapolis ou de Berlin ? ça va péter, et moi je crois que la balance va pencher du côté des plus violents, donc de l’Islam.

CL. Comment vivez-vous et pratiquez-vous votre foi musulmane ?

DG. Je suis un musulman sunnite, marié à une catholique d’ascendance juive. Autant dire que j’ai mis beaucoup « d’eau dans mon vin » !

Ma relation avec l’Islam est un « dialogue » régulier avec Dieu. Je ne fais pas la prière 5 fois par jour, mais dès que j’en éprouve le besoin, je m’adresse à Dieu en récitant des prières islamiques.

Très sincèrement, je suis très attiré par l’énergie de l’Islam, mais très réticent quant à certains musulmans. Je vis un paradoxe : j’aime la poésie du Coran, je ressens qu’il y a dans l’Islam une énergie cosmique, mais je n’aime pas me retrouver dans un environnement majoritairement musulman.

Cette contradiction s’explique très facilement. En fait, l’Islam n’a pas réussi à fabriquer un homme nouveau, contrairement au Christianisme qui a civilisé l’Européen et en a fait un être globalement honnête, discipliné et respectueux.

L’Islam lui n’a pas pu élever les gens au-dessus de la médiocrité de la condition humaine.

Il n’a pas appris aux gens à s’arrêter au feu rouge, à refuser les bakchichs et à ressentir de l’empathie pour les plus faibles. Cela donne des sociétés rongées par l’injustice, l’irrespect et l’ignorance. Et moi je ne supporte pas ce genre d’environnement, je suis trop cartésien !

CL. Que pensez-vous du soufisme dont se réclame Idriss Aberkane ?

DG. J’apprécie beaucoup Idriss Aberkane, ses propos et sa personnalité. Cela ne m’étonne pas qu’il se dise soufi puisqu’il s’agit, en quelque sorte, d’une religion d’élite. Au Maghreb, le soufisme est une pratique de niche, apaisée et discrète, au milieu d’un Islam populaire de plus en plus sensible à ce que nous appelons l’islamisme. Cela n’a pas toujours été le cas. Avant la colonisation, le soufisme était la religion du peuple, organisée par des confréries puissantes dont les membres se comptaient par dizaines de milliers. A l’époque, le soufisme au Maghreb n’était pas forcément synonyme de modération. Et puis, pour plusieurs raisons, le soufisme a perdu son ancrage populaire et s’est replié, comme je l’ai dit, sur une élite à la sensibilité raffinée.

Par contre, en Afrique de l’ouest, le soufisme a réussi à devenir un phénomène de masse. Il dispose de deux grandes confréries puissantes, les tijanis et les mourides, qui rayonnent du Sénégal au Nigéria.  Ce soufisme noir mérite que l’on s’y intéresse car il s’adresse aux déshérités et stimule chez eux des passions positives et non l’envie de tuer et de détruire. Je vois en lui un antidote contre Boko Haram, un antidote moins onéreux et peut-être plus durable que nos drones et nos missiles.

CL. Comment percevez-vous les critiques des chrétiens et d’apostats comme Majid Oukacha contre certains aspects du Coran ? 

DG. Je les respecte et je les comprends !  Je ne connais pas en détails leurs doléances à l’égard de l’Islam, mais j’admets parfaitement qu’il y ait un côté répulsif dans cette religion. De nos jours, le Christianisme est certainement bien plus bienveillant et « amical » que l’Islam.

Et je crois que la France et l’Occident n’ont pas besoin de plus d’Islam, cette religion étant incompatible avec leur civilisation. Toutefois, je ne crois pas qu’il faille crier victoire dès qu’un musulman se déclare apostat. D’un point de vue stratégique, vous avez intérêt à démontrer qu’un musulman qui accepte de suivre vos règles a toute sa place dans votre société.  Entre les islamistes (c’est-à-dire les récalcitrants à toute idée de collaboration) et les apostats, il y a un ventre mou composé de musulmans qui hésitent à faire un pas dans votre direction. A mon avis, il faut les inciter à se rapprocher le plus possible de votre mode de vie, sans les effaroucher pour autant avec le spectre de l’apostasie.

Merci beaucoup et bonne continuation….

Sa chaîne. https://www.youtube.com/channel/UCOvUbCPLL4D9n_-0vfp64lQ/featured

Son blog. https://drissghali.com/

Son Twitter. https://twitter.com/DrissG5/status/1383926250536804357

La France est devenue une cour de prison

L’immense quiproquo entre la France et ses diasporas africaine et maghrébine

https://frblogs.timesofisrael.com/de-la-diversite-au-separatisme/

Claude Lefranc

0
0

34 Commentaires

  1. Il faut se méfier de Ghali bizarre bizarre qu’un marocain rejoins la droite nationale et riposte laïque d’habitude les marocains sont du côté du système Ryad Marrakech Sarko Hollande Macron Drahi et BHL ils leurs ouvert les portes de l’assemblée et le schoobiz ils ont écartés les français patriotes musulmans d’Algérie maintenant le lobbyistes marocains est dans toutes l’Europe Belgique Pays-Bas Danemark Espagne (la communauté algérienne attend que les Islamos-FLN disparaissent pour aille faire leurs Aallia

  2. Monsieur Ghali pratique un islam bien particulier, comme beaucoup de musulmans il choisit ce qui l’arrange, mais ce n’est plus de l’islam, il en sorti sans la savoir, car beaucoup de versets le condamne déjà à l’enfer! Il ferait de rejoindre le camps des apostats , ce serait plus simple et plus clair!

  3. _ »Je crois, aussi, qu’il faut construire des ponts avec les musulmans qui aiment votre pays et non mettre tout le monde dans le même sac »_

    Et c’est là que je n’ai pas jugé utile de lire plus loin.

    Il faut terroriser ces populations pour les obliger à faire leurs valises. Pas d’humanisme à avoir parce qu’ils ne comprennent que le rapport de force. Et je modère mon commentaire…

  4. On ne peut pas être véritablement intelligent et être musulman en même temps.

    L’intelligence s’oppose aux fondements même de ce dogme putride, mortifère, tout à l’image de son prophète; le chamelier analphabète, obsédé sexuel, infiniment cruel et manipulateur.

    Croire aux versets de Médine du Coran, c’est faire preuve d’une insondable stupidité et d’une incalculable naïveté.

    La plus grande preuve de la bêtise des adeptes à l’islam, c’est leur intolérance sans limite et leur agressivité totale à l’égard des non-musulmans. Arrivé à bout d’argument, ils veulent tuer tout ceux qui ne partagent pas leur croyance infecte, sans autre motivation que d’avoir raison, alors même qu’on leur prouve le contraire…

    Les apostats à ce dogme nous prouvent, sans discussion aucune, ce qui précède.

  5. Vous êtes réaliste, honnête et lucide, ce que ne sont d’ailleurs pas des milliers de français qui ne pensent que selon leur idéologie inculquée et très souvent inepte, ou leur déni et démagogie intéressée, ou tout simplement leur méconnaissance totale du mental et du psychisme humain, du comment les humains se construisent via les cultures ethniques, la religion inculquée, les moeurs et mentalités tribales, familiales et communautaristes. La plupart de ces ignorants, politiciens et militants de gauche (mais pas seulement) se fantasment un monde utopiste où les peuples de la terre mélangés vivraient en parfaite harmonie, joie de vivre et amour fraternel. Ils n’ont aucune vision réaliste de l’humanité, et leurs délires ne font qu’empirer les oppositions culturelles, mentales et psychiques.

  6. Je ne comprends vraiment pas que ce monsieur Driss Ghali, se prétendant « fervent croyant » de l’islam, puisse tenir des propos souvent contradictoires avec les recommandations du coran.
    A moins qu’il ne soit un véritable virtuose de la taqîya!
    Je souhaiterais tant me tromper à son sujet…

    • En effet comment être croyant musulman sans avoir à analyser et critiquer le Coran qui ne peut-être interprété selon la charia. Sa croyance est curieuse et de plus, ne respecte pas totalement les règles islamiques de 5 piliers. Sa croyance est proche d’un croyant chrétiens. Un « associateurs » que condamné le Coran qui n’accepte pas les déviations et circonvolutions.

      • « Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît pas ». Nous qui ne sommes pas nés dans sa religion, nous pouvons avoir plus de recul. Surtout les femmes ! Il aime dit-il « l’énergie de l’islam ». Hum, le fatalisme (mektoub) de l’islam me semble aux antipodes. La seule énergie évidente réside dans le djihad, lequel explique peut-être que partout où il y a de l’islam, même minoritaire, partout il y a des violences (mon opinion).
        Mais ce monsieur dit des choses si pertinentes au risque de mécontenter ses coreligionnaires que je ne peux croire qu’il mente et si c’était le cas, avouer qu’il ait « un fervent musulman » ne lui facilite pas la tâche.
        De toute façon, au vu des stats sur la proportion des jeunes générations, la France « éternelle » est proche de sa fin.

        • Je voulais dire la proportion d’extra-européens de la jeune génération (0-18 ans) se rapproche à mon avis des 30 % compte tenu de l’explosion sous la présidence Macron de l’immigration extra-européenne. Vous ajoutez à cela la génération des parents et celle de l’immigration en flux continus, je pense qu’en 2050 (comme le prévoit Mélenchon), le peuple autochtone ne représentera qu’une moitié et encore la partie la plus âgée (y compris des ehpad si toutefois « la méthode Attali-Hirch »n’a pas été adoptée).

  7. Cher monsieur, merci pour toutes ces considérations si passionnantes, honnêtes et réalistes. Vous êtes embarqué vous aussi, tout comme les Européens dans la nouvelle aventure de l’humanité : celle de la fin des nations occidentales en cours. Si l’Occident tombe, toute l’humanité en souffrira car son message comme vous l’avez compris s’est incarné dans des sociétés où les droits de l’homme s’étaient substitués à celui du christianisme. Avec sa chute, ces valeurs disparaîtront, remplacées par celles moins égalitaires des populations extra-européennes. Certes, ces valeurs étaient en fait déconstruites pour ses élites qui ne les utilisaient que contre les peuples qu’ils voulaient dissoudre. Les stats sont formelles : la nouvelle génération sera majoritairement extra-européenne.

  8. Ni assimilation ni intégration ,à quelques exceptions rarissimes, et retour hypermassif aux pays d’ origine de tous ces bouzoufs naturalisés ou non !
    En cas de refus des pays concernés par la remigration , renvoi par bateaux des « pauvretés pour la France  » à déverser en force soit sur les côtes mauresques ou celles du golfe de Guinée :bye Mamadou ou Mouloud !
    Ces bateaux seront escortés par des navires de guerre dans le cas où les métèques
    rueraient dans les brancards .
    Nous remigrerons aussi tous ceux ayant des accointances avec eux (liste très longue)

  9. UN PAYS qui ne montre pas ses mucles est foutu
    avec des loups faut devenir un ogre
    il faut repenser notre armee et sans attendre devenir plus dur dans la repression et a ceux a qui cela ne plait pas CAYENNE !!
    arreter l assistanat et la bien pensence
    sinon on est tous CUITS

  10. Il y a énormément de candidats, tous partis confondus, à ces présidentielles..Il est à craindre un éparpillement des voix, ce qui ferait que l’élu ne le sera qu’avec très peu de voix, et sera-t-il le plus désiré pour NOUS ???

    • Veauter n’est plus de circonstances !!! C’est trop tard ! Les gauchistes et autres universalistes dégénérés devront régler l’addition de leurs lâcheté, d’une part par les Français et d’autres part par les « pépites ! »

  11. Le malheur avec les musulmans respectueux de la culture française, c’est qu’ils sont appelés à se soumettre à l’Oumma en cas de conquête islamique ; idem pour un apostat de l’Islam. Le père de Foucault disait bien qu’à moins de se convertir au catholicisme, un musulman est inassimilable. L’universalisme républicain n’est pas attirant, car il est vide de transcendance. Je dirais même que dans son essence il est tout aussi violent et clivant que l’Islam.

  12. Le christianisme qui aurait civilisée les européens ? C’est une blague ? Si c’était le cas nous n’aurions pas fait de révolution ni de séparation de l’église avec l’état. Seul le bon sens et la raison cultivés par les lumières ainsi que l’humanisme de la renaissance, tout les deux proscrit par le pouvoir religieux sont à l’origine du progrès humain des européens. De tout façon l’immigration ont en veut pas! On s’est battus pour créer un modèle de société pour nous.et nous seuls avons le pouvoir de décider et c’est NON !

    • Avec la Renaissance et son élitisme intellectuel qui débouchera sur le siècle des Lumières, la France a commencé sa dégringolade, ne vous en déplaise !

    • L’ humanisme de la Renaissance (exaltation de la civilisation antique)
      n’ a rien à voir avec les pseudo valeurs calamiteuses des lumières (universalisme, ouverture (béante) à autrui, ….) qui sont à l’ origine de notre décadence !

      • L’humanisme de la Renaissance n’est pas l’exaltation de l » Antiquité dont il n’a absolument rien à faire ! L’Antiquité est juste le prétexte pour permettre à des intellectuels de sauter (hypocritement) à pieds joints au-dessus du Moyen-Âge. C’est la volonté d’éradiquer la philosophie héritée d’Aristote et partiellement de Platon, au profit d’autres philosophes grecs, comme Epicure, pour contrecarrer le réalisme en philosophie. Le XVIIème siècle a authentiquement revisité l’Antiquité en lui octroyant toute son authenticité et sa complexité.

        • Les Lumières sont la saison 2 de la Renaissance en réaction contre le Classicisme, la revanche des Libres Penseurs contre les humanistes chrétiens.

  13. merci de cet article
    sauf pour se dire musulman « fervent »!, si je ne m’abuse des dizaines de versets pronant le meurtre de juifs et de chrétiens, des versets misogynes (la femme est un champ à labourer à loisir), des versets sadiques (des herbes sèches ç manger pour les mécréants) du cuivre fondu à boire), des versets scientifiques (la terre est plate)

  14.  » je vois que l’Ecole Polytechnique compte de nombreux Tunisiens, Marocains et Sénégalais, nés et élevés au sud de la Méditerranée, tandis que les candidats issus de l’immigration se font rares. »
    ———————
    Il y a des « quotas (diplomatiques) » pour les étrangers, à l’X comme à St Cyr, ils ne passent pas le concours « comme les autres candidats » Et pour l’X, la plupart sont complètement largués car il sont à des années lumière d’avoir le niveau.. ils finissent quand même avec le diplôme et retournent « eux » dans leur pays, car on sait bien ce que vaut ce diplôme.
    ————
    Pour info, pour candidater aux concours des Grandes Ecoles Militaires, normalement, il faut être français.

    • Faut voir la qualité des examens ! Je pense que le niveau des examens est relatif à la race ou communauté du prétendant !

  15. Magnifique exercice de taqyîa, ce musulman se positionne simplement assez loin sur le gradient qui va de l’islamiste avoué au mécréant résistant farouche à l’islamisation, c’est une démarche purement tactique. Il en faudra de plus en plus pour convaincre les masses que les résistants sont des facheux, ils sont si gentils, tous ces muzz, voyez comme ils comprennent les problèmes qu’ils posent. Quelle foutaise honteuse. Ce sont ceux qui m’inspirent les pires sentiments. Je les régurgite à grands spasmes, des ophidiens ultra doués dans le camouflage. Ne vous laissez jamais avoir les gens. Qui se dit musulman ne peut pas sincèrement rejeter aucune portion de l’islam d’aucune manière, pas même d’un iota, c’est incohérent. L’islam est une imposture à interdire partout sur Terre, point à la ligne

    • @ Clamo : Merci je suis bien d’accord !
      Ce type pratique la taqyia avec le consentement de RL !

      • Natou, c’est d’ailleurs facile à prouver, l’interviewé écrit : « alors que je pense à contre-pied de plusieurs de vos auteurs ». C’est donc quelqu’un qui reconnaît implicitement lire régulièrement RL, donc une personne qui s’intéresse à la perception de l’islam par les résistants à l’islamisation. Ce n’est pas du tout le comportement de quelqu’un qui vit son islam avec détachement, et sans s’inscrire dans une démarche de médiation avec ses opposants, mais bien au contraire celle d’une personne qui s’implique dans l’œuvre du rapport à l’islam des non musulmans. Autrement dit, d’une manière ou d’une autre, il pratique l’islamisation lui-même. Et c’est naturel, d’ailleurs, c’est le devoir fondamental du musulman. Mais faire semblant de s’aligner avec le discours de certains islamophobes, beurk!

  16. Driss Ghali est un musulman, donc je ne l’écoute pas. La taquia on connait. Ceux-là ce sont les pires, ils vous implantent l’islam en Europe en douceur. Je ne ferai jamais confiance à un musulman. Une seule solution : REMIGRATION de TOUS les musulmans, y compris mr Ghali.

  17. driss ghali TAQQYIA ? on prend pas de risque : valise en carton et aller simple !

  18. Moi, j’aimerais bien « déconstruire » la sale figue de ù . Cette vermine , il faut l’écraser avec la pointe de la chaussure comme on ferait pour un cafard. Beurck ! Vive la France libre !

  19. # Il est temps, et j’en parle dans mon e-book sur la diversité, de proposer une formule qui permette à ceux qui ne peuvent pas s’assimiler de vivre en France, sans casser ce
    pays ni l’obliger à des arrangements douloureux et déshonorants.#
    Extrait 👆 de l’article
    NON !
    Ils repartent !!!!!!!!!!
    Remigration !
    Désolée quand je lis cela je n’ai pas envie d’aller plus loin !
    Bon sang interviewe donc Renaud Camus .

    • J’ai ressenti le même malaise que vous, Natou, lorsque je suis arrivé à cette phrase.

      • @ Stentor : c’est plus qu’un malaise ! Le type il nous explique en sous titre : que en fait il faudrait accepter que ces musulmans chez nous vivent comme au bled , que l’on doit accepter , cela peut aller jusqu’à muezzin qui appel à la prière en France !
        Ce type pratique la taquiya je suis désolée !!!!

  20. « Il est temps, et j’en parle dans mon e-book sur la diversité, de proposer une formule qui permette à ceux qui ne peuvent pas s’assimiler de vivre en France »

    S’il ne peuvent, c’est à dire veulent pas s’assimiler, la logique en serait-elle pas qu’ils retournent chez eux ? Nonobstant l’avis des Français à qui, en bonne habitude prise, on ne demande pas plus leur avis là qu’avant, tout en faisant mine de leur présenter une « solution ».
    Casser le pays ? C’est déjà fait. Ce qui se trouve là n’est plus le pays que j’ai connu, et je suis loind e la retraite.

  21. Donc en somme on doit se résigner à l’islam parce qu’il y a trop de musulmans. Et si au lieu de les mettre de notre côté, on leur expliquait très clairement ce qu’est notre civilisation, que ce ce n’est pas la leur et que si ça ne leur plait pas, qu’ils se tirent. Je ne vois pas pourquoi on devrait ménager les musulmans par peur qu’ils basculent du côté de l’islamisme. C’est exactement le contraire qu’il faut faire. Montrer ce qu’on fait aux islamistes, à savoir les expulser, voire leur foutre sur la gueule. Finis les compromis. Comme dirait l’autre, la peur doit changer de camp.

Les commentaires sont fermés.