Driss Ghali, un Marocain humaniste et francophile 1/3

Driss Ghali, un marocain humaniste et francophile 1/3 : France, Maroc, Brésil, Galula
Préambule de Driss Ghali :
Tout d’abord, je vous remercie de m’avoir invité à m’exprimer dans vos colonnes, alors que je pense à contre-pied de plusieurs de vos auteurs. Bien que je partage leurs inquiétudes au sujet de l’Islam, je trouve que certaines prises de position sont excessives. Elles désignent un seul coupable pour le « mal français », alors qu’il s’agit d’un problème multiforme. Je crois, aussi, qu’il faut construire des ponts avec les musulmans qui aiment votre pays et non mettre tout le monde dans le même sac. 
Il y a une alternative à la Soumission, c’est l’action intelligente, ferme mais nuancée. 
Entretien écrit : 1/3.

Pouvez-vous nous présenter votre triple culture marocaine, française et brésilienne ?

Je suis né au Maroc en 1979, d’une mère femme au foyer et d’un père ingénieur établi à son compte. Très naturellement, j’ai été « embarqué » dans la culture française qui était ressentie par mes parents comme une référence et une boîte à outils où il fallait puiser les valeurs qui avaient déserté la culture marocaine, en particulier le Sérieux, la Discipline et l’Honnêteté.  Ils m’ont élevé comme un Marocain, amoureux de la civilisation française. Il n’était pas question de s’assimiler à quoi que ce soit, mais simplement d’être la meilleure version possible de soi-même.

À l’âge de vingt ans, j’ai rejoint la France pour la première fois pour y faire mes études. J’ai passé de belles années à l’EDHEC de Lille et à l’École Centrale de Paris. Puis, je me suis retrouvé à diriger une équipe de presque 80 vendeurs dans le secteur de la téléphonie, dans l’Est de la France. À l’âge de 24 ans… Alors, quand on me dit que la France est raciste, je rigole un peu. À l’époque, je n’étais même pas naturalisé Français, j’avais une simple carte de séjour de travail.

En France, je ne me suis jamais senti chez moi. J’étais à l’aise mais pas chez moi. J’ai une adoration particulière pour les Vosges, le lac de Gérardmer, l’Alsace, la Moselle, j’y ai travaillé, j’y ai aimé, j’y ai gardé des amis. Mais, quelque chose dans la lumière, dans le fond de l’air ne me permettait pas de m’enraciner.

Alors, le Brésil est apparu comme une révélation et une solution : j’y ai trouvé une nouvelle maison où je me suis senti chez moi du premier coup. Ça ne s’explique pas, ça s’éprouve dans les paysages, ce vert intense et persistant, les femmes, la gentillesse des gens. Je ressens la même chose en Colombie, mon autre terre d’élection. Dans ces deux pays, je ressens pleinement la rencontre de la Méditerranée et de l’Afrique, deux « continents » qui me passionnent. Du monde amérindien, je suis moins proche en revanche.

Comment avez-vous vécu les différences de vos expériences scolaires et professionnelles entre Maroc, France et Brésil ?

D’une manière très simple et directe, je vous dirai que la France est un pays d’ingénieurs, ce sont des gens qui pensent bien et qui travaillent bien, mais en général ils ne savent pas vendre ni se vendre. Le Brésil, lui, est un pays de juristes. Ici, les élites font Droit et non Polytechnique. Cela donne des gens incapables de faire un pont ou une ligne de métro sans refaire trois fois l’appel d’offres et multiplier par dix le budget initial. En revanche, les Brésiliens sont extrêmement doués pour affronter les crises, ils savent rebondir après la catastrophe, sans se plaindre. Enfin, le Maroc est un acteur de théâtre qui se maquille très adroitement pour plaire aux Occidentaux, mais dont la substance est demeurée inchangée depuis mille ans : il s’agit d’une société arriérée où confiance et empathie sont des ressources rares.  Au Maroc, nous avons des médecins de niveau international, mais nous n’avons pas un seul hôpital civil digne de ce nom car nous sommes incapables de ressentir la douleur d’autrui et de nous mettre à son service, sauf s’il fait partie de notre famille élargie ou de notre tribu.

À titre individuel, le Marocain peut être extrêmement brillant. Il est capable de s’adapter à tous les milieux. Collectivement, les Marocains ont tendance à être moins performants sauf s’ils ont un chef d’exception, ferme mais juste. D’où l’importance capitale de la forme monarchique au Maroc. La monarchie est le meilleur système pour nous éloigner de nos travers et tirer le meilleur de nous.

Galula utile pour contrer l’islamisme. Driss Ghali a publié « David Galula et la théorie de la contre-insurrection ». Entretien.

Pouvez-vous nous parler de comment vous avez découvert Galula, de la pertinence de son approche, de votre livre sur lui et de l’actualité de son paradigme ?

Honnêtement, je ne me souviens pas de comment j’ai découvert Galula, je sais juste que j’ai eu le coup de foudre pour lui ! En tout cas, à l’époque où je l’ai lu, je devais résoudre des problèmes de « gestion des hommes » dans une grande entreprise française. Et j’ai trouvé dans les principes édictés par Galula des outils extrêmement pertinents pour la situation que je devais affronter. Galula, en gros, explique que l’unanimité n’existe pas. Dans tout groupe humain, il y a une majorité passive, une minorité très hostile à vous et à ce que vous représentez, une autre minorité disposée à vous appuyer, mais qui a besoin d’encouragement et d’être sûre que vous n’allez pas l’abandonner en cours de route.

Je vous assure que cette lecture du réel convient au milieu de l’entreprise tout autant au contexte de la guerre révolutionnaire. Au fond, ceux qui l’emportent ne sont pas ceux qui ont raison mais ceux qui parviennent à prendre le contrôle de la majorité silencieuse. C’est vrai dans une équipe commerciale comme dans un village afghan ou une banlieue française. Galula nous dit qu’il faut d’abord faire taire (ou liquider) vos opposants les plus radicaux, mobiliser ensuite la minorité qui appuie votre projet et lui confier le soin de rééduquer la majorité silencieuse selon vos intérêts.  Le tout sans violence excessive.

À l’époque, j’étais dans la position du puissant qui voulait contrôler une « population ». Maintenant, je suis dans la position du résistant et du faible qui a besoin d’une méthodologie pour démanteler l’oppression. Je n’ai jamais pensé que j’allais utiliser Galula en tant que « guérillero » et non en tant qu’agent du système. Comme quoi la vie vous réserve bien des surprises !

Je vous dis cela parce que le régime de M. Macron fait de nous, à notre corps défendant, des insurgés en puissance. Ce Monsieur est le plus grand fabricant de radicalité et de révolte que je connaisse.

À SUIVRE…

Claude Lefranc

VIDÉOS

18mn50 Afghanistan.

https://www.youtube.com/watch?v=EjjrI_N9xWg&t=210s

La victoire des talibans est aussi une victoire de l’islam et pas seulement de l’islamisme. En effet, l’islamisme est le porte-parole et l’avant-garde de la religion musulmane. Il est, si l’on peut dire, le fils aîné de la grande famille musulmane, elle va des soufis aux talibans en passant par les musulmans sécularisés.

Face à cette expansion, l’Occident a intérêt à se réveiller s’il ne veut pas disparaître. Opposée à ce réveil, notre oligarchie croit se servir de l’islam pour nous désarmer alors qu’elle sera la première à être mangée crue par cet acteur puissant et imprévisible.

Nid de guêpes.  Afghanistan, Tchétchénie, Somalie, Yémen, Kosovo, Albanie, Sinaï, Rif : réserves de violence, fabriques de soldat, nid de guêpes, cimetière des imprudents.

Sur la naïveté incroyable de l’Occident face au réveil islamique, je vous invite à lire « De la diversité au séparatisme », disponible ici : drissghali.com/ebook

 

2 min 20 Demain, ils censureront la Bible et le Coran parce que ces grands récits sont impossibles à vérifier…

2 min 20 Le retour de l’impérialisme. Le nouvel impérialisme : GIEC, virus, féminisme, LGBTQIA, WOKE, bonne gouvernance. Nous sommes tous des indigènes en danger. 

1 min 42 La France se suicide. Elle n’a pas besoin de victimes, mais de héros. France, Maghreb, Afrique : 3 oiseaux blessés, 3 corps malades.
Qu’est-ce que l’immigration ? c’est la rencontre entre trois grands corps malades : l’Afrique, le Maghreb et la France.
2 min 20 Nous sommes tous des catholiques. De la Vendée à l’Élysée, récit d’une France maltraitée.
2 min 20 Couvre-feu et maltraitance. Galula et couvre-feu.
Comment gouverner des gens à qui tu n’as rien à offrir, ni sécurité, ni prospérité, ni vision d’avenir ?
Eh bien, deux armes intéressantes et inattendues s’offrent au régime disposé à garder le pouvoir sans pour autant commettre de bain de sang.
1) La maltraitance de la population et ce en accusant les gens de tout ce qui va mal. Ouvrez les yeux et écoutez le personnel politique et vous comprendrez :  » Le virus circule car vous avez embrassé votre maman à Noël, le climat se réchauffe car vous roulez au diesel, les immigrés ne s’en sortent pas parce que le Français de base est raciste, tu perds ton emploi car tu n’acceptes pas le salaire horaire d’un Vietnamien etc.
2) Le couvre-feu répété et conditionnel. D’abord, au nom d’une menace, tu imposes un couvre-feu sévère et absurde. Puis, tu allèges les restrictions petit à petit en contrepartie d’une collaboration de la part de la population (« tu baisses ton froc si tu veux avoir le droit d’aller à la boulangerie »). Les récalcitrants, eux, seront privés d’assouplissement, cela se nomme le passe sanitaire.
En Algérie, durant la guerre, un capitaine français nommé David Galula (1919-1967) a mis en pratique la technologie du couvre-feu. Dans son secteur en Kabylie, la population, au début hostile, a accepté de collaborer avec l’armée française en contrepartie du droit d’aller cultiver ses champs.
Je vous conseille de vous documenter sur la « gouvernance » selon Galula.
À commencer par mon livre sur le sujet et disponible aux Éditions Complicités en format papier et ebook:  » David Galula et la théorie de la contre-insurrection ».
Couvre-feu et maltraitance

Afghanistan, cimetière des empires ?…
L’Homme.Qui.Voulut.Etre.Roi..1975. John Huston
VO STF
À la fin du XIXe siècle, Rudyard Kipling, un jeune journaliste installé en Inde, fait la connaissance de Daniel Dravot et de Peachy Carnehan, deux anciens sergents de l’armée britannique à la recherche de la fortune et de la gloire. Après un long et périlleux voyage via l’Afghanistan, ces derniers pénètrent dans une contrée sauvage, le Kafiristan, où des villageois sont en guerre contre une ville rivale. Tous deux s’engagent dans la bataille.
0
0

18 Commentaires

  1. Les Talibans ont chasses les russes?
    Al epique c etait des mujahedins. Pas des talibans
    Ensuite ce sont les stingers et les com ndos de l otan
    Avec La puissance des satellites….de la meme fa on que les rpg iraniens du hezbolah ont puni les mekvas israeliens A5 km de distance

  2. Les seuls naifs c est vous….marocai. Humaniste et francophile …..vous connaissez rien ..vous n avez pas encore compris..
    .il est si francophile qu il est parti au Bresil……vous etes incurables et irrecuperables amen ainsi soit il

  3. Un .aro ain humaniste et. Francophile …bravo on va vous envoyer 50 millions du Magreb…des gentils fracophiele nord africains

  4. Les marocains ont soutenus Macron (Benala Debouze Bellatar Tahar Ben jelloul la monarchie marocaine nous envoie un infiltré pour soutenir zemmour ça sent le judas,comme disait Hassan II mes fils (Marocains) ne seront jamais des français

  5. Par contre, permettez-moi d’exprimer mon étonnement : comment un homme aussi intelligent que vous l’êtes peut croire en une religion annoncée par un individu aussi fruste que Mahomet ? Adhérer par exemple à une religion pour qui « les femmes sont vos champs de labour » ?
    Difficile de relativiser avec le contexte de l’époque. Au 7ème siècle, déjà les chrétiens professaient des dogmes un peu plus raffinés et surtout plus humains que ceux de Mahomet.
    Je connais la réplique classique des musulmans en la matière : oui, mais Charlemagne était polygame et pratiquait la guerre avec la même cruauté que les musulmans. Certes, mais Charlemagne se considérait comme un pécheur et non pas comme le porte-voix de Dieu et encore moins comme un modèle à suivre.

    • C’est bien pourquoi les « docteurs » et les Califes n’ont pas fait de Mahomet un responsable direct mais juste un intermédiaire d’un dieu en faisant du Coran, un livre descendu directement sur la tronche d’un illettré. C’est le coup de génie de ces islamiste du 8 et 9 iéme siècle. Même Mohamed VI du Maroc dit que l’on ne peut interpréter le Coran. De fait, ce bouquin d’appels aux meurtres, sexiste et raciste a toute les chance de perdurer longtemps et tant qu’une puissance politique ni mettra pas fin. C’est ce qu’on loupé les occidentaux en Afrique et particulièrement la troisième République qui a refusé toute évangélisation profonde en ce territoire que la France a nommé Algérie. Il y avait un vrai travail d’explication, de traduction, d’interprétation envers les enfants et la population qui n’a pas été fait. Dommage car nous payons le réveil d’un islam assommé qui se réveille et veut se venger et surtout poursuivre l’islamisation de la planète comme le veut le Coran, c’est à dire Allah en direct. CQFD.

  6. Vraiment chapeau pour tant de lucidité, de capacité de recul sur sa propre culture. J’avais fini par penser que de telles aptitudes étaient hors de portée des peuples extra-européens, incapables de penser autrement qu’au travers du prisme de leurs frustrations et jalousie civilisationnelles. Qu’il est doux de se tromper en la matière !
    Oups, j’oubliais… une grande dame d’origine algérienne, Malika Sorel !
    La France a besoin de sujets d’élite, d’où qu’ils viennent, pourvu qu’ils lui soient loyaux et qu’ils l’aiment et l’apprécient sincèrement.

    • Et bien si cet article vous a permis de realiser que des non européens peuvent aussi avoir un cerveau, c’est déjà ça !

      • Ecrire plutôt « Eh bien », pour la suite, peut-être que si vous êtes un européen, vous avez oublié que vous aviez un cerveau – lequel sert d’abord à lire attentivement pour bien comprendre ce qui est écrit.

    • Quatre patrie :
      3 pays + l’islam… ou l’inverse plutôt.

      Il habite où le gars ?

  7. J’ai quant à moi connu des Marocains du quotidien très dignes et discrets. Cela dit, je souhaite que tout s’arrête et que la Remigration soit mise en place ! On peut faire cela avec un cahier des charges cohérent mais la natalité doit être interdite pour les extra Européens sinon (expulsions d’office). Il y a du vrai bien sûr dans le témoignage de la personne, mais, non ce n’est plus possible. La guerre civile et ethnique nous guette. Cela dit, les responsabilités devront être relevés et les décapitations si cher à la république devront être effective aux élus, députés, magistrats qui ont permis la planification du génocide Français ! Et ce n’est pas la première fois que cette catin république nous tue !!!! En 1789 le génocide Vendéen était déjà un premier jet, un avant goût !!!

  8. musulman fervent , a t-il lu le coran? ou se contente t-il des rites traditionnels?
    peut on être fervent de la misogynie (la femme est un champ à labourer à loisir), de l’appel au meurtre de juifs et de mécréants (tuez les tous), de sadisme (donnez leur des herbes sèches à manger et du cuivre fondu à boire) , du scientifisme coranique (la terre est plate comme un tapis)

  9. Ci pas li faute de l’islam….

    Mais non mon grand, mais non, bien sûr….

  10. ah allah ne sait pas pas de ramadan autorise dans les pays nordiques suede norvege groenland ni au pole nord et sud trois mois de nuit et de jours voir six mois un faux dieu ignorant un mois sans manger ni boire valable pour les deux autres dieux parmi les 3400 l eglise de shaitan lucifer salue ses freres et soeurs

  11. donc cet homme musulman rejette l islamisme et la charia des talibans donc son prophete violeur massacreur esclavagiste voleur livre moi mohamed par abdallah yaacoub prophete n etant plus son modele idem chretien reniant jesus et pour l occident perdu tout va bien argent securite armees puissantes religion forte le paganisme voir congres mondial des religions ethniques pour lui video wacken festival l alliance mongols azteques vikings voir wolin festival slaves celtes et pays asiatiques amerique du sud inti raymi ect ect

Les commentaires sont fermés.