Drogue : il faut pénaliser les consommateurs

Cet été, j’ai lu le livre de Frédéric Ploquin, les Narcos français brisent l’omerta ; j’ai par ailleurs vu l’excellent film « Bac Nord », et enfin, comme tout le monde, j’ai suivi l’actualité, notamment à Marseille.

Les Narcos français brisent l’omerta – Frédéric Ploquin (albin-michel.fr)

Les narcos Français brisent l’omerta. – YouTube

« Bac nord », ce film réussi et réaliste qui fait hurler la gauche – Valeurs actuelles

Et après tout ça, ma religion est faite.

  • Légaliser le cannabis ne servira à rien, car les trafiquants et dealers iront menacer les pharmacies, et surtout proposeront des drogues avec un taux beaucoup plus élevé de THC, la substance addictive. Ils proposeront un cannabis « de meilleure qualité », plus addictif, mais également du crack beaucoup moins cher, et dont une seule prise peut rendre accro, et également plus de cocaïne, et de l’héroïne comme dans les années 70 et 80. On ne peut pas les laisser détruire nos enfants et le monde entier ;
  • La coca et l’opium poussent tout seuls, et on peut faire deux à trois récoltes par an, et il est quasiment impossible d’en arrêter la production en Colombie, Bolivie, Mexique, Turquie, Liban, Syrie, Albanie, Afghanistan, Iran, Pakistan (le croissant d’or), le triangle d’or (Thaïlande, Laos, Birmanie), Maroc, etc. ;
  • Tous les choufs (guetteurs), les charbonniers (trafiquants), les logisticiens (les plus indispensables et les plus recherchés) et enfin les caïds, on n’en fera jamais rien d’autre. Inutile d’essayer de déverser des milliards sur eux, d’essayer de les rééduquer, de les prendre par la douceur. Ils sont perdus pour toujours (à supposer que ce ne soit pas le cas pour 1 % d’entre eux, c’est le cas pour les 99 % des autres et donc tant pis. On ne peut plus faire la fine bouche). Ils sont devenus de bêtes féroces irrécupérables, et à ce titre, l’opération de police figurant dans le film Bac Nord, est à la fois impressionnante et dramatique face à la réalité qu’elle nous renvoie ;
  • L’ambition des trafiquants n’est pas de guérir le cancer, de conquérir la planète Mars, ni de faire la paix dans le monde. Leur seul but est de conquérir et de soumettre à leurs pouvoirs la terre entière et tous les habitants qui la peuplent soit 70 millions de Français et 7 milliards de personnes. Il y a donc une marge de progression impressionnante. Pourquoi ? Pour l’argent et le pouvoir qui va avec ;
  • L’argent pour niquer des putes, et goûter à tous les plaisirs offerts dans ce monde (avions privés, voitures de luxe, voyages, restaurants etc) ;
  • Le pouvoir, pour devenir toujours plus riche, gagner le pouvoir politique, et régner sur des consommateurs qui seront devenus leurs esclaves, quel que soit par ailleurs leur niveau social ;
  • L’argent généré avoisine les 100 milliards de dollars avec une marge de progression de dix fois plus. Que pèseront des fonds de lutte de 1 ou 2 milliards provenant de nos impôts face à ça ? Même les Américains, pourtant peu avares en moyens, s’y sont cassé les dents.

Conclusion :

  • On ne peut pas laisser ces voyous sans éducation ni bonnes intentions et ces caïds continuer à s’enrichir et à gangrener le pays, l’Europe et le monde, en mangeant la tête de leurs habitants, pour la soumettre à tous leurs désirs minables et puants. À tout le moins la France ;
  • Il faut les considérer et les traiter comme des terroristes, continuer la lutte avec des moyens beaucoup plus expéditifs, à savoir la peine de mort pour ne pas que les mêmes reviennent toujours et tout le temps (et comme je l’ai déjà dit, on n’en fera rien d’autre et ceux qui pensent le contraire sont ridicules). En gros, on peut tirer dans le tas, et utiliser le lance-flamme. Ce sera beaucoup plus efficace et beaucoup moins cher. Mettons entre parenthèses toutes les procédures légales, le temps de faire un sacré ménage. En Iran, la peine de mort n’a pas empêché une explosion de la consommation de drogue, mais cela s’explique par le fait que les autorités sont complices, et que l’abrutissement de la population est un moyen de mieux la contrôler et de l’empêcher de se révolter dans le cadre d’un régime et d’une religion oppressifs, et qui subit un embargo économique très important. À ce titre, on peut voir l’excellent film  La loi de TéhéranLa Loi de Téhéran (2019), un film de Saeed Roustayi | Premiere.fr | news, date de sortie, critique, bande-annonce, VO, VF, VOST, streaming légal.

Par contre en Chine, où la peine de mort est également appliquée, avec un pouvoir intransigeant et des perspectives de développement économique, il n’y a quasiment pas de drogue.

Mais tout cela sera insuffisant pour stopper le trafic et couper le marché si on ne leur enlève pas une jambe. Cette jambe, ce sont les consommateurs, qui de facto, les entretiennent, et deviennent leurs complices.

Les consommateurs sont pour 99 % des gens normaux de toutes catégories sociales qui travaillent pour payer leurs factures, élever leurs enfants, mais qui pourtant n’hésitent pas à laisser des fortunes aux trafiquants, qui n’ont pour eux que mépris et sentiments de supériorité. C’est flagrant dans le film BAC NORD, puisqu’ils se laissent taxer leur drogue par les policiers sans opposer la moindre résistance. IL FAUT DONC PÉNALISER LES CONSOMMATEURS :

  • 1er flagrant délit de consommation : amende de 250 €
  • 2e arrestation avec de la drogue : amende de 450 €
  • 3e arrestation avec de la drogue 600 € et passage devant le juge pour un rappel à la loi
  • 4e arrestation avec de la drogue : 1 500 € et 10 jours de prison effectifs
  • 5e arrestation avec de la drogue : 4 500 € + 1 mois de prison, doublés s’ils ne témoignent pas contre leurs revendeurs. Etc.

On peut bien entendu discuter des peines, mais le but est que les consommateurs aient plus peur de consommer que de s’en priver.

Et là, les dealers seront démunis. Ils essaieront de s’adapter avec des livraisons à domicile et je ne sais pas quel autre moyen, mais si les gens ne veulent pas consommer, ils pourront difficilement les forcer. Ils seront démunis.

Albert Nollet

 

 

image_pdf
0
0

37 Commentaires

  1. Pas de drogue en Chime ? Mais oui…Et c’est aussi la marmotte qui met le papier autour du chocolat..

  2. Pénaliser les consommateurs? Vous n’y pensez pas!
    Combien sont-ils de cette nomenklatura, qui se font livrer directement par la pègre islamiste de banlieues?
    Si l’on additionne le show bizz, le sport bizz, le média bizz, le politicard bizz et tout le petit monde passé dans les grand’zécoles, ça fait quelques millions de cocaïnomanes et de shiteux.
    Sans ces millions d’abonnés, les dealers privés de leurs subsides se mettraient au cambriolage et au racket.
    On ne vous le serine pas à longueur d’antennes, mais la paix « sociale » des califats de banlieues est au prix de la trahison de la République et du renoncement à nos valeurs .
    Ils peuvent continuer, Darmanin y veille.

  3. Non il faut légaliser la drogue ainsi ça ne vaut plus rien, et le trafic est terminé, la police peut s’occuper de choses plus importante comme l’immigration illégale. Faut bien sur sanctionner sévèrement ceux qui vendent aux mineurs comme pour l’alcool. Sinon tout le monde est libre de détruire sa santé si il le désire faut arrêter de vouloir faire de l’assistanat partout, tout majeur est responsable de lui même.

  4. faut les toucher la ou ca fait mal !! le portefeuille
    et la case guyanne l ile du diable

  5. Il y a plusieurs autres solutions:
    1) poursuivre les dealers par l’URSSAF pour travail dissimulé (choufs, charbonniers) avec amendes et paiement de charges sociales sur les revenus
    2) poursuive les dealers pour dissimulation de revenus avec amendes et rappels fiscaux à la clef (avec suppression des avantages sociaux puisque leurs revenus réels sont supérieurs au plafond pour les percevoir)
    3) poursuivre les dealers par les douanes pour importation non déclarée de denrées de l’étranger sans paiement des droits de douanes avec amendes du double de la valeur de la drogue.
    4) déchéance de la nationalité française et suppression de toutes aides sociales
    5) Avoir une volonté politique d’y aller en force quitte à engendrer une émeute dans les cités sensibles, avec intervention de l’armée. REVE??

  6. On pourrait utiliser le même principe contre la prostitution qui reste encore aujourd’hui la forme la plus répandue d’esclavage.

  7. Si vous voulez éradiquer la drogue, vous vous faites de douces illusions. L’être humain s’est toujours drogué. L’alcool et le tabac sont des drogues. Si vous éradiquez les drogues style cannabis, héro, cocaïne, les gens trouveront d’autres substances pour se shooter. Ils se bourreront à mort, fumeront des quintaux de tabac de contrebande, sniferont de la colle. Dernièrement, des gamins, dans mon patelin, récupéraient des graines de plantes pour les fumer. Ce n’est pas d’hier que les humains se shootent et ça continuera jusqu’à la fin des temps.

  8. De l’application du principe de réalité :
    Cnews – Yvan Rioufol Laurent Obertone -, à propos de Marseille : “Cette immigration est un désastre. L’État fait survivre la paix sociale à grand coup d’aides publiques”.
    L’ubérisation de la violence – La faillite du vivre ensemble…
    https://www.youtube.com/watch?v=HL2c_TrxDoM

  9. Pas d’accord. Répression, toujours la répression. AVec, de façon significative, l’exemple de la Chine. Comme si le contrôle social à la chinoise dont on parle pourtant tellement en ce moment n’existait pas.
    La drogue détruit des gens, évidemment. Mais le tabac, alors, et l’alcool ? pour ne prendre que ces deux exemples. Allez-vous aussi en interdire la consommation ? Du coup, vous en arriverez à la prohibition déjà expérimentée aux USA et qui mena à Al Capone, au point d’être abandonnée au bout de quelques années.
    La prohibition amène toujours des criminels à s’emparer du « marché ». Le problème, ce sont les criminels en question, qui se reconvertiront dans un autre domaine si la drogue était légalisée. Il ne faut pas se tromper de cible !

    • J’ajoute que si nous avons tant de criminels en France, c’est aussi lié à l’islam, dont vous ne parlez pas. Les délinquants musulmans « travaillent » dans la drogue parce que sa consommation est réprimée, mais aussi dans la prostitution, dans les vols et cambriolages, sans oublier bien sûr les exactions gratuites : viols, agressions, etc.
      Le problème, c’est l’islam, et c’est aussi l’impunité des voyous, les vrais. C’est à ce deux problèmes qu’il faut s’attaquer, pas à la consommation de drogue en tant que telle.
      PS : je ne consomme aucune drogue… et n’ai bien sûr aucun « intérêt » dans le trafic de drogue (lol).

  10. Il doit être possible de détruire les cultures de pavots et de cannabis !! épandage d’herbicides …bombarder par des drones puisqu’on les utilise maintenant pour autres choses que l’amusement !…Impossible ? Si on le veut on le peut…mais les décideurs de ce genre d’action ont des intérêts …le dire! le dénoncer …le mal ne peut être éradiqué qu’à la source . Tout le reste n’est que pansement sur jambe de bois.

  11. ducon-pourriti, macron, voilà 2 consommateurs de cocaïne pour ne citer qu’eux…
    Alors faut les enfermer, ils assassinent la France et c’est la drogue qui les motivent !!!

    • Pas faux NazBol, mais on ne tue pas pour de l’alcool au pied des cités. Et l’alcool ne se vend pas sous le manteau par des trafiquants exotiques.
      Que les vendeurs de drogue crèvent et que les clients complices dérouillent.

  12. et si on enfermait tous nos politicards qui vivent comme des dealers, de pouvoirs, de mensonges, de magouilles ,de corruption, de privilèges non octroyés, d’assassinats ,etc etc, etc…….au lieu de martyriser toute une population qui n’a rien demandé……j’en ai déjà lu des conneries, mais là……..

  13. il faut surtout pénaliser tout nos ministres et juges qui ne font pas appliquer les lois…qui pourtant existent déja.

  14. Les acheteurs de drogue savent parfaitement chez quelles pourritures ils se fournissent. Ils sont complices de ces meurtriers; oui la drogue tue. Que ce soit parfois le consommateur et souvent le dealer la drogue tue !
    Nous avons déjà assez avec l’alcool (j’aime bien le vin frais) et la clope (j’ai longtemps fumé hélas).
    Le mal-être ne justifie pas l’utilisation de drogue. Ou alors l’ Humain est devenu une serpillère incapable de se raisonner, de se maîtriser.

  15. Chaque année, l’état récupère des tonnes de cannabis. Qu’ils s’en servent pour concurrencer le marché notamment des petits consommateurs qui pourraient être suivis par des médecins pour les aider à arrêter progressivement. Bien sur ils devront payer leur dose mais moins chère que sur « le marché « .

  16. Depuis des années il y a un grand absent de tous les débats sur le cannabis : le Maroc ! Ce pays est le plus grand exportateur de cannabis en France et en Europe. Le Roi du Maroc se marre comme une baleine: il a tellement « arrosé » les politiques et associations en France, qu’il les tient par les c…

  17. En France, il vaut mieux consommer de la drogue (200 € d’amende) qu’une prostituée (1500 €).

  18. Pénaliser les consommateurs c’est une idée de gauchiasse ! On sait où sont les points de deal, que l’on fasse le nécessaire c’est tout.

  19. il y a quelques années, un reportage sur la cruauté d’un sherif de l’arizona qui internait les petits délinquants dans un camp de toile !
    si nos soldats peuvent vivre sous la tente, pourquoi pas eux disait il ! quelle salopard ce gars qui ne climatisait pas les tentes, qui ne leur donnait pas de télé, rien du tout!
    si nos guetteurs et dileurs étaient enfermés dans de telles conditions, un mois sous la tente la première fois, un ans à la première récidive et dix ensuite, sur qu’ils réfléchiraient, non?

  20. Bac Nord… pas besoin d’un film pour comprendre ce type d’organisation… si vous coupez l’approvisionnement de cannabis, vous allez avoir émeutes sur émeutes durant des mois et des mois.le gouvernement le sait et c’est pour cela qu’ils laissent faire ( sans parler des arrivages via passeport diplomatique Français des politiciens locaux… ) statistiquement, les fumeurs approvisionnés font beaucoup moins de délits et d’incivilités . Les citées qui gèrent le trafic sont connus pour êtres les plus calmes de France car si une racaille s’en prend à un client ou même des civils (facon de parler) il se fait dérouiller. L’ordre règne. Le gouvernement nous fait son show avec le juif darmanin qui promet de mettre en place la tolérance zéro car il y a des règlements de compte mais c’est du bluff

    • Et concernant les règlements de compte, cela implique une famille de gitans face à une famille de comoriens …avec des complices Français de souche et Maghrébins d’un coté comme de l’autre mais ça darmanin pour éviter de mettre en avant la balkanisation de la France et la guerre raciale qui arrive à petits pas de cache bien de le dire

  21. Pénaliser qui ? Regardez bien en haut tout en haut, ils consomment tous, alors comment voulez vous qu’ils se pénalisent ?

  22. Je suis entièrement d’accord avec vous !
    Il faut bien savoir que la drogue est proposée partout.
    Que demain vous pouvez tomber sur un drogué AU VOLANT… devant vous sur la route, et croyez-moi, c’est pas marrant : le véhicule roule très doucement, va de droite à gauche en zigzaguant irrégulièrement, impossible à dépasser, et le conducteur est un zombie qui ne voit rien et n’entend rien !
    La drogue doit impérativement être INTERDITE et les punitions beaucoup plus sévères !
    Il y a même de plus en plus de gens qui se droguent en entreprise. Une horreur !
    D’autant plus horrible s’ils ont des responsabilités…
    La drogue est un fléau et puis c’est tout !

  23. c’est vrai qu’on pénalise les consommateurs de vitesse, les consommateurs qui résistent victorieusement à une agression, les consommateurs de « manifs jaunes »,
    pourquoi pas « aider » notre jeunesse à sortir de la dépendance en tapant ou ça fait mal :
    au porte monnaie ou à une privation de liberté.
    (à l’aide des nouvelles prisons qui vont fleurir sur le territoire, bien sûr)

  24. Je suis favorable à la légalisation de toutes les drogues et ensuite des pros il y en a. Mais déjà toutes nos libertés et de nouvelles libertés d’autres encore et revenir sur certaines récemment passées…..

  25. Pénaliser les consommateurs ? Mais les lois existent déjà, il suffirait de les appliquer….

Les commentaires sont fermés.