Droit de réponse de Mathieu Guidère à Pascal Hilout

Publié le 28 octobre 2011 - par - 2 285 vues
Share

http://ripostelaique.com/mathieu-guidere-islamologue-ignorant-ou-manipulateur.html

Je ne répondrai pas sur la forme de cette tribune qui n’est ni courtoise ni honnête dans l’appréciation de ma personne et de mes connaissances. Chacun jugera, à travers mes interventions et mes écrits (plus de 20 livres), mes qualités et mes compétences, par ailleurs dûment validées par des concours anonymes et nationaux de la République française. Pour mémoire, j’ai été reçu major d’agrégation d’arabe, et parmi mes enseignements en tant que professeur des universités, figure justement le cours de « Droit musulman ». Donc, sans prétention aucune, je crois connaître mieux que quiconque en France l’histoire musulmane et les détails des aspects relatifs à l’Islam et en particulier à la charia; sans oublier le fait qu’il ne s’agit pas, dans mon cas, de connaissances livresques puisque j’ai également vécu dans plusieurs pays arabes et musulmans présentant une diversité de systèmes politiques et juridiques.
Sur le fond donc de cette tribune, je voudrais qu’il soit acté clairement et solennellement, au cas où certains esprits mal intentionnés en douterait encore que:
1) Je ne justifie et je ne légitime absolument rien, ce n’est pas mon rôle d’universitaire ni mon objectif de chercheur. Par ma fonction et la conception que je me fais de mon statut, je dis simplement l’état de la connaissance sur un point donné à un moment donné de l’histoire. Mon rôle est de contextualiser les faits et non d’énoncer des informations éparses et déconnectées de leur contexte historique.
2) Je ne justifie et je ne cautionne nullement la polygamie, que je condamne fermement, et le fait de rappeler les raisons pour lesquelles elle est en vigueur chez un cinquième de l’humanité est un devoir d’objectivité et d’expertise qui doit être porté à la connaissance du public.
3) En ce qui concerne la laïcité, je n’ai de leçon à prendre de personne. Je suis un pur produit de la République indivisible et un défenseur acharné de la laïcité, mais il ne m’appartient pas en tant qu’universitaire d’adopter, dans le cadre d’un organe d’information comme les journaux, une posture militante quand il s’agit d’expliquer et d’informer le public. A chacun de se faire son idée.
4) Sur le point qui vous intéresse plus précisément, à savoir les femmes du Prophète Mahomet, je vous invite à suivre mon séminaire de « Culture et pouvoir » à l’Université de Toulouse, dans lequel je traite, à partir des sources classiques et des textes arabes, de la vie et du rôle de chacune de ces femmes dans les premiers temps de l’Islam… en le comparant à ce qui existe aujourd’hui.

Mathieu Guidère

Républicain laïc et agrégé d’arabe,
Professeur des Universités, enseignant le droit musulman

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.