Droit de vote aux étrangers : Résistance Républicaine dans la rue !

Je reviens juste de la manifestation et je me jette sur mon clavier pour vous dire que nous, à Résistance Républicaine nous avons connu un succès médiatique tant les journalistes présents nous ont interpellés et interviewés ! Nous avons pu faire passer notre message! Il reste à voir si dans les journaux télévisés du soir, dans les différents quotidiens et autres gazettes nos propos seront repris… Bien sûr, nous avons eu droit aux sempiternels sous-entendus de la classification extrémiste voire de sous-marin du Front National. A cela, Christine Tasin a répondu par notre indépendance des partis politiques, par les différents engagements de nos adhérents rassemblés par-delà leurs divergences et par le soutien de tout ce qui va dans le sens de la République. Or, manifester contre une proposition de loi accordant le droit de vote aux étrangers est pour nous républicains nécessaire et nous considérons que c’est une proposition de loi scélérate au regard des citoyens français et anti républicaine si ce n’est du fait de l’article 3 de notre Constitution qui réserve ce droit de facto, aux nationaux.

Nous avons eu également la question qui est censée balayer toutes les objections à savoir pourquoi « nous nous opposons à un droit de vote d’étrangers qui paient des impôts« ! A cela il fut répondu que s’il fallait retirer le droit de vote aux citoyens qui ne paient pas d’impôts, ce serait donc la moitié des Français qui ne pourrait plus voter et ainsi, retournerions-nous aux droits de votes censitaires en fonction des revenus! Ce qui est totalement inimaginable. Ce vote censitaire est celui de la France du 19 iéme siècle avant que Napoléon III rétablisse le suffrage universel. En effet, il n’y a que 50% de Français qui paient l’impôt sur le revenu. La gauche médiatique est donc confrontée à l’incohérence de sa question.

Le droit de vote est lié à la nationalité et donc, si un étranger souhaite voter, c’est simple qu’il réponde aux critères de la naturalisation qui ne sont pourtant pas bien hauts du fait que c’est plus de 100 000 naturalisations qui sont prononcées chaque année. 

Puis vint Marine Le Pen qui, c’est bien normal, nous « vola » la vedette. C’est une nuée de journalistes et de caméras qui fondit sur elle! Elle prononça un discours fort sur la nationalité et fut applaudie grandement par ses adhérents et sympathisants. Qu’en restera-t-il dans les médias et singulièrement à France- Télévision-Pravda? 10, 30 secondes, peut-être 1 minute ! Dans tous les cas, moins que les 10 mn accordées aux girafes du zoo de Vincennes hier ? On le verra bien ce soir, mais je suis sans illusion! 

Marine le Pen n’a pas pu ne pas remarquer notre présence du fait de nos drapeaux! Qu’en a-t-elle pensé? Je l’ignore mais convenons que les préséances ne comptent pas, que cette manifestation était organisée par le Front National et que c’est la lutte contre cette proposition de loi inique qui doit rester le centre de notre combat ! Si le chemin de Résistance Républicaine croise et croisera encore j’imagine, celui de Marine le Pen, cela voudra dire que nous menons un combat similaire sinon le même combat! Celui pour la France. Le reste à peu d’importance.

Désolé pour les photos mais je n’ai pas eu le temps d’en prendre ne pouvant pas être à la fois au four et au moulin! J’attends donc que les vidéos et autres photos prises par des militants de RR sortent.

Gérard Brazon

*************

Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen : Article 3

– Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.

Déclaration des peuples autochtones de l’ONU : Article 8.1

– Les autochtones, peuples et individus, ont le droit de ne pas subir d’assimilation forcée ou de destruction de leur culture. 

http://puteaux-libre.over-blog.com

image_pdf
0
0