Droite Républicaine, lève-toi pour empêcher la catastrophe Macron !

Publié le 1 mars 2017 - par - 16 commentaires - 1 296 vues
Share

Pour la première fois sous la Ve République, l’élection présidentielle ne comportera qu’un seul tour.
Quel que soit le candidat retenu au premier tour, il sera le Président, élu comme une formalité contre Marine le Pen. Et ce pourrait-être Macron, le candidat de la finance, des médias et des communautarismes.

Il faut à tout prix empêcher cette catastrophe ! La France déjà exsangue de sa culture millénaire, de sa Laïcité, de ses Libertés, de sa douceur de vivre après cinq années de hollandisme, ne sortira pas vivante du second quinquennat d’un Macron choisi par Hollande pour lui succéder.

Certes, ce sont les journalistes qui veulent nous faire avaler que Macron est en tête des manipulations sondagières. Ils avaient déjà tenté de nous imposer Royal en 2007 ou Juppé et Valls aux primaires fin 2016, et l’on peut espérer que leur manœuvre médiatique échouera. Ce serait en effet un comble qu’après 5 années de gabegie et de chienlit PS, près de 20% d’électeurs aient encore envie de choisir celui qui fut le conseiller de Hollande, son ministre et le responsable de ses lois les plus contestables. Il faut se battre pour l’empêcher.

La médiacratie, occupée à l’abrutissement massif de la populace, fait mine de ne pas entendre le cri qui monte de la France : “Ça suffit !”
Et pour le changement nécessaire, les Français s’étaient tournés vers la droite. Hors parti et candidats, ils étaient fin 2016, 60 à 70% à souhaiter un gouvernement à poigne et de droite. C’était compter sans la machination visant à discréditer François Fillon !
La justice de gauche a été instrumentalisée par l’exécutif et elle s’est mise à faire de la politique. Résultat, la campagne a porté, car si l’on regarde les intentions de vote pour les deux candidats, après la campagne de dénigrement Fillon, on note Le Pen à 25% et Fillon à 20%, soit seulement 45%.
Les deux formations FN-LR sont attaquées par les mêmes : la gauche caviar, la bobocratie pétards et la médiacratie-bobards. Aussi est-il devenu évident, pour tout Citoyen laïc et républicain, qu’il faut opposer un front commun contre la ploutocratie de gauche.

La machination anti-Fillon.

Machination il y a ! Le parquet financier créé par Hollande s’était “auto-saisi” du dossier, le jour même d’une publication par le canard enchaîné. Une initiative sidérante par son exceptionnelle célérité, une chance opportuniste stupéfiante pour l’exécutif !
La manœuvre a fonctionné et pourtant il n’y a eu aucune plainte déposée, pas de « preuves » autres que la publication de documents confidentiels illégalement détournés, pas de mise en examen et un renvoi de « l’affaire » Fillon vers trois juges pour complément d’instruction. Le déontologue de l’assemblée Nationale a définitivement « blanchi » F. Fillon des accusations qui pèsent sur lui. Bref, l’accusation ne repose que sur des rumeurs.

Des rumeurs ! Comme au moyen âge, quatre “on-dit”, quatre racontars, quatre affabulations “constituaient” un huitième de preuve. En additionnant les on-dit, obtenus par la contrainte – ou par la manipulation, déjà – on obtenait des huitièmes de preuve, accumulés en quarts de preuve puis en demi-preuves dont chaque paire devenait “preuve” accablante sans le moindre soupçon… de véracité.
Retour à l’ancien régime donc, début février 2017. C’est le PNF, une juridiction ad hoc, qui a instruit un dossier à charge à partir d’une rumeur émanant d’un journal satirique. Une rumeur qui aura suffi à calomnier, pour “ faire tomber et terrasser” le candidat Fillon dont les réformes font si peur à l’ÉNAcratie.
Mais trop, c’est trop ! La campagne contre F. Fillon remet directement en cause le suffrage démocratique de millions de Citoyens, lesquels ont désigné massivement leur candidat. Et là, la rumeur instrumentalisée par l’exécutif a changé de nature, se transformant, comme François Fillon l’a démontré, en coup d’état institutionnel.

Rassemblement républicain !

À part les deux avocats de François Fillon, le Citoyen a la désagréable impression que bien peu se démènent à droite pour démonter cette ignoble machination visant un homme politique en s’attaquant à son épouse. Des dizaines de journaux, de sites français et étrangers ont retracé, noms des protagonistes à l’appui, le “parcours accompagné” des dossiers personnels, professionnels et confidentiels de l’épouse de F. Fillon, depuis le ministère des finances où ils étaient archivés au secret, en passant par l’Élysée puis jusqu’au rédac-chef du canard, présenté comme un ami personnel de Hollande.

Devant ces multiples violations de la loi, du secret de l’instruction, vol, détournement, recel de documents confidentiels, publications calomnieuses… le public ne perçoit pas les réactions du camp des républicains comme une grande bataille en cours !
Certes, Nicolas Sarkozy vient d’accorder son soutien à François Fillon, et il y a réellement un noyau dur d’élus et de militants qui se bat fermement aux côtés de Fillon, mais c’est encore loin d’être l’agitation du petit matin d’une offensive générale. Ils ont pourtant, TOUS, juré de soutenir le candidat désigné par les électeurs de la primaire. Alors ?

L’on se souvient que parmi les adhérents de L.R, plus de 50% voulaient Sarkozy candidat, 30% réclamaient Juppé et à peine 10% Fillon. En fin d’année 2016, patatras, les électeurs de droite les ont massivement rappelés aux réalités économiques, sécuritaires et sociétales en désignant massivement le candidat du courage politique et du changement.

Décidément, le Citoyen se demande si les grandes gueules des Républicains sont réellement montées au créneau. Ils ont un parti, des juristes, des avocats de renom, des fonds… mais on sent bien que beaucoup restent encore l’arme au pied, dans une sorte d’armistice avec Macron, une alternative à Juppé, en somme.

Il reste à peine plus d’un mois pour redresser la tête et mener le combat. L’urgence est dépassée, mais l’on peut gagner contre le plan machiavélique du PS. Et pour gagner, la droite républicaine doit se rassembler !

C’est en faisant front, en participant avec force au combat contre la fourberie du PS et de ses conseilleurs, que les Républicains pourront convaincre les indécis et ramener les déserteurs.

Si l’on peut comprendre les intérêts électoralistes conjoncturels qui animent à la fois le FN et LR, l’unité est devenue une exigence absolue. Devant cette attente forte d’unité de la part des Citoyens, il est devenu désormais impossible de temporiser avec la gauche macronisée ou avec le centre mou. François Fillon avait d’ailleurs esquissé ce rapprochement avec “le moins sectaire” d’entre le FN ou le PS, avait-il dit. Il doit maintenant affirmer qu’il proposera, après les législatives, une Union Nationale à M. LePen sur un programme de gouvernement. M. LePen prendra alors ses responsabilités : rester dans son splendide et dérisoire isolement quelques décennies de plus, ou participer pour la première fois à un gouvernement de la France.

Sans cet appel au rassemblement républicain et national, l’échec sera au rendez-vous, avec ou sans Macron… et les citoyens feront payer très cher cette défaite à la droite.

Droite Républicaine et droite Nationale, quittez vos pantoufles, chaussez vos rangers ! La France est en grand danger.

Bernard Detour

Print Friendly, PDF & Email
Share

16 réponses à “Droite Républicaine, lève-toi pour empêcher la catastrophe Macron !”

  1. Romanin dit :

    Eh bien monsieur Detour, c’est à vous de quitter vos charentaises avec un pareil article. RL veut faire le contre-poids à Madame Filio et Monsieur Guillemain, malheureusement votre cuisine est indigeste et il me semble que vous n’écoutez pas bien les déclarations du soldat Fillon. Comment pouvez-vous encore accorder du crédit à un homme qui se parjure et qui ne tient pas parole??
    Donc avant de pondre un article appelant à un rassemblement LR/FN, prenez au moins le temps de faire un travail d’ investigation, car nous avons déjà plusieurs contributeurs qui nous écrivent les mêmes délires.
    Article nul et sans intérêt que de faire plaisir à un FdF!

  2. debian88 dit :

    Si Marine ne peut plus ce présenter, il faut mettre Marion à la place.

  3. patito dit :

    et pendant ce temps ce con d’Estrosi appelle à lutter contre le FN
    avec des types comme lui la gauche n’ a plus qu’à attendre que le fruit lui tombe dans la main

  4. JACOU dit :

    Voter Macron ce n’est plus ni moins voter pour une France type Obama et les Clinton réunis aux USA.
    Dans le cas d’un duel au second tour entre Macron et Le Pen il ne fait aucun doute que Fillon/Juppé et LR demanderont de voter Macron. Les déclarations de Fillon sur le FN sont claires et sans ambiguïté. Ils l’ont fait et le referont encore et encore pour sauver leur « système » passe moi le sel je te passe le poivre. On va en reprendre pour cinq piges. Penser autrement c’est rêvé les yeux ouverts.

    Seul espoir: Marine le Pen Présidente au premier tour.

  5. madeleine dit :

    Nous sommes devenus la risée du monde entier et le peuple français est décrit comme un peuple de « demeurés », dirigés par une mafia aux ordres du Qatar et de l’Arabie saoudite qui lui dictent les politiques intérieure et extérieure à appliquer, contre des comptes bancaires généreusement fournis en dollars dans des paradis fiscaux. Les valets mafieux, islamo-collabos et traîtres à la patrie s’engagent également à fournir sur un plateau à leurs maîtres arabes une France islamisée ainsi que l’existence même de l’Etat d’Israël.

  6. Chantal dit :

    Bayrou, péripatéticien de la politique

    Jean Louis Trainar
    4 h ·
    Bayrou parvient à se vendre à intervalles réguliers. En général tous les 5 ans. Péripatéticien de la politique, prêt à tout mais bon à rien.
    A du exercer le plus vieux métier du monde dans une vie antérieure.
    Vient de négocier 96 circonscriptions aux législatives contre son ralliement à Macron !

    http://by-jipp.blogspot.fr/2017/03/bayrou-peripateticien-de-la-politique.html

  7. lucifer dit :

    N’en déplaise aux Fillonistes, ce denier ne sera pas au second tour . Le problème de Fillon est qu’il parle du FN en se bouchant le nez.Donc il ny aura pas d’alliance de ce coté-là; par contre ,des alliances peuvent se nouer à d’autres niveaux. L’arroseur arrosé . Fillon, ne s’est pourtant pas privé jadis, de critiquer les »casseroles » du FN. Néanmoins, je m’insurge, contre cette façon de procéder, de la part des juges aux ordres du pouvoir. Un point me pose question: pourquoi ses avocats ,n’ont pas relevé le fait que,Fillon parlementaire ne devait ,de compte à rendre ,qu’au bureau de l’assemblée nationale,en ce concerne les emplois fictifs. Seul ce bureau est compétant dans cette affaire. Mystère.

  8. François de France dit :

    Je rejoins à 100% ce discours, que je ne cesse de promouvoir ici sur RL depuis début 2017. C’est la seule solution. Si Fillon est élu, le centre ne le suivra pas, il préfère désormais Macron. En juin, LR aura certainement une majorité à l’assemblée, et FN aura à mon avis autours de 100 députés, c’est mon analyse, maintenue ici depuis au moins 3 mois. Le PS sera laminé, le centre, EM, MODEM aura moins de 50 députés. Le FDG et consort, moins de 20. Si LR-UDI avaient eu un raz de marée bleu, la situation aurait été aussi chaotique qu’en 1993 avec RPR-UDF, balayés aux élections suivantes. Je préconise des postes sur des actions gouvernementales communes entre les patriotes FN-LR, la sortie de l’€ ayant été actée impossible pour des raisons logiques, même au FN (referendum au résultat connu).

  9. Rudolph dit :

    Il n’y a qu’une candidate méritant le label Droite Républicaine, c’est Marine Le Pen!
    Fion est un agent de la finance internationale, son apparente « pugnacité » ne trahit que son âpreté au gain et sa fatuité .Ce n’est pas le candidat des patriotes mais celui des peureux et des planqués.C’est micron que Marine doit ratiboiser au 2ème tour.

    • François de France dit :

      « son âpreté au gain » ?

      Combien de millions d’€ par an pour le comparer aux footballeurs pro français, de 50.000€ (min) à plus d’1 million d’€ (max) par mois.

      Nous serions intéressés ici par vos informations chiffrées sur ce sujet.

      « fatuité » , « pas le candidat des patriotes mais celui des peureux et des planqués » : pouvez-vous préciser les circonstances, les détails constitutifs et la réalité de ces jugements à l’emporte pièce.

  10. Chantal dit :

    LES PRINCIPAUX SOUTIENS FINANCIERS DE MACRON, MEDIAS ET CONFLITS
    D’INTERETS
    voir photo très explicite des marionnettes qui tirent la ficelle
    http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e201bb097e89b2970d-pi

  11. Chantal dit :

    Macron : des casseroles qui feraient du bruit si les médias ne les rendaient pas silencieuses

    Macron largement diffusé sur BFMMACRON à lui SEUL PLUS que ses 4 concurrents

    Macron, le candidat préféré des cadres supérieurs, dit pas mal de conneries, mais il en fait beaucoup aussi.

     
    La Grande braderie
     
    Alstom : vendu ! Aéroport de Toulouse-Blagnac : vendu ! SFR : vendu ! Aéroport de Nice, de Lyon : vendus aussi. Emmanuel Macron brade des entreprises françaises à des firmes étrangères. SUITE : http://by-jipp.blogspot.fr/2017/03/macron-des-casseroles-qui-feraient-du.html

    • lucifer dit :

      Le problème Mr ,c’est la cécité des français, devant la réalité. Vous pourrez leur démontrer par A+B la vérité ,ils préfèreront ,les vendeurs de rêves ,tout en sachant qu’ils déchanteront, comme d’habitude. En se rangeant derrière Macron ,ils font un pari perdant pour eux-mêmes, mais gagnant pour les soutiens financiers et le locataire de l’Elysée. Il faut savoir que mettre Macron, à la tête de la France ,ce sera sans espoir de retour . Une hypothétique révolution ? je n’y crois guère ,quand on voit le niveau de réaction du français, devant le rabotage des libertés le concernant. Le français est un nain politique ! il n’a que ce qu’il mérite.

  12. Chantal dit :

    Laurence Haïm, porte parole de la marionnette Macron, on touche au sublime

    Si vous ne connaissiez pas encore Laurence Haïm, porte-parole de Macron, régalez-vous : on touche au sublime !

    VIDEO : http://by-jipp.blogspot.fr/2017/03/laurence-haim-porte-parole-de-la.html

    Laurence Haïm :  » JE VOIS EN MACRON LE FRENCH OBAMA « !!

  13. jan le Connaissant dit :

    Fillon invitant le FN ? Après les législatives , ? Comprends pas !….
    Si Fillon est au 2 ème tour , il pourra compter sur Mélenchon et Hamon, et une partie de voix de Macron.. pour barrer la route au FN , Alors quoi ?. Pourquoi s’embarrasser du FN ?…

  14. topinembourg dit :

     » Il doit maintenant affirmer qu’il proposera, après les législatives, une Union Nationale à M. LePen sur un programme de gouvernement. M. LePen prendra alors ses responsabilités : rester dans son splendide et dérisoire isolement quelques décennies de plus, ou participer pour la première fois à un gouvernement de la France. »

    Marine LePen , rester dans son splendide et dérisoire isolement ??? MLP ne cesse de tendre des mains fraternelles aux responsables de la droite ; jusqu’à présent (à l’exeption notable de Ph de Villiers) elle n’a recueilli que du dédain (de la part de NDA) et des déclarations de guerre de la part de LR . Alors qui refuse l’alliance ?