Du vaccin-médicament au contrôle social à la française

Hier, Delfraissy, président du Conseil scientifique, a reconnu que les injections d’ARNmessager (un message pour qui ? pour quoi ?) n’étaient pas des vaccins mais des « vaccins-médicaments », ajoutant le mantra habituel : « ils protègent contre les formes graves ». Propos curieux, un vaccin est un médicament, mais un médicament qui protège en confrontant le système immunitaire d’une personne à un agent infectieux rendu inoffensif. L’organisme confronté par la suite au véritable agent infectieux sera alors capable de le neutraliser avant que la maladie ne se déclare.

Visiblement, l’étiquette collée sur les flacons de Pfizer et C°, “coronavirus vaccine” ne correspond pas à la définition du mot ni à son efficacité.

Le produit vendu n’est donc pas un vaccin. Est-il seulement un médicament ?

Le code de la Santé publique (article L.5111-1) définit ainsi le médicament : « toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives à l’égard des maladies humaines ou animales, ainsi que toute substance ou composition pouvant être utilisée chez l’homme ou chez l’animal ou pouvant leur être administrée, en vue d’établir un diagnostic médical ou de restaurer, corriger ou modifier leurs fonctions physiologiques en exerçant une action pharmacologique, immunologique ou métabolique. »

L’ARNm curatif ? Non. Préventif ? Non. Diagnostic médical ? Non. Restaurer, corriger modifier les fonctions physiologiques ? Pas vraiment.

Le produit dont on veut que les Français se préparent à recevoir une 4e dose, n’est ni un vaccin ni un médicament. C’est un truc difficile à définir médicalement, mais plus aisé à cerner en termes de restriction, voir disparition de nos libertés.

Avant cela, étudions le mantra selon lequel les injections d’ARNm protègent des formes graves du covid-19. Si, avec Charles Sannat sur son blog Insolentiae, on regarde attentivement le graphique sur les admissions en soins critiques pour raison covidienne, on note, par exemple, que pour la tranche 40-59 ans : 291 hospitalisations en réanimation pour 10 millions d’habitants, soit 0,0029%. Pour ce qui concerne les 60-79 ans, 622 cas, c’est-à-dire 0,00622%. Pas de quoi courir choisir son cercueil chez le croque-mort du coin.

Ajoutons au tableau qu’entre janvier 2021 où l’on terrorisait la population française avec 17 000 cas par jour et une moyenne de 340 morts quotidiens pour 67 millions de non-vaccinés, et janvier 2022 (500 000 cas journaliers, moyenne de 320 décès pour 54 millions de vaccinés), la différence ne saute pas aux yeux.

Alors de quoi, les piquouzes obligatoires et leur corollaire, le passe vaccinal, sont-ils le nom ?

« Le XXIe siècle, comme l’indique la dernière analyse du Fondapol (Libertés : l’épreuve du siècle) semble pris dans des jeux de forces multiples mais qui tous agissant dans le sens d’une réduction des libertés acquises. »

La pandémie provoquée par le virus de Wuhan a permis une restriction de nos libertés la plus importante depuis la Seconde Guerre mondiale. Des gouvernements se prétendant démocratiques ont instauré sans à-coups, une tyrannie sanitaire qui se fortifiera certainement dans les mois et les années à venir. Et les pouvoirs, notamment le pouvoir macronien qui sévit en France depuis cinq ans, affirme d’une façon ostentatoire la coercition exercée sur les citoyens. Le Président allant jusqu’à se vanter de vouloir « emmerder » les non-vaccinés en les privant d’une majeure partie de leur vie sociale.

Pour moi, les citoyens sont presque aussi coupables que les cyniques qui les gouvernent. Circonstance atténuante pour les esprits les moins consistants, le matraquage massif subi depuis deux ans pour les terroriser. Mais est-ce suffisant pour cautionner l’enfermement (renommé “confinement”), les Ausweis, les “mesures de freinage“ (port du masque en plein air, le salut poing à poing, la distanciation sociale qui laissa mourir nos vieux sans un dernier regard vers ceux qu’ils aimaient), la culpabilisation des réfractaires aux doses d’ARNm, les protocoles sortis tout droit du royaume d’Ubu, la création d’une citoyenneté de seconde zone ?

Les Français paraissent de plus en plus se foutre de la Liberté (liberté d’aller et venir, liberté de la presse, liberté de manifester, liberté de ne pas penser la même chose que la majorité…). Ils n’ont plus l’attirance naturelle qu’ils avaient pour elle, ils lui préfèrent le maternage gouvernemental, l’État nounou.

Derrière cette préférence se cache une désaffection profonde pour la démocratie telle que nous l’avons connue. Le conseil de défense permanent et secret, le Parlement réduit à n’être qu’une chambre d’enregistrement, la violence plutôt que le débat lors du début des Gilets jaunes et un “Grand débat” qui ne fut qu’un interminable monologue, un Conseil constitutionnel aux ordres, ne sont que les parties émergées de l’iceberg.

Qu’y aura-t-il à la fin ?

Un passe écolo ? Un passe judiciaire ? Un passe désactivée pour une amende impayée ou un plein de gazole de trop ?

Un contrôle social à la française avec l’approbation de plus de 70% de la population ?

Dans tous les cas, la fin de la démocratie et le triomphe des élites pour qui la démocratie est un système ringard.

Marcus Graven

 

image_pdfimage_print
43
2

29 Commentaires

  1. La convention médicale, qui lie les médecin libéraux à la sécurité sociale, en particulier sur les tarifications, s’est terminée fin 2021. Les négociations pour la prochaine vont bientôt commencer.
    Dans 3 mois, il y a une présidentielle en France (si si). La probabilité que le gouvernement en place soit reconduit est très importante. C’est donc un avantage de partir sur une nouvelle négociation avec un partenaire en bonne conditions (plutôt que de dire tout fort que la politique menée ne sert pas à grand chose).

    Dans les 4 prochain mois, tout ce qui sera dit par les institutions, syndicats de médecins, etc… sera à considérer dans cette optique.

  2. Donc l’interdiction de soigner les malades du covid en 2021, les personnes agées malades non hospitalisées, l’interdiction de l’HDQ, de livermective, de l’azytromycine, des médecins rebelles dénoncés, punis….
    l’obligation de 3 doses d’un vaccin qui n’est pas un vaccin mais un traitement qui n’empêche ni de la transmettre, ni de l’attraper,
    un traitement ça soigne mais là non c’est en prévision

    Ceci n’etait que le début de la dictature sanitaire pour nous pauvres nouilles que nous sommes mais également pour les médecins et autres professionnels de santé qui vont être fliqués à vie par la mise en place d’un « le Conseil national de certification ».

    https://www.vie-publique.fr/discours/280808-conseil-des-ministres19072021-certification-periodique-professions-sante

  3. La colonne des non vaccinés se situe dans la tranche d’âges après la retraite, donc non obligés à subir cette saloperie dans les veines.
    Les autres colonnes explosent pour ceux qui sont scolarisés ou salariés et qui sont obligés d’être vaccinés pour pouvoir continuer leur cursus…
    Quant aux plus de 80 ans, on ne leur laisse plus de choix : ils sont piquouzés à tour de bras !
    C’est vraiment une époque pourrie !
    En plus faire la comparaison entre ce poison et le BCG ou tout autre vrai vaccin, c’est ignoble ! Cà n’a rien à voir !

    • derniere satistiques du covid i micron,les pays d’europe les plus vaccines dont la france et la finlande sont les plus touches d’europe par le virus o micron,la difference avec la france,le 1 fevrier la finlande arrete toutes les restrictives du au covid,plus de pass,plus de masque,la liberte retrouvee,aussi l’angleterre,va suivre l’espagne,vu que le covid i micron n’apporte plus de cas grave,il faut vivre avec ce virus,sauf la france du traite mondialiste MACRON aux ordres des laboratoires du big pharma,il est passez au pass sanitaire,pas de pass,restez chez vous,plus de boulots,restaurents,cafe ect..a 2 mois des elections les moutons sont ils prets a virer MACRON? les sondages disent le contraire,5ans de plus de macron aura fini de detruire la france,seule MARINE LE PEN avec l’aide de zemmour,dupont aignan,philippot,peuvent sauver la france,seule marine le pen est toujours annoncer au 2tours

    • la moyenne de vie se situe entre 70 et 80 ans, ( étonnant c’est que la Bible nous dit depuis très longtemps ) et certains, certaines, vivent un peu plus longtemps sans qu’on sache franchement la raison , donc , à quoi sert de piquouser ces gens puis-qu’à partir de 70 ans ( comme moi, 74 ) étant dans la dernière ligne de vie , avec un vaccin qui ne sert à rien , même pas les cas graves comme ils voudraient nous le faire croire. Les pouvoirs deviennent de plus en plus fous, ( ça aussi c’est écrit dans la Bible , dans le sens ou il est écrit que l’être humaine irait de pire en pire )

  4. On nous aurait donc menti ?

    OHH, c’est difficile à croire de la part d’un gouvernement et d’une assemblée désignés ou élus par des francons quand même ;; c’est pas possible !
    francons, cons, moutons pigeons bien fait pour leurs gueules.

    Et bientôt, chic alors, le contrôle social total, imparable et universel parce con le vaut bien.

  5. Bloqué 30 jours par B pour avoir dis que les Français voterons macron car se sont des moutons qui suivrons le troupeau mené par l’Âne !!!

  6. Le « contrôle social à la française. Pauvre pomme de Tartuffe!
    Indignez vous plutôt contre les 12 millions de FAUSSES cartes vertes de la sécu sociale, mises en circulation PAR et POUR les immigrés, en PLUS de la vôtre, et de TOUTES les Nôtres!
    C’est grâce à ce système centralisé, jacobin, disent les imbéciles, que la Sec Soc SAIT TOUT sur VOUS, sur nous…depuis sa création par le Gl de Gaulle.
    Et combien de dizaines de millions de voyeuristes ont-ils déjà « spontanément » dévoilé leurs intimités à fessebouc ou touiteur?
    Ces géants de la politique US de collecte d’informations pour alimenter leurs bases de données savent , eux, TOUT de nous. ÉChelon pour les communications téléphoniques, Alphabet-google-GAFAMs pour internet… et « ça ne vous fait pas bouger l’autre » pour reprendre l’élégante formule de Chirac?
    Un peu de rationnel Citoyen SVP!
    M Lepen ET E Zemmour vous le demandent!

    • L’un (la fraude à la Sécu) n’empêche pas l’autre (la mise en place d’un crédit social) : Tartuffe toi-même.

      PS : on n’a pas besoin qu’un porte-parole autoproclamé de Zemmour ou Le Pen vienne nous dire ce que nous devons penser ou dire.

  7. Il hait tellement les heteros et les gamins, qu il s acharne à les anéantir, rêvant d une société d homos,lesbiennes et trans.Ne volant même pas au secours de sa iel,suite aux propos diffamatoires, les enfants de iel non plus, il est plus que temps que cette affaire sorte au grand jour pour mettre fin au règne de ce psychopathe.

  8. Tout ceci est vrai et notre pays s’enfonce dans « le grand reset »….mais il faut alors ne pas se tromper dans la perspective d’avril 2022 et ne pas se laisser enfumer par le poulain de Bolloré, du CAC40 et de Davos, multimilliardaire surfant sur la crise « sanitaire » notamment pour imposer ses vues qui sont, justement, celles du « grand reset ». Pouvez-vous croire une seule seconde qu’il veut que son poulain renverse la table sur laquelle il se gave?

  9. et bien voilà, vous avez fini par l’avoir votre médicament précoce tant réclamé! c’est le vaccin 🙂

  10. Citoyens Français « moutonnants », vos aïlleux, qui au prix de leur sang ont fait de la France ce qu’elle était il y a 50 ans, doivent vous maudire, vous haïr ! – Votre inaction irréfléchie, coupable, va être payée très cher par les générations à venir que vous aurez engendré – Montrez au moins par votre vote responsable que vous n’êtes pas totalement hors jeu, apathiques !

  11. l’emmerdeur a gagné en mettant le bon peuple dans un état d’hystérie et de soumission au point d’en faire des collabos muselés et dociles prêts à marcher à 4 pattes pour aller à l’abattoir et y mener leurs propres enfants !!! Ils courent pour le « vaccin/médicament » (voit delfressy) et se soumettre aux prochaines injonctions et injections …..

  12. Pour Eric Clapton, les personnes qui se font vacciner sont sous « hypnose de masse »

    Le célèbre guitariste Eric Clapton a affirmé dans une interview que les personnes qui se font vacciner contre le Covid-19 étaient sous l’emprise d’une « hypnose de masse » et victimes de « publicité subliminale » par le gouvernement, les médias et les laboratoires pharmaceutiques. Une nouvelle prise de parole du chanteur, que les médias ont de nouveau voulu discréditer.

    Le guitariste dénonce une propagande d’État promue par les médias

    https://www.francesoir.fr/societe-sante/eric-clapton-vaccins-hypnose-de-masse

  13. la tyrannie se fortifiera au lieu de s’aggravera
    le discours est imbibé de jargon macronard
    tout ça pour amoindrir la force du discours

  14. Il faut faire payer les vaccinės qui encombrent les hopitaux par les labos.
    Les nonvax en ont marre de cotiser pour eux .

    • Je suis à l’isolement en se moment car cas contact non vacciné. Payé à 100% .au lieu de poster sur RL va bosser J’attends mes indemnités. Fais des heures supplémentaires car j’ai un bon salaire. C’est le prix à payer les vaccinés. Vous avez été conditionné comme des moutons au lieu d’éveiller votre conscience. Alors heureux le piquouzé, va roulé une pelle à Bati.

      • tu n’as même pas compris son message 🙂 et dire qu’il parait que c’est les vaccinés qui sont devenus agressifs mdr

        Allez prends ta tisane goast, c’est bon pour ton isolement…

  15. Protégé des formes graves, je croyais, depuis de nombreuses années que  » qui peut le plus. + +, peut le moins—

Les commentaires sont fermés.