1

Dupont-Aignan à la recherche de l’impossible alliance patriotique


Le président de Debout La France, Nicolas Dupont-Aignan, en appelle à une primaire avant les élections présidentielles de 2022. Le but est de choisir le meilleur candidat parmi Les Républicains, Debout La France et Rassemblement National. Si l’idée d’une telle primaire, copiée sur celles de la gauche faisandée et de la droite pourrie de 2012, est une idiotie complète, elle a cependant le mérite de poser la question de savoir si la présidente du RN est bien la candidate pertinente face à Macron, une nouvelle fois. L’intéressée, qui avait pris soin d’annoncer préalablement et sans honte sa candidature, a décliné l’invitation de NDA à pareil « dîner de cons ». Lesquels dîners de cons étant toutefois une spécialité assez en vogue sous la Ve République : https://ripostelaique.com/macron-sera-impitoyable-avec-perdriau-et-son-diner-de-cons.html
Vouloir rassembler autour de sa propre personne est toujours tentant pour le politicien qui se sent un peu esseulé, mais convaincu d’être le grand homme que la France attend. Je dis le grand homme et non la grande femme, eu égard au rappel des précisions linguistiques que vient d’apporter récemment Christian Combaz (la France de Campagnol, à partir de la 7’.

https://www.youtube.com/watch?v=o-6sbkPWwMQ
Après les initiatives loupées de « l’entourage » de Marion Maréchal ex-Le Pen * et celle, ancienne, de Oz ta droite ! de Robert Ménard **, les Volontaires pour la France du général Martinez risquent eux aussi d’en faire la saumâtre et triste expérience, tant tarde l’annonce du « Gouvernement de Relève Nationale » initialement prévue pour le 25 janvier : le général Antoine Martinez sera-t-il l’homme du salut de la France ? Publié le 13 janvier 2020 par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/le-general-antoine-martinez-sera-t-il-lhomme-du-salut-de-la-france.html
À ce train-là, ce n’est pas demain soir que le camp des patriotes trouvera enfin son chef de file, mais d’ici deux ans, s’il le cherche encore, Macron est assuré de rempiler. Sauf si Ségolène Royal l’emporte sur sa compétence première et indiscutable : elle est une femme et aucune femme n’a encore présidé la République française.
Primaire pour la France : « On doit choisir le meilleur candidat qui rassemble des LR, des Debout la France, des RN. Sinon on risque de revivre 5 ans de malheur.« 
Dixit Nicolas Dupont-Aignan, mais qui soutient allègrement Macron et son caprice à Jérusalem!

https://youtu.be/GdAQcD0aPb8
La réponse de François Asselineau à la primaire pour la France de Nicolas Dupont-Aignan  
Il fait part de son étonnement que les personnalités citées soient placées devant le fait accompli. François Asselineau n’adhère pas non plus à qui s’arroge le droit de définir qui est patriote ou pas. Ambiance…

https://youtu.be/4wGgxP8qZDM
Le point de vue du Parti de la France
« Voici quelques jours, Marine Le Pen, montrant ainsi le peu d’intérêt qu’elle porte aux élections municipales qui approchent, annonçait avec deux ans d’avance sa candidature à la prochaine Présidentielle.
Ce lundi, c’est Nicolas Dupont-Aignan qui lance un appel à l’organisation d’une « grande primaire des droites conservatrices, souverainistes et indépendantes » à laquelle, dans une sorte d’inventaire politicien à la Prévert, il convie, outre lui-même, la présidente du Rassemblement national, les anciens candidats à la présidence des Républicains, Julien Aubert et Guillaume Larrivé, ainsi qu’Éric Zemmour et Natacha Polony.
Seuls les naïfs et les opportunistes verront dans cette initiative autre chose qu’un énième gadget publicitaire dont le président de Debout la France s’est fait, en même temps que de la pratique de la reculade, une spécialité.
L’action politique est une affaire sérieuse. Elle impose la rigueur dans sa conduite, le sens des possibilités, la vision des chemins à parcourir et la patience dans son accomplissement. Le salut national ne passe ni par des recettes éculées comme les primaires, ni par des combinaisons dérisoires, ni par le mythe de l’union des « conservateurs », mais par la cohérence politique du camp national et par son rassemblement sur la base de ses idéaux.
Le Parti de la France laisse donc Nicolas Aignan à ses rêves, a ses illusions, à ses manœuvres et à ses tentatives d’exister. Le PDLF poursuit son chemin avec la volonté de servir à la recomposition et à l’unité de la droite nationale. » Thomas Joly. Président du Parti de la France : « Primaire des droites » : réponse du Parti de la France à Nicolas Dupont-Aignan
L’avis de Pierre Cassen sur les primaires de Dupont-Aignan pour 2022 : une connerie !

https://www.youtube.com/watch?v=dAx2lEDkjJQ&feature=emb_logo
Marine Le Pen répond à Dupont-Aignan : la primaire, « un dîner de cons » ?

https://youtu.be/Q6xtfwB1zKY
Repères
Marine Le Pen candidate aux présidentielles de 2022 : Macron exulte ! https://ripostelaique.com/marine-le-pen-candidate-aux-presidentielles-de-2022-macron-exulte.html
Si Marine est inéligible, le RN a-t-il un plan B ? Si Marine est inéligible, le RN a-t-il un plan B ?
Marine candidate officielle à la défaite en 2022  https://ripostelaique.com/marine-candidate-officielle-a-la-defaite-en-2022.html
Clap de fin présidentiel pour Marion https://ripostelaique.com/clap-de-fin-presidentiel-pour-marion.html
https://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/coulisses/2016/05/25/25006-20160525ARTFIG00152-oz-ta-droite-robert-menard-veut-lancer-un-podemos-de-la-droite-dure.php
Jacques CHASSAING