Éborgnée : le visage du chef CRS qui m’a tiré dessus a été filmé…

Publié le 29 novembre 2019 - par - 53 commentaires - 11 338 vues
Share

Riposte laïque : Chère Fiorina Lignier, autant vous dire que nous sommes tous ravis, ici à Riposte laïque, que vous ayez accepté cet entretien. En effet, vous êtes pour beaucoup d’entre nous un symbole – celui du peuple de France attaqué par ceux qui sont censés le protéger –, en plus de nous donner une leçon de dignité et de courage.
Donc, nous sommes le 8 décembre 2018 et, le moins que l’on puisse dire – j’y étais – c’est que le pouvoir en place se déchaîne. J’ai croisé ce jour-là des touristes littéralement effrayés par les forces de l’ordre ainsi qu’un photographe grièvement blessé à la main par un tir de LBD. Vous, vous êtes sur les Champs-Élysées avec votre compagnon, Maxime Jacob, empêchés de quitter les lieux par les forces de police.
Sur cette avenue, plus que partout ailleurs dans Paris, la violence d’État se manifeste sans retenue. Soudain, vous recevez un projectile dans votre œil gauche et vous vous effondrez. Vous apprendrez plus tard que vous avez été victime d’un tir de grenade. Vous avez alors vingt ans et de nombreuses épreuves vous attendent.
N’avez-vous pas le sentiment d’avoir servi d’exemple – car le tir dont vous avez été victime est difficilement admissible comme accidentel – pour effrayer ce peuple qui d’habitude subit tout docilement, contrairement aux racailles des cités de France pourtant traitées avec bien plus d’égards ?

Fiorina Lignier : En effet on ne peut pas parler d’accident dans mon cas. Le CRS a tiré volontairement plusieurs grenades dans une foule pacifique, qui ne pouvait se disperser car elle en était empêchée par les Gendarmes mobiles qui bloquaient les issues.
Oui je pense que j’ai servi d’exemple, comme tous les autres mutilés d’ailleurs. L’État, au lieu de répondre aux revendications des Gilets jaunes, a préféré, pour faire diminuer leur nombre dans les rues, mutiler gravement des manifestants afin d’effrayer les autres. Maintenant, les gens qui vont avec les Gilets jaunes se disent : « Aller manifester samedi, c’est risquer de perdre un œil ou une main. »
Jamais l’État ne s’était permis de telles violences contres ses citoyens, l’étude parue en début de ce mois le prouve https://www.europe1.fr/societe/forte-hausse-des-blessures-aux-yeux-par-lbd-3928897.

Le nombre de personnes blessées aux yeux avec des LBD a explosé. Jamais les racailles de banlieues, qui pourtant attaquent ou brûlent des policiers, n’ont risqué leurs yeux, alors que moi, manifestante pacifique, j’ai perdu un des miens…

Riposte laïque : Récemment, les services de sécurité du très discutable président Macron, lors de sa visite à l’université Jules-Verne d’Amiens, vous ont barré le passage. Après lui avoir écrit – sans réponse ! –, vous vouliez lui remettre votre livre : « Tir à vue ». Précisons que l’université Jules-Verne est celle où vous poursuivez vos études de philosophie. Le lendemain, avec une persévérance qui force le respect, vous avez déposé votre livre au secrétariat de l’Élysée, qui a enfin accepté de le prendre. Que vous inspire le silence assourdissant de la part de celui qui a autorisé la répression dont vous et plusieurs autres manifestants ont été victimes et pour qui il n’a eu aucune parole réconfortante ?

Fiorina Lignier : La première question, en effet, est : comment les étudiants qui ont pu échanger avec Macron ont-ils été choisis ? L’amphithéâtre où le président de la République répondait à leurs questions était à moitié vide. Je pense que j’avais toute ma place dans cette assemblée. Le président de la fac, Mohammed Benlahsen, a sélectionné quelques étudiants qui ont questionné le Président sur des revendications habituelles comme les bourses. Pas de quoi le déstabiliser ou le pousser dans ses retranchements. Il ne fallait quand même pas que le Président soit en face de celle qu’il a fait mutiler, comme tant d’autres. Aux yeux des caméras venues filmer l’événement, cela aurait fait tache. J’ai donc en effet, comme vous l’avez dit, amené moi-même mon livre au Président (et aussi à Castaner). J’espère que cela pourra susciter un commentaire de sa part, même si je n’y crois pas vraiment. À vrai dire, il ne peut pas reconnaître les blessés car ça signifierait qu’il est responsable. Sa stratégie est donc de minimiser les violences contre les manifestants et de laisser (injustement) porter la responsabilité de ces actes sur le dos des seules forces de l’ordre. Si encore, même en restant silencieux sur les blessés, Emmanuel Macron avait choisi de changer sa politique de maintien de l’ordre pour éviter de nouveaux blessés, j’aurais pu accepter plus facilement.


Riposte laïque : Depuis que votre plainte a été enregistrée, le 14 décembre 2018, la justice n’a toujours pas bougé. « La justice est réactive pour faire condamner les Gilets jaunes, mais pas pour condamner les policiers qui mutilent », avez-vous très justement déclaré au magazine « Nous sommes partout ». Si votre plainte n’aboutissait pas, envisagez-vous des recours et si oui, lesquels ?

Fiorina Lignier : Je ne peux pas imaginer que ma plainte n’aboutisse pas. Le visage du chef du CRS qui m’a tiré dessus a été filmé par les équipes de France 2, les caméras de vidéo-surveillance des Champs-Élysées ont filmé l’assaut qui m’a coûté mon œil (mon fiancé a pu consulter ces images, moi j’attends toujours). De plus, l’homme qui m’a tiré dessus est le seul équipé d’un lance-grenades sur la douzaine de CRS qui interviennent, on peut donc le retrouver. Si l’IGPN (la police des polices) ne réussit pas à identifier le CRS en cause, je considérerai qu’il s’agit là d’une volonté politique d’étouffer l’affaire.
Évidemment, si ma plainte est classée sans suite, je demanderai à mon avocat d’étudier tous les recours possibles ; mais je ne suis pas une spécialiste de notre système judiciaire pour vous en dire plus. Ce qui est certain, c’est que je n’abandonnerai pas, je me défendrai jusqu’au bout.

Riposte laïque : Juste après votre mutilation, une cagnotte a été lancée par Damien Rieu, qui a permis de récolter 50 000 euros que le même Damien Rieu vous a remis sur votre lit d’hôpital, pour (je cite) : « accompagner Fiorina dans ses dépenses médicales et de soutien psychologique et à reconstruire sa vie. » Mais ce qu’il y a, à mon sens, d’abject, ce sont les commentaires des médias à propos de cette cagnotte, lesquels n’avaient de cesse de rappeler que vous étiez – horreur ! – d’extrême-droite, c’est-à-dire que vous étiez attachée à une certaine idée de la France, que nous partageons à Riposte laïque. D’autres ont critiqué un traitement de faveur, sachant que les fonds récoltés étaient des fonds privés et que l’on peut encore faire ce que l’on veut de son argent dans ce pays. Quel sentiment avez-vous eu face à ce déferlement, tandis que vous deviez vous préparer à vivre avec un œil en moins ?

Fiorina Lignier : Tout d’abord, je voudrais remercier tous ceux qui ont donné pour m’aider dans ma longue rémission. Oui, il est vrai que la presse subventionnée avait de drôles de priorités quand elle parlait de moi après ma blessure. Ce qui comptait pour elle, ce n’étaient pas les raisons qui poussent une jeune fille de 20 ans à se mobiliser avec les Gilets jaunes, mais qui est à l’origine de la cagnotte. Et là horreur, c’était Damien Rieu. Eh bien moi, je remercie grandement le lanceur d’alerte Damien Rieu de s’être mobilisé pour moi. Grâce à lui et à tous ceux qui ont participé, j’ai pu faire face aux milliers d’euros de dépenses qui ont suivi à cause de ma blessure. Eh, oui, car, vous savez, j’habite à Amiens et je suis suivie à la Pitié-Salpêtrière (à Paris). Mes frais de transport s’élèvent à environ 2 000 € avec les dizaines d’allers-retours que j’ai dû faire pour me rendre à mes rendez-vous médicaux. Sans compter certains médicaments qui ne sont pas remboursés par la Sécu, la souscription à une nouvelle mutuelle plus onéreuse, une paire de lunettes de soleil, le remplacement de mon manteau et de mes habits saisis par la police, où l’avance des 400 € pour mon rapatriement en ambulance (dont j’attends toujours le remboursement)… Comment aurais-je fait sans tous ces donateurs ? Car, vous savez, l’État, après vous avoir blessé, vous abandonne complètement. Ils ne m’ont pas proposé une avance pour quoi que ce soit, ni des conseils pour les démarches à venir. Quant à ceux qui ont critiqué le fait que j’ai pu bénéficier de cette cagnotte, je leur réponds que je voudrais bien échanger ma place avec eux. À eux les milliers d’euros, à moi le deuxième œil !

Riposte laïque : Depuis votre blessure, vous avez subi plusieurs opérations et votre prothèse a même dû vous être enlevée. Les douleurs sont toujours présentes et vives. Je suppose que cela occasionne des frais importants – malgré l’aide de la cagnotte – qui ne sont sans doute pas tous remboursés, tandis que l’aide médicale accordée à des vagues de migrants est dispensée sans compter. J’ai rencontré d’autres personnes mutilées au cours des manifestations de Gilets jaunes et elles sont littéralement abandonnées par le pouvoir qui les a, précisément, mis dans cet état, au mépris du droit et de la liberté. Que vous inspire cette médisance indécente ?

Fiorina Lignier : Eh bien c’est une idée que je développe dans mon livre (« Tir à vue, la répression selon Macron », aux éditions Via Romana). Les Gilets jaunes sont considérés par l’État comme des sous-Français. D’abord les villes, puis les banlieues, et enfin les miettes pour la France périphérique (d’où les Gilets jaunes viennent). Eh bien avec les blessés du mouvement social, c’est la même chose. Au moment de l’affaire Théo, quand ce délinquant a été accidentellement blessé par la police, il a eu le droit aux attentions de tous les médias, du président de la République Hollande et même à un petit mot de Macron évoquant les « violences policières » (qui n’en étaient pas). Et quand il s’agit des Gilets jaunes, rien, pas un mot de Macron devenu Président ; et les médias cachent ces violences pendant des mois !
Dans un autre registre, vous évoquiez l’AME qui prend en charge l’intégralité des dépenses de santé des clandestins (des personnes présentes illégalement en France) quand, dans le même temps, j’ai vu des Gilets jaunes blessés qui n’avaient pas les moyens de se soigner et qui devaient renoncer à des soins. Cette politique antinationale est à la fois honteuse et incompréhensible. Comment accepter que des Gilets jaunes travailleurs aient financé les soins de clandestins, alors que la Sécurité sociale ne couvrait pas entièrement leurs dépenses de santé ?

Riposte laïque : Pierre Cassen, fondateur de Riposte laïque, a écrit, après avoir lu votre livre : « Comment un régime, en France, a-t-il pu traiter ce qu’il y a de meilleur dans notre peuple, et Fiorina en fait partie, avec une telle barbarie, quand il fout une paix royale aux racailles et aux gauchistes ? » Ayant participé à une trentaine de manifestations de Gilets jaunes, je confirme ses dires. Que vous inspire la France aujourd’hui ?

Fiorina Lignier : Je suis fière d’être française, mais j’ai l’impression d’assister au délitement du pays sous mes yeux (enfin mon œil) impuissants. La France doit faire face à de nombreux défis : le Grand Remplacement, le mondialisme, l’Union européenne, la désindustrialisation, le libéralisme à outrance, les minorités revendicatives, la déculturation, la décadence, la culture de la repentance… Cependant, les Gilets jaunes du 17 novembre 2018 font naître un espoir. Celui d’un peuple qui est prêt à se soulever contre ses élites qui souhaitent le détruire. Je suis optimiste pour l’avenir, les Gilets jaunes ne sont que le début…

Riposte laïque : Vous êtes jeune, et visiblement décidée à ne pas laisser le destin vous écraser. Vous avez donc des projets. Quels sont-ils, si ce n’est pas trop indiscret ? Par exemple, persévérer en politique ?

Fiorina Lignier : À court terme, c’est la promotion de mon livre qui va m’occuper. Pour la suite, je ne me ferme aucune porte. Je suis prête à m’engager s’il le faut, à soutenir des projets ou des personnalités. Je serais présente où l’on aura besoin de moi !
À mon échelle, pour participer à la préservation de la France et de l’Europe, mon projet est évidement, en tant que femme, de m’accomplir pleinement et de devenir mère. Mère d’enfants européens de culture et de sang, indispensables pour faire perdurer ce que nous sommes.
Merci à votre média de me donner la parole, pour dénoncer la politique de répression d’Emmanuel Macron.

Propos recueillis par Charles Demassieux pour Riposte laïque

PS : voici le lien pour l’achat du livre de Fiorina Lignier :
http://via-romana.fr/reinformation/339-tir-a-vue-9782372711425.html

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
gerard

le problème avec vous c’est que les manifestants sont toujours des gentils pacifistes et les policiers des méchants fascistes, vous vous moquez de nous, je les aie vus agir de visu les gentils manifestants et ils ressemblaient plutôt à des fous furieux.

tirebouchon

Une fois identifié il faudra faire connaître le visage, le nom et l’adresse de cette ordure.
Ils sont nombreux qui prennent leur pied à bastonner et massacrer.

Patriote

Un entretien très émouvant, courage Fiorina, Tôt ou tard ceux qui vous ont blessés seront punis.

HERVE

Une femme française, une vraie, la fierté de notre peuple…martyrisée par une police mercenaire au service de l’anti-France.

bouyon didier

On vous aime,notre petite jeanne d’arc.

Patrick Granville

Saisissant entretien de Fiorina Lignier. Patience l’addition sera sévère qd nous redeviendront libres.

Sniper 338

Bordel si la milice de la mafia des parasites de macrocescu fait sa a ma fille je peux vous garantir que se finiras en sérial-killer de miliciens ! ……la ils comprendront toute la signification du mot HAINE

Corsica

Fiorina après avoir lu votre interview j’ai deux sentiments,une grande tristesse pour vous et tous ceux qui on êtes mutilés et une grande colère contre ceux qui vous ont fait ça et ceux qui en ont donne l’ordre, comment peuvent ils se regarder dans une glace ,bande de pourris ,et Macron pas un mot pas un geste pour vous ,honteux ,et on voudrait que nous votions pour des politiques comme ça JAMAIS ,qu’ils aillent en enfer ,c’est le seul endroit qui leur convient ,Courage Fiorina nous sommes beaucoup a vous soutenir amitiés. PS je vais acheter votre livre .

Million

Comme Corsica, j’ai été très émue en lisant votre interwiew, et de même je vais acheter votre livre. Vous méritez largement admiration, tendresse, courage si jeune patriote qui aime son pays. La roue tourne et j’espère qu’un jour ils paieront,il y a une justice divine. Bravo petite Fiorina, de tout coeur près de vous en pensée et amitié.

tirebouchon

Macron, mais pas que sont les néo-porteurs de valises des islamistes…en agissant ainsi la police, la gendarmerie, c’est à dire l’armée, les juges servent les islamistes qui comptent les points….Quand les français entre-eux se détruisent cela profite à qui ? A ceux qui ne sont même plus tapis dans l’ombre en attendant de prendre le pouvoir puisqu’ils manifestent en criant Allahu Akbar au nez et à la barbe de ces salauds qui mutilent dans la joie nos enfants, toute cette volaille frelatée est complices et déjà soumise ! Ceux qui ne le sont pas devraient dénoncé les ordures qui les entour du plus petit sous-fifre aux plus haut dans la hiérarchie…Nom, prénom, adresse, et toutes informations utiles !

JSG

Prenant tardivement connaissance de cette agression, tels que sont relatés les faits, il n’y a aucun doute que ce fut un tir rasant volontaire. De plus il est dit que c’est le fait d’un cadre de la CRS en question, ce qui renforce encore cette conviction. L’instruction qui traîne lourdement ses pieds-plats ne fait que renforcer le dégoût des citoyens pour ce genre de pratiques dignes des républiques bananières.
La police en général, qui était respectée par la population, a perdu toute popularité, surtout depuis qu’il est apparut qu’elle est vérolée par de bons musulmans lecteurs de leur Coran lui même vérolé de sourates incitatives à tous les crimes commis au nom d’un dieu baptisé de miséricorde…
Le seul recours qui restera aux Français sera de se tourner vers son armée.

Ivars

Complètement ok

Claire

Il fut un temps où les hommes indignés n’auraient pas attendu l’armée ! Ils se seraient constitué en un petit groupe pour rechercher, sans désemparer, l’ordure qui obtempéra à un tel ordre, voire ceux qui l’avaient aussi transmis et aussi le donneur d’ordre. Et chacun aurait été abattu sans le moindre état d’âme ! Avec ce genre de justiciers, tous les salopards se tiendraient à carreaux ! Nostalgie…

Olivia

Fiorina, je suis émue par votre épreuve et davantage, s’il est possible, par le cran avec lequel vous l’affrontez. J’imagine, cependant, à quels efforts quotidiens vous êtes contrainte… Je compatis et vous souhaite de pouvoir vous rétablir, sans plus de douleurs. J’espère que le moment viendra où les progrès de la Sciences pourront vous rendre la vue qui vous a été si abominablement volée. Et j’espère aussi, que les misérables qui sont à l’origine de tant de malheurs, trouveront la punition qu’ils méritent, à commencer par le donneur d’ordres suprême : un châtiment à la haute de ses crimes !

wika

« Car, vous savez, l’État, après vous avoir blessé, vous abandonne complètement. » Dites-vous chère Fiorina.
Ce n’est pas le cas pour ceux qui sont du « bon » côté de la barrière , comme Théo, sulfureux personnage pris en charge par l’État pour « lésions sphinctériennes »
https://www.fdesouche.com/1302025-argent-public-letat-finance-les-dettes-de-theo-luhaka

POLYEUCTE

Fiorina Lignier ? Pas dans la …ligne !
Ismailia Serfaoui, ou autre, eut été soignée gratis et soutenue par l’UOIF !
Indemnités et repentance, en prime.
Manque de pot ! On tire sur les Gilets Jaunes et non sur les anti islamophobes !
C’est là qu’on reconnait la vraie France !
Courage !

Boran

Vive les GJ, vive les fdo (les vrais) à bas les terroristes d’État !

Boran

Une victime de terroriste d’État parmi tant d’autres !

henri UBEDA

quel est le nom du president DE LA FAC ? , TIENS C’EST CURIEUX, IL S’APPELLE MOHAMED BENLAHCEN .

joseph d arimathie

MOHAMMED BENLHASEN : c est un suedois ravi d etre parmi nous pour celebrer l ineffable bonheur du vivre ensembles grace a sa tres belle religion d amour et de paix !…2022 VIENDRA VITE ;tres vite ; TROP VITE pour tous ces escrocs , menteurs et enfumeurs qui nous gouvernent . rira bien qui RIRA LE DERNIER !…. plutot que le grand remplacement , le grand menage !! …

Hanna

Merci chère Fiorina, merci, et une pensée et une prière pour tous les massacrés du régime Macron. Vive ma chère FRANCE;

senechal

Comme aux heures les plus sombres de l,histoire de France, la police, la gendarmerie ont toujours été du coté fascistes.
Les temps qui arrivent devront faire la lumière sur ces milices au service des dictateurs qui se sont accaparés le pouvoir.
Un tribunal spécial devra être mis en place et les responsables de ces exactions châtiés comme ils le méritent du simple exécutant jusqu’aux responsables qui sont au sommet de l’état.

adrien

Un grand « OUI » à votre commentaire.

Didier

Votre calvaire nous a bouleversé. Vous êtes admirable.

Joël(1)

Le malheur de la France est d’avoir été manipulé sans cesse par le système communiste qu’est l’éducation national qui sert de machine à décérébrer et à déformer l’esprit critique afin de conserver le Français de souche dans une expectative républicaine, c’est à dire anti Française! Nous pouvons à ce jour assister à notre remplacement ethnique par des afro-maghrébins principalement mâle dans le but d’engrosser des jeunes filles blanches et ainsi à terminer le travail de la république qui est de détruire définitivement la civilisation Européenne! Toute personne sensée et émancipé comprendra bien que ce travail sordide de destruction ethnique est bien pire que la 2 guerre mondiale ((moteur politique de l’UE)) car sans possibilité de retour en arrière! Les Français doivent enfin se réveiller!

senechal

Jean Marie Le Pen avait raison, il suffirait pour briser cette main mise sur l’éducation nationale, de mettre en place le chèque éducation, de cette manière les parents pourraient choisir le type d’établissement d’enseignement pour leurs enfant.
çà en ferait des profs au chômage (surtout des gochos), je ne vous raconte pas!.

Josiane Filio

Bravo chère Fiorina pour votre courage et votre détermination.
Vous êtes un exemple pour beaucoup de défaitistes, pour qui la principale occupation est de gémir sur leur sort, en démoralisant ceux qui bougent mais sans rien tenter eux-mêmes;..
De même que ceux qui mettent tout sur le dos des jeunes « qui ne font rien », oubliant justement ceux encore plus nombreux qui, comme vous se battent au quotidien souvent dans l’anonymat.
Ayant participé aux manifestations de Gilets Jaunes en Occitanie, je peux témoigner que les jeunes qui ont conscience de la décadence de la France sont bien plus nombreux qu’on le croit, et contrairement aux lâches inactifs, ils sont courageux et déterminés.
Merci à vous Fiorina pour le bon exemple que vous donnez à tous les citoyens mollassons ou pleutres.

Joël(1)

Je suis très agréablement surpris de l’article de Melle Fiorina et qui est d’un grand courage doublé d’une très grande clairvoyance politiquo- socio-économique. Je ne m’attendais pas à une si perspicacité de Résistance le tout en ne ménageant pas les responsables de sa mutilation physique que sont les larbins de la dite « république française » Pour ma part, je rajouterais à son commentaire que la république est un régime en guerre permanente contre le Peuple Français qu’elle s’évertue sans cesse à détruire et ce depuis 1789! Comme le déclarait l’infâme Paillon du PS ((la révolution n’est à ce jour pas fini)) J’invite les intervenants de visiter le site democratieparticipative.best animé par Mr Boris le Lay et ses compagnons afin de s’émanciper des dogmes jacobins putrides!

Eric des Monteils

Fiorina : c’est l’écuei sur lequel Camus s’est brisé dans sa campagne ; ne pas l’oublier. Tout çà pour une broutille. Depuis, je suis tout de même un peu réservé sur l’engagement de Renaud Calmus.

Spipou

Une croix gammée de 2 mètres, même pas un an avant la formation de la liste, une broutille ?

Je compatis pour son œil certes, mais de là à en faire une nouvelle Jeanne d’Arc comme certains ici…

Je préfère Renaud Camus : il est clair sur ce qu’il refuse.

Spipou

J’ai montré à ma mère, qui a connu l’emprise de ladite broutille dans son enfance, et je lui ai demandé si elle voterait pour la personne qui l’a commise.

Sa réponse a été sans appel.

Spipou

Oups… Je voulais dire que je lui avais montré la photo de la broutille…

fourrier

quelle désolation et quelle honte de ce système qui doit absolument évoluer plus rapidement, en plaçant « le vivant » (humain, animal, végétal au coeur des préoccupations! compassion à Florina

Vincent Valentine

je me demande pourquoi les « éborgnés » n ont pas fait une class action pour attaquer l’état , c est notre problème nous les fds esseulés face à cette matrice demoniaque..

Fleur de Lys

Xavier Raufer : « Il y a une discrimination entre la sauvagerie de la répression des gilets jaunes et l’inaction vis-à-vis de certains voyous ! » (VIDEO)

Après un an de mobilisation des gilets jaunes, Xavier Raufer fait le point sur le mode de répression du gouvernement face à ce mouvement. Il cite des témoignages de médecins hospitaliers parlant de « boucherie » et rappelle les sanctions sévères appliquées par la Justice.

https://www.bvoltaire.fr/xavier-raufer-il-y-a-une-discrimination-entre-la-sauvagerie-de-la-repression-des-gilets-jaunes-et-linaction-vis-a-vis-de-certains-voyous/

Fleur de Lys

Bravo pour votre grand courage Fiorina, respect et admiration
très émue par votre témoignage et votre volonté à ne rien lâcher

GERARD R.

Une Femme courageuse. Jeune, Blanche et… non voilée. Nous devons la soutenir.
Malheureusement, la plupart des jeunes de son âge, n’ont rien compris. Formatés à la bienpensance, shootés au politiquement correct, jusqu’à l’ overdose, un grand nombre de ces imbéciles boutonneux, avides de brillants diplômes, de carrières lucratives ET IRRÉVOCABLEMENT IMMIGRATIONNISTES, refusent de comprendre dans leur petite cervelle, que tout ce dont on les prive, ce sont les immigrés, légaux ou pas, qui le récupèrent. Alors, moi je me marre quand je les entend geindre face caméras. Quand on est aussi cons, avec la circonstance aggravante de persister dans cette situation, c’est que l’on mérite, au moins, d’avoir une vie de chien. Voilà pourquoi ces jeunes cons-là, n’ont aucune chance de m’émouvoir…

Draner

« Avides de brillants diplômes  » Je sais, c’est une façon de parler de votre part car leurs diplômes n’ont guère plus que l’étiquette. Le Mammouth est en chute libre !
Pour Fiorina : le meilleur moyen de l’aider est d »acheter son livre ce que je vais faire, chez Via Romana et surtout pas sur Amazon.

Marconi

Bravo pour votre courage Mademoiselle.

Votre tragique exemple doit servir aux autres victimes de ces fous.
Justice sera rendue .
Courage .

patphil

fiorina, tout comme avec pascal qui a perdu sa fille au bataclan, tu as la compassion de beaucoup d’entre nous ;
votre combat c’est le notre, nous sommes dans le « même camp » (pas celui du préfet lallemant !

Gretch

Bon courage Fiorina. Je vais acheter votre livre pour Noël.

Fiorina

Bonjour,
Il est possible d’avoir un livre dédicacé envoyé chez vous si vous souhaitez.
Si ça vous intéresse envoyez un SMS au : 06 69 14 33 63

Bonne journée

Chriss44

Qui a dit que les jeunes sont tous des imbéciles ? Nombreux sont ceux qui ont tout compris. Voyez ce qui leur arrive s’ils le font savoir. Il faut être d’une sacrée mauvaise foi pour ne pas enfin admettre que ce pays, à cause de ses dirigeants depuis 50 ans au bas mot, est malade. En tout cas, voilà un sacré bout de femme. J’ai mal, très mal au cœur pour elle. Et pour les générations à venir, françaises de sang ou de cœur. Changeons les têtes. Vite. Et ensuite, soutenons les. Fort.

Blackjack

Pour les mutilés gilets jaunes, je n’ai de compassion que pour ceux qui ont votés RN, les autres je m’en contrecarre, donc si ils font partie de ma shortlist pas de souci, si c’est pas le cas qu’ils aillent pleurer auprès de ceux pour qui ils ont voté et qu’ils continuent copieusement à m’insulter de reac,facho, raciste je suis habitué.

CUPIDONNET

Votre Marine alcoolo tabagique est maintenant sioniste, pour l’immigration et ne veut plus sortir de l’U.E. ni de l’euro.
ELECTION PIEGE A CONS.
Regardez l’efficacité de tous les votes depuis 60 ans en France… Le changement de passera jamais par les urnes. La France mettra 2 ans pour se sortir de la politique de Macron la coquille vide.

Spipou

Qu’est-ce que le sionisme a à voir là-dedans ?

On n’est plus au XIXème siècle Cupidonnet ! Faut évoluer en même temps que l’histoire.

BERNARD

Bon courage Fiorina, et diffusez le plus possible votre douleur et l’injustice que vous avez subie, jusqu’à ce que les merdia soient obligés d’en parler.
Que les responsables soient condamnés à la hauteur de vos souffrances y compris les hautes instances qui sont en causes, car il ne peut y avoir 24 mutilations sans volonté de les exécuter.

Perplexe

FIORINA habite Amiens : elle devrait offrir son livre au Docteur/neurologue jean-michel macron CHEF DE SERVICE AU CHU D’AMIENS. Je me demande s’il est fier de son fils !!!!

.Dupond1
Fleur de Lys

LBD 40 : Beauvau change de fournisseur et commande plus de mille nouveaux lanceurs

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/68385-lbd-40-beauvau-change-de-fournisseur-et-commande-plus-de-mille-nouveaux-lanceurs

Monique

Je lui souhaite beaucoup de courage .Cette femme à un sang froid inébranlable ,je l ´ admire beaucoup .Bravo Fiorina tu es une battante. .

kabout

une pensée pour Fiorina,je suis d’Amiens sud et tout juste a coté du campus,courage et bravo.

Victor Hallidée

Émouvante et admirable Fiorina !