École : halte aux délires, les enfants ne courent aucun risque

Publié le 9 mai 2020 - par - 86 commentaires - 2 495 vues

Pédiatre et cancérologue d’enfants, mes collègues et moi-même avons toujours été impressionnés par l’importance que joue, auprès des enfants malades, affaiblis et souffrants, l’enseignement au lit du patient, mais aussi dans un petit univers reconstitué d’une salle de classe. Dans mon dernier service, à l’hôpital de Garches, nous avions eu la chance que Valérie Damidot et son équipe de M6 conçoivent une superclasse et un espace cuisine et jeux, l’ensemble joyeux et coloré qui transforma le séjour triste de beaucoup d’entre eux en une période plus douce.

Les enfants ont, tout au long de mon demi-siècle à l’hôpital auprès des petits malades, témoigné de l’impérieuse nécessité de poursuivre au maximum leur scolarité, et le plus possible dans leur école habituelle, ne serait-ce que quelques heures par semaine, tant pour rencontrer leurs professeurs, que leurs camarades dans un milieu « normal ».

Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre çà et là que la rentrée pourrait bien ne reprendre qu’en septembre et que ce n’était pas si grave…

D’autres mamans se sont senties blessées aussi que les enfants ne servent que de punching-balls entre politiques plus ou moins honnêtes, profitant de la grande angoisse des familles sur cette hypothétique deuxième vague garante d’une panique soigneusement entretenue à des fins politiques de soumission de la population et de volonté marchande d’imposer à terme médicaments à pris délirants et vaccins dont l’idée seule fait monter les cours de Bourse et s’enrichir les traders doués.

La décision d’ouvrir les écoles d’Emmanuel Macron fut l’occasion de tous les délires politiques, syndicaux associatifs prétendant qu’on allait tuer leurs enfants comme les aînés. Ceux-ci oubliaient deux choses : les aînés avaient été abandonnés sans soins et achevés avec du Rivotril à la suite du décret scandaleux du 26 mars autorisant les généralistes à les euthanasier en cas de détresse respiratoire même débutante suspecte de Covid-19.

La deuxième chose clairement fondamentale : les enfants ne transmettent pas le virus ni aux autres enfants, ni aux adultes comme cela avait été diffusé sur toutes les ondes en début d’épidémie.

Mais la panique étant installée, le conseil scientifique se fit une joie de pondre des recommandations impossibles à suivre de fait pour dissuader de mettre ses enfants à l’école. N’oublions pas les liens d’intérêt importants de plusieurs membres de ce conseil qui n’a guère envie que la vie normale reprenne et oublie peur et… vaccins.

Des mamans, particulièrement celles ayant vécu des maladies plus terribles chez les enfants cancéreux, se sont élevées contre ces mesures iniques, inutiles, qui si elles persistaient, empêcheraient de nombreux enfants de retrouver le chemin de l’école dans des conditions normales, sans distanciation entre enfants, complètement absurdes et inapplicables, et ont décidé de demander au président de la République d’user de son autorité pour supprimer ces mesures insupportables afin de permettre d’ouvrir les écoles normalement dans tout le pays et pour tous les enfants, assumant ainsi la fonction régalienne de l’État.

L’une d’entre elles a soumis la pétition qui suit, que je soutiens et que je vous demande de signer et de faire circuler. Tous les enfants même bien-portants sont à risque de décompensation psychique rapidement ou dans de longs mois ou années. Il est urgent de sortir de cet enfermement injustifié, d’autant que conformément aux espoirs, l’épidémie se termine et ne justifie en rien toute cette mise en scène. La deuxième vague est un mythe, un fantasme pour nous maintenir dans la peur, sans aucun argument reposant sur des faits avérés. Les simulations des matheux mages au service de l’OMS et de Bill Gates et affidés des labos ne sont pas des preuves, mais des interprétations des boules de cristal.

Nicole Delépine

https://www.mesopinions.com/petition/politique/mesures-barriere-ecoles-adaptees-aux-enfants/89337

Texte de la pétition de Mme Line Patras

Les mesures barrière dans les écoles ne sont pas adaptées aux enfants qui ne transmettent pas le coronavirus. Pétition pour la suppression de leur application dès le 11 mai

Les mesures barrière dans les écoles ne s’appuient pas sur une analyse scientifique de la situation COVID internationale chez les enfants : nous demandons la suppression de leur application.

Considérant que les enfants gravement malades, y compris immunodéprimés, reçoivent à l’hôpital ou en dehors un suivi scolaire basé sur le fait que la scolarité est essentielle, qu’elle contribue au bon équilibre psychologique des enfants malades, est essentiel à leur développement, à leur projection et que les moyens pédagogiques sont soutenus et par l’éducation nationale et par les systèmes de santé.

Considérant que la Suède, qui n’a pas appliqué le confinement, qui a laissé ses écoles ouvertes sans contraintes particulières, a de bien meilleurs résultats que la France : la Suède a eu 33 % de moins de morts par million d’habitants que la France confinée.

Considérant que les sociétés savantes pédiatriques telles que la société française de Pédiatrie, , l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire (AFPA) et le Groupe de Pathologie Infectieuse Pédiatrique (GPIP) tiennent à rassurer les parents sur le retour de leurs enfants en collectivité à partir du 11 mai prochain, « le port d’un masque dans les crèches, les écoles maternelles et primaires pour les enfants sans pathologie sous-jacente grave n’est ni nécessaire, ni souhaitable, ni raisonnable ».

Considérant que les enfants ne transmettent pas le virus du Covid19 (contrairement à celui de la grippe) ni aux autres enfants, ni aux adultes (après plus de 3,5 millions de contaminations recensées, aucun cas d’une telle transmission n’a été décrite) et considérant qu’ils ne jouent aucun rôle prouvé dans l’extension de cette épidémie du Covid19 (contrairement aux épidémies de grippe)
-Considérant que ces informations sont basées sur l’analyse scientifique de plus de 3,5 millions de cas de personnes contaminées, dans 25 pays (Chine, Taiwan, Singapour, Japon, Allemagne, Italie, Espagne, France, Belgique, Pays-Bas, Grande -Bretagne, Norvège, Suède, Danemark, Pologne, Roumanie, Autriche, Bulgarie, Portugal, Irlande, Islande, Thaïlande, Maroc, Algérie et USA ) où aucun décès par le Covid19 n’a été confirmé chez l’enfant de moins de 15 ans.

Considérant que ces informations démontreront que des mesures d’hygiène de base comme le lavage des mains et l’entretien soigneux des toilettes suffiront
Considérant que malheureusement le conseil scientifique a imposé des mesures injustifiées de distanciation qui rendent caduques la possibilité de mettre les enfants à l’école pour tous ceux qui pourront l’éviter, et augmente l’anxiété déjà élevée par le confinement.

Nous demandons solennellement à M. le Président de la République E. Macron et à son ministre M. Jean-Michel Blanquer de lever les mesures inapplicables qui rendent l’ouverture des écoles impossible et qui sont sans fondement scientifiquement démontré.

Les enfants doivent pouvoir jouer et aller à l’école sans distanciation et sans port de masque, car ils ne se transmettent pas le virus du Covid19 et que cela est essentiel à leur équilibre.
Seuls les adultes doivent porter un masque à l’école jusqu’à la fin de l’épidémie !
Nous demandons la suppression des mesures imposées à l’école empêchant l’exercice du devoir régalien d’éducation au profit de garderies, école à la maison, déscolarisation imposée.

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Damien

A New-York, trois enfants sont morts et au moins 73 autres ont ​​été hospitalisés, touchés par cette maladie rare, qui présente certaines similitudes avec la maladie de Kawasaki.
La Dépêche

beto 1

Les marins du Charles de Gaulle , guéris en deux temps , trois mouvements ????
Les policiers autorisés à rentrer le soir chez eux , en ayant cotôyé des gens de près , pour les attestations de sorties , et parfois , ces flics n ‘avaient même pas de masques et de gants ? Presque personne contaminé , eux et leur familles ? Bizarre , non ?
Armée et flics ont la ” potion magique ” , oui , ou , non ?
On nous prendrait pas pour des cons , dans cet imbroglio de virus ????…….

Pseudo1

“On nous prendrait pas pour des cons , dans cet imbroglio de virus ????…….”
Oui…

Ivar

Elle ose encore sortir des articles Delepine?
Vivement la deuxième vague, qu’elle nous chope une covidette de rien du tout, façon Boris Johnson, ça la calmera.

Boadicea

Et nous ça nous calmera de ne plus à avoir vos commentaires débiles et pénibles le Ivar.

Damien

Ni débile ni pénible. Ce serait juste un logique retour de bâton. Si toutefois Mme Delépine n’est pas terrée à l’abri pour nous sortir ses discours idiots et dangereux.

Damien

Débile et pénible ? Tiens donc, ne serait-ce pas… Bodicea

Damien

Delépine délire totalement en écrivant que les enfants ne courent aucun risque, plusieurs sont déjà morts du COVID19. Oserait-elle dire en face à leurs parents toutes les bêtises qu’elle affirme sans apporter ne serait-ce que le début d’une preuve scientifique ?

Pseudo1

Ca ne vous suffit pas comme preuve scientifique que les enfants ne meurent pas de ce virus ?

Damien

Cela me suffirait si plusieurs enfants n’en étaient justement pas morts. S’informer avant d’écrire ou de parler ne fait jamais de mal…

Pseudo1

Vous savez qu’il y a aussi des enfants qui meurent de la grippe ou de la gastro ? Si on suit votre raisonnement comme pour le covid-19, comme il y a -rarement- des enfants qui meurent de ces virus, il aurait fallu depuis toujours interdire l’école pour ne pas que les enfants attrapent tous ces virus.

Pseudo1

Plusieurs enfants meurent en France chaque année de la gastro ou de la grippe, ça arrive, mais ça n’en fait pas, comme pour le covid-19, pour les coronavirus, des virus qui tuent -généralement- les enfants, ni des virus dont les dirigeants politiques et les médias en font toute une psychose pour faire une politique de la peur !
Pour se faire une bonne opinion sur le sujet, il faut voir les FAITS, soit les preuves, et faire la comparaison par rapport aux autres virus. Il n’y a aucun doute à avoir, ce que dit le Dr Nicole Delépine est vrai, et ce que est dit dans les médias, ce sont des mensonges pour manipuler les gens, pour faire peur autour de ce virus.

Damien

Pseudo 1 ou la capacité de se contredire totalement sans même s’en rendre compte. La bêtise a semble-t-il un avenir radieux devant elle…

Pseudo1

C’est vous qui faites semblant de ne pas comprendre. Des enfants qui meurent de gastro, de grippe ou du coronavirus, c’est exceptionnel. Quand un enfant meurt de ces virus, c’est l’exception qui confirme la règle. Les gens qui meurent des virus, sont les personnes âgées, malades, car passé un certain âge, le système immunitaire se fragilise. Pour les nourrissons aussi, ils ont un système immunitaire plus faible mais pour eux, c’est parce qu’il est trop naïf, n’ayant eu que peu de contacts avec les virus. Quant aux 3 enfants morts à New York, ils sont morts de la maladie de Kawasaki (pas du covid-19 !) qui n’existe pas depuis le covid-19 mais bien avant. Quand une maladie comme celle-ci a comme symptôme caractéristique, une irruption à l’endroit du vaccin, c’est qu’elle est liée au vaccin !

Damien

Pseudo 1 ou la capacité de se contredire sans même s’en rendre compte. Bravo !

Damien

Plusieurs enfants en sont morts et d’autres sont allés en réanimation. J’en connais personnellement deux qui en ont souffert et qui s’en remettent heureusement ces jours-ci. C’est à croire que vous voulez que ls enfants souffrent, M. Pseudo 1… Quant aux preuves scientifiques, on comprend en vous lisant que vous n’avez aucune idée de ce qu’il s’agit.

Damien

A New-York, trois enfants sont morts et au moins 73 autres ont ​​été hospitalisés, touchés par cette maladie rare, qui présente certaines similitudes avec la maladie de Kawasaki. La Dépêche

Pseudo1

Je viens de voir, ces enfants qui sont morts, sont morts de la maladie de Kawasaki, pas du covid-19 ! Pour l’instant, il y a d’ailleurs plus d’enfants qui meurent de la grippe ou de la gastro par an que du covid-19. Ce sont les médias qui font un lien entre la maladie de Kawasaki et le covid-19 alors que cette maladie a un lien évident avec les vaccins mais qui est nié par le système qui veut vacciner les populations !

“Trois enfants morts de la maladie de Kawasaki à New York.” https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200511.OBS28646/trois-enfants-morts-de-la-maladie-de-kawasaki-a-new-york-faut-il-s-inquieter-pour-la-france.html

Pseudo1

Ce qu’on peut lire sur les symptômes de la maladie de Kawasaki, entre autre, c’est :
« L’éruption est particulièrement importante sur le site d’une précédente VACCINATION par le BCG, ce qui est très CARACTERISTIQUE de la maladie »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de_Kawasaki

Le lien entre les vaccins et cette maladie est évident mais c’est forcément nié par le système qui fait la promotion des vaccins. Et les chercheurs comme ils travaillent pour des entreprises pharmaceutiques, ils ne vont pas le dire, c’est aux gens de le comprendre face à l’évidence.

Damien

De plus en plus inepte. Vous vous surpassez mon cher…

Damien

Che pochezza intellettuale. Poverino…

Damien

“A New-York, trois enfants sont morts et au moins 73 autres ont ​​été hospitalisés, touchés par cette maladie rare, qui présente certaines similitudes avec la maladie de Kawasaki.”
La Dépêche

Boadicea

Le Damien expert scientifique décidément sur RL que d’experts en débilités.

Damien

Vous me flattez mon cher. Votre expertise et votre sens de l’argumentation font merveille, vous êtes le Cicéron des hôtes de ces bois…

GOALOU

Maintenir la peur permet à un pouvoir d’empêcher les citoyens de se poser des questions .
En revanche ce pouvoir ne s’intéresse pas aux risques énormes pour la santé mentale de beaucoup de français .De plus, il souhaite attendre un vaccin sans intérêt pou la santé mais profitable pour les laboratoires pharmaceutiques alors que le professeur Raoult soigne réellement avec un médicament peu cher .

Damien

Eurêka !!! Si les enfants ne vont pas à l’école, ils ne tombent presque plus malades. Les temps sont rudes pour ces pauvres pédiatres, qui ont alors beaucoup moins de clients (euh pardon, de patients…).

Genesys

“les enfants ne courent aucun risque ….” ??!
Étonnant de lire ça….mème les infos propagandistes d’État (je viens de voir un mini reportage ou le médecin de famille déclare aux parents …”qu’il ne vaut mieux pas envoyés les enfants à l’école car ils sont encore contagieux …”?? Bizarre non…??!

Pseudo1

« les enfants ne courent aucun risque …. » ??!
C’est évident qu’ils ne courent aucun risque car ils n’en meurent pas de ce virus ! Les faits ne vous suffisent pas ?

Damien

Vous parlez de faits sans savoir. Non seulement plusieurs d’entre eux en sont morts mais j’en connais personnellement certains qui l’ont attrapé et en ont souffert.

Damien

Non seulement plusieurs en sont morts mais certains sont allés en réanimation ou d’autres encore (dont deux que je connais personnellement) en ont souffert. Cela ne vous suffit ou vous aimez maltraiter les enfants, M. Pseudo 1 ?

Pseudo1

J’ai vous ai répondu plus haut sur ce sujet.
La maltraitance des enfants (et des adultes), c’est ce que fait le système en créant une psychose sur ce virus pour contrôler la population donc stresser les enfants, les traumatiser autour d’un virus.

kouffar

c est passionnant les “sachants,” ma fille a une petite CIV mon medecin m a dit attention(je l aurais compris moi même) elle a 8 ans elle a compris je fait les cours, aucun probleme je lui apprend même l Histoire de France, elle ne reprendra pas l école je lui explique aussi le vie( j etais chargé d une protection rapprochée dans les couloirs de la république c est dire si je connais votre “systeme” collusion politique medicale industrielle (pharmaceutique et differentes “experiences) votre avis n est que votre avis et je n est aucune confiance, et je souhaite que les “gens ouvrent les yeux, point.

LeXav

Du grand n’importe quoi ce post !

Damien

Lequel ? Le votre ?

Damien

Cette pétition est une escroquerie sans nom lancée par une femme ignare et irresponsable… comme Mme Delépine.

Boadicea

Le Damien l’intelligence et l’expertise scientifique faites homme ! Mon dieu que du bonheur (sic) !

Damien

Pour quel laboratoire travaillez-vous ?
N’avez-vous pas honte d’envoyer des enfants au cas-pipe avec des affirmations stupides et sans fondement ?
Ils doivent vous payer très cher pour que vous continuiez à nous servir votre propagande…

Damien

Mme Delépine dans ses oeuvres… Quand on lit de pareilles inepties, on a l’impression d’avoir affaire à quelqu’un de grabataire ou de particulièrement malhonnête. Elle n’en sait rien mais affirme les choses les plus farfelues sans l’ombre d’une preuve scientifique, choisissant sciemment les études allant dans son sens tout en écartant les autres d’un revers de la main mais sans présenter le moindre argument. Si jamais un seul enfant venait à décéder (ou même à aller en réanimation), Mme Delépine l’aura sur la conscience et devra rendre des comptes devant la justice pour sa propagande éhontée.

Boadicea

Et la votre de propagande Damien le délirant et le pseudo sachant qui ferait mieux de se déconfiner les neurones au lieu de balancer des inepties.

saurer

Chère Nicole, merci pour ces conseils précieux, teintés de bon sens, qui nous rassurent et nous servent de repère. Merci à vous et à votre époux qui lui aussi se bat courageusement pour faire connaitre la vérité.

Damien

Votre naïveté fait peur. Non seulement Mme Delépine ne rassure pas mais en plus elle ment – je suppose sciemment, ce qui est pire – et fait une propagande active pour sa profession, qui manque de clients (euh pardon de patients, lapsus révélateur dans son cas) étant donné que les enfants tombent beaucoup moins malades en n’allant pas à l’école…

Pierre-Louis Garnier

Déjà depuis deux jours on nous bassine avec de nouveaux foyers de covid qui seraient apparus dans la Vienne ou ailleurs. On va continuer à nous abêtir. ça fait partie de la stratégie de Macron : provoquer la pagaille pour plus tard apparaître comme l’intercesseur ou celui qui est de bonne volonté. Les gens vont se disputer. Tous n’ont pas, en effet, la même appréciation du danger que représente le covid. Tous ne sont pas aussi sensibles aux problèmes de libertés publiques. Pour éviter ce capharnaüm, il faudrait un comité national univoque qui déclare d’emblée que Macron – en fonction de son objectif mondialiste – est un saboteur. Lui demander donc de partir en lançant un compte à rebours : on vous donne cent jours pour partir, un point c’est tout! Et on s’organise pour le RDV.

Damien

Que de bêtises et d’inepties en quelques phrases… Oui Macron ne mérite pas d’être président mais cela n’est pas avec un “comité national univoque” qu’il risque de se décider à partir. En outre, si vous ne croyez pas à la dangerosité de ce virus, je vous suggère fortement d’aller faire un petit séjour dans le secteur dédié au “COVID19” d’un de nos pauvres hôpitaux mis à mal par les successives politiques d’austérité.

Arima

Je trouve ridicule de faire tout ça pour quelques jours d’école qui restent avant les vacances. Pourquoi l’enfant devrait souffrir psychologiquement en passant plus de temps avec ses parents ? J’ai 4 enfants de 15 à 1,5 année, franchement on est pas traumatisé de devoir rester chez nous.

Pseudo1

L’enfant ne souffre pas spécialement psychologiquement de ne pas aller à l’école, mais il souffre psychologiquement, comme les adultes mais avec sa vision d’enfant, de cette psychose autour de ce virus créée par le gvt et les médias de masse et de tout ce qu’a fait le gvt en “confinant”/enfermant la population. Vivre dans la peur d’attraper ce virus (et avoir été “enfermé” pendant des mois), ce n’est pas être “sain” psychologiquement, c’est vivre dans un stress continuel. Les parents qui ne veulent pas mettre leurs enfants à l’école, c’est qu’ils sont hyper stressés face à ce virus. D’un autre côté, les enfants qui iront à l’école, ils seront stressés quand même car verront à l’école des adultes stressés qui passeront leur temps à leur dire de faire attention pour ne pas attraper ce virus.

Monique

Arima pas faux du tout.

limone

Non ! je trouve essentiel que les enfants aillent à l’école ,même pour quelques jours : 2 mois !!!

Damien

Il va sérieusement falloir retourner à l’école pour apprendre à compter Limone. Du 11 mai au 3 juillet (dans le meilleur des cas), cela ne fait pas deux mois…

Pedro de la mancha

Les enfants ne transmettent pas le virus. Oui oui. C’est pour cela que les écoles ré-ouvertes doivent se contraindre à 50 pages de protocole pour qu’il n’y ait pas transmission du virus. Vous avez dit bizarre! Comme c’est bizarre. Ce gvt de pourris ne recule devant aucune contradiction.

Un pseudo derrière lequel se cacher, comme vous.

Madame Delepine,

Votre expertise de médecin est inutile.

En effet, avoir consacré 10 ans à l étude de la médecine et avoir pratique votre discipline dans des services (comme c est dérisoire) de cancérologie ou de pédiatrie, vous prétendez à un savoir scientifique supérieur à celui de braves gens qui, eux savent mieux que vous ce qu il convient de faire.
Certains sont devenus des pontes de la virologie en 8 semaines. Alors, camembert !
En conséquence de quoi, vous serez bien gentille d arrêter de vous donner du mal à être pédagogue et d’arrêter de nous bassiner avec des éléments factuels et scientifiques.
Ici on veut de la simplicité, du sang, des complots, des boucs émissaires sur lesquels reporter des fantasmes d execution capitale en place publique.

Pseudo1

Ce n’est pas parce que ce que dit Nicole Delépine est juste que le gouvernement (les mondialistes plus globalement) n’a pas utilisé ce virus pour instaurer sa dictature, pour contrôler la population, n’a pas délibérément empêcher de soigner des malades, et n’a pas fait un décret pour assassiner des malades âgés par une substance (et que des gens qui devaient être opérés, que leur opération urgente comme pour des cancéreux a été reportée, ne l’ont pas été à cause de cette crise voulue par le gvt), ce qui est criminel.

jean

Dis, mamy, il n’y a pas que des enfants à l’école !
Tu n’en as rien à faire, peut-être, mais il faut coller à la réalité.
Et les enfants sont autant vecteurs que les adultes.

Boadicea

Jean un autre”expert” ça pullule sur RL.

kounnar

“aucun risque” !?
ah oui ?
“Selon le dernier bulletin épidémiologique de Santé publique France, 1% des personnes contaminées sont des enfants ou adolescents de moins de 15 ans”

Mathilde Leseigneur

J’habite dans un immeuble où sur la cour, les gamins ont joué ensemble pendant tout le confinement parfois une quinzaine parfois plus. Quelques bonnes femmes affalees au soleil jusque devant les jardinets des résidents….on est propriétaires on a le droit (??). Ces personnes ont carement privatisé l’endroit. Nous avons vécu un enfer à certains moments. J’ajoute que c’est à Paris 15 ème . Ces familles ne sont pas des familles Maghrébines ni africaines, le 93 a bon dos. Dans les cités alentour multi culti pas un problème pas d’enfants rois foutant le bordel. Le confinement n’a pas été pour tout le monde. Quand on a affaire à des abrutis à mentalité d’occupants que faut il faire???

kabout

perso j’ai 5 gamins et ( de la 4eme au ce1) je ne les remetteraient pas a l’école ,pas avant septembre……pourquoi ? parce que depuis le début nous avons a faire a des baltringues que se contre-dise,tergiversent,mentent,paniquent,hésitent etc……j’attend en septembre,demain il fera jour !

Geist

Arrêtez de comparer la France et la Suède alors que les situations ne sont pas comparables ! Stocholm, c’est 5000hbts par km2 avec des classes de 15 élèves, Paris, c’est 22000 hbts par km2 avec des classes de 30 élèves, voire plus ! Pas dur de comprendre que le virus va circuler beaucoup plus vite à Paris qu’à Stockholm ! De plus, la Suède, depuis plusieurs années, a décidé de sacrifier ses vieux, des charges économiques qui ne rapportent rien. Du coup, c’est bénef pour la société que leurs petits-enfants les contaminent… Des retraites en moins !

Anne-Marie G

Je ne sais que penser comme beaucoup ici. J’attends donc de voir. Mais contrairement à ce qui se dit ici ou ailleurs, si “j’obéis” comme beaucoup – qu’aurais-je pu faire d’autre au risque de payer une amende ? – c’est pour ma sécurité et celle de mon entourage et que mis à part la peur, eh oui, d’attraper bêtement le virus et de le transmettre, le confinement a eu des effets positifs en me donnant plus de temps pour faire tout ce que jusqu’à présent je différais. Comme beaucoup je me suis recentrée sur l’essentiel et pris conscience que beaucoup de choses n’étaient pas nécessaires, voire superflues.

kounnar

“les enfants ne courent AUCUN risque”
Aucun ? En êtes vous sure, êtes vous prête à jouer votre tête sur cette affirmation…?

Monique

Puisque les rédacteurs de RL et ce médecin vous le dit .

Pseudo1

Les enfants ne meurent pas plus du virus du covid-19 que de celui de la grippe !
Et en dehors des nourrissons qui n’ont pas encore leur système immunitaire “au point”, les enfants ne meurent pas non plus de gastro-entérite même si ça peut exceptionnellement arriver, alors qu’ils sont toujours allés à l’école même en attrapant des virus (grippe, gastro…) !

“Décès par gastroentérite d’un enfant de 28 mois – Cas clinique”
https://www.prevention-medicale.org/Cas-clinique-et-retours-d-experience/Tous-les-cas-cliniques/Medecin/deces-par-gastroenterite-aigue-enfant

“Le petit Enzo est bien mort d’une gastro-entérite aiguë, mais les questions des parents demeurent” https://lequotidien.lu/a-la-une/le-petit-enzo-est-bien-mort-dune-gastro-enterite-aigue-mais-les-questions-des-parents-demeurent/

Pseudo1

Après, la propagande des médias qui a créé une psychose sur ce virus et qui fait peur délibérément aux parents pour qu’ils n’amènent par leurs enfants à l’école, et à côté de ça, les parents qui sont stressés, ils stressent les enfants. Cette propagande de psychose et ce “confinement”/cet enfermement ont créé des problèmes psychologiques chez nombre d’enfants (et d’adultes), un traumatisme. Et même si les enfants retournaient à l’école, ils seraient stressés car le personnel scolaire qui y travaille, le serait puisqu’il serait obnubilé par tout ce que les enfants devraient faire, par tout ce qu’ils devraient tous faire, pour ne pas attraper ce virus.

Pseudo1

Si les médias faisaient avec tous les virus ce qu’ils font avec ce covid-19, et s’ils faisaient la liste de tous les décès dus à des virus, les gens seraient stressés pour tous les virus habituels.

“Chaque année en France, de 45 à 80 enfants de moins de 5 ans meurent de déshydratation consécutive à une gastro-entérite aiguë. Celle-ci est due le plus souvent à des virus, très actifs lors de la période hivernale. C’est le cas du rotavirus, principal responsable des formes les plus graves de gastro-entérites chez les moins de 2 ans et qui à lui seul provoque 14 de ces décès.
Chez les moins de 5 ans, le bilan chiffré de la diarrhée aiguë à rotavirus en France est considérable : 300 000 épisodes par an dont 160 000 cas « sévères », 18 000 hospitalisations et 13 à 14 morts !”

Pseudo1

https://destinationsante.com/la-gastro-enterite-tue-jusqu-a-80-petits-francais-par-an.html

“En France, la grippe saisonnière touche 2 à 8 millions de personnes et est responsable de 10 000 à 15 000 décès chaque année.”
En sachant qu’à la différence de ce qui s’est passé avec le covid-19, les malades pouvaient se soigner facilement, alors que pour le covid-19, “on” a empêché à nombre de malades d’être soignés par les médicaments habituels en cas d’infection respiratoire, et le gvt a fait un décret pour assassiner les malades âgés.

.goast

Je suis interrogatif. Je laisse 3 semaines pour donner un avis. Pour l’instant que du blablabla. Du pour du contre, stop tout les pseudo médecins, experts improvisés.

Phil93

c’est le but du gouvernement : créer le doute, la peur, partout et tout le temps et ça marche !

Pseudo1

Tout à fait.

Pseudo1

Quand les gens doutent entre deux propos, ne sachant trop quoi penser, ils vont se baser sur le propos le plus alarmiste car c’est toujours comme ça que la psychologie fonctionne, d’où que le doute ne peut que profiter à la psychose, à la propagande du gvt. Alors que les gens ne devraient pas se baser sur leurs “sentiments”, sur leur peur, pour savoir quoi penser sur ce sujet, mais sur les faits et les faits démontrent que ce virus tue peu, du niveau de la grippe, et ne tue pas les enfants.

Pseudo1

Ce que dit le Dr Nicole Delépine est bien évidemment vrai mais si des gens doutent sans même voir les faits qui prouvent ce qu’elle dit, c’est uniquement du fait de leur peur.

superdupondt

oui les enfants entre eux !! mais que font ils faire dès le confinement fini ?? ils vont aller voir papy et mamie !! a votre avis qui vas recommencer à garder les petits enfants tellement moins cher et pratique) ??

Dany BARTHOUIL

Lire le Pr Raoult !!! Oui ! les enfants sont porteurs du virus et très contaminants même s’ils ne sont , eux mêmes , que très rarement touchés . Et ce , pour les autres maladies virales saisonnières comme la grippe, par leur façon d’être…ils bougent, se bousculent, chahutent, s’embrassent , etc …

amusé

ce qui est problématique en maternelle, ce sont les préconisations délirantes empêchant les interactions sociales. Mais pour le reste, il est en effet nécessaire d’envoyer les enfants à l’école, sinon ce seront les obésités et les affections liés qui mettront en péril la vie des enfants.

Annamir

Les enfants, qui se transmettent gastro, rhinopharyngite, varicelle, rougeole et autres, ne se transmettent pas le Covid….
C’est vraiment un virus étrange….

Robalba

Mais oui, chère madame, vous avez bien raison , mais vous êtes inaudible! les Français tremblent de trouille devant un virus qui tue 0,3 pour mille des leurs de 84 ans de moyenne d’âge et souffrant de pathologies sérieuses complémentaires…Mais, rêvez: demain, ils sont dans la rue pour faire la révolution, à coups de pistolets à eau, je suppose. Mort de rire!!!

kounnar

Prendre en compte la “moyenne” de 84 ans c’est prendre un chiffre faussé par le fait que les “anciens” ont parfois plus “bénéficié” du Rivotril que de la réanimation…

Robalba

ça ne change rien au fait que seuls les plus anciens vulnérables sont menacés, mieux même : ça montrerait que le virus est encore moins mortel!

barquisseau

Cette dame est-elle prête à assumer la responsabilité des malades du covid ou du kawasaki chez les enfants ? quelle preuve scientifique peut-elle nous fournir ?

Phil93

quelle preuve scientifique du contraire pouvez vous fournir ?
c’est à l’accusation de prouver qu’elle a raison !

Damien

Sauf que c’est elle et la pétition qu’elle soutient activement qui demandent la réouverture totale des établissements scolaires. Mais cette Mme Delépine a-t-elle des enfants en âge d’aller à l’école ? Non ! En ce sens sa démarche est hypocrite voire criminelle

kounnar

“Selon le dernier bulletin épidémiologique de Santé publique France, 1% des personnes contaminées sont des enfants ou adolescents de moins de 15 ans”
Contrairement à cette médecin moins je n’appelle pas cela “aucun risque”

monrose

Ce virus totalement nouveau mute sans cesse. Il a même des actions spécifiques différentes suivant les pays. Nul ne sait ce que sera l’épidémie dans 3 mois.
Donc affirmer que les enfants sont peu atteints, ne transmettent pas et que les remettre à l’école ne présente aucun risque est un véritable pari. La reprise pour un mois d’activité suffira-t-elle à rétablir le traumatisme psychologique de l’interruption ? Ce trauma est-il si grave. Ceux qui ont vécu l’exode en 1940 et l’interruption-rupture de cette époque ont survécu pour la plupart, heureusement et n’étaient pas plus déprimés que maintenant. Ils ne se droguaient pas et travaillaient même le samedi après midi.

kounnar

“AUCUN risque est un véritable pari.” pour être précis c’est même un mensonge …

patphil

pendant deux mois ils ont instillé la peur
aujourd’hui la grande majorité des parents leur disent que le message est bien compris!
à la Réunion, la quasi totalité des maires ont refusé d’ouvrir les écoles primaires, et en guyane c’est tous qui ont refusé (tant que les masques, les tests etc.)

LASER

Nos dirigeants, que ce soit en Belgique ou en France, ont installé une telle atmosphère de panique via les médias que, même s’il est prouvé scientifiquement que les enfants ne transmettent pas le virus du covid 19, les parents préféreront ne pas envoyer leurs enfants à l’école avant septembre prochain. Il en est ainsi dans ma propre famille.
Pour moi, le mal est fait : le peuple a été conditionné et obéira aveuglément au pouvoir en place.
J’espère me tromper !

patphil

la preuve vous sera fournie mardi quand ils constateront que malgré la propagande officielle, la majorité des parents n’enverront pas leurs enfants de peur de…

Pseudo1

Les médias de masse ont tout fait pour qu’un maximum de parents ne veuille pas envoyer leurs enfants à l’école, ils ont même parlé récemment de la maladie de kawasaki pour laquelle ils ont fait croire qu’il y avait un lien avec le covid-19. Sans compter qu’il y a de nombreux maires qui ne veulent pas prendre la responsabilité de la réouverture des écoles, donc les écoles de leur commune resteront fermées, que les parents veuillent ou pas emmener leurs enfants à l’école.

Lire Aussi