Ecole : la grande dégringolade

Publié le 1 juin 2018 - par - 45 commentaires - 1 977 vues
Share

L’Ecole Française accueille le monde entier. La bonne nouvelle se répand et nous voyons arriver dans les classes des élèves d’Algérie, du Maroc, du Gabon, du Sénégal, d’Albanie ou du Laos. Parmi eux il y a, fort heureusement, des enfants volontaires, sérieux, respectueux et quelques-uns côtoient très vite la tête de classe. Il y a également des pauvres gosses, des enfants des rues, qui se sont élevés sans cadre, sans repères qui mobilisent des équipes éducatives entières, les services sociaux, de santé ou de justice. Il y a également des enfants handicapés accueillis par des membres de leur famille déjà installée en France qui viennent se faire scolariser, soigner, dans un pays ou le système de santé est à bout de souffle. Le pays est ouvert et la bonne nouvelle se répand !

Les enseignants doivent ainsi faire face à une diversité de niveaux dans leur classe jamais vue. Ainsi, dans tous les niveaux de classe, il est demandé aux enseignants de gérer une classe de 25 à 30 élèves avec une organisation de travail par groupe de niveau ou individualisée pour que «  chaque élève progresse à son rythme ».

Sur les portes des classes, il est toujours écrit CP, CE1, CE2… mais aujourd’hui le ministère refusant les redoublements, les élèves, suivent un cursus de classe en classe sans se préoccuper de leur « niveau scolaire ». Toute une classe d’âge vit ensemble !
Ainsi, arrivé en fin de cursus de l’école élémentaire, l’enseignant de CM2 doit faire progresser dans sa classe des élèves qui ne savent pas encore lire (mais c’est normal on apprend à lire toute sa vie !), certains qui ne connaissent pas encore tous les sons, certains qui lisent très lentement et ne comprennent pas le sens du texte et d’autres qui maitrisent la lecture. La même disparité se retrouve en mathématiques, orthographe, grammaire…

Les résultats de la France s’écroulent de manière dramatique dans les classements internationaux, c’est ce qu’ils veulent ces dirigeants de la honte. Terrasser le pays, nous rendre ignares et pauvres.

La mise à mort de notre pays est en Marche et le rythme s’accélère rapidement.

Sylvain Lemarchand

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
crap2sp

Je suis etonne,que le Gabon soit citer en titre ,comme pays produisant des migrants,pour y avoir passé 8 ans,a l’epoque le gabonais n’emigrait pas,sauf ceux qui partaient etudier,pour qq annees.avec des salaires descentscomparer aux autres pays,une secu,un systeme de retraite,le gabonais ne se voyait pas partir dans le froid,a moins que mde Obono,ait fait des emules.ca grde gueule lui servant de flute,en aurait entrainer des centaines,qui sait ?

Carole
didile

Chaque parent devrait exiger que dans la classe de son enfant,il y ait au moins un rejeton ou une rejetonne d’un édile ,d’un notable ,d’un journaliste .
Le niveau de la scolarité en France ferait un bond spectaculaire.

patito

je me demande si parler de l’étude sur les différents QI mondiaux en fonction des continents et des pays ne serait , par hasard , un truc à finir devant la XVII ème chambre ; toutefois à ceux qui se posent la question du recul constant de l’école française dans les classements je recommande cette approche du problème.

Dunois

Absolument rien ne nous empêche de nous cultiver, d’étudier en dehors des « écoles ». Les parents qui mettent leurs gosses dans ces « écoles » devraient être conscients de l’échec futur de l’enseignement pour leurs rejetons. Ils n’ont plus qu’à les retirer de ces anti-écoles. Sinon, qu’ils ne viennent pas pleurnicher. Ils n’avaient qu’à se prendre en charge et accepter de prendre leurs responsabilités.

depaix

Sauf que les parents , aussi contribuables payent pur le fonctionnement de cette ecole de merde. Votre resonnement serait valable sans le probleme de l’impot

jirel

et qu’est ce qu’ils font avec leurs enfants ?

Neffie

Ils vivent de tout ce que l’état français offre.

Neffie

Mais vous demandez à des parents analphabètes de jouer un rôle qu’ils sont incapables de tenir.

dufaitrez

« L’Ecole n’est que le Reflet anticipé d’une Nation » ! J. Ferry. D’où les Hussards !
Les Froussards ont remplacé les Hussards !
Gôchos dévoués à l’égalitarisme mortifère de banlieues insoumises.
Si, à force de niveler par le bas, on trouvait du pétrole ?

charles

Qui sont les véritables responsables de ce désastre net dans quel but ???????????
interdit de le dire.

Fouguet07

Il y a longtemps de cela l’école était bien plus égalitaire. Nul ne quittait l’école sans diplôme : les plus faibles, les plus pauvres ou les plus cossards avaient au moins le Certificat d’études et savaient lire, écrire et compter correctement. Aujourd’hui celui qui a la chance d’avoir des parents attentifs et qui s’en donne la peine et l’objectif réussira de brillantes études. À leur côté on découvre une majorité de bacheliers +1, 2 ou 3 quasi illettrés et fiers de leur « réussite ». À chaque ministre de l’EN sa réforme : soit on peut être crétin et ministre soit cette… lire la suite

TABATA

le nivellement par le bas!
Les enfants français sont malheureusement nivelés au même rythme que les autres!

Parents retirer vos endfants de l’école de la république ils n’apprendront RIEN.
Faites leur la classe ou former un collectif avec d’autres parents mais sortez les de cet environnement là qui n’apporte rien. Peu d’entre ces nouveaux venus ont le désir d’apprendre.

AFMC98000

Il est contre productif d’accepter dans la même classe des élèves avec une telle disparité de connaissance. Il est indispensable de créer des classes spécifiques pour les élèves qui arrivent des 4 coins du Monde à tout âge sans savoir ni lire ni écrire, ni même connaitre notre alphabet. Un merci postume à l’exécrable ministre marocaine Nadia Belkacem et son mentor Hollande d’avoir entraîné tous les élèves des écoles dans la catastrophe éducative. Comment avoir une excellence scolaire avec une telle politique absurde et destructrice. Ce n’est pas ainsi que l’on éduque les élites de demain pour être dans la… lire la suite

patphil

et plus question de changer les enfants d’école:
les cm1 de notre dame de st mihiel ont bien du apprendre un verset du coran!
les enseignants des lycées catholiques ont l’obligation d’admettre des élèves avec le voile islamique!
etc.

Lionel

Dans sa conclusion, SL sous-entend qu’En Marche est en partie responsable de cette dégringolade.

Or, quoiqu’on pense d’EM ou de Blanquer par ailleurs, il est faux de dire que le « ministère refuse les redoublements ». Au contraire, il est possible en classe élémentaire et a même été réintroduit récemment comme possibilité au lycée.

Par ailleurs, le ministère veut imposer un retour à des méthodes d’apprentissage de la lecture très traditionnelles voire conservatrices, au grand dam de certains délires pédago d’il y a quelques années.

Bref cet article est (sur certains points en tout cas) à contre-courant de la réalité.

Stephane

Le redoublement ah ah ah , le discours du ministère, très loin de la réalité ! Maintiens refusés par les inspecteurs, sur nos secteurs, environ 50 dossiers déposés, 4 acceptés! Et oui, ça c’est la réalité du terrain. Bien loin des annonces.

stephane

Je vais également rajouter que les enseignants constatent que s’ils se référaient à un niveau,  » il faudrait faire redoubler 1/3 de la classe! ». Alors ces redoublements autorisés par Monsieur Blanquer ne sont là que pour masquer un désastre. Impossible de faire redoubler 1/3 d’une classe, donc on traîne le retard scolaire de classe en classe, en disant aux enseignants d’adapter la pédagogie à chaque élève. Et Monsieur Le Ministre fait sa com sur le redoublement! MDR!

Lionel

Je ne dis pas que les redoublements sont une solution miracle et je ne remets pas en cause la baisse du niveau des élèves. Je ne me place pas sur le plan de l’évaluation mais de la cohérence de votre argument et de votre commentaire .

Or vous dites à la fois que « les redoublements sont refusés par le ministère » et qu’ils sont « autorisés par Mr Blanquer ».
Faudrait savoir.

stephane

Acceptés dans le discours mais refusés sur le terrain! C’est clair 50 dossiers déposés pour demander des redoublements mais 4 acceptés dont… 3 accordés à des enfants non francophones, primo arrivants! Le discours pour séduire, les actions qui prouvent que le discours n’est pas applique! C’est de la com!

Lionel

Vous devriez vous estimer heureux: visiblement dans « votre secteur » on applique le règlement très strictement et on veut faire plaisir au ministre. 4 redoublement acceptés sur 50 ça fait 8%, alors que la moyenne français au primaire est de 0.6%!

Même en enlevant les primo-arrivants vous êtes 3x au dessus de la moyenne nationale.

Stephane

Et oui dans mon secteur nous sommes quelques en enseignants à nous battre pour nos élèves, à faire des dossiers pour quémander, avec leur famille, un redoublement . L’année prochaine , vu le résultat, on ne demandera rien, et les chers petits arriveront au bac sans savoir lire! Toutes ces masses populaires ignorants pourront ainsi être bien dominées Et je crois comprendre que cet avenir vous satisfait!

Lionel

Si c’est vraiment ce que vous avez compris, je plains vos élèves.

Mitro

Bonjour,ne croyez pas que ce phénomène soit nouveau.Dans les années 80,en 85 exactement,mon fils se trouvait scolarisé à Puteaux,hauts de Seine,et déjà,les classes étaient envahies,c’est le terme,d’élèves qui maîtrisaient mal,ou pas le Français,d’élèves qui arrivaient à n’importe quelle date de l’année,ceux connus qui ne rejoignaient la France,donc la classe que lorsque les vendanges étaient terminées,j’en passe et des meilleures.Et mon fils dans tout ça? Et bien il ramenait pendant 2 semaines le même devoir.Questionnée,l’enseignante répondait benoîtement qu’il fallait que l’ensemble de la classe ait assimilé le devoir avant de passer au suivant ! Choqué,j’ai demandé au directeur de changer mon… lire la suite

Valentin

Puteaux était en avance! Maintenant le pays entier est concerné et la vague s’est transformée en TSUNAMI.

AFMC98000

Vous êtes des reactionnaires xénophobes. Il faut accepter toute la misère du monde sans broncher. C’est ainsi que la diversité doit créer la nouvelle France…

J-J Tatie

Bonjour et BRAVO pour ce trait d’humour…noir ? Qu’en penser ???

Neffie

Bien sûr…et le lapin sort du chapeau…?

Neffie

J’étais dans l’enseignement privé et nous acceptions des élèves musulmans car leurs parents avaient compris que l’enseignement public du fait de l’hétérogénéité des eleves n’offrait que peu de chance à leurs enfants.

Francoise

Oh!!! La grosse faute : « Nous voyons arriveR » et non « arrivEs ».. c’est ballot de rédiger un article sur le niveau scolaire detestable en France tout en faisant ce type d’erreur…

Valentin

Continue à les regarder arriver et s’installer en critiquant la forme au lieu de t’occuper du fond! Par ailleurs, si j’applique ta belle règle d’orthographe, je dirai maintenant  » ce matin, nous voyons apparu le soleil » . MDR ,

Colonel de Guerlasse

Françoise voyons : détestable !

Jean aymare

Françoise vous voyez des fautes ou il n’y en a pas
Le texte nous voyons arriver est bien écrit

Dupond

je ne plaindrais pas les enseignants ….Ils n’ont que ce qu’ils méritent !!!

numa

Généralisation bien stupide, d’autant qu’un petit cours sur la différence entre le futur et le présent du mode conditionnel ne serait pas superflu… Ne me remerciez pas, c’est gratuit.

Celtillos

ayant quitter par chance ou malchance l’école en 1967, je peux dire que de toute ma scolarité je n’ai eu qu’une foi un maître absent cause jambe cassée, et encore juste une semaine après il venait quant même nous dispenser son enseignement, je dis bien maître car a l’époque on avait des maîtres ou des maîtresses, mais je peux affirmer qu’avec un simple certificat d’étude de 67 mon niveau est bien au delà d’un bac +3 sauf peut être en math car nous ne faisions que du calcul, problèmes de robinets, de trains qui se croisent, calcul mental etc etc….

ADLER

De cette époque on ne peut que marcher la tête haute car maintenant ils ne sont plus capable d écrire français correctement dans une faute par ligne et de calculet la surface d un terrain.

ADLER

Désolé. Le s de capable dans mon commentaire a échappé à ma frappe.

Neffie

Et oui ..c’était la France!

depaix

non pas stupide du tout, 80% des enseignants sont des gauchistes et ils ont participe et sont responsables de l’invasion migratoire et de la chutte du niveau scolaire

Stratix

La grande majorité des enseignants est favorable à la politique égalitariste menée par les gauchistes de l’éducation nationale et ils pensent que si cela va mal c’est par ce que l’on a pas encore été assez loin dans leur idéologie. Cette majorité est coupable et responsable du désastre.

stephane

Vrai Stratix. ils font tous les constats du désastre mais ne peuvent aller plus loin dans le raisonnement, bloqués par leur idéologie gauchiste. C’est pathétique de les voir chercher une « bonne école » pour leurs propres enfants. Pointer cette contradiction les met mal à l’aise, puis ils sortent à nouveau le même discours  » en France y’a de l’argent, faut le prendre là ou il est et ainsi mettre des moyens financiers (encore plus!) dans l’Ecole! « .

AFMC98000

Effectivement les enseignants, pour la plupart islamo gauchistes sont les héritiers des soixanthuitards. Ils suivent aussi les directives éducatives de leurs cadres académiques, eux même de la même sensibilité politique. Qu’ils se démerdent avec leurs idées progressistes qui ne fait pas, hélas, le bonheur des élèves FDS ni de l’avenir de la France. C’est tant pis pour nous qui n’avons pas voté pour ces gouvernements gauchistes.

Neffie

Pas de généralités s.v.p » les enseignants  » ça n’existe pas. Pas plus que » les flics  » ou « les « politiques « ….