Écoles : l’Angleterre, comme la France, subit les assauts de l’islam

Publié le 30 mars 2021 - par - 10 commentaires - 947 vues
Traduire la page en :

L’Angleterre touchée à son tour par l’emprise de l’islam à tous les niveaux et particulièrement aujourd’hui dans ses écoles

L’Angleterre face à des écoles infestées par la doxa islamiste. Des musulmans se disant Anglais veulent interdire aux professeurs de critiquer, d’expliquer et de montrer l’islam dans toute sa réalité, et particulièrement, veulent interdire de montrer des caricatures de Mahomet leur prophète si pur, si magnifique, quand il se marie avec une gamine de moins de dix ans.

Si lumineux quand il égorge près de 800 Juifs de la tribu des Qurayza. Un peu d’histoire : après la reddition de la tribu juive des Qurayza, Mahomet, qualifiant sa décision de similaire au jugement de Dieu, décida que tous les individus mâles jusqu’aux garçons de la tribu qui avaient atteint l’âge de puberté seraient tués et enterrés dans une fosse commune. Les possessions furent partagées. Les femmes et les enfants considérés comme captifs et mis en esclavage.

Qu’en pensent nos indigénistes, comme cette Houria Bouteldja qui, en tant que femme algérienne, française de papiers, trouve que la France n’est pas digne d’elle et de ses congénères ? Il est vrai qu’elle est antisémite.

Ce grand criminel de guerre qu’était Mahomet est aujourd’hui considéré par près de 2 milliards de musulmans comme intouchable, non critiquable et grand exemple parfait de l’homme qui s’est déclaré choisi par Allah.

Partout en Europe, l’islam politique se répand avec l’appui des islamo-collabos de cette gauche infâme qui, finalement aura tout trahi.

L’Angleterre, qui a mis la libre expression tout en haut de ses valeurs en permettant des prêches incendiaires d’islamistes dans des parcs publics qui appelaient à la mort des Britanniques, se retrouve comme en France confrontée à des révoltes contre ses écoles, à des appels au meurtre de professeurs dont le seul crime est d’avoir voulu ouvrir les esprits des mômes dans leurs classes, dans leurs écoles.

L’islam est un système politico-religieux qui a peur de dessins, de caricatures, de simples images sur papier ; et nous donne, de fait, les moyens de le combattre sur les idées, sur les faits, avec comme outil la raison pour contrer leur réalité qu’est leur système dictatorial. Les femmes devraient être les premières concernées par cette bataille de la vérité.

Au lieu d’une réponse forte, immuable, volontaire, assurée et juste, tout le système scolaire s’effondre et cède à la panique. C’est la débandade comme en France. Professeurs, directeurs, proviseurs, recteurs, ministres d’hier et d’aujourd’hui hissent le drapeau blanc et cèdent, de fait, du terrain sur tous les plans.

Où se passent ces révoltes en Angleterre. Dans une région du nord du pays, située près de Leeds, disposant d’une forte minorité musulmane : ils représentent 41 % de la population de Batley. Presque la moitié de la ville. Autrement dit, c’est plié pour les habitants qui s’imaginaient encore en Angleterre, sous un régime démocratique et sous la bienveillance de la reine.

Un des manifestants dit tranquillement une réalité très pakistanaise : « nous ne pouvons pas rester silencieux, nous devons nous lever et leur faire savoir, au directeur, à l’école et au conseil d’administration que ce n’est pas quelque chose de léger. Il y a une ligne qui ne peut être franchie ».

Quelle est la ligne ? Elle est claire. Celle de ne pas critiquer l’islam et son prophète. Celle qu’en France certains veulent imposer face à des gouvernements faibles, incompétents, lâches.

On ne peut pas critiquer la volonté de ces musulmans qui veulent imposer la charia. Ils détestent la démocratie en général, les élections des peuples pour gouverner un pays. Pour eux, c’est Allah qui gouverne à travers le Coran et à travers un prophète qui serait déclaré fou de nos jours, et serait traîné devant la Cour de justice de la Haye pour crimes de guerre, voire génocide comme en Inde.

On ne peut pas les critiquer parce qu’ils pensent que seule la force peut abattre les réfractaires, les “infidèles” anglais, et les Européens en général.

Ils vomissent les lâches, les traîtres, les femmes, les mécréants, les juifs et les chrétiens, ces associateurs comme ils disent. Tout le Coran de Médine est une litanie de haine.

Les Occidentaux ne veulent voir que les sourates de la Mecque, rassurantes et pourtant abrogées par Mahomet lui-même dans ses délires mystiques au mieux, ou dans ce jeu de manipulations de sourates révélées à une population naïve et peu instruite.

On ne peut en vouloir qu’à nos gouvernements de tartufes qui depuis plus de quarante ans, suite à des accords mortifères signés dans les années 1970, pour que l’islam s’installe tranquillement afin d’avoir le prix d’un baril pas trop cher. (Eurabia)

Un livre que vous pouvez lire en PDF

On doit en vouloir à ces Présidents de l’apocalypse que sont les Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron pour avoir mis la France dans une situation subalterne face aux pétromonarchies et en favorisant l’immigration et le regroupement familial.

On peut en vouloir à ce dernier, Emmanuel Macron, qui aura été jusqu’à considérer que la France avait commis un « crime contre l’humanité » en Algérie sans respect pour ceux qui ont fondé ce pays dans la sueur et le sang, en asséchant les marais et en construisant les écoles, les ports, le chemin de fer, etc. Honte à lui.

On peut en vouloir au Conseil d’État, ces « élites » de la nomenclature qui ont tout fait pour interdire de modifier les règles du regroupement familial, en allant jusqu’à autoriser la polygamie.

 “Il n’y avait ni vide ni contradiction avec la loi, le Conseil d’État ayant admis, dans un arrêt Montcho du 11 juillet 1980 , que le fait de faire venir une seconde épouse ne heurtait pas l’ordre public français”. (Source)

On peut aussi s’en vouloir à nous, les électeurs de France, qui avons parfois voté pour ces jean-foutre en avalant leurs discours de patriotes en chocolat.

  • Certes, on ne savait pas qu’ils pouvaient trahir la France à ce point ;
  • Certes, on ignorait que l’ignominie pouvait aller jusqu’à faire de leur pays, celui pour lequel ils avaient été élus, un simple paillasson, une vieille serpillière, pour quelques sous de plus sur leurs comptes en banque ;
  • Qui d’entre nous pouvaient vraiment s’en douter, finalement ?

Certains me diront : Jean-Marie Le Pen. Je le reconnais tardivement. J’admets qu’il a été un visionnaire. J’ai pu, avec bonheur, le rencontrer un après-midi entier en 2020. Mais pourquoi s’est-il flingué tout seul par ses déclarations intempestives ? Je n’ai pas eu de réponses. À sa décharge, il était bien seul devant la meute des loups. (Source)

On peut en vouloir à nos dirigeants d’entreprises multinationales qui, au lieu de faire comme le Japon et d’investir dans la robotisation, auront préféré embaucher de la main-d’œuvre à bon marché en Algérie, en Tunisie, au Maroc, etc. Ils sont gravement responsables. Même Georges Marchais le disait.

On peut en vouloir à ces intellectuels de la gauche bien-pensante qui, à travers l’émotionnel, ont sacrifié la raison, et du même coup, notre liberté de penser et d’expression et ont favorisé le discours orwellien de 1984. Où sont tous ces intellectuels bien-pensants qui aujourd’hui s’alarment, mais un peu tard, devant le forfait accompli ?

Des villes en Angleterre ont plus de 40 % de musulmans.

Nous avons des départements comme en Seine-Saint-Denis qui sont dans la même proportion de musulmans. Comme le dit souvent Éric Zemmour, le nombre devient primordial et lorsqu’il y a une trop grande quantité, cela devient une qualité.

Quand des peuples venus d’ailleurs deviennent prédominant sur un territoire, il ne faut pas s’attendre à ce que ces peuples veuillent vivre comme tous les Français. Bien au contraire, ils en voudront encore plus.

La nature a horreur de vide. En face d’eux, il n’y a que lâcheté, faiblesse, digression, reculades, peurs. Tout s’effondre en France, et ceux qui décident feignent de ne rien voir.

L’Éducation nationale a atteint les fonds des abîmes de l’instruction. Le niveau scolaire de notre jeunesse est catastrophique. Quand des cerveaux d’enfants sont si peu, si mal préparés à la critique, à la raison, il ne faut pas s’étonner de les voir accepter les propos du nazislamisme qui leur donnent des réponses simplistes.

Des jeunes qui ont eu un Bac en papier sont dans d’immenses difficultés dans des facultés qui les dépassent. Ils sont désarmés. Alors on baisse, là aussi, le niveau. Ce qui explique pourquoi les journalistes, les nouveaux élus, sont de plus en plus comme des béotiens, des ignorants en Histoire, en réalité religieuse, en géopolitique. Et ils sont prêts à valider les discours simplistes remâchés. Les borgnes sont rois au pays des aveugles.

J’ai toujours appris que devant un adversaire, un ennemi, il ne fallait jamais reculer à moins d’avoir un plan à la Napoléon 1er qui savait jusqu’où reculer, pour mieux attaquer et gagner.

Mais l’Empereur est bien mort et son esprit dans le cœur des Français également. Restent les collabos.

Gérard Brazon

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Phil93

je ne comprends pas l’angleterre qui a déjà subit l’islamisme lors de son colonialisme de l’inde !
têtes coupées à gogo, attentats à n’en plus finir…
ce que pensait les anglais des musulmans dans les années 50 a donné lieu à nombre de films comme “les 3 lanciers du bengale” avec gary cooper…
les anglais ont même partitionné l’Inde en deux en créant la pakistan pour les seuls musulmans !
Vont ils partitionner l’angleterre ?

on ne peut pas imaginer une seule seconde que les élites anglaises n’agissent pas en connaissant très bien les tenants et les aboutissants de leur politique d’immigration forcenée de musulmans !

ils méritent comme en france, un tribunal militaire et le peloton d’exécution pour haute trahison !

jones

l’angleterre est un pays ou des banquiers juifs gerent les petrodolllars des monarchies islamiques avec l’aval d’une aristocratie anglaise decadente alliee a une monarchiequi considere le proletariat anglais comme une sous humanite,

meulien

l’algerie,maintenant le ruanda,et demain ….madagascar(a condition que macron connaisse l’histoire)

saintongeais

Il faut dire aussi qu’après avoir égorgé tous les hommes de la tribu juive Mahomet a baisé la femme du chef qu’il venait d’assassiner!!! Elle était sûrement consentante. Mahomet était non seulement un obsédé sexuel mais comme tous les gourous ils pouvait abuser de qui il voulait. Il a obligé son fils adoptif de divorcer car il venait d’épouser une jeune-fille tellement belle qu’il voulait la baiser! Véridique, tout est écrit dans la Souna. Malgré tout il y a des tas de Français qui défendent l’islam!!!

Hellène

Seul un jeune ayant eu un Bac en papier pourrait écrire : “un livre que vous pouvaient lire en PDF…”

Gérard Brazon

En effet, mauvaise relecture. Il est dommage que sur un tel article vous n’ayez trouvé que ça redire.

Denfer VICTORIA

PÉTITION : NON AU RETOUR DES DJIHADISTES EN FRANCE !
Voici le lien à partager : https://damocles.co/stop-djihadistes/

Denfer VICTORIA

Pourtant c’est simple, pour chaque musulman qui ne renie pas le “coran”, la solution c’est:
***LA VALISE OU LE CERCUEIL***

Phil93

la france n’a plus de valises, que faire ?

patphil

et parmi les 70 ou 80 % des français qui disent leur effroi dans les sondages, combien vont aller voter pour faire appliquer leurs idées ?

Lire Aussi