1

Edwige Diaz a demandé à Macron un référendum sur l’immigration

L’élue Edwige Diaz demande un referendum sur l’immigration ? Schiappa lui demande son parti !

Ecoutez et admirez, d’abord, la clarté, l’intelligence, le courage et la lucidité d’Edwige Diaz, une des rares élues à mettre sur le tapis le sujet crucial de l’immigration et écoutez bien comment on lui répond :

Vidéo intégrée

Edwige Diaz@diaz_edwige

Différence de ,
recul des ,

🗳 À quand un sur l’ comme le souhaitent @MLP_officiel et 11 millions de Français ?

1 486 personnes parlent à ce sujet

Ou comment Macron démontre qu’à ses yeux il y a des femmes plus égales que d’autres….

On sait que dans « la ferme des animaux« , le roman d’Orwell sur le totalitarisme:

« Tous les animaux sont égaux mais certains sont plus égaux que d’autres. »

Dans le totalitarisme doux du mondialisateur Macron:

« Toutes les femmes sont égales, mais certaines sont plus égales que d’autres« .

Ainsi  Macron, dans son « Grand Débat » relaie, avec complaisance  et perversité, les glapissements de voilées se plaignant de ne pas avoir accès à la fonction publique.

Pire, et je cite un article  de ce jour de « Résistance Républicaine » (« grotesque » est bien faible, « scandaleux », « honteux » est plus approprié) :

Remarquons enfin la fin grotesque de cette vidéo, où, au bout de cinq minutes, on donne la parole à une autre femme voilée, qui se dit en France, sans papiers, depuis cinq ans, ne parle pas français, et demande, avec une traductrice, comment faire pour obtenir des papiers et pouvoir travailler (alors qu’on peut bosser dans la clandestinité, en France….

http://resistancerepublicaine.eu/2019/03/02/pessac-mohamed-macron-menace-les-patrons-qui-nembaucheront-pas-de-voilees/

D’autres femmes, des femmes courageuses de France, n’auront pas droit au paternalisme doucereux que Macron et  ses sbires étalent en faveur des voilées, des clandestines.

La courageuse Edwige Diaz du « Rassemblement National » a pu le constater.

Suspectée, agressée immédiatement par la clique de Macron parce qu’elle ose poser les questions qu’il est interdit de poser dans ce « Grand Débat », « démocratique », le contraste est total.

Note de Christine Tasin

Au bout de 2 mois de soi-disant débats, c’est seulement la deuxième fois qu’une femme, (où sont les hommes ?*) a le courage de mettre les pieds dans le plat en parlant, avec des mots vrais, avec des faits indubitables, de l’immigration.

Macron, qui habituellement prend la parole à tort et à travers rougit et laisse Schiappa se dépatouiller… Schiappa ne peut pas laisser passer une telle critique de l’immigration, une telle attaque. Alors, procédé vieux comme le monde, c’est elle qui attaque. Edwige Diaz dénonce l’immigration ? Elle est forcément du RN. Il faut donc, vite discréditer la question posée en laissant planer le fameux « extrême-droite »…

Il est dommage que l’on n’ait que cette partie des entretiens, on ne connaît pas la réponse que Macron a faite, s’il l’a faite. Cherchons sur les videos de Pessac…

Gageons, en attendant, qu’il a dit tout et en même temps son contraire, et, surtout que l’immigration, comme la COP 21 n’était pas négociable. Parce que voulue par  Macron et ses pareils, parce que voulue par Bruxelles. Et qu’il était donc impensable de demander son avis au peuple sur ce sujet, impensable de proposer un referendum sur l’immigration. Mohamed Macron ne peut désavouer sa communauté préférée et courir le risque qu’elle soit rejetée par la majorité des Français.

* J’avoue que mon persiflage sur les hommes qui se taisent est quelque peu malhonnête. Nous savons que les hommes qui auraient pu intervenir intelligemment et mettre les pieds dans le plat n’ont pas été conviés aux réunions macronesques… comme Julien Sanchez.

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/19/les-maires-comme-julien-sanchez-et-autres-virulents-interdits-du-grand-debat/

C’est d’ailleurs pour cela que Edwige Diaz a dû se saisir de cette réunion réservée aux femmes ( horresco referens) pour avoir une possibilité de poser sa question, elle n’avait naturellement pas été conviée au Grand Débat du lendemain entre Macron et les élus….

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2019/03/02/lelue-edwige-diaz-demande-un-referendum-sur-limmigration-schiappa-lui-demande-son-parti/