Eh oui, Ducros, les violeurs et les agresseurs sont toujours les mêmes…

Que sont devenues l’Europe et la France en ce XXIe siècle ? Meurtres, exécutions, viols, agressions sexuelles, vols avec violences, trafics de stupéfiants, quartiers interdits aux forces de l’ordre, impuissantes par ordre. Les films de fiction du XXe siècle qui nous présentaient l’horreur de notre monde un siècle plus tard deviennent un peu plus réels à chaque nouvelle décennie.

Ce que ne prévoyaient pas ces films de fiction, c’était l’invasion qu’allaient subir nos pays, invasion qui, qu’on le veuille ou non, est en grande partie responsable des malheurs qui nous frappent et ce ne sont pas les exemples qui manquent. Cette énumération, que j’aurais pu faire beaucoup plus longue, est dédiée à la journaliste Emmanuelle Ducros, qui me renvoie dos-à-dos, moi, contributeur de Riposte Laïque, avec tous ces barbares.

Encore un déséquilibré, cet individu d’une vingtaine d’années qui dimanche, à Neuilly-Plaisance, en moins de deux heures, a tenté de pénétrer de force chez une femme pour l’agresser, en a plaqué une seconde au sol pour l’embrasser, a posé ses mains sur les fesses d’une troisième dans un parc de la ville et a poursuivi ses agressions sur d’autres victimes, qui ont déposé plainte.

Il a ensuite poursuivi ses exhibitions au commissariat, devant les policiers.

Déjà condamné à Meaux, dans le département de Seine-et-Marne, en 2017 pour violences en réunion à trois mois de prison avec sursis.

Mais il s’agit d’un pauvre migrant qui a eu une vie peu enviable. Il ne connaît même pas son âge véritable, 23 ou 27 ans, qu’importe ! Il a quitté son pays, le Darfour puis, en passant par la Libye, il a rejoint l’Europe après une traversée en mer très périlleuse (Avec quel argent a-t-il pu payer les passeurs ?) et, enfin, il a échoué durant plusieurs mois chez nous, porte de la Chapelle, où il a été fort heureusement pris en charge par les associations qui lui ont trouvé un foyer en Seine-Saint-Denis.

Surtout gardons-le précieusement en France, n’est-il pas une chance pour nous… et pour nos femmes ?

Après tout ce ne sont que « broutilles » !

Dijon (21) – Mercredi vers 17 h 40, une jeune fille a été agressée sexuellement par un migrant d’origine soudanaise, âgé de 33 ans, hébergé dans un foyer dijonnais, qui avait déjà été condamné à 2 ans de prison, en 2014 à Nantes (Loire-Atlantique), pour agression et viol.

Le 4 mai il avait déjà été interpellé à Dijon pour vol avec violence sur une autre femme et devait se présenter devant la police judiciaire.

La jeune victime, domiciliée rue Léon Mauris, a pu alerter la police après avoir réussi à prendre la fuite.

Que fait ce voyou encore en France ? Combien de femmes pourra-t-il agresser avant qu’on l’expulse ?

Villeurbanne (69) – Un retraité âgé de 82 ans, pensionnaire de la résidence pour seniors du Tonkin, apprécié pour sa gentillesse et sa serviabilité, qui avait l’habitude de se promener dans son quartier, s’est arrêté ce fatal 30 avril devant les grilles de l’école maternelle, rue Rolland, pour regarder jouer les enfants.

Il a été violemment agressé par des jeunes voyous et a fait une mauvaise chute qui lui a provoqué un traumatisme crânien. Il est décédé deux jours plus tard.

Il n’avait absolument aucun antécédent, ni soupçon quelconque de pédophilie. Il n’avait jamais eu aucun geste ni propos déplacés vis-à-vis d’enfants.

Il était tout simplement heureux de les voir s’amuser, dans ce quartier où le trafic de stupéfiants se passe en plein jour juste devant l’école, selon le témoignage d’une mère de famille !

Le principal agresseur est toujours en fuite. Son complice, âgé de 19 ans, a été mis en examen pour « violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». Il est placé en détention provisoire.

Mais il n’y a pas qu’en France. L’Italie est également confrontée à la même terreur quotidienne. À Bolzano, c’est une jeune adolescente de 15 ans qui se trouve en état de choc à l’hôpital de la ville.

Lundi après-midi, alors qu’elle rentrait de l’école à bicyclette, deux migrants africains l’ont frappée puis jetée au sol et violée derrière un buisson, sur le bord de la rivière, puis abandonnée entre les branches, totalement inconsciente. Ce sont des passants qui l’ont secourue !

Un individu aux cheveux « rasta » et son complice, selon le signalement fourni par la jeune victime.

Deux individus, qui correspondaient à cette description, ont été interpellés puis relâchés.

Les autorités souhaitent que cette affaire reste confidentielle puisqu’il s’agit de « deux hommes de couleur » et cela afin de ne pas « faire d’amalgame ».

Le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, a déclaré « suivre cette affaire de très près ».

Nous lui faisons confiance !

Revenons sur deux précédentes affaires qui nous avaient horrifiés à l’époque : souvenez-vous, c’était à Perpignan (Pyrénées- Orientales) et cela se passait au mois de juin 2016.

Youcef Baali, âgé de 24 ans, né à Perpignan en 1995, où ses parents étaient alors installés, il avait rejoint l’Algérie à l’âge de deux ans puis était revenu dans son département lors de sa majorité, à 16 ans, confié à une amie de la famille puis pris en charge par l’aide sociale à l’enfance et placé dans un foyer.

Il avait déjà fait un bref séjour au service psychiatrique de Thuir mais également hospitalisé en Algérie, qui nous l’a rapidement refilé.

Donc, en 2016, en six jours il avait violé quatre jeunes garçons, âgés de 14 et 15 ans, sous la menace d’une arme.

Toutes ses victimes avaient été abordées dans le secteur du lycée Arago.

Il était présenté devant la cour d’assises des Pyrénées-Orientales ce vendredi 10 mai pour « tentative de viol aggravé, violence et extorsion aggravées ».

Bien entendu les expertises psychologiques et psychiatriques occuperont toute la journée puisque, selon son avocat, cette racaille est un malade.

Donc encore un « déséquilibré » !

Ne pourrait-on pas interdire à tous ces déséquilibrés de pénétrer en France ? Il est vrai qu’ils ne sont reconnus comme tels qu’après être passés à l’acte !

C’est le 29 janvier 2014, à Saint-Étienne (42), qu’un Azerbaïdjanais âgé de 28 ans avait violé en réunion, avec ses complices, tous arméniens, une jeune femme de 31 ans, handicapée mentale à 95 %, en perdition cette nuit-là dans les rues de la ville.

Il était alors condamné, le 28 mars 2018, à dix années de prison, mais par défaut puisqu’il s’était enfui durant le déroulement du procès.

Après deux mois de cavale, sur le conseil de son avocat, il s’est finalement rendu aux autorités et sera rejugé ce prochain jeudi par la Cour d’assises de la Loire.

Ses trois complices arméniens avaient été condamnés à 9 et 8 ans de prison ferme.

Seront-ils expulsés ensuite ?

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

22 Commentaires

  1. Quelle mouche l’a t’elle piquée pour une répartie étronique mal embouchée ? Elle peut mener enquête approfondie ou… se taire à jamais.

  2. « La journaleuse « qui s’en est pris plein le nez » vous emmerde » … Expression de sympathie que tout le monde aura appréciée à sa juste infime valeur. Mais, franchement, qu’est-ce qu’on en a à foutre ? Personne ne prétend que vous compreniez Madame, nous voulons juste que cesse cette hypocrisie sur la violence communautariste. Que vous soyez d’accord ou non, sincèrement…

  3. Que Ducros se décarcasse ! Déjà dit !
    Marre de cette connasse !

  4. En fait la Ducros fait ça par dépit
    Même les clandestins archi bronzés n’ont pas envie de la violer…

  5. Cher M. Gomez, cette énumération est accablante mais ne troublera pas, comme vous vous en doutez, le conformisme des immigrationnistes. Les vérités que vous énoncez leur sont connues mais ne les troublent pas. Ils en sont totalement et consciemment complices.

  6. Regardez à la télé toujours une femme blanche accolée à un nè..re avec comme corollaire le fantasme de la « grosse bite » sans cesse colporté dans les publicités et films, télé films, journaux… Toujours les mêmes allusions bas de plafond! La république cette dictature Jacobine se fou bien que les Françaises se fassent culbuter dans les squares par des molosses du Mordor comme des Allemandes par « les alliés » en 1945! La république est une tyrannie et rien de plus! Il ne faut jamais oublier que ces afro/maghrébins et autres qui sont chez nous pour nous remplacer sont le fruit de la volonté de nos élus mandatés pour ce faire! N’oubliez jamais que ces hommes et ces femmes politique Français et ses médias sont les planificateurs de cette situation! D’ailleurs ils n’en parlent jamais car lâches

    • Je ne sais pas pour vous mais je n’ai encore jamais vu d’hommes blancs ou asiatiques représenté avec une femmes noire (films, pubs, plateau de télévision..) pourtant dieu sait que j’en rencontre dans la rue…

      Les véritables racistes aux clichés rances ne sont pas ceux qu’on croit !!

  7. alors petite , vous venez de vous rendre compte que les immigrés (que vous protégez) bandaient eux aussi , vous devriez acheter une ceinture de chasteté.
    Il en font pour les chiennes.

  8. Mr Gomez, c’est la république et ses valeurs qui est à l’origine de ces faits de délinquance! Les barbares en question ont été sciemment recherchés en Afrique puis encadrés par des officines du GVT Français afin de rejoindre la France et participer au remplacement de population blanche Française! Ne nous voilons pas la face! Nos hommes politiques mettent en place froidement notre destruction ethnique et cela se traduit par des faits tragiques de vols, viols, meurtres etc etc… Il faut être un beau salaud pour ne pas oser déclarer ce qui se voit à l’œil nu sur le territoire Français! Les Français se revendiquent via la république et « ses valeurs » le phare de l’humanité… Alors puisqu’ils se pensent des êtres irréprochables qu’ils en acceptent les dégâts collatéraux ou qu’ils se révoltent.

  9. Et oui voilà ce qu’est devenu notre belle France, un pays ou les migrants ont tous les droits. Nous volons une pomme et nous sommes derrière les barreaux traités de bandits

  10. et ne pas oublier la « justice » qui les absous systématiquement!
    doit on attendre que des membres de leurs familles se fassent agresser pour qu’ils appliquent la loi?

  11. PENSEES d’avance pour toutes celles qui tomberont au champ du déshonneur de nos racailles d’en bas et surtout nos racailles d’en haut, celles qui auraient pu empêcher tous ces futurs crimes.Que l’opprobre de l’Histoire les fasse crever de honte,les Giscard,Chirac ,
    qui pourraient au moins demander pardon pour le mal qu’ils ont fait à notre pays.Oui, je demande solennellement à Mr Giscard de demander pardon à ceux qui vont lui survivre pour tout ce que nous allons subir par sa faute.Il pourrait au moins faire ce geste qui ne lui coûterait pas la 17ème et qui soulèverait un peu la chape de plomb.Ces présidents qui ont été plus nuisibles que le fameux Pétain…

    • Onts a rien demander a des traItres…
      seulement leurs remettrre leurs arreter de mort pour…. HAUTE-TRAHISON !

  12. Un azerbaïdjanais avec des complices arméniens ? Ca c’est pour le moins surprenant !

    Ils se sont réconciliés sur le dos de cette malheureuse jeune femme…

    • un trafic de papiers peut exister…pas fous ils savent notre amitié avec les arméniens

  13. Ben oui les violeurs sont des maghrébins et
    des africains d’extrême-droite.

  14. Le racisme anti-blancs et le padamalgam ont été implantés profondément dans nos cerveaux depuis 40 ans. Or il y a un amalgame à faire entre islam et terrorisme, islam et pédophilie, islam et violence sur les femmes, islam et persécution des kouffars, islam et pillage, puisque c’est inscrit dans les textes islamiques qui sont au coeur de la culture musulmane, toujours bien vivante et enseignée dans les familles pratiquantes, dans les mosquées. Donc importer des musulmans, ne pas les désislamiser, c’est fatalement s’exposer à un pourcentage irréductible des violences suscitées, et au bout d’un certain nombre de musulmans présents sur le territoire, une réaction chimique se produit, l’ensemble change de propriété. cf 3 étapes du djihad https://youtu.be/ntWMb4VpARw

    • Et n’oublions pas que c’est ALLAH en personne qui autorise et même recommande tout cela.SALOPERIE D’ISLAM, religion du DIABLE et de la mort.

      • Onts devrais arreté de considéré l’islam comme une religion
        car sa ne la jamais etais sa a toujour etais la secte d’un psicopathe pedophile pederaste baiseur de chevre. ..rien d’autre ! ….pour moi et des millions de patriotes nationaliste souverainiste heleno-chretien blanc d’occident c’est la secte des mahometans serviteurs de l’iniquiter meurtriere satanique / tout comme une autre entité guidé par les lumière Luciferienne messianique franc-maçonne !

  15. Pauvre journalope, elle s’obstine dans sa défense de la pouillerie du Tiers monde. Il est vrai qu’elle est payée pour ce faire.

    • Elle a juste èté vexée que les regards de dissuasion qu’elle a mis des années à peaufiner, et qui étaient efficaces « normalement » , ne fonctionnent plus dans « certains cas » . Le voile aurait mieux marché, je pense.

Les commentaires sont fermés.