Élection : Macron veut imposer le sanitaire, pour éviter l’immigration

Mes chers amis je crois que moi, nous, aussi bien sur Résistance Républicaine que sur Riposte Laïque, aussi bien mon amie Christine Tasin que mon ami Pierre Cassen et tous ceux comme moi qui collaborons à ces deux publications, nous faisons fausse route ! Ne croyez pas que je sois devenu fou ou que j’ai retourné ma veste, ceux qui me connaissent savent très bien que c’est loin d’être mon genre, mais j’avoue que nous nous trompons !

Je m’explique. Il y a quelques mois, j’étais persuadé comme beaucoup que l’élection présidentielle se jouerait sur le thème de l’immigration, du Grand Remplacement et de la violence, conséquence principale de notre envahissement par des gens qui ne respectent rien, et surtout pas le pays et encore moins les gens qui les accueillent. Et que constatons-nous depuis environ 1 mois ? Vous ne pouvez plus ouvrir un poste de radio, une télévision et même un journal sans qu’on vous parle de cette pseudo-pandémie, dont on ajoute le nombre de victimes aux habituels victimes de la grippe, qui ont soudainement et bizarrement disparu, car cette année, en France, il n’y a pas de grippe, c’est bien connu  !

Bizarrement, les exactions doivent avoir cessé aussi, il y a bien eu les  874 voitures brûlées au Nouvel An, mais sans minimiser ces actes délictueux, il faut bien avouer que c’est devenu une coutume qui n’intéresse plus que les victimes, pour laquelle les services de Moussa Darmanin ont décidé de ne plus réprimander. Ils ne peuvent pas être partout, ils sont déjà suffisamment occupés à vérifier les passes sanitaires dans les restaurants, comme ils l’ont fait le 31/12/2021 dans le golfe de Saint-Tropez.

Le cinéma fait par Abdeslam hier, qui depuis 1 mois et demi refuse d’assister aux audiences du tribunal, et qui a de nouveau fait reporter la reprise des débats, ayant attrapé le Covid en décembre. Malgré l’avis favorable d’un médecin expert attestant que son état est compatible avec la reprise des débats, il obtient quand même du tribunal la nomination d’un nouvel expert pour faire retarder le procès. Là, personne n’en parle. RIEN dans les médias. Ce procès n’intéresse plus personne, excepté quelques victimes. Si par malheur je suis malade et que je ne puisse pas assister aux audiences, je doute que le tribunal reporte les audiences. Comme quoi, dans ce pays, mieux vaut être accusé que victime !

Il faut bien avouer qu’en un mois ce fourbe de Macron, aidé par ces traîtres félons de son gouvernement de baltringues, ont bien réussi leur coup, relayés par les journaleux mainstream ! Ils ont bien retourné la situation en apeurant les Français avec la complicité des médias, de façon à ce que ceux-ci deviennent tellement inquiets que désormais, leur premier sujet de préoccupation n’est plus du tout l’immigration et tout ce qui en découle, mais la situation sanitaire, le passe vaccinal, et cette soi-disant pandémie et cela marche. La preuve, 58 % des Français trouvent que Macron a raison de s’en prendre aux non- vaccinés, même si 63 % de ces mêmes Français se montrent choqués par les mots employés…

Regardons bien les choses en face. 70 % des Français sont vaccinés. Reste 30 %. Dans les 70 % il y a des gens qui croient réellement à la politique de vaccination, et vous aurez bon leur démontrer que le vaccin ne marche pas, ils n’avoueront jamais, ne serait-ce que par amour-propre, qu’effectivement le vaccin est un leurre. D’autant qu’on n’arrête pas de leur dire, sans jamais le  prouver, que s’ils sont vaccinés, ils feront le Covid, mais moins fort, et ils pourront quand même être confinés, car ils peuvent l’attraper et le transmettre. Et la marmotte remet le petit papier d’alu ! Et dans les 70 %, il y en a qui sont vaccinés, contraints par leur boulot. Évidemment, comme disait le regretté Coluche, tant qu’à faire, il vaut mieux être du côté des plus nombreux. Résultat, ce matin, dans un sondage BVA, RTL, Orange, Macron reprend un point à 25 % après ses déclarations scandaleuses. Pécresse et Marine suivent derrière dans un mouchoir à 16 % et 17 % et notre Zemmour national à 12 %, en recul de 1 point par rapport à décembre, et 3 points par rapport à novembre. Je sais bien que ces sondages sont à prendre avec des pincettes et généralement ne font que dire ce que ceux qui les ont achetés veulent qu’ils disent, mais je pense que sans en tenir compte, il nous faut être vigilants et ne pas se laisser emmener sur le terrain  où Macron veut nous emmener. CE SERAIT SUICIDAIRE. OR NOUS N’AURONS PAS UNE SECONDE CHANCE DONC NOUS N’AVONS PAS LE DROIT DE NOUS TROMPER !

Macron tout comme ses prédécesseurs n’a surtout pas la volonté de mettre fin à l’immigration, et encore moins de procéder à la remigration, sinon il l’aurait fait durant son quinquennat. Alors il essaie de nous entraîner sur un autre terrain, où pour l’instant les Français le suivent. Je dis bien pour l’instant, car lorsque ceux-ci se rendront compte qu’ils ont été bernés, ils s’en mordront, une fois de plus, les doigts, mais comme d’habitude : trop tard. Le traître de l’Élysée, lui, s’en foutra. Il aura été réélu et laissera la France dans un état pitoyable dans lequel elle ne pourra plus jamais se relever, sans qu’il ne puisse lui être rien reproché (ces gens-là sont quasi intouchables et j’en sais  quelque chose, moi qui étudie avec mes avocats la possibilité de déposer une plainte contre Hollande pour haute trahison et non-assistance à personne en danger) avant de refiler la patate chaude à un autre !

Cette loi liberticide a fini par être votée. Est-elle légale ? A priori les députés et sénateurs ne sont pas obligés de posséder le passe vaccinal et ne sont donc pas vaccinés, pour la plupart, donc d’après Macron, ce ne sont plus des citoyens. Est-ce qu’il est légal de faire voter des lois par des gens qui ne sont plus citoyens français ? Ces abrutis ont voté une loi qui les exclut des citoyens français et qui est faite pour emmerder (je reprends les termes du psychopathe) les non-vaccinés, dont ils font partie. Un vrai bonheur, ils ont voté une loi qui n’a que pour but de les emmerder !

Alors cessons de nous offusquer par leurs mesures liberticides. Après tout il ne reste plus que 95 jours avant les élections, laissons-les s’amuser avec leurs chiffres truqués de contaminés, de gens en réanimation ou de gens décédés. Faisons comme  si cela nous passait au-dessus de la tête, prenons de la hauteur, car nous nous avons une élection à gagner pour reconquérir notre beau pays. Mettons-nous en chasse des signatures de maires pour valider la candidature d’Éric, ce sera déjà notre première étape !

À ce propos, il me semble qu’il ne faut contacter  que les maires qui ne risquent pas de réprimandes par la suite (à cause de cette loi inique et anti-démocratique votée par le benêt Hollande obligeant à ce que ces signatures ne soient plus anonymes) et ne soient pas privés de subventions, en répression d’avoir accordé leur voix. Il faut se concentrer sur les toutes petites communes, où il y a plus de vaches que d’habitants, là où il n’y a plus rien, ni église ni bistrot, ni école, ni stade, car dans ces communes qui sont les oubliées de la République, ils ne touchent rien de la part de leur Région, de leur département, et encore moins de l’État. Aucune subvention donc aucune représailles ne peut leur être faite !

De même, suite aux chiffres record d’abstentions, lors des précédentes élections, il me semble que ce sont chez les abstentionnistes qu’il faut aller chercher des voix, car il sera très compliqué d’aller les chercher chez la fausse droite, les LR, capables, à la moindre occasion, de s’acoquiner avec les traîtres à la patrie LREM. À de multiples occasions, ils ont trompé le peuple français : le Kärcher et le dernier référendum sur l’Europe en sont des exemples frappants, parmi tant d’autres, et Valérie Traîtresse, elle, n’hésite pas à fricoter avec la communauté musulmane, comme le démontre sa dernière subvention pour une exposition communautaire africaine. Si Sarko n’a jamais trouvé la prise du Kärcher, elle, il y a de fortes chances pour que son Kärcher n’ait pas la pression escomptée !

Bref, en ce début d’année, la tâche est immense mais que ne ferait-on pas pour aider le seul qui a eu le courage de mettre un nom sur le cancer qui dévore notre pays et sauver ainsi notre beau pays ?

Patrick Jardin

image_pdfimage_print
10

6 Commentaires

  1. le bilan de macron est minable et il le sait,il n’a aucune chance de se vanter de quelques bilans que ce soit,il n’a rien fait depuis 2017 causes gilets jaune et covid,donc il va mettre le paquet sur ce covid,les « bien faits » du vaccin,moins de mortalité etc…..mais trop tard,les francais n’en peuvent plus de ce type,c’est bel et bien fini pour lui.

    https://i83.servimg.com/u/f83/19/48/51/99/7fee7b11.jpg

    • Du respect p’titbito, on dit Monsieur Jardin, et les défaitistes avant l’heure, je fais comme le tout p’tit président de sa raie publique : je les emmerde !

  2. Plus mal loti que l’aveugle est celui qui ne veut pas voir. Vous ne pouvez pas plus demander à un français d' »ouvrir les yeux » qu’à une poule de faire des études scientifiques…
    Les français vont revoter Macron (vous savez, pour « faire barrage au Front Nationnnaaalll »), puis perdront, puis râleront, puis pleureront, puis mourront, puis tomberont. C’est ainsi. Quel « sursaut » attendez-vous d’un peuple qui a décidé d’arrêter d’exister ?

Les commentaires sont fermés.