Elections : le résistant “anti islam” Robert Chardon “fusillé” à Venelles

Publié le 27 septembre 2015 - par - 10 commentaires - 3 374 vues

attachment

Seule, Maryse Joissains-Masini, maire d’Aix-en-Provence a apporté son soutien à Robert Chardon, maire de Venelles, pour ces élections municipales.
Trahi par de nombreux élus (sauf Léonce Roubaud, Michel Granier et Jean-Marc Manzon qui lui sont restés fidèles) dont il avait permis l’élection, lynché par les médias nationaux et régionaux, par une nuée d’élus de gauche et de droite, suite à son twitt “Il faut interdire le culte musulman en France” le maire sortant de Venelles Robert Chardon a été “fusillé” dimanche par 68,83 % des électeurs de sa commune lors des élections municipales partielles. Seuls, 1215 habitants (soit 31,17 % des suffrages exprimés) ont tenté de “sauver le soldat Chardon” qui, malgré quelques vote-face liés à son cancer, défend les idées de Riposte Laïque.

av char équipe 2015

Robert Chardon est revenu sur sa maladie passée.Et a présenté sa nouvelle équipe en liste pour la mairie.
Un an après la victoire sans appel du maire sortant Robert Chardon en mars 2014, les élections municipales de Venelles de septembre 2015 ont été provoquées par la démission de la plupart des colistiers de Robert Chardon, emmenés par la première adjointe Patricia Saez, proche de Nicolas Sarkozy, qui lui avait donné une investiture écrite, investie pour le premier tour par les Républicains et l’UDI, et par un soutien écrit de Nicolas Sarkozy. Ce qui avait permis à la conseillère départementale des Républicains de réaliser 18,53 % des voix au premier tour, loin derrière son mentor Robert Chardon (poignardé comme César par Brutus), qui rassemblait 23,74 % des suffrages au premier tour.
Toute cette affaire est partie d’un twitt écrit par le maire de Venelles en mai 2015 :

14 Mai 2015

#NSDIRECT il faut interdire le culte musulman en France Robert Chardon Maire de Venelles
— robert chardon (@RobertChardon)
“Celui qui pratique (doit être) immédiatement reconduit à la frontière”, Et de continuer : “Je supprime la loi de 1905 et proclame que la République favorise la pratique de la foi chrétienne”

AV CHAR ARTI 2015

 Robert Chardon et ses vrais amis (lors de la présentation de la liste dans le quotidien la Provence) représentent près d’un habitant sur trois à Venelles après les résultats de dimanche soir.
 
Le 22 juillet 2015, la première adjointe de Robert Chardon provoque la démission de 19 élus du conseil municipal pour provoquer de nouvelles élections, qui lui permettraient de ravir la place de maire qu’elle convoite depuis plusieurs années. Lors de la séance publique, Patricia Saez ouvre le feu sur son mentor, qui l’a soutenu aux élections départementales de mars 2015 afin qu’elle soit élue : “Je condamne les propos abjects et intolérables du maire. Depuis son retour M. Chardon n’est plus l’homme que nous avions connu et apprécié, il mène une gouvernance despotique faisant des élus des parias, et gaspillant l’argent public….”. Et elle annonce la démission collective de 19 élus.

Ce dimanche 27 septembre, après l’échec du premier tour de Patricia Saez et les consignes officieuses de cette dernière de “voter Arnaud Mercier”, trois listes sollicitaient encore les suffrages des électeurs :

La liste “REUNIR VENELLES” candidat tête de liste : Didier DESPREZ
• La liste “VIVRE VENELLES” candidat tête de liste : Arnaud MERCIER
• La liste ” ENSEMBLE POUR VENELLES” candidat tête de liste : Robert CHARDON

Les résultats du premier tour:

Participation : 51,67 %.

“Vivre Venelles” (Arnaud Mercier, divers droite) : 25,7 %.
“Ensemble pour Venelles” (Robert Chardon, DVD) : 23,74 %.
“Réunir Venelles” (Didier Desprez, divers gauche) : 21,85 %.
“Réagir ensemble pour Venelles” (Patricia Saez, Les Républicains-UDI + soutien écrit de Nicolas Sarkozy) : 18,53 %.
“Alternative de gauche, écologiste et solidaire” (Christian Desplats, DVG) : 10,18 %.

La mise à mort de Robert Chardon au 2 ème tour
Le retrait de Patricia Saez et les consignes officieuses de cette dernière de “voter Arnaud Mercier” laissaient peu de chance au soldat Chardon (25,7 % + 18,53 % en additionnant les scores Mercier et Saez contre 23,74 % pour Robert Chardon). Et, pour être sûr de “faire la peau” au maire anti islam, les concurrents ont sollicité “l’appui feu” des Marseillais, le bon Jean-Claude Gaudin demandant à tous les électeurs de Venelles de voter Arnaud Mercier ! Du jamais vu à Venelles…. Même à l’époque de Gaston Defferre, futur ministre socialiste de l’Intérieur, lors de la libération de Marseille, le 21 août 1944, lorsque Gaston Defferre s’est emparé du Petit Provençal, avec une milice de truands dirigée par Nick Venturi.
Ce qui prouve à quel point les idées défendues par Robert Chardon dérangent. Même à Marseille !
Robert Chardon, un acteur de la Défense Nationale
En mai 2015, nous avions été les premiers médias à révéler l’aspect « défense nationale » de la carrière du chef d’entreprise Robert Chardon, capable de réflexions et de stratégies géopolitiques, alors que de nombreux médias français, relais du pouvoir socialiste et du bureau de l’Ump, tentaient de nous présenter abusivement Robert Chardon, en prenant leurs lecteurs pour « des connards de base », comme « un ahuri », une « sorte d’élu à la professeur Tournesol », alors que la Défense Nationale lui a fait confiance pour des fonctions de sécurité très élaborées de nos sous-marins nucléaires nouvelle génération.

Nous avons été les seuls à réliser le portrait, au plus près du réel, du maire UMP de Venelles (Bouches-du-Rhône) Robert Chardon, dont la disparition fin mai devenait un « secret défense », et pouvait aussi avoir des répercussions pour l’entreprise ISO Ingénierie, présente par de multiples activités dans les domaines de la défense nationale française, puisque le PDG Robert Chardon a des clients aussi prestigieux que DCNS, CEA, MAN Diesel, Wellman Defense.

Lorsqu’on sait que Robert Chardon et les 25 ingénieurs de sa société Aixoise ont participé à l’élaboration des fonctions de sécurité du programme Barracuda et des sous-marins nucléaires d’attaque français lanceurs d’engins nucléaires, nos inquiétudes sur le devenir et l’intégrité physique de Robert Chardon étaient grandement fondées. Aussi, dès que la  disparition de Robert Chardon s’est prolongée, j’ai saisi la justice. Car la disparition de Robert Chardon, vu son implication dans les projets de la Défense Nationale, c’était un peu comme si Bernard Bajolet , directeur de la DGSE, disparaissait sans laisser de trace en plein Paris. Ou comme si le « père » des missiles balistiques soviétiques s’était évaporé en pleine « guerre froide ».

Oui, c’est aussi cela Robert Chardon. Un chef d’entreprise, qui croit en la France, ayant créé des emplois, avec ouverture d’agences à Lyon, dans la région Parisienne, à Barcelone en Espagne, qui contribue à la Défense Nationale de notre Pays, et se dévouant, corps et âme, pendant son temps libre, pour administrer et gérer la ville de Venelles.
En perdant la mairie dimanche soir, Robert Chardon est redevenu un Homme Libre… Pour son entreprise et ses prises de position à venir.
Francis GRUZELLE
Carte de Presse 55411
Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Herbert Sogno

Je suis d’accord avec tous les commentaires ci-dessous mais néanmoins je m’interroge vraiment sur la santé mentale d’un élu qui tweet “Je supprime la loi de 1905 et proclame que la République favorise la pratique de la foi chrétienne”. Je l’aurais quand même soutenu sur place mais avec circonspection. Bien sûr, son ex-adjointe est un serpent de la pire espèce, et il est évident qu’il faut interdire l’islam en France, mais cette lucidité détonne avec l’irresponsabilité des deux autres tweets. Je pense qu’il nous manque encore beaucoup d’information sur cette affaire.

Dumnacos

La mise à mort politique de Robert Chardon me conforte dans l’idée que les patriotes n’ont pas grand chose à attendre du processus électoral : la majorité des électeurs est bien trop intoxiquée par la bien-pensance.

On a beau nous sortir régulièrement des sondages où une majorité “trouve que l’islam prend trop de place en France”, “est contre l’accueil des réfugiés-clandestins”, etc… Lorsque les entités zombifiées qui représentent une grosse partie des “sondés” se retrouvent dans l’isoloir, elles ont la trouille de perdre leurs petits “avantages”, elles pensent à leur pouvoir d’achat, à leur pseudo-sécurité, à la “paix sociale”, mais jamais à la patrie, jamais à notre civilisation pluri-millénaire, jamais au bien commun.
La confiance dans les urnes ? Nous allons en crever.

Alex

Ils n’ont rien compris. La décadence est en marche, comme à Rome au 4ème siècle, du pain et des jeux. Ne rien foutre et s’en foutre. La suite …. on la connaît … 1000 ans de merdier. La France s’écroule et les cons chantent. Demain ? Le moyen âge !

Dominique

Non le Moyen-Orient et en pire.

40 ans de 93

Les pauvres , ils ne savent pas ce qu’ils font, mettre à leurs tête ceux qui sont responsable du délitement de la société, des ces valeurs , de sa paupérisation , de la destruction de se qu’on bâti nos aïeux , du non respect des valeurs démocratique (référendum de 2005 …) .Si ce n’est eux qui s’en mordent les doigts se sera leurs descendants …

St-Denis, Pte de Paris hier soir, suffit de passer par la, pour ce demander si c’est encore la France ? La question peu se poser ! Cela est le résultat de 40 années d’inconsistance et du “débilisme” profond qui à gagné la vie politique Française. Notre pays était un pays de cocagne , il fallait le durcir, bravo “bien-pensants”, idiots utiles, vous avez réussi , du moins pour le “p’tit peuple”.

Dominique

St Denis est aussi la ville ou ont été enterrés nos rois de France et est tout un symbole.

champy

je desespere des francais,ils ont le cerveau laves par les merdiats,comment peut on voter pour ump,qui ont vendus la france a bruxelles et a l’immigration musulmane,pauvre france avec des francais aussi cons,notre pays est foutu

Dominique

Oui, désespérant.

croquignol

et il etait passé ou durant sa longue absence ? maladie ou autre ??

Nicky

Maladie croquignol, il se bat contre un cancer

Lire Aussi