Élections US : il peut se passer encore bien des choses d’ici le 20 janvier…

Biden, Trump rally on final day of elections race: Live news | US & Canada | Al Jazeera

La presse occidentale continue d’encenser Biden et son futur gouvernement de « professionnels expérimentés », tout en accusant Trump, le Diable personnifié comme chacun sait, de vouloir savonner la planche du Président démocrate autoproclamé.

Mais tout ce joli monde oublie que la cérémonie d’investiture du futur président des États-Unis n’aura lieu que le 20 janvier, donc dans 53 jours !

Et comme l’a dit Trump il y a 48 h, « Il peut se passer encore bien des choses d’ici au 20 janvier ».

Et d’ajouter que « Biden constitue son gouvernement de manière vraiment prématurée » !

Les Démocrates prêtent à Trump l’intention de bombarder les sites nucléaires iraniens, histoire de plomber à jamais les relations entre Téhéran et Washington, et partant de bloquer tout revirement des États-Unis sur l’Accord nucléaire de 2015, que Trump avait rompu.

L’attentat à la voiture piégée, vendredi (27/11) à Téhéran, qui a tué un expert du programme nucléaire iranien, alimente cette théorie. On y voit la main du Mossad, preuve que Trump et Netanyahu veulent saborder toute tentative de rapprochement avec l’Iran…

En attendant, faisant fi des actions judiciaires en cours, Biden avance ses pions et nous promet rien de moins que de « rendre à l’Amérique sa stature mondiale, son éminence politique et morale ».

On croit rêver.

En pleine procédure judiciaire à travers six États, un scandale jamais vu depuis plus de deux siècles, le Président démocrate autoproclamé, nous parle de morale politique ! De plus en plus gros !

L’Amérique de Biden, on la connaît. C’est le retour à l’administration Obama, avec ses délires mondialistes dévastateurs, comme le prouve le (possible) futur gouvernement constitué de revenants.

Mondialisme débridé, immigration de masse, multiculturalisme et discrimination positive exacerbée, politique racialiste affirmée et repentance à tout propos, tel sera le menu présidentiel. Avec en prime l’éternel procès de l’homme blanc, coupable de tous les maux. On connaît la musique, c’est la même qu’en France.

D’ailleurs, Biden veut s’empresser de régulariser 11 millions de clandestins, une prime à l’invasion venue du Mexique.

Les mondialistes et les minorités jubilent, les Chinois et les Iraniens aussi. Mais les Israéliens un peu moins.

En 2015, Biden affirmait :

« Des gens comme moi, de race blanche d’origine européenne, seront bientôt une minorité absolue aux États-Unis d’Amérique. Moins de 50 % de la population américaine sera de race blanche et européenne. Ce n’est pas une mauvaise chose. C’est une source de notre force ».

J’appelle ça un discours de haine anti-Blancs. L’homme qui aspire à la magistrature suprême du pays le plus puissant du monde se réjouit en constatant le déclin de l’Amérique blanche et de ses pionniers de la Conquête de l’Ouest, ceux qui ont bâti le pays. Le Wasp, l’homme blanc anglo-saxon protestant ne fait plus partie du rêve américain. C’est un salaud.

Et c’est ce minable « Démocrate » qui a honte de la civilisation occidentale, laquelle a tout inventé et continue de tout inventer et qui ose prétendre que l’Amérique va de nouveau « guider le monde » ! Biden délire, ce qui ne surprendra personne.

La grande Amérique que nous aimons, celle qui a mené deux guerres simultanées pour nous débarrasser du nazisme et de l’impérialisme nippon, celle qui a gagné la Guerre froide, celle qui produisait 70 % de la richesse mondiale en 1950, cette Amérique de conquérants et de vainqueurs, n’a plus rien de glorieux pour Biden, car c’est une Amérique de Blancs.

Comme si l’autoflagellation de l’homme blanc, la repentance à tout bout de champ, le dénigrement de l’identité et de la culture européennes au rayonnement planétaire, le reniement de nos racines, pouvaient devenir un modèle et une référence pour le monde occidental.

Il n’y a que les élites de la côte Est et les bobos parisiens pour applaudir à de tels délires, aussi lâches que suicidaires. Aucun patriote, fier de l’héritage culturel légué par ses ancêtres, ne peut y adhérer.

Mais en attendant, Biden n’est pas encore installé à la Maison Blanche.

Le lien ci-dessous résume la situation aujourd’hui.

Les actions en justice se poursuivent en Arizona, au Michigan, en Pennsylvanie, au Wisconsin, en Géorgie, au Nevada. C’est long, c’est difficile, tant les enquêteurs de Trump ont du mal à surmonter l’obstruction systématique qu’opposent les juges locaux.

De son côté, Sydney Powell poursuit son combat pour la justice et la vérité, auxquelles ont droit les citoyens américains.

Partout où les litiges subsisteront, c’est la Cour suprême qui tranchera en dernier ressort.

On ne peut que patienter, en espérant que la vérité et la justice triompheront de la fraude et des tricheurs.

Si, contre toute logique, la Cour suprême fédérale donne néanmoins les clés de la Maison Blanche à Biden, malgré les turpitudes électorales avérées, ce sera la consécration d’une effraction historique, faisant de l’Amérique un nouvel État mafieux, contre-modèle absolu d’une démocratie.

Un désastre irréparable pour le monde occidental.

Jacques Guillemain

 

image_pdfimage_print

41 Commentaires

  1. La seule chance pour Trump est de déclencher une guerre contre l’Iran ( pour les comptes de sui vous savez), quant à la couz suprême, elle n’osera pas déclarer Trump vainqueur, de peur de déclencher une guerre civile …

    • absolument, le premier pas vient d’être effectué par l’assassinat du scientifique Iranien, maintenant ils attendent un acte de représailles pour avoir enfin un prétexte à une nouvelle guerre de « libération » (lol), les élections seront dès lors suspendues….ce n’est pas original comme scénario, le montage « intellectuel » est en fait toujours le même depuis des siècles….

  2. En Pennsylvanie, le gouverneur républicain a annoncé qu’il comptait user des droits que lui confère l’état de nommer les grands électeurs, ce serait un gros caillou dans la chaussure de Bidet.

  3. Oui, oui. D’ici là la Terre pourrait devenir plate, les extra-terrestres pourraient débarquer… Il peut s’en passer des choses.

    • mais la terre est plate comme un tapis surmonté de sept strates de cieux, c’est le coran qui le dit! alors!

    • Si vos amis mondialistes qui promeuvent l’avènement d’un ère totalitaire gagnent, alors en Europe leurs amis Frères Mouslims prendront le pouvoir et vous serez ravi de voir en effet que la Terre sera devenue plate, comme la liberté de parole que des gens comme vous dévaluent totalement.

  4. Le 3 novembre, Opération bourrage d’urnes et de crânes par les petites frappes !

  5. Quelle brillante analyse, vous vous galvaudez sur Riposte Laïque. Vous devriez proposer vos services à un site huppé comme pot-de-chambre.com par exemple.
    Vous en seriez la crème.

    • Le même « gland » qui s’appelait

      « batigogol » se présente actuellement sous « bati »

      ou « quidivrai » se présente actuellement sous « quid ».

      Quoiqu’il en soit ce qui reste constant c’est bien l’inanité remarquable de ses « commentaires »… !

  6. Vu votre propagande pro US notamment en ce qui concerne leur rôle lors des 2 guerres mondiales, vous pensez vraiment être crédible ? Vous devriez écouter un peu plus Zemmour. Il a des leçons de patriotisme à donner aux vendus aux Américains.
    Sinon on peut toujours déblatérer sans fin et dénier la réalité. Mais les électeurs américains ont tranché. Et la justice le confirme de jour en jour.

    • Vous êtes sûrement un assidu de BFM-WC, parce que si vous êtiez capable de regarder des chaînes info alternatives, vous découvririez qu’à ce jour, seuls qqs juges locaux ont débouté les Trump. Ils sont comme vous, insignifiants.

    • Tiens encore un pro-Bidon !
      A moins que ce ne soit le même attardé mental que le troll ci-dessous :o)

  7. L’Amérique va de nouveau guider le monde ? Est ce que le monde voudra être guidé par un sénile et un mafieux avéré ?

  8. la « justice » américaine vaut bien la « justice » française, deux poids deux mesures…
    ou pas?

  9. Si Bidon parvient à la Maison Blanche, les ricains auront de sérieuses raisons de descendre dans la rue et de taper dans les nids de de vipères qui ont prêté allégeance au putride démocrate.

  10. Les USA ont leurs pourritures qui veulent leur voler le pouvoir. Pour une fois, la France les a devancés dans ce domaine.

  11. Les gens comme Biden, Macron, Mélenchon, qui crachent sur leur propre race blanche qu’ils dédaignent, devraient faire comme Michael Jackson, mais à l’inverse – au lieu de passer du noir au blanc, il doit être possible, chacun avec ses sous, de passer du blanc au noir… Donc, qu’ils se fassent noirs, qu’on ne les voie plus surtout dans la nuit, et qu’ils disparaissent…Je ne suis pas raciste, j’aime mieux les vrais Noirs que ces Blancs honteux de leur propre race…

    • Des blancs honteux de leur couleur, c’est à ni rien comprendre. Mais certains noirs aussi sont honteux de leur propre couleur. C’est presqu’une question psychanalytique. Que se passe-t-il dans la tête des gens à propos de la couleur de peau ? Et le manque de solidarité entre gens de même couleur ?

  12. Les Ricains auraient le système de justice français, il y a longtemps que Bidet aurait été confirmer dans sa victoire!
    Pas vrai Choupinet?.

    • La situation n’est pas comparable, ça n’a vraiment aucun intérêt d’établir une telle comparaison !

  13. La « dictature » de la majorité peut ne pas être facile à avaler , parfois, mais la dictature de la minorité est vraiment odieuse et mesquine. Dans le premier cas il y a des élections, tous les 4 ou 5 ans, et le peuple peut faire éventuellement virer le navire (comme ne l’ont pas fait les Français en 2017), dans le deuxième on se fout tous le doigt dans le c.l.

  14. Biden c’est l’oligarchie mondialiste gauchiste, donc il a le soutien de Soros et des réseaux sociaux et des médias islamo gauchistes. Trump ne pourra lutter. De toute manière Trump n a pas fait une super campagne, il parlait moins de certains thèmes, dont l’immigration et l’islamisation des États-Unis, qui avaient fait son succès en 2016. Il a préféré ridiculiser le sénile Biden.

      • Non, mais les sondages « communautaires » sont très nets, IL a été lâché par une communauté influente….

    • Maximilien, tu es le genre de personne qu’on n’invite pas pour un anniversaire; un mariage, un réveillon, bref le plombeur festif à éviter !

  15. peut être pourrait on parler de tamerlan et ses dizaines de millions de morts, de Gengis Kahn, ou des toutsies pour varier un peu, et ça permettrait de rééquilibrer les choses, ou encore des bolcheviks

    • Merci à vous de communiquer là-dessus. C’est le meilleur site d’infos accessible en français.

  16. Si la Justice amerloque est aussi à Gauche que la nôtre… le résultat est connu !

  17. Espérons et souhaitons un retournement pour dégager le biden et que TRUMP reste …. il a encore du ménage à effectuer !!!

Les commentaires sont fermés.