Élections US : la fraude avérée sera-t-elle suffisante pour renverser la donne ?

Publié le 14 novembre 2020 - par - 25 commentaires - 2 166 vues

Donald Trump, mercredi dans un cimetière de Virginie pour les commémorations du 11 novembre.

Un grand rassemblement d’électeurs républicains est prévu ce samedi à Washington, venus en masse soutenir leur leader qui continue de contester la “victoire volée” de Joe Biden.

« Ça fait chaud au cœur de voir tout cet énorme soutien, surtout ces rassemblements spontanés qui fleurissent à travers le pays, dont un grand samedi à D.C. Je pourrais même essayer de passer dire bonjour », a twitté Donald Trump. « L’élection a été truquée », a-t-il encore répété.

https://francais.rt.com/international/80716-milliers-manifestants-pro-trump-attendus-washington-revendiquer-victoire

Les actions en justice pour dénoncer la fraude et accumuler les preuves se poursuivent.

Dans le camp démocrate et la presse de gauche, on n’ose plus nier la fraude mais on soutient qu’elle est “marginale” et que l’élection de Biden ne saurait être remise en cause.

Où en sommes-nous ?

On sait que la Caroline du Nord a été gagnée par Trump, mais on a appris que l’Arizona, ex-fief républicain, est malheureusement tombé hier dans l’escarcelle de Biden. L’écart de voix est jugé suffisant pour que Trump décide d’abandonner ses actions en justice contre cet État.

En Géorgie le score est serré et le suspense demeure.

Les litiges ne concernent donc plus que cinq  États clés :

Pennsylvanie (20 grands électeurs), Géorgie (16), Michigan (16),  Wisconsin (10) et Nevada (6).

Pour gagner, Trump doit donc rafler la mise dans trois États, en totalisant 38 grands électeurs, puisqu’il en est à 232.

Les deux liens ci-dessous permettent de suivre quotidiennement la situation.

https://www.youtube.com/watch?v=wbvrNnAjnK4

https://www.youtube.com/watch?v=DJycFQXm0Kc

 

Comme le souligne l’auteur de ces vidéos, pour que Trump renverse la vapeur, il faudrait qu’il l’emporte dans trois États, dont la Pennsylvanie, mais avec un écart tel que le camp démocrate ne puisse contester sa victoire. Ce qui paraît difficile.

.

La perte de l’Arizona hier, avec ses 11 grands électeurs, est en fait un coup dur pour Trump et complique sérieusement  la donne.

.

Sur les 17 actions en justice intentées par le camp républicain, plusieurs ont déjà été rejetées.

.

La fraude est indéniable et revêt plusieurs formes (logiciels de vote trafiqués, vote des morts, pourcentage de participation supérieur à 100 %, faux bulletins, bulletins antidatés, fausses identités, témoignages multiples sur la fraude).

.

Mais si la Cour suprême ne décide pas d’annuler carrément les élections dans un État pour fraude avérée, le recomptage risque de se révéler insuffisant pour changer la donne.

.

Pour l’instant, Trump bloque toute la procédure de passage du témoin entre les équipes démocrates et républicaines, cette fameuse transition en douceur entre les deux administrations, que réclame le camp Biden.

.

Mais Trump vient de dire qu’il respecterait la Constitution dès que le vainqueur aura été officiellement déclaré. Pas question d’obstruction de principe.

.

En attendant, ce sont 71 millions d’électeurs de l’Amérique profonde qui espèrent encore la victoire de leur champion.

.

Mais si Biden l’emporte, ce ne sera pas seulement une défaite pour Trump, mais un désastre pour tous les peuples occidentaux qui s’opposent aux forces mondialistes et multiculturalistes qui détruisent leur identité et leur culture.

.

Car n’oublions pas que les Occidentaux, qu’ils vivent aux États-Unis, au Canada, en Afrique du Sud, en Nouvelle-Zélande, en Australie, ou en Amérique du Sud, sont tous d’origine européenne et partagent les mêmes valeurs.

.

La victoire de Biden serait la victoire des forces du Mal qui veulent la destruction de la civilisation occidentale, en accélérant un multiculturalisme dévastateur que les peuples natifs ne veulent pas.

.

Trump est le seul leader occidental qui a eu le courage de combattre la dictature du politiquement correct, laquelle s’acharne à faire l’éternel procès de l’homme blanc, coupable de tous les maux, alors que l’Occident est à l’origine de toutes les grandes inventions et reste à la pointe de l’innovation dans tous les domaines.

.

La victoire de Biden qu’espèrent tous les mondialistes n’est rien d’autre que la défaite de tout l’Occident. C’est un gigantesque suicide collectif programmé.

.

Et l’avenir pas si lointain montrera aux Américains et au monde qu’en combattant le mondialisme et en affirmant sa fibre patriotique, c’est Trump qui est dans le vrai.

.

Car c’est un combat existentiel qu’il mène pour son pays, ce que les ayatollahs du multiculturalisme préfèrent ignorer… jusqu’au désastre final.

.

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Yves

Il faut que les bulletins de votes par correspondances soient absolument vérifiés comme étant correctement renseignés noms, prénoms, adresse, signatures et que le nombre de bulletins correspondent au nombre d’inscrit ou ceux ne figurant pas sur les listes. Les médias socialistes de la désinformation et de la propagande aux USA comme en France se sont substitués au pouvoir politique au fil des années.Cela est tellement vrai que les divers chefs d’état dont Macron se sont précipités pour envoyer leur félicitations à Biden alors que rien est officiel. Ils ne sont pas dignes de leur fonction.

prestit

En tout cas le feuilleton n’est pas fini, car lorsque Trump sera redevenu un quidam comme tout le monde, il va commencer ses ennuis avec la justice (ça nous rappelle un certain Sarkozy). Il a 420M$ de dettes car il a consciencieusement coulé la fortune que lui avait léguée son père, et de multiples accusations de fraudes qui étaient en stand-by pendant son mandat du fait de son immunité, laquelle cesse le 20 janvier.

jean haysoupé

Vos sources?

raskasse

Il fait ce qu’il veut de la fortune léguée par son père !!! Pour le reste, à suivre…

finance

prestit : vous racontez n’importe quoi .Il n’a rien hérité avant de mériter . Jeune, il a emprunté un million de $ à son père , qu’il a rendu plus tard . c’est avec cet argent qu’il a commencé à faire fortune . Il a eu des moments dures , des faillites , mais il c’est relevé et a fini par consolider sa fortune et fructifier ses investissements . Demandez à Drahi combien il a de dettes ?

prestit

Nous verrons bien. OK pour Drahi, on peut en citer des douzaines, mais je parlais de Trump.

Clovis

La Cour suprême est aux mains du Peuple élu qui contrôle, parasite et mine le monde occidental depuis Jefferson, pauvre goy de guillemain.
Et l’islam fondamentaliste ressuscitée par la CIA depuis les années 70 n’est que le balai d’Israël pour te la mettre à l’envers.
Trump, de la même manière que ta Malika li Poun ou dupont gnan-gnan ou De villers sont inféodés au système globaliste cosmopolite et talmudiste, à savoir ce sont tous et sans exception des putes sous contrôle de la CIA.
Biden est pire que Trump, oui sans doute, et alors ? Ils œuvrent tous peu ou prou dans le même sens en faisant croire qu’il y a encore un semblant d’espace de liberté.
Il n’y en a plus aucun pauvre nouille !( de même que le juif Zemmour n’est au juste que le pendant contrôlé du juif gauchiste Finkielkraut).

reuri

https://mobile.twitter.com/alexis_cossette
La puterie bfm-wc ne parlera pas de l’intervention d’agents US chez eric coomer-dominion chez les fridolins.

A oire que vous êtes payés par la clique pour chouiner au défaitisme ou quoi ? Vous n’avez donc pas capté que les globalistes font de la guerre psychologique pour que le peuple se résigne et se dise : ” ouin ouin pas la peine de soutenir un candidat patriote”. On voit surtout chez des sites de résistance, poindre des trolls pleurnichards pour tenter de saper le moral des troupes. C’est une vieille ficelle usée jusqu’à la corde. Je rappelle que les français n’ont pas cette culture de la pleurniche éternelle, la chialerie permanente n’est pas très catholique, n’en déplaise aux tristan mendes-pas-France et autres patrick cohen.

jeannot

En tout cas, une chose est sûre, la presse mondiale de gauche est belle et bien morte. Ce ne sont pas des journalistes mais des collecteurs d’impôts.

Anonyme

Bonjour , Les Américains font comme les français vis à vis de Monsieur le Pen , ils ne veulent rien entendre et ensuite cela fera comme en France , ils diront si on avaient su . Alors avant qu’il ne soit trop tard réfléchissaient , et pensaient à tous se qu’a fait Monsieur Trump pour son pays ( chose que macron ne fait pas pour le sien de pays la France ) et soutenaient le ; Bon Dimanche

patphil

la fraude sera légalisée par la “justice” américaine ! soyez en surs!

Stentor

Aux Etats-Unis comme en france, ce sont désormais les merdias qui dictent la loi.
Pour Trump, les dés étaient pipés pendant l’élection, et ils le restent pendant les re-comptages et les recours.

Clamp

Je l’avais craint et dit, si les cours intermédiaires sont corrompues aussi, il peut déposer plainte tant qu’il veut et exiger tous les recomptages du monde, il se fera avoir, même la Cour Suprême ne lui suffira pas, même avec une loi qui lui donne la victoire s’il est prouvé que son adversaire a triché, car comment gouverner si tout le monde pense que c’est lui qui a volé le vote par une obstination qui relève du harcèlement ? C’est ingérable, donc si la Justice intermédiaire s’avère incapable de lui donner raison, il n’insistera pas, malgré des milliers de preuves.

prestit

Toutes les cours des états corrompues ? ça fait beaucoup, non ?
Les médecins ont un terme pour qualifier les gens qui sont convaincus que la terre entière est contre eux…

Stentor

Tout comme il est vrai qu’il n’y en a pas pour désigner le mensonge et la désinformation qui sont la spécificité de la gauche.

Clamp

prestit, l’état profond, ce n’est pas la terre entière, et ici, je parle des cours des états en litige, qui sont dirigés par des démocrates, d’une part, et d’autre part, le parti démocrate est celui des milliardaires (dont les méthodes consistent depuis longtemps à se faire passer pour des bienfaisants et des humanitaires). Pour avoir les mains libres, ces gens arrosent tous ceux qu’ils ont intérêt à avoir dans la poche, forcément, par définition de la corruption, et en priorité, ceux qu’on a intérêt à acheter sont ceux qui ont le pouvoir de juger. Votre sophisme à la paranoïa est très faible en matière de crédibilité, mais c’est sûr que si votre public habituel est du même niveau que vous, ça doit passer. Bref, ici, l’ennemi de Trump, c’est le système et ça inclut CIA, FBI, médias, juges.

prestit

Il y a aussi des états dirigés pas des républicains (Arizona par ex) qui ont certifié l’honnêteté des élections. Bien sûr je ne dis pas qu’il y a eu zéro fraudes, il y en a toujours, sans doute des 2 côtés. Comme partout. Mais elle sont marginales (qques centaines de voix par ci par là) et pas de nature à changer le résultat final. Ensuite, les républicains n’ont globalement pas perdu, c’est Trump lui-même qui a perdu. C’est ce qu’a dit le gouverneur de l’Arizona justement: Les gens ont voté pour des élus républicains à la chambre, au sénat, localement. Mais sur la feuille de vote, ils n’ont pas coché la case “Trump”.

François Desvignes

Il y a un FAIT que tous nous occultons et qui change la donne :

Le nombre des démocrates était plus important AVANT qu’APRES les élections .

Le jackpot de la fraude c’est les mondialistes à la Maison Blanche.

Mais son coût c’est l’hostilité définitive des américains au mondialisme.

Et cette hostilité due à l’équation avérée “mondialistes = fraudeurs” se propage à la vitesse des réseaux sociaux dans le monde entier

Il y a une débâcle politique des mondialistes dans la victoire électorale des “démocrates”.

Donc le combat ne finit pas mais COMMENCE le 20 janvier

Prosper la vipère

Même si les choses devaient en rester là, les Democrates (et par extension l’Etat Profond) traineront cette victoire comme un boulet, une grosse tâche indélébile jusqu’à la fin des temps. L’Etat Profond peut aligner les batailles victorieuses, il finira par perdre LA guerre principale. Et les Clinton, Obama, Soros (George et son fils Alexander), Bill Gates, Jeff Bezos, Mark Zuckerberg, Joe Bidet, Cholera Harris s’ont d’ores et déjà condamnés à finir dans les poubelles de l’Histoire. Celles-ci les accueilleront à bras ouverts et ils auront ainsi tout le loisir de brûler en enfer. Quand à ceux et celles qui voudront les suivre dans leur “périple”, un espace conséquent leur sera accordé.

Mörback

“” déjà condamnés à finir dans les poubelles de l’Histoire.”” surement pas c’est eux qui tiennent le stylo et qui écrivent l’Histoire…….

Sniper 338

Mörbak….ils peuvents écrire ceux qu’ils veulent…..se seras a charge…contre eux
Avec internet onts les emerdes !
Le monde occidental finiras pars se libérer…par une guerre civile de reconquista…sa feras des milliers de morts…mais c’est inéluctable !

labellejardinière

Article (pas franchement optimiste) à lire en parallèle d’un autre sur le même sujet (celui de Maxime Lépante mis en ligne également ce soir, 14/11 : “E-U : la contre-attaque de Trump contre la fraude”), qui, lui, l’est nettement plus…
Ce qui inquiète surtout : le cas de l’Arizona – dont vous indiquez qu’il est maintenant tombé dans l’escarcelle Biden, de manière définitive (avec ses 11 Grands électeurs), quand ML n’est pas du tout sur la même ligne…
On apprécierait une convergence d’analyse, MM…

Doc Brown

Je pense que les 78 millions d’électeurs de Biden espèrent aussi la victoire.

Mossad

Putain si le Bidet passe les negros vont avoir encore plus de graine.
En tous cas ca me semble mal barre pour Trump.
Mais je pari qi’il teviendra plus fort dans 4 ans sauf si entre temps les gens baissent le froc comme en Europe.

labellejardinière

Dans cette hypothèse, comme il n’y a aucune raison que les Démocrates renoncent à leurs triches et magouilles diverses, il faudrait donc que Trump se mette lui aussi à frauder ?
Mais qu’elle est belle, la “démocratie” !…

Lire Aussi