Élisabeth Borne : l’école au service des enfants issus de l’immigration

Le discours d’Élisabeth Borne relayé par la Tribune du 9 juillet 2022 nous apporte la preuve que tous ceux qui nous gouvernent s’abreuvent à la même source, ont le même langage, les mêmes façons de désinformer pour nous abuser, autrement dit les mêmes façons de nous « enfoncer » en singeant la volonté de tout entreprendre pour tout restaurer.

Si l’on reprend les quelques éléments de son discours au sujet de l’école, nous sommes fixés :

« le système français sait produire l’excellence,

mais est sans doute un de ceux qui reproduit le plus les inégalités »

Qu’avez-vous entendu ?

Que l’excellence est réservée à nos enfants et que ces pauvres allogènes ne ramassent que les miettes  et qu’il va falloir corriger cela !

Eh bien ! Non !

En réalité, s’il est bien vrai que le système français sait produire l’excellence, cette dame ne dit pas pour qui il la produit, voulant nous laisser à penser exactement le contraire de ce qui EST..

En effet, le système réserve l’excellence aux élèves issus de l’immigration :

–  En 2019, 80 « cités de haute qualité éducative » (label d’excellence) ont été créées par Blanquer pour 700 000 enfants et jeunes de 0 à 25 ans en QPV (quartiers de la politique de la Ville) ;

– Janvier 2021, 46 de plus ;

– Dès la rentrée 2022, au total, 200 cités sont programmées pour accueillir un million d’élèves… toujours en QPV…

Et pendant ce temps-là…

Nos enfants subissent la révolution scolaire où toute transmission de savoirs et de formation intellectuelle est bannie, remplacée par des activités basées sur les « valeurs dites de la République », ce qui explique que cette dame poursuit en déclarant qu’ «  il faut repenser le métier d’enseignant » (qui n’en est plus un) et  qu’elle affirme vouloir « continuer la refondation de l’école » autrement dit cette révolution qui n’a plus rien de scolaire – pour nos enfants uniquement –  ce qu’elle ne précise évidemment pas !

Et à ce titre, cette dame a raison de dire que « le système éducatif français… est sans doute ( sans aucun doute – ndlr) l’un de ceux qui reproduit le plus les inégalités ».

En effet, à notre connaissance, aucun système au monde n’a eu le cynisme de construire, d’un côté, un système d’excellence au bénéfice des populations allogènes, de l’autre et dans le même temps, l’organisation de la destruction de l’école au détriment des autochtones  qui, de surcroît, financent le système, ce qui s’appelle « se tirer une balle dans le pied » ! enfin… dans NOS pieds uniquement !

Il ne semble pas qu’il y ait un seul système éducatif au monde qui ait eu le cynisme de faire une telle politique, c’est unique !

C’est le cynisme de cette dame ! cynisme que nous avons beaucoup côtoyé  avec le précédent locataire du ministère de l’Éducation !

« Repenser le métier d’enseignant »

Et quand elle déclare qu’il faut « repenser le métier d’enseignant », elle ne précise pas que c’est uniquement pour nos enfants ; tellement « repensé » d’ailleurs, que le personnel est désormais  recruté non plus sur diplômes mais sur profil, directement par le chef d’établissement, ce que Borne traduit en déclarant « donner des marges de manœuvre aux établissements pour s’adapter aux situations locales et aux besoins des élèves » laissant ainsi à penser que désormais, les établissements sont indépendants, libres, et ainsi, aptes à améliorer la qualité de l’enseignement alors que c’est précisément parce que tout enseignement disparaît que cette autonomie s’impose pour que les chefs d’établissement puissent calquer leur projet d’établissement, autrement dit les activités des enfants et des jeunes, sur les structures locales existantes.

À noter que par surcroît, a été instauré par Blanquer, un « Conseil d’évaluation de l’école » (et non plus des élèves puisqu’il n’y a plus rien à noter) afin que l’administration s’assure que cette nouvelle politique est bien mise en place et respectée, et quand Borne  parle de « nouveau pacte  à bâtir » avec eux, on le comprend ;

Quant à la « revalorisation des enseignants », c’est intéressant comme déclaration, au moment même où ils ne sont plus rien…

Tout cela pour dire à ceux qui n’attendaient rien de bon de ce nouveau gouvernement qu’ils ne seront pas déçus dans leur attente !

Claude Meunier-Berthelot

image_pdfimage_print
11

25 Commentaires

    • Elle sort d ou la mémère ?
      On dirait un monstre sorti d un labo chinois ou de Jurassic Parc.
      Un medoc a base d ARN ?
      Moi j ai peur LOL.
      Il faudrait la conserver dans du formol pour les générations futures car on nous ne croirait pas. C est Mars Attack en pire.

  1. quand on veut on peut ! réussir entre les études et la délinquance, ils choisissent !

    • la délinquance paie davantage , plus vite et dégage davantage d’adrénaline

  2. Un bon test : demandez à un enfant le nombre Pi (avec 5 chiffres) : très, très peu d’élus !

  3. Au service ? Non, à la botte des migrants grâce aux politiques qui les ont placés au-dessus de l’école et de toutes nos institutions, d’ailleurs.

  4. en quoi ça la regarde, depuis le début tous les Peuples Européens étaient d’accord avec l’idée d’une Europe, MAIS SURTOUT D’UNE EUROPE EUROPEENNE à 100% ; cette doctrine de l’immigration-toute N’EST et N’A JAMAIS ETE une idée EUROPEENNE.

  5. Pays ingouvernable Mme Borne dépassent les bornes car ce n’est plus un jeu des milles bornes avec ses réflexions douteuses ! Fragile elle se mettra en dépression avant sa compression ? Quand on veut emmerder les autres il faut être capable d’avoir du pouvoir ! C’est fini les blés sont récoltés !😇

  6. les jeunes déculturés peuvent remercier leurs parents d’avoir voter depuis 40 ans contre le fascisme, maintenant c’est eux qui vont payer l’addition sous la coupe du fascisme vert

  7. malheureusement il n’y a pas que l’école qui est refondée dans l’intérêt de l’immigration, cette sale manie touche toutes les institutions de notre pays : c’est ça le grand remplacement

    • Les enfants des étrangers réussissent moins bien dans les études. Donc nous n’avons pas à craindre un basculement de la société à leur profit.
      Si certains bénéficient de discrimination positive, la belle affaire…c’est sur le terrain que l’écrémage le plus équitable se fait.
      La France a intérêt à prendre à bras le corps
      l’éducation des afro maghrébins. Ils ont des qualités qui se sont émoussées chez le fds, comme le tempérament et l’agressivité. C’est mieux que des chochottes à fleurs bougies nounours, non ?
      Cela ne signifie pas que nous tolérions davantage les exaltés et dégénérés de nos anciennes colonies.

  8. Bravo pour ce trombinoscope. Il montre bien que le pouvoir use. Je ne sais pas dans quel état elle terminera. Elle caractérise bien le « principe de Peter »= accepter et s’accrocher à un poste qui dépasse très largement ses compétences.
    Comme quoi, réussir X et les Mines et autres grandes écoles de matheux ne fait pas une carrière politique.

    • Bien d’accord Astrid… je dirais qu’on peut-être le plus diplômé de la terre, si on aime pas un minimum son pays et sa civilisation, ça ne sert à rien d’être à un poste de décision politique !

    • A son age , et avec un physique qui inspire la bonté et la bienveillance , elle ferait mieux de cultiver l’art d’etre grand mère, plutot que de passer pour une incompétente , pitié pour la réputation de l’X .

  9. En parlant d’égalité des chances …J’ai lu qu’ à la mort de son père , qui se suicida lorsqu’elle avait une douzaine d’années ,elle avait bénéficié du titre de pupillre de la Nation .J’ai du mal à comprendre pourquoi , son père , le pauvre homme s’étant suicidé , n’est pas mort pour la France , ou dans une action de guerre , sa mère , pharmacienne ,ne devait pas faire partie de la population à bas revenus .Et ceux qui ont été confrontés à des situations de mort en service , savent que l’état ne fait pas de cadeau et que le simple statut de veuve de guerre est parfois difficile à justifier .

Les commentaires sont fermés.