Élisabeth, j’aime bien quand tu causes du charlot Clavreul !

Publié le 7 décembre 2020 - par - 5 commentaires - 1 330 vues

Je dirai même plus, Élisabeth, tu es trop mignonne quand tu dézingues l’islamo-charlot Clavreul !

Bienheureux que je suis, je lis Causeur, et je t’avoue une fois de plus, comme le disait Brassens, que je rampe et je fais le beau quand tu me sonnes.

Et je suis d’accord avec toi, Clavreul ne rit pas et surtout pas avec n’importe qui.
Alors ma chère Élisabeth, toi et moi qui en sommes, nous n’irons pas frotter notre cervelle contre la sienne.

Mais avant tout, puisque ton minois s’offre à moi, je veux te remémorer une antienne restée lettre morte qui t’invite depuis à frotter nos cervelles. Mais pas que…
https://ripostelaique.com/chere-elisabeth-levy-deviendrais-tu-enfin-islamophobe.html

Où là, enfin, ma chère Élisabeth, tu avais sauté le pas.
Où là, j’avais senti que tu sautais avec moi, qu’on islamophobait ensemble.
Comment dire… Surtout si tu étais d’accord, en tout bien tout honneur, bien que…

Où je te disais qu’on pourrait commencer par un apéro-saucisson-pinard ensemble.
Quand tu voulais, et le plus tôt serait le mieux, ça ne pourrait que nous faire du bien.
Comment dire… Surtout si tu étais d’accord.

Mais, surtout si tu n’étais pas d’accord !

Alors au point où j’en suis, tu comprendras aisément que je partage ton tableau du soumis Clavreul, réservé aux abonnés prosternés dont je suis, et tant pis pour les autres.
https://www.causeur.fr/la-gauche-charlot-187831 

Mais ma chère Élisabeth, laissons à ceux de l’islamo-gauchosphère l’inconséquence coupable de se prendre les pieds dans le tapis de l’islam fondamentaliste qui gangrène leur cervelle ou ce qu’il leur en reste.

Et particulièrement celle du charlot Clavreul qui ne rit pas, surtout quand Riposte Laïque le poursuit de ses assiduités.
https://ripostelaique.com/faites-circuler-cet-article-que-le-prefet-ps-clavreul-veut-faire-supprimer.html

Car de deux choses l’une, Clavreul n’a pas lu le Coran ou c’est un imbécile qui ne comprend pas ce qu’il lit.

Et si Clavreul l’a lu, quand il écrit : “on ne peut pas être républicain et identitaire à la fois, on ne peut pas se trouver de luttes communes, on ne peut pas s’allier, en aucune circonstance. Ligne rouge infranchissable”, il traduit en une phrase, à l’insu de son plein gré, tout ce qu’est l’islam et qu’il n’a pas compris. Ou plus grave, qu’il feint de ne pas comprendre.

Car c’est l’idéologie coranique totalitaire et génocidaire, qui se déclare hostile et incompatible avec toute autre forme d’identité et de mode de gouvernance, en tant qu’elle exhorte ses fidèles à combattre et tuer les mécréants jusqu’à ce que la religion soit à Allah seul (Sourate 2 versets 190 à 193).

C’est en effet pour la Nation, qui tient à l’identité de son peuple, une ligne verte infranchissable.

Et là, ma chère Élisabeth, si j’aime bien que tu me causes “des offuscations de cet estimable garçon, l’un des fondateurs du Printemps républicain”, j’aurais préféré que tu mettes Clavreul face à ses responsabilités en l’accusant de complicité et collaboration avec la peste verte, la peste islamique et non islamiste, car elle est consubstantielle à l’islam et non une dérive de l’islam.

Et pour paraphraser Brassens de meilleure compagnie que Clavreul, bercé par le croissant,
Sauf le respect que je te dois
S’il faut se prendre
Qu’en tes bras en croix, je subirai mon dernier supplice
Seulement et surtout si tu es d’accord…

Alain Lussay

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
POLYEUCTE

Procès en jalousie ?
Tout ça pour un… Clavreul ?
Que de causeurs….

Paskal

Elle n’est pas forcément bien inspirée quand elle défend la prostitution.

patphil

c’est faire beaucoup d’honneur de continuer à parler de cet insignifiant clavreul

Mantalo

Trés jolie déclaration d’amour, toutefois “on” me dit que Elisabeth préfèrerait une Aline à un Alain…
Mais je peux me tromper.

Alain Lussay

Merci de l’info, Mantalo, pour mon prochain supplice je tente avec un peu de rouge à lèvres…

Lire Aussi