1

Élisez Pécresse : vous aurez une Macron femelle

« Élisez Pécresse et vous aurez une Macron femelle »

Comment peut-on douter un instant que les mondialistes n’aient pas déjà posé une option sur un autre candidat en cas d’échec de Macron ? Impossible.

Ces gens-là sont trop obsédés par la réalisation démentielle de leur plan génocidaire et destructeur de nos États-nations pour lâcher le morceau, en toute quiétude, tranquillité et impunité, dans leurs tours d’ivoire inexpugnables et protégés par leurs milliards, leurs relations, leurs réseaux planétaires et leurs armées de miliciens.

Ils ont corrompu et soumis Macron, ils n’auront aucun mal, si ce n’est déjà fait, à corrompre et à soumettre cette femelle très ordinaire avide de pouvoir et d’argent du peuple.

Macron était peu de chose dans la société française et Pécresse ne vaut rien de plus.
Dans ces milieux-là, tous les coups sont permis pour arriver et ils ne se privent pas d’en user.
La carrière de cette Pécresse carriériste est le cheminement médiocre et très ordinaire de n’importe quel politicien dépourvu de la moindre morale et du moindre patriotisme et passe par de nombreux tours de passe-passe et discours vides et à des tas de fonctions électives ou pas, toutes aussi peu utiles à l’intérêt public.

Il faut comprendre que c’est l’argent public seul qui intéresse ces gens, suivi de la notoriété, de l’adulation de tous les imbéciles et des ors ternis d’une République en fin d’existence.
Ils sont tous pareils.

P COMME PÉCRESSE (on n’est pas passé loin de Pécheresse…)
Après la fusée Zemmour, c’est le pétard Pécresse ! Cette bourgeoise à gauchisme variable saisie par la politique battrait même Macron au deuxième tour. Si cela continue ainsi, va-t-elle être élue dès le premier tour ?
https://www.bvoltaire.fr/pecresse-au-second-tour-dans-un-sondage-lheure-du-jugement-de-salomon-pour-zemmour-et-le-pen/
Pécresse express. Pas un mot sur la Défense. Et ça prétend devenir chef des armées d’une puissance nucléaire. Il serait intéressant de connaître le nom du véritable futur responsable de ce secteur-là. https://www.francebleu.fr/infos/politique/les-grandes-lignes-du-programme-de-valerie-pecresse-candidate-lr-a-la-presidentielle-1638629929

Z COMME ZEMMOUR
Le général de La Chesnais directeur de campagne de Zemmour. Un geste fort en direction de l’armée.
https://www.bvoltaire.fr/bertrand-de-la-chesnais-le-general-qui-va-mener-la-bataille-zemmour/
Reportage intéressant du Livre noir sur la sécurité de Z.
Apparemment, les services du ministère de l’Intérieur sont en cause, sur quatre défaillances sérieuses constatées, dont celle de Villepinte.
VIDÉO : https://www.youtube.com/watch?v=gz5YMQvq5f8&t=574s

(Par J. Sobieski et D. Moulins) :
https://ripostelaique.com/contre-la-fusee-zemmour-ils-nous-sortent-le-petard-pecresse.html

Macron a 2000 policiers en permanence pour le protéger, Zemmour ne bénéficie d’aucune mesure de protection officielle. C’est la duplicité et le manque total de respect de quoi que ce soit de Macron.
https://ripostelaique.com/pourquoi-le-ministere-de-linterieur-protege-t-il-aussi-mal-eric-zemmour.html

Revenons à la femelle Pécresse.

Électeurs LR, Pécresse, cela rime avec Traîtresse : quelques preuves :
https://ripostelaique.com/electeurs-lr-pecresse-cela-rime-avec-traitresse-quelques-preuves.html

« C’est mon tour et je peux gagner » (Et la France tout perdre !!!)
https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Valerie-Pecresse-C-est-mon-tour-et-je-peux-gagner-1775028?xtor=EPR-2-[Newsletter_Avant_Premiere]&utm_source=email&utm_medium=newsletter&utm_campaign=quotidienne&cid=21867&mid=172739483

« Analyse de discours : Chez Valérie Pécresse, la vitesse crée l’événement »
Elle dit : « Je ne supporte plus qu’on parle au lieu d’agir. Je veux faire plutôt que chercher à plaire. » Pourtant, elle a parlé toute sa vie (comme tous les autres qui croient que faire de la politique c’est parler sans arrêt) et n’a jamais rien réalisé de marquant pour la France. Elle a juste toujours expédié les affaires courantes, sans trop se fatiguer…
Elle dit aussi : « « je suis prête à être la première femme Présidente. »
https://www.marianne.net/politique/droite/analyse-de-discours-chez-valerie-pecresse-la-vitesse-cree-levenement
On sent là l’intention d’un grand sacrifice totalement désintéressé de la part d’une personne modeste, humble et effacée qui veut bien accepter de donner sa vie pour la France, tout comme Arnaud Montebourg qui affirme être prêt à « offrir sa candidature » dans le sacrifice ultime d’une vie totalement désintéressée d’ermite ayant fait vœu de pauvreté… Un cadeau noble et généreux offert au peuple en délire… Cela dit, quand ils seront prêts à offrir leur vie pour la France sur les barricades, rappelez-moi…

Valérie Pécresse est née dans une famille riche et elle a eu une enfance et une jeunesse dorées.

Elle a donc fait des études diverses : École privée Sainte-Marie de Neuilly. À 15 ans, elle apprend le russe à Yalta, dans un camp d’été des jeunesses communistes. Baccalauréat à 16 ans. Elle se met ensuite au japonais qu’elle perfectionne à Tokyo, en vendant des caméscopes et des liqueurs.
Classes préparatoires économiques et commerciales au lycée privé Sainte-Geneviève à Versailles, elle intègre l’École des hautes études commerciales de Paris (HEC Paris), dont elle sort diplômée en 1988. Après avoir préparé le concours à l’université Paris-Dauphine, elle intègre l’École nationale d’administration (ENA), elle termine classée 2e de la promotion Condorcet (1990-1992).
Elle intègre la promotion 2002 des Young Leaders de la French-American Foundation.

Des études réussies grâce à une bonne mémoire, mais pas une grande intelligence, exactement comme Macron. Les gens possédant une vraie intelligence font des études scientifiques ou mathématiques.
Tout ce qui est Droit ou Lettres reste pour les autres.

1992 à 1998, elle enseigne le droit constitutionnel à l’Institut d’études politiques de Paris.

À sa sortie de l’ENA, elle entre au Conseil d’État. Auditrice en 1992, elle est promue maître des requêtes en 1993. De 1993 à 1998, elle est conseillère juridique auprès du chef du service juridique et technologie de l’information. Parallèlement de 1995 à 1998, elle est commissaire du gouvernement près la section du contentieux du Conseil d’État et secrétaire générale du Conseil supérieur de l’Agence France-Presse (AFP). Elle démissionne du Conseil d’État en novembre 2015 et explique ce choix en se disant « contre le cumul et à 100 % dans les régionales ». Elle est radiée des cadres le 4 novembre.

Elle a eu une carrière politique assez dense et de nombreux postes dans l’administration.
Députée des Yvelines.  
De nombreux portefeuilles de ministre : Enseignement supérieur et de la Recherche, ministre du Budget et porte-parole du gouvernement, conseillère régionale d’Île-de-France, présidente du conseil régional d’Île-de-France.
On peut lui reprocher un concordat avec l’islam et une trahison éclatante de la France en 2017, où tout en dénonçant les prières de rue, elle prône la mise en place d’un concordat pour l’islam, assumant ainsi une entorse à la loi de séparation des Églises et de l’État et déclarant être opposée à l’idée d’une laïcité « laïcarde. »
Cette attitude est à prendre avec beaucoup de sérieux dans le cadre de sa candidature à la magistrature suprême.

*Je précise, pour ma part, que la loi de 1905 ne peut en aucun cas être laïcarde. C’est une loi et si on ne la respecte pas, on n’a rien à faire en France et on commet un crime très grave contre la nation, car cette loi est faite pour protéger la France.

Ce genre de carrière remplie à toute vitesse, comme une locomotive emballée, ne peut montrer que de l’incapacité à se fixer, de l’inaptitude à remplir une fonction plus de quelques mois, un aveu d’impuissance à gouverner, un attrait unique pour l’argent d’État. Ce genre de carrière politique au grand galop est aussi la marque de ceux qui ne font rien et ne laissent rien derrière aux.
Ils sont assistés en tout, ne font pas le travail, ne prennent pas de décisions (c’est le secret pour ne pas « faire de vagues », ne pas sortir du moule et se laisser porter par le courant politique).

Laurent Droit