Elle avait un frère diagnostiqué Covid

Son frère n’était pas en bonne santé. Il buvait, fumait, mangeait mal, ne bougeait guère… comme beaucoup de personnes.  Et, comme c’est le  cas pour la plupart des Occidentaux, son corps était probablement déficitaire en vitamine D, vitamine qui renforce les défenses immunitaires, vitamine qu’on a récemment osé présenter dans un journal flamand comme « utile jusqu’à 6 ans » !!!

 Quand le médecin du frère de mon amie a diagnostiqué Covid, il lui a dit d’aller à l’hôpital sans délai s’il se sentait très mal. Il n’aurait jamais osé prescrire, par exemple,  chloroquine ou Ivermectine, chloroquine de toute façon interdite à la vente depuis peu, Ivermectine réservée aux animaux…

Son frère est mort. Serait-il encore vivant si son médecin avait pu respecter son serment d’Hippocrate et lui faire prendre un médicament connu, sans danger, peu coûteux, médicament ayant montré son efficacité sur de très nombreuses personnes ? Je ne sais, personne ne sait, mais j’observe que les médecins doivent obéir aux « responsables » politiques et non à leur serment d’Hippocrate qui les oblige tout d’abord à ne jamais faire de tort et à se servir des moyens disponibles pour guérir, pour tenter de guérir…

Et une question est de plus en plus présente dans ma tête : pourquoi ce total manque de respect envers Hippocrate, ce médecin de l’Antiquité grecque qui, pendant plus de 2 000 ans, a pu inspirer à ses successeurs respect pour les autres humains, respect de l’obligation d’informer le patient, respect de son choix, respect pour ceux qui souffrent en particulier, et recherche infatigable de moyens pour soulager cette souffrance et non de moyens pour gagner de plus en plus d’argent.

Un médecin n’a plus le droit de soigner en âme et conscience, il peut par contre respecter les « droits » d’un jeune enfant qui veut changer de sexe… Et je suis de plus en plus effarée devant cette situation carrément hallucinante.

Existe-t-il une autre réponse à mon effarement que « corruption, besoin infini de fric » ?

Mia Vossen

image_pdfimage_print
26

26 Commentaires

  1. je comprend pas l’ivermeticne est en vente libre :sur le web regardez tapez acheter ivermectine vous avez le laboratoire qui vous dit tout les offrees,les prix. si vous voulez en pharmacie c’est moins cher et c’est susr ordonnance mais c’est en vente .arretez avec ça verifiez vous meme ici c’est en vente dedpartement 40..j’imagine que c’est partout. sur le web il y a les frais et le labo vends à tous les departement ..

    • La question n’est pas la disponibilité ou non de l’Ivermectine, mais le fait que le médecin n’a pas voulu soigner son patient. Le patient, lui, par définition, n’est pas médecin ni pharmacien : il n’est pas censé connaître l’existence de ce médicament. Mais peut-être que désormais il vaut mieux, lorsqu’on est malade, faire son diagnostic par Internet et ses achats médicamenteux de même, puisque les médecins sont passés du côté obscur de la force et ont perdu la confiance du public. Je ne suis pas bien sûr que ce soit un progrès… Un médecin qui ne me soigne pas, moi, je le fous au tribunal. Et j’ai un pote plus radical, qui me dit : « Moi, je lui crame son cabinet ! »

      • On parle beaucoup mais on est en train de se faire trucider et toutes ces grande gueules ne font rien pour débarrasser le monde des la clique des progressistes USA, des fous de Davos, B Gates, Macron et tous les néo-communistes milliardaires, suivis par la masse mondiale qui rejette Dieu, et dont l’arme est la biotechnologie.

    • J’ai acheté de l’ivermectine sur le web, en ai obtenu, en ai recommandé…. refus de livrer! Je précise habiter la Belgique.

    • Oui, l’ivermectine est en vente libre sur le web. J’en ai eu et puis…. la douane belge a refusé de me livrer la commande suivante.

    • Vous avez vu ça où svp ? A part des provenances bizarres via les pays de l’est …

    • tout faux !

      faut trouver un médecin qui vous prescrira !
      tout ce qu’il prescrit est maintenant enregistré informatiquement et il ne tiendra pas à avoir des ennuis avec l’ordre des médecins !

      même si vous trouvez un médecin qui vous fera une prescription, les pharmacies ont l’ordre de ne pas en fournir !
      empêcher un médecin de prescrire est illégal alors macron interdit cette vente aux pharmacies, rien dans la loi ne l’interdit…

      quand aux sites web vendant de l’ivermectine c’est exact mais bien qu’en français ils sont tous situés à l’étranger, la plupart en INde.

      1- il faut avoir confiance
      2 – vous vous exposez à un contrôle des douanes et à une forte amende, l’achat de médicament à l’étranger étant interdit …

  2. Pas d’inquiétude, les gens bougeront lors de la prochaine étape, lorsque les escrolos diront aux garagistes de ne remplacer les plaquettes de frein sur les voitures que par des plaquettes en papier, meilleurs pour la planète.

  3. Si ça pouvait amener des Français supplémentaires à quitter le pays, il y aurait au moins une conséquence positive à tout cela !

  4. Je suis medecin, et effaré par l’ignorance ou la lâcheté de mes confréres et la corruption de nos syndicats

    • Medecin aussi, comment ne pas être d’accord avec vous….malheureusement. Je relis Robin Cook qui dans les années 80/90 alertait déjà sur la dérive.

  5. Oui : l’Argent ! Ce PUTAIN de pognon; celui pour qui, pire que pour des idées politiques ou religieuses, on n’hésite pas à tuer des membres de sa propre famille. Je me souviens d’une anecdote croustillante à ce sujet : lors de mon stage de 3è année, dans un EHPAD, je me souviens avoir vu un couple d’une quarantaine (à l’époque) venir demander à la cadre du service s’il était possible d’obtenir un « certificat de pré-décès » concernant sa la mère du mari (dans le coltar, mais encore bien vivante), car il y avait un gros héritage à la clé qu’il attendait avec impatience…
    Aujourd’hui, un « bon » médecin, c’est celui qui gagne « beaucoup » d’argent. De plus en plus de traitements ne sont plus remboursés par la Sécu (sauf si vous bénéficiez de l’AME et d’une assistante sociale bienveillante); par contre, l’on autorise toujours les établissements privés à but lucratif. Cherchez l’erreur…

  6. Les Français qui votent pour des agents des loges, de Davos, du CRIF et de l’usure internationaliste cosmopolite, promoteur de l’avortement, de la sodomie, de la théorie du genre, de la PMA & GPA etc….
    Les Français ? : La pâture de l’antichrist.

      • Merci de développer l’ami, en attendant vous faites pas grand chose contre les pastèques et pourtant elles accèdent a beaucoup de mairie et ceci avec votre consentement.
        Allez l’idiot utile… votre 3eme dose vous attend

  7. Excellent témoignage, posé et plein de sagesse et de bon sens.
    « Un médecin n’a plus le droit de soigner en âme et conscience, il peut par contre respecter les « droits » d’un jeune enfant qui veut changer de sexe… Et je suis de plus en plus effarée devant cette situation carrément hallucinante. »
    C’est plus qu’hallucinant, c’est carrément fou et monstrueux.

  8. Je suis médecin ayant cessé mon activité en 2007 en raison des contraintes qui pesaient déjà sur l’exercice médical que l’on doit pratiquer en toute conscience et liberté. Je suis évidemment scandalisé par tous ceux qui ont cédé au pouvoir en place et ce quelles que soient leurs raisons. J’ ai évidemment demandé ma radiation de l’ordre des médecins.

  9. Madame, mon effarement est égal au vôtre et je suis hélas d’accord avec votre conclusion.
    Et je suis pour la première fois heureuse d’être à la retraite car encore en exercice j’aurais volontairement arrêté mon activité devant l’interdiction d’exercer mon métier selon la conscience aiguë que nous en avaient donné les maîtres, cliniciens avant tout, que j’ai eu la chance d’avoir durant mes études. Cette médecine qui se met en place n’a rien de rassurant. Bon courage !

  10. véran a fait pire que le journal flamand !

    en nouvelle calédonie le document officiel de son conseil scientifique indique que l’ivermectine, la chloroquine , les vitamines C et D et le zinc sont nocifs pour la santé en cas de covid !

    résumons :

    vitamines C et D et zinc renforcent en fait notre barrière immunitaire naturelle

    c’est interdit

    le doliprane ou paracétamol contrairement à l’aspirine ou l’ibuprofène a la particularité de faire baisser les taux de glutathion du corps ce qui affaiblit notre barrière immunitaire !

    c’est le seul médicament conseillé et pour que vous ayez le moins de chances possibles de vous en sortir, avant vaxxination on vous donne un doliprane et un autre après vaxxination, pour bien affaiblir vos défenses…

    si après ça vous pensez toujours que ces enfoirés ne veulent que notre bien et nous voir en bonne santé, votre santé mentale est bien atteinte !

  11. Le plus grave problème derrière cette affaire, c’est que les politiciens veulent nous enlever notre liberté, à nous citoyens, de nous soigner comme nous l’entendons. Au travers de la liberté des médecins de prescrire, c’est la liberté des gens de se soigner qui est visée, car la relation médecin-patient est régie par le consentement éclairé, autrement dit c’est la malade qui décide ultimement du traitement qu’il prend, ou non. Et c’est logique, puisqu’il est le premier à en subir les effets, positifs ou négatifs !

    C’est bien d’une – énième – attaque contre nos libertés qu’il s’agit !

  12. La vitamine D permet aussi de lutter contre la protéine spike, au cas où vous seriez vacciné. Les branches de pins etc…
    bref, renseignez vous si piquouze vous avez eu.

Les commentaires sont fermés.