Elle était à RESF, Fabienne (sur l’air de Lili)

Publié le 7 juillet 2014 - par - 4 479 vues
Share

https://www.youtube.com/watch?v=CwVThhxoaVo&feature=kp

Elle était à RESF, Fabienne
Les frontières elle voulait pas, Fabienne
L’était citoyenne du monde, Fabienne
Elle aimait tout le monde, Fabienne
L’était pour la libre circulation, Fabienne
Et pour la libre installation, Fabienne
Elle voulait que son pays la France, Fabienne
Accueille toute la misère du monde, Fabienne

Elle aimait son école multiculturelle, Fabienne
Tellement qu’elle voulait y rester, Fabienne
Quand nombre de ses collègues, Fabienne
Espéraient au plus vite leur mutation, Fabienne
Elle disait qu’on s’enrichissait des différences, Fabienne
Et que l’école devait accepter tout le monde, Fabienne
Enfants de clandestins, enfants de roms, Fabienne
Elle disait que c’était sa France, Fabienne

Elle voulait que tout le monde soit régularisé, Fabienne
Que tout le monde puisse voter, Fabienne
Au nom de l’égalité et de la République, Fabienne
Elle se battait contre les expulsions, Fabienne,
Elle disait que c’était des rafles, Fabienne
Elle y croyait dur comme fer, Fabienne
Plus il y aurait de diversité à l’école, Fabienne
Plus nos enfants seraient intelligents, Fabienne

Elle se battait pour la régularisation, Fabienne,
D’une famille clandestine du Bénin, Fabienne,
Qui avait cinq enfants, pour le moment, Fabienne
Qui seraient tous des chances pour la France, Fabienne
Et puis juste avant les vacances, Fabienne,
Rachida, au troisième jour du ramadan, Fabienne
Lui a dit qu’elle était méchante avec sa fille, Fabienne
Et lui a planté un couteau dans le ventre, Fabienne

Elle est morte à 34 ans, Fabienne,
Ses deux filles n’ont plus de maman, Fabienne,
Son mari a perdu l’amour de sa vie, Fabienne,
Toute l’école la pleure, Fabienne
Rachida est soignée à l’hôpital, Fabienne
Ils disent tous que c’est une déséquilibrée, Fabienne
Qui serait de nationalité espagnole, Fabienne
Surtout pas d’amalgame, c’est un acte isolé, Fabienne

Il est bien malheureux le ministre Hamon, Fabienne,
Et puis le président de la République aussi, Fabienne
Ils disent tous que c’est abominable, Fabienne
Et qu’il faut protéger l’école, Fabienne
Quant à ta famille, tu peux être fière, Fabienne
Ils ont demandé en ton souvenir, Fabienne
La régularisation de la famille béninoise, Fabienne,
Et la Préfecture a dit oui de suite, Fabienne

Elle était à RESF, Fabienne
Elle n’est pas morte pour rien, Fabienne
Il ne reste plus à sa famille, Fabienne
Qu’à continuer le combat, Fabienne
Et expliquer aux deux orphelines, Fabienne
Que s’ils n’ont plus de maman, Fabienne
C’est pas parce que l’assassin s’appelait Rachida, Fabienne
C’est juste la faute à pas de chance, Fabienne

Bernard Bayle

Desequilibre-par-ozon

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.