Éloge de la barbarie

Tous ces barbares, ces fauves qu’on lâche dans nos rues, au fond, c’est pour quoi ? Pour qu’on retrouve tous nos instincts de chasseurs enfouis depuis au moins cinq mille ans sous des couches de civilisation celtique, romaine, chrétienne et pour la fin, républicaine. Que veut-on de nous ? Le retour à la barbarie ?

Parce que les fauves, on n’en fera pas des chatons avant cent ans au moins, et à la condition encore qu’on les convertisse au christianisme pour leur inculquer 2000 ans de respect de la femme. Parce que, si c’est aux vertus de la république homo, transgenre, lesbienne et gay que l’on compte les amener sans violence, alors là ! Pour eux et pour la plupart de l’humanité depuis cent mille ans, ce sont des trucs de malades mentaux et vos transgenres, ils vont les sodomiser – ça pourrait, remarquez en satisfaire pas mal – avant de les égorger, dégoûtés, et là les satisfaits seront moins nombreux. Le christianisme, seul, vous dis-je…

Jumanji pour de vrai chaque jour !

Ah, non ? Pas de christianisation, la république est laïque ? Donc, les fauves resteront les fauves. Embêtant ! Car les « veilleurs », les voisins irrités de la Porte Champerret et du 17e arrondissement n’en ont peut-être pas conscience. Pour mettre gamins et fillettes à l’abri des massacreurs de Yuriy, il faudra autre chose que se promener quatre par quatre, entre seize et dix-huit heures, parfaitement désarmés et l’air gentiment bourgeois. Il y a un malentendu, braves gens ! Vous n’êtes pas des pions dans une cour d’école. Vous êtes dans la jungle et vous chassez de dangereux prédateurs. C’est Jumanji pour de vrai chaque jour, camarade blanc, dans nos rues, avec une seule vie à perdre, celle de ton môme ou de ta gamine !

Les géniteurs de fauves

Et l’autre, l’Africain du nord, du Sahel, et autre brousse, le géniteur de fauves ? 100.000 ans de paresse, d’absence d’esprit social, soixante ans de mise à sac des structures administratives laissées par les Européens, maintenant rongées jusqu’à l’os… On les fait venir par millions – on pourrait leur interdire d’entrer, en copiant les méthodes de la police africaine – et on cherche la cause des déficits sociaux, l’origine des fraudes et des millions de « cartes Vitale » illicites, après avoir embauché des dizaines de milliers de représentants de cette diversité africaine, experte en pillage, avec un instinct tribal ou sectaire mille fois plus fort que le sens du service de l’État, et l’on se demande si les fraudeurs n’auraient pas, par hasard, quelques complices dans les bureaux de la sécu, des préfectures, de la CAF, et des ministères ? Ah ben, oui, hein ? Il faut se poser la question.

Notre système social ruiné en 50 ans

D’où ça vient qu’en cinquante ans notre système social et hospitalier soit tombé en ruines tout en devenant un gouffre financier sans fond ? Comme c’est étrange ! Y aurait-il une corrélation avec la survenue massive de cette diversité ? Parce qu’on n’a jamais vu cela, de mémoire de citoyen républicain ou de sujet de la monarchie. Et s’il y a corrélation, est ce que la dégringolade de notre éducation nationale ne serait pas liée ? Mais non, vous répondront mesdames Schiappa, Ernotte ou Veil ! Bien au contraire ! Il faut encore plus de diversité, de déglingos ! C’est si joli… Pour accélérer la destruction ? Accroître le pillage ? En finir avec les quelques rues encore sûres ? Terminons l’affaire, disent-elles ! Finissons-en avec la société européenne, blanche, mâle, civilisée et policée ! Et vive la barbarie !

Vive Conan le barbare !

Nous y revoilà ! Vive la barbarie ? Ils veulent qu’on redevienne barbare ? Mais à l’européenne, pré-chrétienne, genre Conan le Barbare ? On sait faire, on a déjà fait. D’ailleurs, on n’est plus très loin de pouvoir le refaire. Faut plus nous pousser beaucoup. Je sens que ça remonte partout en France, des profondeurs de la nation. L’épais vernis, la croûte civilisationnelle qui a fait de l’homo sapiens un citoyen, va craquer ! Les chasseurs remontent à la surface. Normal : l’Européen est éminemment adaptable. On le balance dans la jungle, il galère un moment pour ajuster son logiciel, et puis voilà qu’il s’organise, et malheur au gibier ! Les plus gros fauves à grandes dents deviennent très vite une race en voie d’extinction. On est à deux doigts de s’y mettre.

Comme une furieuse envie de barbarie

Imprudents immigrationnistes ! Vous nous avez donné pour exemples les barbares de la merveilleuse diversité, vous nous avez obligés à vivre avec eux. Oh tiens comme c’est bizarre, ces gens que vous trouvez si merveilleux, et qui sont si supérieurs à nous-lamentables-Blancs, à force de nous les donner en exemple, voilà qu’ils ont déteint sur nous et que des dizaines de milliers de Français ont soudain une furieuse envie d’adopter leurs principes de survie et leur absence de tout respect vis-à-vis de l’intégrité d’autrui et de son bien le plus cher : ses enfants, les charmants petits fauves. Étrange, quand même, notons-le, cet acharnement à dénigrer notre civilisation, étonnante cette rage à nous renvoyer aux temps barbares. Non ?

La civilisation, ça finissait par devenir chiant…

Mais bon, si tant de gens insistent, allons-y ! Bonne chasse, les gars ! Et, au pire, on se retrouvera à se taper la cloche au banquet de Lug ou d’Odin, joyeux camarades barbares occidentaux aux haches bien affutées, aux longues épées dentelées ! Allez, on va bien rigoler ! La civilisation, c’est bien joli, mais c’est vrai qu’on se faisait un peu chier, non ? On va pouvoir s’échanger des recettes de tueries de fauves… Ah, ils avaient trouvé les Germains cruels. Eh bien, ils vont voir ce qu’ils ont libéré avec leur barbarie importée ! Ils vont voir que les Européens ça va faire beaucoup de chasseurs de très mauvaise humeur, et qu’ils vont vous donner des scores à faire pâlir de jalousie les Teutons ! Ouiche, vive la barbarie, les gars ! Et n’ayez pas d’arrière-pensée.

Oubliez retenue et amabilité !

On ne vous a pas assez seriné que ces « divers » sont mieux que nous ? Des modèles à suivre qu’on vous a donnés, en nombre ! Pour votre éducation, bandes de Blancs arriérés ! À vous aussi le sans-gêne, le mépris de l’autre que vous nommerez sans vous gêner par sa couleur de peau, l’agressivité systématique à son égard, la réaction violente au « regard » ! Allons- y ! Vous avez-vu : la justice ne les condamne que si peu. C’est qu’ils sont dans le juste, ce sont eux qui ont raison puisqu’on ne les punit pas ! Ils ont le droit de vous traiter de sale Blanc et la justice, les médias, ne leur reprochent rien? Ils auront même bientôt le prix Nobel ! Incroyable mais vrai. Ouvrez les yeux : le racisme est encouragé par les plus hautes instances. Faites comme eux, à votre tour. Allez-y franchement. Oubliez retenue, amabilité, on ne se débarrasse pas des fauves en leur offrant du kitkat : ils vous bouffent le bras avec la boîte !

La justice plie devant le nombre

Vous avez peur de la justice ? Détrompez-vous, c’est juste une question de nombre. Regardez : les cambrioleurs, les agresseurs sont remis en liberté, leurs dossiers classés sans même avoir été ouverts, parce qu’il y en a trop. Quand les cas se multiplient, la justice sature et finit par ne plus rien traiter. Même la police laisse tomber. En fait, le nombre rend le traitement impossible. Quand on abat partout des milliers de fauves, la justice passe du côté des chasseurs. Quant aux médias qui célébraient la diversité, demain ils célébreront les chasseurs pour la même raison : parce qu’ils en auront la trouille. Voyez l’effet Charlie Hebdo : toute la presse tremble devant les imams. On ne dit plus un mot désobligeant de l’islam dans les grands médias. Eh bien, demain, pour les chasseurs, ce sera pareil, par la vertu de la loi du nombre. Une fois que la pratique de la chasse se sera généralisée, les grands commentateurs deviendront vis-à-vis des chasseurs d’une très grande amabilité. C’est magique : un ou dix chasseurs, ce sont des salauds qu’il faut pendre. Mille ? Un phénomène qu’il faut prendre en compte, considérer avec retenue et le respect dû à sa dangerosité, et lui chercher une réponse « sociale » – comprenez : on lui refile du fric pour qu’il ne vienne pas faire des cartons à BFM.

La trouille dirige nos moralistes du « vivre-ensemble »

Car la trouille dirige ces gens qui vous donnent des leçons de morale, des lâches qui donnent leurs enfants à bouffer aux fauves plutôt que de se faire mordre. Mais ils s’en foutent d’ailleurs de leurs enfants : ils ferment les yeux quand leurs copains les violent ! Évidemment, ce qui est suggéré là est un peu violent, me direz-vous. Mais comment disait l’autre crapaud qui est toujours le maître à penser du Grand-Xi, merveilleux ami du Grand-Gates ? Ah, oui : « la révolution n’est pas un dîner de gala ». Et c’est un expert boucher qui le disait : il avait au compteur 40 millions de victimes, massacrées de diverses manières, décapitées, brûlées, affamées, l’imagination criminelle ne lui manquait point. Xi n’en a pas renié un seul cadavre ! Il célèbre toujours le Grand Timonier-boucher, mais il inaugure le Forum de Davos. Il est si moderne.

Macron copie la dictature chinoise

La Chine, une réussite modèle : la preuve par Macron qui s’entête désespérément, ce dingue, à les copier et mettre en place une dictature. Le NSDAP n’a pas eu la chance, comme le PCC, de durer : après soixante-dix ans les dictatures deviennent des modèles pour les démocraties. Avec les décennies, Adolf passé de vie à trépas, l’Europe nazie aurait aussi accédé, comme la Chine de 2021, aux yeux des milliardaires américains, au rang de merveilleux partenaire économique. Albert Speer serait le grand pote de Zuckerberg ! Il aurait bien sûr fallu que le score des victimes de l’idéologie soit mis au niveau des performances chinoises. Quelques massacres de plus, bitte schön, est tout vous est pardonné.

Mobilisation du potentiel chasseur

Question de score, de nombre, et là je reviens à nos chasseurs revenus des temps barbares, et même allons chercher de l’instinct plus primaire, plus loin dans le passé, pour se mettre au niveau de nos fauves – et je serai ainsi plus proche de leur réalité, même si je ne serai pas sympa pour nos ancêtres -, je veux dire, du temps des Néandertaliens. Quand ils partaient à la chasse, ils ne partaient pas isolés. On ne tue pas un tigre à dents de sabre en solitaire (sauf Rahan, BD parfaitement pipeau). On y va à dix. À cent gus pour un troupeau de mammouths. Mobilisation du potentiel chasseur ! Recrutez généreusement et équipez-vous en conséquence. On n’élimine pas des fauves en leur montrant une machette : on l’abat sur le premier qui s’avance en grognant. C’est le premier qui frappe qui gagne. Place au sauvage, qui est obligatoirement « bon », n’est-ce pas ? Ils nous ont refait le coup de Rousseau, qui avait fini par beaucoup de têtes coupées quand même et un sacré bain de sang. Mais ça a tant plu  aux adeptes de la Raison, de la Lumière, des Amis de l’oeil dans le triangle !

Certes, la première giclée de sang, ça ne vaut pas la première gorgée de bière : ce n’est pas la meilleure, et même qu’elle fait volontiers tourner la tête. Cependant, l’odeur du sang, le sien comme celui de la victime, on s’y habitue, et d’ailleurs voyez, les fauves comme les chasseurs expérimentés s’en foutent. Les révolutionnaires aussi, et l’histoire leur donne toujours raison.

Emmanuel Albach

image_pdf
0
0

23 Commentaires

  1. Parfait..vous avez raison..les gaulois seraient bien inspirés de se réveiller..et de prendre les armes à chasser le mammouth..

  2. Excellente mise au point.
    Un pays en ruine où même le policer a plus peur de sa hiérarchie que des racailles qui veulent le tuer…

  3. Avant de zigouiller tous ces sauvages qui croient trouver l’Eldorado en France, il faut ABSOLUMENT ZIGOUILLER nos connards traîtres pourritures POLITIQUES !
    Remettre en route la guillotine, vérifier tous les engrenages, mettre de l’huile et la tester sur Macron en premier…!!
    Et nous aurons enfin les mains libres pour renvoyer à coups de bulldozer tous ces macaques abrutis !
    LE BULLDOZER ou LE CERCEUIL !!

  4. Dans Public Sénat, émission « Allons + loin »… Un sénateur LR confirmait que 115.000 « mineurs » sont entrés en France en 2020, par les frontières ouvertes alors que les Français étaient confinés et que tout était fermé. 115.000 « mineurs », uniquement « MINEURS », et ils nous coûtent en moyenne 50.000 euros par an.
    Les départements se révoltent parce que ces « mineurs » sont à leurs charges et que l’Etat s’en lave les mains.
    Rien que pour cela, Macron devrait être destitué !
    Comment peut-il laisser entrer tous ces gens, ces bêtes, ces sauvages, et être à la charge de notre pays quand il connaît les chiffres du chômage et qu’UN MILLION de nouveaux pauvres sont déclarés en 2020 suite au COVID !
    https://www.publicsenat.fr/emission/allons-plus-loin/operation-barkhane-l-heure-du-bilan-au-senat-186583

  5. « nos instincts de chasseurs enfouis depuis au moins cinq mille ans sous des couches de civilisation celtique, »
    Je ne pense pas que la civilisation Celte ait enfoui nos instincs de chasseurs sous quoi que ce soit 🙂

    Comme je l’ai déjà écris à plusieurs reprises la « civilisation » n’est qu’un fin vernis sur notre barbarie …
    à barbare , barbare et demi …

  6. Le retour à la barbarie ? Mais on y est déjà, cher Emmanuel. La seule chose que j’attends avec impatience, c’est le jour où une fille de l’oligarchie française des beaux quartiers va se faire violer et égorger par un muzz. Une des filles de la locataire de l’Élysée, par exemple. Là, ça bougera ! Pas avant. Tant que ce sont des enfants du peuple qui morflent, les gens de la haute n’en ont rien à péter, rien à foutre. Pour eux et la couveuse des élites parisiennes, nous ne sommes que de la chair à canon et à égorgement depuis des siècles et des siècles. Il faut que cela cesse et que l’islam attaque en priorité ces beaux quartiers. Seule solution pour sortir de cette impasse immigrationniste islamique que l’oligarchie impose depuis 40 ans, car nous ne pouvons plus supporter ces musulmans.

  7. L’ esprit de Bouvines conjugue à l’ appel du 18 Juin…Entendez vous,dans nos campagnes?

  8. Le gouvernement en marche finit la livraison de la France au tiers monde africano-islamo-arabe en le tamponnant Français, sans avis préalable. Ça lui donne le droit de s’approprier des maison inoccupées à son choix. En l’état actuel, l’islam a réparti ses tarés à tous les points stratégiques, dans la police, dans le gouvernement resté en marche. Il accapare récemment les mairies, et quelques préfectures. Un maire de France Muhammad surtout s’il est Marvan, islamisé jusqu’au trognon, c’est vomitif. Mais il parait que de lui mettre un coup de pied au cul serait guerre civile, ou sacrilège. Les français, noyés au milieu de la diversité ne vont plus se retrouver. Là est la stratégie du Dutrou de Matignon, élu par l’islam en 2022.

  9. Quel grand bol d’air que cet article ! Bravo Emmanuel. Tu es en pleine forme. On croirait te voir revenu sur le port de Beyrouth avec ta Kalach !

    C’est vrai, il faudrait revêtir le costume de Conan le Barbare pour sabrer ou faire déguerpir tous ces envahisseurs ( et leurs complices du cru ).

    Mais pour l’instant il manque le nombre. Notre belle jeunesse est plutôt dans un confortable  » cocooning » et a l’esprit empoisonné par le bisounoursisme depuis la maternelle.

    Des horreurs comme le Bataclan ou l’écrabouillage de Nice auraient du faire sortir les fusils, mais on n’a vu que des fleurs et bougies. Alors que faudra-t-il pour que les piteux Français retrouvent l’instinct primaire de survie?

    • EXACT mais le vivre ensemble marche rés bien dans ce pays de plus n plus le mélange je pense que un jour la mayonnaise va monter et vite on n en peu plus

  10. Très bel article , dur , réaliste ,….mais ou sont les chasseurs , finis , terminer , disparus , je pense faire parie des rare fossiles qui reste mais…a 85 ans aurai je encore la force de tenir le fusil ? Si encore nous avions une jeunesse digne de ce nom ? ils frayent avec les loups et les hyènes pour une barrette de chitt , ils sont accros a la couleurs et a l’exotisme prêt a tuer tout ce qui représente la France et le Nationalisme ils sont l’ engeance avorter des « traorés  » . Alors « camarade  » cherche les chasseurs !!

    • Cher ami, votre âge proche du mien nous permettrait justement (comme à beaucoup d’autres d’ailleurs) de nous mettre au service de cette juste cause. J’ai un permis PL – encore que pour une utilisation unique…- qui nous permettrait de déplacer un véhicule chargé de quelques tonnes de produit festif « de type soufflant » à promener dans les quartiers à loups et à hyènes. Tenez moi au courant, ne cherchons plus les bestioles, nous saurons facilement les trouver.

    • Si la jeunesse est ainsi c’est la faute des parents et des grand parents, il n’y a pas de mystère. Voici les responsables et les coupables qui pleurent maintenant et se trouvent des excuses…HiHiHi !

  11. Récemment , je disais que Macron n’était plus le président de la République française, mais le chef d’une grande tribu dont la moitié était composée de sauvages envahisseurs, tout ça programmé par ses soins.. ..

  12. en 40 nous avions des résistants qui n’ont pas hésiter un instant à donner leur vie pour leur pays , en 2021 donner sa vie pour qui , pour quoi , pour permettre à toute cette vermine de haute volée de pouvoir se remplir encore plus les poches , s’il faut faire couler le sang , il faut commencer par éradiquer ce cancer politique et dans la foulée re jeter à la mer cet islam pourri , pour ça il faut des burnes , des vraies et cela devient une denrée rare , la société française future sera une syrie bis , je plaind nos enfants inconscients de leur futur !!

  13. les barbares, les ostrogoths,, les visigotsh, les vandales et le vikings étaient trop peu nombreux , aujourd’hui l’invasion migratoire est en nombre, c’est là le danger mortel

    • Patphil, « ils » ne sont forts que de nos faiblesses, et « grâce » à la trahison, trahison qui continue de plus belle, de nos ordures de politiques !!!

      Si demain, les lois vont dans notre sens, à ton avis, combien vont commencer à se barrer direct, avant même qu’on aille les chercher ?

  14. J’adore !!! Pour moi, il va falloir me forcer pour devenir sauvage mais j’y arriverai je crois bien.Il me suffira de regarder les gueules d’en face !!! L’envie viendra ….

Les commentaires sont fermés.