Éloge de l’islamisation heureuse de Macron

Éloge de l’islamisation heureuse de Macron

En cette campagne électorale pestilentielle en faveur de l’islamisation heureuse de Macron, après Ali Juppé, la question de l’islamophobie politique s’invite dans la propagande de l’hystérie électorale antiraciste.

Le Figaro : Georges Bensoussan a osé dire : « Dans les familles arabes, en France, l’antisémitisme, on le tète avec le lait de la mère« . C’est pourquoi le responsable éditorial du Musée de la Shoah était poursuivi devant la 17e chambre correctionnelle de Paris, par le CCIF et des associations antiracistes.

Le Figaro : « Le procès Bensoussan ou l’indignation à géométrie variable des pseudo-antiracistes » !

L’auteur des Territoires perdus de la République et de La France soumise est accusé d’incitation à la « haine raciale« . Céline Pina défend Georges Bensoussan, la victime du « péché d’islamophobie » qui instille le séparatisme dans le pays.

« Georges Bensoussan n’a pas été ciblé au hasard, il vient de sortir un livre coup de poing, Une France soumise qui, plus de 10 ans après Les territoires perdus de la République, montre que « l’emprise de l’Islam politique s’étend dans les mentalités« . Il devient urgent de le discréditer pour discréditer les témoignages de cette avancée. On en vient au point où, pour se rassurer sur ce que l’on est, on finit par « accuser l’autre de raciste« , moins pour lutter contre ce fléau que pour se donner l’absolution de ne pas l’être soi-même, tant cette accusation est insupportable quand on croit à l’égalité des hommes et à l’inanité du concept de race.

« Mais tomber dans cette ornière est pire que le mal qui l’a creusé…

« Surtout le « chantage islamiste » accuse d’islamophobie tous les esprits libres de racisme, mettant la pression sur les associations antiracistes pour qu’elles assimilent la « notion d’islamophobie » (qui n’est que l’interdiction du blasphème et l’accusation d’incitation à la « haine raciale »).

« Le « chantage islamiste » menace toute personne dénonçant les ravages de cette idéologie politique. »

C’est pourquoi, les effets du « chantage islamiste » d’islamophobie continueront à faire des ravages !

Claude Askolovitch plaide sur Slate comme « adepte du Padamalgam socialiste » :

« Cette vieille dame assassinée qui panique la communauté juive et dont on parle peu. Ce crime, perpétré dans un quartier populaire et cosmopolite de Paris, a suscité de vives réactions dans la communauté juive. Lucie Attal-Halimi, que l’on connaissait dans la communauté juive orthodoxe comme Sarah Halimi, est morte après avoir été poussée par la fenêtre de son appartement par un voisin, dans le XIe arrondissement de Paris. Elle a été enterrée jeudi à Jérusalem. Elle avait 66 ans […] Les communautés juives sont habitées d’une quasi-certitude : « Après Ilan Halimi, les morts de Toulouse et ceux de l’Hyper Cacher, « l’antisémitisme a tué à nouveau en France » […] Rarement l’isolement du judaïsme français n’aura été aussi palpable : la presse parle à peine de ce drame, « un fait divers de plus » (Padamalgam !) que l’opinion publique ignore largement. Les juifs se retrouvent seuls avec leur peur […] L’enquête n’a pas révélé s’il était de nature antisémite. Le meurtrier est un musulman d’origine africaine. Il a un long passé de délinquance […] Il a été interné en psychiatrie après son arrestation. »

(Mais, officiellement : Padamalgam !) « On ne sait rien de sa folie ou de sa motivation« .

« Lucie Attal-Halimi a travaillé pour la communauté juive orthodoxe organisée autour de la synagogue de la rue Pavée, dans le Marais. (Pour la gauchosphère) La « judéosphère » s’interroge […] L’inquiétude est telle qu’il faudra une parole officielle, forte pour dire ce qui s’est passé. (Padamalgam !) Sinon, la communauté va penser que l’on cache la vérité […] (Le meurtrier est un musulman qui) aurait été radicalisé. »

Il aurait crié « Allah Akbar » (Padamalgam !). Meyer Habib, « relaie la rumeur ». Il parle d’un « voisin musulman (djihadiste ?) » et glisse… aux amalgames : « On dit l’auteur déséquilibré. Évidemment ! Un homme qui défenestre une femme l’est par définition. Mais il n’est pas irresponsable pour autant ! Est-il djihadiste ? »

« Animé par l’antisémitisme qui gangrène une partie de la population arabo-musulmane ? »

« J’en ai peur […]. Onze ans après la mort d’Ilan, avec Sarah, le nom « Halimi » devient hélas un symbole dans la France de 2017. Celui d’une haine antisémite djihadiste qui tue. La même haine islamiste qui tue des militaires, des policiers, des journalistes, des prêtres, ou simplement des Français. »

« Il ne fait plus guère de doute sur deux points« , selon Dreuz. info : « Premièrement, il s’agit bel et bien d’un assassinat motivé par un antisémitisme islamique et, deuxièmement, les autorités françaises font tout pour étouffer cet aspect pour des raisons évidentes à 2 semaines du premier tour de l’élection présidentielle« .

« Les responsables de la communauté plaident : « On a besoin d’une parole publique officielle« . Quinze années de « nouvel antisémitisme » et les morts du terrorisme ont eu raison de toute circonspection. Dans un terrible isolement, ignorée du reste de l’opinion, la communauté juive se persuade qu’il n’est que malheur.

« Une « marche blanche » à Belleville, soutenue par les organisations communautaires juives, réclame une vérité : que « Sarah, Lucie Attal-Halimi n’est pas morte de la folie d’un voisin, mais d’une « haine éternelle« .

Le procureur Molins a confirmé qu’on a entendu le meurtrier musulman crier « Allah Akbar ! » après la mort de sa victime. (Malgré cela, Padamalgam !) Le procureur ne confirme pas l’antisémitisme, ni ne l’exclut.

« Au cri de « Allah Akbar! » il tue une femme juive de 67 ans en la jetant du 3e étage« , titre le site breton breizatao.com « . Fin de citation de « l’adepte du Padamalgam socialiste », Claude Askolovitch, sur Slate !

Le site breizatao.com révèle : « La presse d’état a largement occulté l’origine de la victime comme celle de l’agresseur. Elle a aussi évoqué des « propos incohérents » lors de l’interpellation de l’auteur. »

« La réalité serait pourtant très différente. Ce que dit la presse d’état : « Ouest-France reprend les termes généraux de la presse d’état, au point de faire passer les faits pour un drame de voisinage : « Un homme connu des services de police a été interpellé dans le 11e arrondissement de Paris. Il est soupçonné d’avoir défenestré sa voisine. Il a été transféré à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police. »

« France Soir évoque ensuite des « troubles psychiatriques » parmi les raisons du drame : « L’homme est connu de la justice pour des faits de délinquance variés. Il pourrait souffrir de troubles mentaux. »

Les médias juifs apportent des détails : « Les médias communautaires juifs ou israéliens ont apporté des éléments permettant de contextualiser les faits, à commencer par l’origine juive de la victime « strictement tue«  dans les médias français… Des membres de la communauté juive ont ajouté des éléments cruciaux.« 

« Bernard Abouaf indique : « Une femme juive orthodoxe, Sarah Halimi a été assassinée à Paris. Le voisin a jeté la femme par la fenêtre : Il aurait hurlé, selon les témoins, « allahou akbar » au moment des faits. »

Élise Elisseievna précise sur Boulevard Voltaire : « Sarah Lucie Halimi, médecin, juive, assassinée par son voisin musulman. Ce dimanche matin, aucun homme ou femme politique à la marche de Sarah Halimi. »

« Des juifs, des juifs seulement, les juifs seuls. »

Entrefilet dans la presse : « Une femme défenestrée« . Dans le silence des politiques et des médias, Sarah Lucie Halimi, médecin, juive orthodoxe (est) morte, assassinée, à 67 ans, par son voisin.

Padamalgam ! Un musulman qui, depuis des années, l’insultait et l’effrayait.

Padamalgam ! « Sales juives !« , hurlait-il à madame Halimi et sa fille Elisheva.

Contre eux, les cons se déchaînent : « Sales juifs ! On a nos kalach’ !« , hurlaient quelques « voyous » (des territoires perdus de la République proto-islamique) contre les manifestants, en leur lançant des bouteilles et en les insultant, lors de la marche d’hommage, entre Belleville et le domicile de Sarah Halimi.

« Ce matin, des pancartes du millier de manifestants présents portaient les mots suivants :

« Déséquilibré ?« , « Stop les mensonges« , « Nous sommes trop gentils, souvenons-nous de Varsovie« .

Et des messages plus virulents, de même que ceux d’articles publiés sur des sites israéliens.

« Des messages pathétiques qui font le constat de la solitude des juifs qui ne vivent pas dans des quartiers surprotégés. Des messages que je ne reproduis pas, étant donné l’ignominie actuelle qui règne en France, de la part tant de représentants des pouvoirs et de la société civile que de certains leaders et avocats juifs, notables qui ne cessent de persécuter toute personne dénonçant la cause des drames et des menaces, ou tentant de réagir efficacement face au danger… Ce dimanche matin, aucun homme ou femme politique à la marche de Sarah Halimi. Des juifs, des juifs seulement, les juifs seuls. Certains leaders juifs français semblent n’avoir qu’une priorité (politique) : assurer le gouvernement de leur contribution à l’utilisation de la Shoah pour contrer tout souverainisme démocratique… Je ne supporte plus la duplicité des notables de la communauté juive qui poursuivent inlassablement de leurs griefs les personnes alertant le peuple sur l’antisémitisme et les aspects barbares de la loi islamique. Je ne supporte plus que les morts de ma famille, dont les morts pour la France, soient exploités pour faire taire le peuple qui nous a recueillis, lorsque le peuple français s’inquiète de l’arrivée de populations attachées, en grande partie, à la loi islamique.

J’estime aujourd’hui que la candidature la moins nocive est celle de Marine Le Pen. Elle seule paraît vouloir réellement mettre un terme à la politique d’immigration venant de pays musulmans.

Voilà pourquoi l’islamisation heureuse du mondialiste Macron est victime de l’islamophobie !

Thierry Michaud-Nérard 

image_pdf
0
0

7 Commentaires

  1. C’est pourquoi je ne comprends pas les Attali, Cohen, BHL et compagnie … C’est peut-être le syndrome de Stockholm ! Alors que le RBM est le parti qui comporte le moins de racistes.

  2. Macron devrait regarder cette vidéo pour s’instruire sur les musulmans radicaux : http://www.dailymotion.com/video/x2fnrme
    Le 15 septembre 2012, 200 musulmans extrémistes avaient manifesté violemment dans le 8e arrondissement de Paris et sur les Champs-Elysées. Ils criaient : « égorgez les juifs », »mort aux juifs »… Ca a été traduit car ils disaient cela en arabe (exprès pour ne pas être compris).

    Concernant l’assassinat de Sarah Lucie Halimi par un musulman extrémiste et délinquant, on n’a pu que remarquer le silence des médias et des politiciens qui en dit long…

  3. Dans quelle France vivons nous ???? Les Petain LAVAL sont de retour !!!!
    Heureusement que les juifs ont un Pays où se réfugier !!!

    • Ce sont pas les Pétain et Laval qui sont de retour ! Ce sont vos musulmans qui vous suivent et qui haïssent – conformément au coran – les juifs depuis 14 siècles ! Et leur haine sera à jamais ! dit le coran !
      Mais ça n’empêche pas certains juifs de défendre les musulmans…

      • Dis donc jan, ce que tu dis est débile. Accuser les juifs de ne pas réagir, c’est comme si tu disais: « francois hollande est francais, qu’attend la communauté francaise pour réagir contre sa politique, qui ne dit mot consent ».
        La communaute francaise n’existe pas? Eh bien la communaute juive non plus!

        • ??! Ou ai je parlé de réaction ?? !
          J’ai dit et je redis simplement que la principale source de la haine anti-juive est l’islam et les musulmans !
          Qu’une partie des juifs (gauchistes en général) est anti-patriotique et s’oppose à la critique de l’islam, comme en France, les Attali, BHL, Minc, sans compter les associations comme Licra, l’UEJF etc.
          Qu’une partie des juifs sont « pasdamalgam », prétendant que ce n’est pas l’islam ni les musulmans qui sont le problème mais des « extrémistes » islamiques qui l’interpréteraient mal !
          On le voit encore récemment avec cette nouvelle union entre clergés chrétien, imams et… rabbins !
          Ca ce sont des faits !

    • Les nazislamistes sont bien pires que les nazis (qu’ils soutenaient avec ferveur) !

      ISLAM =CANCER DU MONDE !

      MÉTASTASES PARTOUT EN EUROPE ET AMÉRIQUES !

Les commentaires sont fermés.