Élysée : Casenave, le chef du protocole aussitôt arrivé, aussitôt débarqué !

En macronie, chaque jour, quel que soit le domaine, c’est toujours pagaille, prévarication et scandale. Voilà que Philippe Casenave, le nouveau chef du protocole de l’Élysée, a été débarqué dans la journée même de sa nomination.

Pour mémoire, rattaché au Quai d’Orsay, où il dispose d’un beau bureau avec vue sur la Seine et d’un autre à l’Élysée, le directeur du protocole veille à l’organisation des dîners d’État, visites royales ou de chefs d’État étrangers. Il orchestre tous les événements diplomatiques internationaux auxquels participent le président de la République, la Première ministre et la ministre des Affaires étrangères, et organise leurs déplacements à l’étranger. Ayant un rôle discret mais majeur, ce poste ne peut être confié à n’importe qui, sauf chez Foutriquet. Lequel a fait marche arrière quand l’affaire a fuité dans de petits médias et sur twitter…

Déjà détenteur du poste sous Lionel Jospin, ancien adjoint à l’ambassadeur de France à Panama, Philippe Casenave avait eu quelques problèmes lors de son passage comme consul général à Marrakech, de 2017 à 2021… Ce “généreux” diplomate avait alors confié les clés et la gestion de la résidence officielle, un modeste riad de 785 m² avec un jardin de 5000 m² (avec piscine) en pleine Médina… à un “ami” décorateur pendant près de deux ans….

Hébergé et entretenu aux frais du contribuable français, le décorateur “disposait de la résidence comme de sa propre maison, y recevant ses amis le week-end, utilisant l’argenterie et le service aux chiffres de la République”, détaille le rapport d’enquête. Il recevait en outre “régulièrement”, “des jeunes gens, vraisemblablement des prostitués”… relève ce rapport qui constate une “dérive” ayant “porté atteinte à la réputation du consulat” et à la “sécurité du poste”…

Ailleurs, Philippe Casenave aurait été placardisé, en macronie, il a été promu. L’affaire ayant fait un peu de bruit au Quai d’Orsay et fuité dans quelques médias, Macron a été obligé de le renvoyer jouer dans un autre bureau des Affaires étrangères. N’ayant que 58 ans, il ne mérite pas encore sa retraite…

Mitrophane Crapoussin

image_pdfimage_print
19

8 Commentaires

  1. Vous aviez aimé 2017 ? J’étais persuadé que vous adoreriez 2022. Vous verrez, en 2027, la mafia mondialiste vous trouvera un remplaçant jeune, beau et intelligent. Et tout le monde votera pour lui. La France, seul pays au monde dirigé par des mongo… élus par des mongo… Dans cent ans, si notre pays existe encore, les historiens ne comprendront pas ce qui c’est passé et feront appel à des armées de psychiatres pour tenter d’expliquer la situation d’alors…

  2. C’est la Macronie, que des escrocs et ça pue la pédophilie socialiste à plein nez !
    La reine des flutes Macron et toute sa clique de pervers sont répugnants !

  3. De copinages “maçonniques” en copinages LSBTIQ, la dérive antidémocratique de nos institutions est arrivée aux limites de l’insupportable.
    Depuis les “ballets bleus” de LeTroquer sous la IVème, mai 68, le “genrisme”, puis le wokisme, les LSBTIQ ont conquis les quatre pouvoirs, puis LE POUVOIR.
    La “libération sexuelle” s’est imposée partout, à grands renforts de “fiertés sodomites et lesbiennes, pour devenir propagande wokiste jusqu’à la déraison.
    Et lorsque les intérêts d’une caste communautaire supplantent ceux de la République, de la France et des Français, on obtient le résultat attendu.
    La communautarisation entraine la destruction de la Nation France, devenue satellite du système tribal mondialiste.

  4. Pierre Bergé et Saint Laurent ont fait des émules. Bien la vie de consuls.
    Il y a quelques années, un livre avait été publié sur le Quai d’Orsay et son monde de consuls et d’ambassadeurs. Hallucinant !

    • Il suffit de les fréquenter à l’étranger , dans leur “jus “, pour se rendre compte qu’il y a un problème avec la plupart….

Les commentaires sont fermés.