Emmanuel de Morveux d’Enarque se prend pour Churchill

« Je n’ai rien à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur. » (Winston Churchill).

 

Emmanuel de Morveux d’Enarque nous a habitués à ses discours-fleuves, longs comme des jours sans pain et creux comme des tambours, mais son électorat de bourgeois centristes adore ça.

Ils ont ainsi l’impression d’avoir un chef. Mais la magie du verbe ne convainc que les tièdes, les mous et les transsexuels politiques qui ne savent pas s’ils sont de droite ou de gauche.

Le populo, en revanche, ne gobe plus les fadaises et les menteries de cet avorton narcissique.

Le marquis de Morveux d’Enarque et sa duègne viennent de passer trois semaines dans leur résidence d’été, le château-fort de Vraimentcon, sis au bord de la mer. Un endroit boudé par son prédécesseur, François le Mou, vidame de Tulle, mais fort prisé jadis par Jacques Chiraclure, seigneur d’Ussel et d’Upoivre, qui y exhiba même son service trois pièces devant les paparazzis, avec la même impudeur que Zob-ensky  qui jouait de la musique avec son braquemart dans les bouges mal famés avant que de devenir président de la République mafieuse d’Ukraine, ce qui prouve bien qu’en avoir dans les chausses peut mener très loin (à condition de le montrer, bien sûr !).

À Vraimentcon, Emmanuel et sa rombière ont pu se livrer aux activités qu’ils préfèrent : les bains – de mer pour lui, de piscine pour la vieille peau – et de foule car la municipalité voisine se charge d’envoyer quelques imbéciles pour les applaudir. Vraimentcon, c’est un peu le « village Potemkine » de la Grande Catherine. Le couple sourit niaisement à un peuple qu’il méprise, en retour le peuple fait semblant d’aduler ses souverains. Tout est bidon, c’est de la comedia dell’ arte, mais la vieille marquise, qui donna jadis des cours de théâtre à son gamin d’époux, est aux anges ; or nous savons que les caprices des vieillards sont sujets à colère, comme ceux des enfants mal élevés.

À peine rentré à Boboland, cette capitale autrefois si belle, infestée par les rats, les vélos, les migrants sans papiers et les ordures ménagères, le marquis a convoqué ses ministres et la presse en son palais. Il avait l’œil noir et sa tête des mauvais jours. On sentait poindre l’orage.

Puis il a tenu un discours que quelques pisse-copies, journaleux et plumitifs flagorneurs ont qualifié de « churchillien ». Excusez du peu ! Winston Churchill était un vieil alcoolique dépressif, mais c’était un chef, un vrai, qui, de surcroît, maniait l’humour féroce avec art. On se souvient, par exemple, qu’en pleine guerre il devait se rendre à un dîner accompagné de Charles de Gaulle, dit le Dérisoire, seigneur de Colombey, colonel en rupture de ban et présentement speaker à la BBC.

Churchill voulait y aller en habit avec queue-de-pie et de Gaulle le lui reprocha, ce à quoi Churchill rétorqua « Eh bien quoi ? Vous êtes bien déguisé en soldat inconnu ! ».

Mais ne perdons pas le fil de notre récit, revenons au prêche de notre Fidel Castré. Je vous en livre quelques bribes :    « Ce que nous sommes en train de vivre est de l’ordre d’une grande bascule ou d’un grand bouleversement… Nous vivons la fin de ce qui pouvait apparaître comme une abondance, celles des liquidités sans coût… la fin d’abondance de produits, de technologies qui nous semblaient perpétuellement disponibles… la fin de l’abondance de terre ou de matière et celle de l’eau… C’est la fin d’une forme d’insouciance ». Puis le marquis a esquissé les lignes des « grands chantiers » à venir.

« Face aux crises en cours liées à la guerre en Ukraine et  plus graves les unes que les autres… il faut répondre avec sérieux et crédibilité… » a ajouté le gamin, estimant aussi que « notre régime de liberté a un coût, qui peut exiger des sacrifices… Nous aurons des choix clairs et forts à prendre après la saison que nous venons de vivre ». Nous voilà prévenus ! On n’a pas fini de souffrir !

À la sortie du Conseil des ministres, son porte-parole, Olivier Véreux, ce Diafoirus  qui n’a pas vu un stéthoscope depuis vingt ans et qui fut un calamiteux ministre de la Santé, s’est cru obligé d’en remettre une couche épaisse en déclarant que nous venions de vivre  « un été d’après le changement climatique, de prise de conscience totale même chez les plus sceptiques… », et d’ajouter : «  L’accès à toutes les matières premières n’est plus d’actualité avec les crises successives ».

En clair, apprêtons-nous à manquer de tout  « l’implication de chacun est le prix à payer pour notre liberté » a conclu le Véreux qui, en l’occurrence, est aussi un foireux !

Juste après, Felipe  Martinez, l’ombrageux secrétaire général moustachu de la CGT a déclaré :

« Quand on parle de fin de l’abondance, je pense aux millions de chômeurs, aux millions de précaires… Pour de nombreux Français, les temps sont durs, les sacrifices sont déjà là », et il  a ajouté « les sacrifices, on va s’y opposer ». Pour une fois, je suis d’accord avec un syndicaliste de gauche, encore que, dans notre pays, « syndicaliste de gauche » soit (presque) un pléonasme.

En temps normal, je me gausse, je m’esbaudis, chaque fois que le jeune marquis de Morveux d’Enarque  nous gratifie d’un de ses discours dans ce pathos verbeux qui plaît tant aux « Zélites »

Ce garnement immature, narcissique et imbu de sa personne ne rate jamais une occasion de dire des sotties « et en même temps » des inepties qui lui retombent toujours sur le nez.

Souvenez-vous qu’en son palais, il fit venir, lors de la fête de la Musique, en 2018, quelques nègres invertis qui éructèrent des insanités devant Dame Brigitte (née Trogneux) laquelle, malgré son grand âge et ses rhumatismes, se trémoussait comme une jouvencelle.

Le Royaume était en grande honte et l’Europe se mandait si le marquis et sa duègne avaient fumé quelque substance hallucinogène (dont sont fort friands les « bobos »(1) de sa cour).

Bien avant que d’être aux affaires, le marquis disait tout le bien qu’il pensait des allogènes plus ou moins bigarrés qui, petit à petit, occupent le Royaume, vivant de trafics illicites et des aides, aussi diverses que variées, qu’on leur offre généreusement (puisqu’elles sont payées avec les deniers du contribuable). Le marquis aime l’exotisme, au point de prendre la Guyane pour une île.

On se souvient aussi qu’il avait qualifié de « crime contre l’humanité » la colonisation d’un repaire de barbaresques que nous avions baptisé « Algérie » ; puis qu’il avait chargé un séfarade du nom de Stora de faire un rapport culpabilisant le Royaume afin de s’attirer les bonnes grâces  du vieux Président Abdelmadjid Tebboune-Youl (2).

Eh bien figurez-vous qu’il y retourne et, tel le Grand Mamamouchi, alors qu’à l’en croire la période d’insouciance et d’abondance est terminée, il est accompagné d’une cour de 90 personnes.

Il se prend pour Napoléon débarquant en Égypte. Mais il allait là-bas en conquérant ; notre Nabot-Léon, lui, va chez Tebboune-Youl pour échanger du gaz contre des visas. Et je suppose que sur place, selon sa déplorable habitude, il insultera son peuple et fera repentance.

Avec Tebboune-Youl nous avons frisé l’incident diplomatique. Le jeune marquis voulait être accompagné, durant son voyage, par un prélat. Aussitôt, on pense à un prêtre catholique puisque la terre d’Algérie a été chrétienne avant que d’être musulmane. Cette terre a même donné trois papes berbères à la chrétienté : Victor 1er (le 14e  pape), Miltiade (le 32e ), et Gélase 1er (le 49e ). Ou à un imam, puisque le pays est maintenant mahométan. Que nenni, Morveux d’Enarque voulait être accompagné… d’un rabbin. Quand on connaît les relations, qu’on peut qualifier de tendues, entre juifs et musulmans, on se dit que décidément ce gamin immature n’est pas sérieux !

En fait, depuis des années, je me dis qu’Emmanuel de Morveux d’Enarque a la scoumoune, le mauvais œil. Il n’a pas la baraka : il attire sur lui le malheur, la misère, les drames, les calamités comme  François de Tulle attirait la pluie. Hélas, trois fois hélas, il les attire aussi sur son pays.

Ce garnement n’est pas un « bon à rien », non, il est catastrophique en tout !

Avec lui, les mauvaises nouvelles nous tombent dessus comme la vérole sur le bas clergé.

En plus des feux de forêt et des vagues de chaleur qui ont embrasé l’été, nous apprenons que le Royaume a perdu son titre de champion d’Europe des exportations nettes d’électricité au premier semestre 2022, (selon un rapport publié le 10 août). La tristounette Suède et la Teutonie dominent désormais le classement. Bon, vous me direz que dans notre histoire, ce n’est pas la première fois que nous sommes dominés par les Teutons, mais c’est une maigre consolation !

Ce revirement dramatique s’explique, nous dit-on, par des « problèmes structurels avec notre parc nucléaire ». En plus de l’arrêt de plusieurs centrales en raison des fortes chaleurs, notre parc fait face à de graves problèmes de corrosion. À l’heure actuelle, 12 des 56 réacteurs sont à l’arrêt.

Ces travaux plombent les perspectives d’approvisionnement du Royaume en énergie, dans un contexte de raréfaction des exportations de gaz cosaque vers l’Europe.

Nous déclinons aussi en agriculture, et en particulier pour la production de viande bovine. En cinq ans, le cheptel a perdu 650 000 têtes, dont 388 000 vaches à viande. Et on pourrait perdre jusqu’à un million de vaches supplémentaires d’ici à 2030, selon les calculs de l’Institut de l’élevage.

On redoute que les tavernes, auberges et estaminets finissent par se fournir ailleurs. Pas en Europe, où le phénomène est global, mais au Brésil et en Nouvelle-Zélande. Car si l’offre de viande baisse, la demande, malgré les offensives des Végans, végétaliens et autres bouffeurs de quinoa, est soutenue par le marché de l’infâme burger, une déplorable coutume alimentaire qui nous vient de la lointaine Amérique (comme beaucoup d’autres coutumes infâmes, d’ailleurs !)

Las, le Royaume va mal, de plus en plus mal ! Déjà, en septembre 2021, 62 % des « Gaulois » qui le peuplent considéraient que le Royaume était en grand déclin.

Ce sentiment de déclassement, mélangé à la nostalgie d’une grandeur perdue, et auquel d’ajoute la crainte d’un Grand Remplacement, explique et légitime notre mal-être.

Vous vous souvenez sans doute que le marquis est un pantin, une marionnette fabriquée par le Nouvel Ordre Mondial dans le seul but de déliter notre nation dans un conglomérat européen d’abord, mondial plus tard. Il a été détecté puis formé par deux fils de Canaan. L’un a conseillé jadis François le Fourbe, baron de Jarnac, il se nomme Jacques Attali, l’autre, qui soufflait à l’oreille du prince Sarkozizi, était le Lucky Luke de l’économie ; il se trompait plus vite que son ombre. Il s’appelait Alain Minkowski (mais, comme la dame Bornstein, il a écourté son patronyme on ne sait trop pourquoi).

Quiconque, dans le Royaume, a encore quelques lettres, se souvient du « songe d’Athalie » de Jean Racine : « C’était pendant l’horreur d’une profonde nuit/ Ma mère Jézabel devant moi s’est montrée… » etc. etc. Eh bien, les bras m’en tombent ! Figurez-vous qu’Attali, l’autre, Jacques, vient de nous livrer un nouveau songe. Lui qui jadis, comme Minkowski, Macron, et tant d’autres avant lui, nous promettait une « mondialisation heureuse », voilà que, pour une fois, il tient des propos que j’approuve : « Il suffit d’imaginer ce que serait la situation mondiale aujourd’hui si Trump avait été réélu en novembre 2020. Les États-Unis n’auraient certainement pas infligé de sanctions à la Russie ; ils n’apporteraient aucun soutien militaire à l’Ukraine ; la Grande-Bretagne, toujours suiveuse de son maître américain, n’aurait sans doute pas fait mieux ; l’Allemagne aurait été ravie de sauver son approvisionnement en gaz et en pétrole russe et aurait fermé les yeux. Et on aurait trouvé bien des voix en France pour rappeler que le conflit en Ukraine n’est pas notre guerre et que l’alliance russe est une base fondamentale de la géopolitique française. Ce conflit se serait donc depuis longtemps déjà terminé par l’effondrement de l’armée et de l’économie ukrainienne, quels que soient le courage et la compétence des Ukrainiens ». Tout est magnifiquement résumé !

Alors oui, nous allons sans doute souffrir ; alors oui, nous risquons de manquer de tout ; alors oui, la situation peut dégénérer en guerre mondiale avec utilisation de l’arme atomique. Mais soyez conscients que nous devrons nos malheurs non pas à l’ogre cosaque mais à Joe Bidon, le vieux sénile qui gouverne les cow-boys et à ses complices : Emmanuel de Morveux d’Enarque, Ursula von Der La Hyène et consorts. La République mafieuse d’Ukraine ne fait partie ni de l’Union européenne, ni de l’OTAN, donc nous n’aurions jamais dû nous mêler de ce conflit. L’avorton peut toujours nous préparer au pire, c’est lui LE responsable de cette situation qui peut devenir dramatique.

Cédric de Valfrancisque 

1) On me dit que « Bobo » serait la contraction de « Bourgeois bohème »  alors qu’en fait ce sont surtout des dants pravés : on devrait donc dire « Pédé », non ?

2) L’auteur est parfois fâché avec les patronymes étrangers (note de l’éditeur).

3) « Sommes-nous préparés à un retour au pouvoir de Donald Trump ? » de Jacques Attali, mai 2022.

 

image_pdfimage_print
24

38 Commentaires

    • Churchill n’a pas fait tant de miracles que cela , avec ses gros cigares et bien repus le bonhomme , était un adepte du principe de :  » ARMONS NOUS ET PARTEZ !!!  » faisant parti d’une manière tres tres tres tres tres tres lointaine des organisateurs de ce conflit monstrueux servant les intérêts de certains banquiers se trouvant tres tres tres tres tres tres loin de cette saloperie de conflit …..bien organisés , les certains banquiers ceusssss qui alimentairent Adolph pour le préparer a foutre le bordel en europe ..

    • @Kabout suite :Churchill avait avec ces gens là des liens très étroits que l’histoire nous révélera bien plus tard .
      Les journlopes aux ordres , ces ordures sévissaient déjà aux ordres de la collaboration pour monter le bedonnant Churchill en super héros , cela permit de faire oublier les 24 millions de RUSSES qui mirent la Wermarth et autres nazis en déroute , Russes sur lesquels , sur ordre de l’état USA qui nous le met profond , RUSSES sur lesquel s le macronesCUL aux yeux fous essaye sur ordre de ses Maitres ATTALIENS , essaye de faire passer pour des monstres aux yeux des veaux et autres pourris francais , cela ne fonctionne évidement pas pour au moins 70 a 80 % du peuple français qui aime le peuple Russe et n’oublie pas ….Merci pour eux …

  1. Le peu que j’ai entendu à la radio et vu à la téloche ce soir me dit que Manu Macrouille va passer pour un con en algérie, mais gravement !!!
    Il commence par une repentance éhontée, puis une visite de li grande mousqui chinoise qui a couté le prix de plusieurs hôpitaux, le bedoin-en-chef va lui parler en rebeu alors qu’il parle français comme vouzémoi, il est prévu qu’en 3 jours il n’y aura pas de contrat sur le gaz, etc…etc…etc…etc…etc…

    Ah mais suis-je bête, bon sang mais c’est bien sûr, des milliers de visas vont être offerts à nos « zamis ».

    An Q laid Macrouille !

    • Qu’il passe pour un con ou autre chose, je m’en fous. De toute façon c’est un furoncle purulent qu il faut dégager au plus vite avec la mère brigitte VUITTON. et la clique de LAMERDISTES. Par contre ce qui me gêne c’est que nous passons aussi pour des cons, avec ce guignol. Chaque fois que sa tronche apparait sur une chaine, je zappe. Je le hais. Il nous a détruit, ruiné, soumis.

    • @ résistante ch,fin de l’abondance,? alors stop aux vacances à Brégançon avec jet ski,piscine,canoë, stop au kolantess en prison,stop à l’accueil des migrants qui nous coûtent un pognon de dingue et qui en remerciement agressent,violent,tuent ,etc etc etc ….stop à ceux qui se goinfrent comme sur cette photo pendant que d’autres crèvent dans la rue comme ces sdf et je m’arrêterai là car la liste est trop longue ,qu’ils commencent eux par faire des sacrifices et donnent l’exemple PARCE QUE Y EN A MARRE que ce soit toujours les mêmes qui morflent .

    • Fin de l’abondance , mais pas pour tous le monde… mais oui on connaît !
      et dire que la Révolution de 1789 prétendait supprimer les privilèges !!! Après les monarques voivi le temps des énarques et autres inutiles profiteurs !

      • Sauf que la monarchie a été remplacée par la haute bourgeoisie. Ce qui est pareil.

  2. Il parait qu’il a passé ses vacances en famille au fort de brégançon( dixit roussel le coco)
    Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Brichel est enfin maman !!!!

  3. Nous sommes le 25 août. Pas un mot dans les médias subventionnés pour fêter la libération de Paris en 1944 ! Honte à Macron et à ses sbires mondialistes qui montrent ainsi leur mépris de la France !

    • Paris est à re-liberer ainsi que la France
      alors les conn…s de la seconde guerre mondiale pour masquer la situation actuelle, ça suffit

  4. sauf qu’attali et ses compères ont tous voté biden et que s’ils ont empêché Trump de prendre la place c’était justement pour empêcher la description qu’il en a faite.

  5. pour une fois que µ dit la vérité ! serrage de ceinture pour tous (enfin seulement le populo) j’ai fait des bétises, supportez en les conséquences!

  6. Vol au-dessus d’un nid de Macreux… Le paltoquet marche avec le bandeau NWO sur les yeux, sa voie est toute tracée par ses chefs, (vers la falaise?). – il est certain d’avoir un parachute ! (et si c’était juste un sac à dos ?)

  7. Churchill, que l’on cite souvent à propos de sa phrase promettant « du sang, du labeur, des larmes et de la sueur », prononcée en 1940, n’est pas l’inventeur de cette formule, qui lui aurait été inspirée par un discours de Garibaldi prononcé en 1849 selon Wikipedia).
    En fait, elle est bien plus proche encore de celle qui figure en page 89 du livre Souvenir de la vie militaire en Afrique, publié en 1852 par le comte Pierre de Castellane (Paris, Victor Lecou Libraire-Éditeur) :
    « Sauront-ils jamais en France ce que l’Afrique a coûté de sang, de sueur et de larmes ? »

    NB: Par « Afrique » il faut entendre « Algérie ».

  8. « Macron 2 Le retour » … il n’a pas fini de nous emmerder !

  9. Il a l’esprit et le mental , oh !!! j’ai oublié le corps tellement sale le corrompu que je me pose la question que un ou deux bons bain dans une baignoire d’acide chloridrique suffiraient OU UN BON LISIER DE PORC , un peu juste , mais OMOchloro lave plus blanc parait ‘il , tiens il pourrait y inviter son mentor celui qui veut assassiner tous les vieux du monde … sacré binome

  10. RTL diffuse ce matin un interview hallucinante de Charlotte Duda qui se prétend psychologue et a crée en 2013 une association pour la réinsertion des détenus en entreprises. Ce qui c’est passé à Fresnes, c’est bien mais ça a été mal compris par tout le monde (sauf elle). Il aurait fallu l’expliquer…
    Et puis, c’est de la faute des entreprises car ils n’embauchent pas les anciens détenus et ne les aident pas parce «  » Ouvrir les portes de l’entreprise aux plus démunis est un devoir citoyen »
    Non seulement Charlotte Duda (la cinquantaine blonde décolorée) nous prend pour des abrutis mais en plus elle vit de subventions. Effectivement, Macron déraille et Dupont tortelini est dans les vapeurs de l ‘alcool !

  11. non seulement je suis préparée à un retour de Mr Trump mais je l’appelle de tous mes voeux !!!

  12. Je suis une fervente admiratrice de votre humour si élégamment troussé et en même temps (comme dirait votre héros du jour) très second degré. Autre chose que la balourdise de nos « humoristes » contemporains qui confondent humour et soupe à la grimace.

  13. Plus qu’il cause longtemps moins qu’il passe pour un intelligent, çui-là.

  14. C’est pas Churchill mais Louis 14 car Jupiter Emmanuel Macron est un monarque absolu dont le pouvoir vacille de plus en plus et Paris c’est Calcutta en version française avec ces sales Bobo Gauchos écolo sectaire qui font chier les Parisiens moyens, les Rats qui pullulent dans toute la capitale avec la bénédiction de Douchka Markovic la Dingo animalistes et ses copains écolo gauchos bobos sectaires et la reine de la salopete Anne Hidalgogol bref Paris c’est un dépotoir migratoire et de Toxico.

  15. La fin de l’abondance ? Pas grave je me suis chauffée l’hiver dernier à 15 degré ; celui-ci me verra chauffée à 12.

  16. Si vous voulez voir à quoi ressemble un type qui a l’air CON, regardez le dépôt de gerbe par macrouille ce matin.
    2 sbires algériens tiennent la gerbe, macrouille tente de la tenir aussi…manque de bol celle-ci est déposée avant que le moumouteux n’ait le temps de réagir, se trouvant ainsi RIDICULE les bras ballants😆😆
    Pour faire bonne figure il s’accroupit et tripote la petite banderole avec l’air de dire : « z’avez vu hein, c’est moi qui l’ai posée ».
    Pauvre type….
    Je me suis repassé la scène 3 fois !!! 😂

  17. Il a raison de se prendre pour Churchill qui est responsable des millions de morts lors de la 2èm » guerre mondiale !!!

  18. Le petit macron se déplume. Les journalistes qui l’ont approché s’en rendent compte. Rabattre quelques mèches sur ses tempes pour masquer les endroits de son crâne qui se sont dégarnis.
    Comme dans le temps, le bon vieux système pour cacher sa calvitie qui permet d’avoir des méches immenses couvrant le crane.

  19. Vu l’intervention de macron hier soir. Il est lamentable mais ce n’est pas une surprise. Il a une drôle de tête, très vieilli et très marqué avec une curieuse coiffure. Il sa gargarise de mots pour ne rien dire ou pour proposer un match de football ! il a osé citer l’élu qui a pris la parole sur l’Algérie à l’Assemblée.
    Sauf, qu’il a honteusement détourné ses propos.
    Bref comme dit Mantalo, il a encore l’air d’un con et pire, d’une carpette.
    Il est venu avec 90 personnes dont Benjamin Stora le juif qui réécrit l’histoire de l’Algérie à sa sauce…..Tout contre la France !

  20. Personne ne lira ma position car j’aime toutes les positions ? On se fait baiser sur toutes les lignes, comme le disait Bebel on a ce que l’on mérite ! Ce qui va être intéressant c’est que celui qui pense baiser va se faire baiser par ceux qui ont été baisé ? Je ne sais pas si c’est très clair, c’est le péché de Sodome ? C’est génial …

  21. Cédric de Valfrancisque a le don de nous inventer les formules « qui vont bien ».
    Je prends note des « transsexuels politiques qui ne savent pas s’ils sont de droite ou de gauche », elle resservira !
    La cohorte des LGBITOQBC élargit le cercle …

Les commentaires sont fermés.