Emmanuel Macron a vendu sa mère aux Algériens

Publié le 21 février 2017 - par - 17 commentaires - 8 281 vues
Share

Nous savions Emmanuel Macron prêt à tout pour parvenir à ses fins, nous le savions soutenu par les arrières boutiques de puissantes succursales bancaires, nous le savions manipulateur, fourbe et pleutre, nous connaissions son parcours « d’exécuteur » chez Rothschild, nous connaissions aussi le passif de son bilan auprès du calamiteux François Hollande.
Macron mène son OPA hostile sur la France.

http://ripostelaique.com/macron-mene-son-opa-hostile-sur-la-france.html

Mais nous n’imaginions pas qu’il irait en Algérie vendre sa mère. Le crime s’est produit cette semaine, le jeudi 16 février, il restera dans toutes les mémoires des filles et fils de France, de ceux qui ont la France chevillée au coeur. Le crime a été prémédité et assumé (tout comme celui de la vente d’Alsthom à des intérêts étrangers). Evoquant les 130 années de présence française en Algérie, sans en mesurer la complexité, les paradoxes, sans les replacer dans le contexte de l’époque, dans le temps long du rapport occident – islam, le criminel contre notre mémoire a eu ces mots sentencieux portés à l’âme de notre mère à tous : notre France. Sans qu’on ne puisse reprocher rien à son interlocuteur journaliste algérien d’Echorouk News, sans qu’on ne lui ai forcé la main, sous aucune pression, ni physique, ni morale, calme, prétentieux, suffisant, froid, Emmanuel Macron a trahi sa patrie, porté un coup de poignard à la terre de ses pères et vendu sa mère. Implacable dans la couardise, morgue hautaine, ses paroles ont trahi ses yeux d’azur, son sang a tourné, déloyal envers les nôtres, il nous a offensés et a humilié la France.

L’amertume nous monte aux lèvres et Emmanuel Macron nous inspire un dégoût immense. Historien de formation, nous convoquerons en premier lieu sur le sujet des historiens peu suspects de complaisance à l’égard de cette période, puisque anticolonialistes et communistes. Nous convoquerons ensuite Jacques Marseille, cet immense spécialiste de la période sur les sujets économiques, et nous laisserons où aurait dû toujours demeurer Emmanuel Macron, c’est-à-dire dans les poubelles de la corbeille.

Claude Liauzu, historien a justement parlé d’un droit d’inventaire concernant cette période, réfutant tout autant la glorification que l’inverse. Avec Gilbert Meynier, il avait répondu en 2005 avant sa mort à Bouteflika au sujet d’un prétendu « crime contre l’humanité ». Nous le citons « si les mots ont un sens, il est faux d’affirmer que la colonisation française a été un génocide ou une extermination ». Sur le coût humain, relatant des crimes commis de chacun des côtés, Claude Liauzu n’oublie pas les victimes européennes et les harkis. Il affirme avec Gilbert Meynier que la colonisation fut une réalité ambivalente loin des caricatures du pouvoir algérien qu’accrédite le pitoyable Emmanuel Macron pour une poignée de voix. Nous invitons nos lecteurs à lire cet article étayé.

Vérités et mensonges des crimes de la colonisation (Claude Liauzu et Gilbert Meynier, 2005) : http://etudescoloniales.canalblog.com/archives/2007/12/11/7198534.html

Il nous faut évoquer Jacques Marseille, professeur d’histoire économique à Paris I Panthéon-Sorbonne, directeur de la chaire d’histoire économique et sociale créée par Marc Bloch. Aujourd’hui lui aussi décédé, il fit sa thèse publiée en 1984 (Empire colonial et capitalisme français-Histoire d’un divorce, Albin Michel, coll. « L’aventure humaine », Paris 1984, 461p) sur les aspects économiques de la colonisation, avec pour idée de départ que le profit l’avait accompagnée. D’abord entamée sous le prisme marxiste, et devant les faits, l’illustre historien est arrivé à la conclusion inverse. La France loin de s’être enrichie avec les colonies a au contraire beaucoup donné et beaucoup perdu dans l’aventure.

Il est inconvenant et indélicat et pour tout dire dégoûtant que Monsieur Macron prenne en otage notre pays et manipule notre mémoire et la salisse. Nous lui rappellerons d’autre part que notre famille politique n’était pas favorable à l’entreprise coloniale et à « la mission de civilisation » portée par la gauche et les républicains de l’époque. Quand ils regardaient l’Afrique, nous regardions déjà la France et l’Europe….

Pour conclure sur ce crime de lâcheté et le matricide d’Emmanuel Macron, nous laisserons la parole à un des disciples de Jacques Marseille et de Claude Liauzu réunis, Daniel Lefeuvre, « Non la France n’a pas de dettes envers ses ex colonies mais une histoire commune ». A l’opposé du travail de sape de Macron et de la clique des mondialistes, le travail de l’historien ou des intellectuels honnêtes n’est pas de verser dans le moralisme dégoulinant de haine envers son pays mais d’étudier les sources sans anachronismes, avec un effort d’objectiver sa subjectivité, c’est-à-dire en laissant de côté ses propres croyances ou son idéologie. Ainsi Daniel Lefeuvre peut assurer et nous le suivons…. La notion de dette n’a pas de sens dans ce contexte. On ne parle pas de dette de la France envers les États-Unis à propos du plan Marshall : or la France a donné à ses territoires coloniaux trois fois et demie plus que le montant du plan Marshall. Au moment de l’indépendance du Maroc, le dirigeant nationaliste Ben Barka affirme que le pays n’est pas en voie de développement, mais qu’il est «sur la voie du développement». Et tous ses amis du Tiers-monde s’extasient devant lui sur le niveau d’infrastructure légué par la France. On dira que ce développement a été lacunaire, inégal, injuste. C’est vrai, mais il en a été de même en Occident : toute la France n’a pas basculé en même temps dans la modernité. La colonisation fut donc un moment de la mondialisation. Est-ce bien, est-ce mal, ce n’est pas le problème de l’historien.

La France n’a pas de dettes envers ses ex-colonies : http://etudescoloniales.canalblog.com/archives/2015/05/21/32108932.html

Loin de porter et transcender la France, Emmanuel Macron se révèle tel qu’en lui-même, un intrigant de piètre envergure, qui ne sait ni l’économie et encore moins l’histoire, un homme dangereux et prêt à tout dire pour gagner une clientèle. Florian Philippot a raison de dire « qu’avec ses propos, il donne aux voyous un argument sur un plateau d’argent pour brûler et saccager ». Au-delà, Emmanuel Macron entretient la culpabilisation matrice bien connue des manipulateurs de la gauche corrompue et de l’islamo-gauchisme. En ce sens il trahit son pays en ne rendant pas service au peuple algérien travaillé par deux propagandes, celle des captateurs du FLN et celle de l’islamisme endémique. Au final, nous lui conseillons de méditer cette réflexion de Claude Liauzu qui s’inquiétait de la « guerre des mémoires » en développement en France et en Europe et qui préférait au « devoir de mémoire », le « devoir d’Histoire ».

François-Xavier Laisne

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Jean-Georges adam

Bravo…très bon article…..continuez à diffuser la VÉRITÉ….Les français l’entendent si peu!

DURADUPIF

La Vè à la dérive. il faudra revoir notre Constitution Française sur ce suffrage universel de l’élection du Président de la République. On est au bout, on touche le fond avec cette candidature inopinée, intempestive, saugrenue pour ne pas dire complètement débile d’un individu sorti de plusieurs chapeaux qui veut gouverner La France sans avoir jamais vu un électeur ni avoir été candidat à une élection populaire.

Jean-Georges adam

Et le pire dans tout ça, c’est que cet escroc risque fort de l’emporter!

victoire

Supprimer le deuxieme tour.Cela represente Une grosse tricherie

laurent k.

vous auriez pu retranscrire la traduction de l’hymne national algérien qui en dit long sur ce qu’il se passe dans la tête d’un musulman et algérien en particulier
la dernière phrase en des mots différents affirme ceci :  » oh france tremble quand nous te demanderons des comptes »
je pense que le contribuable français devrait lire :
-« chère algérie, la france et sa colonie » de DANIEL LEFEUVRE aux édition FLAMMARION
pour se faire sa propre opinion
la france s’est ruinée pour avoir une indépendance énergétique
acheter sur les marchés pétrole et gaz eu coûté moins cher
au contribuable
car il a fallut financer toutes les infrastructures inhérentes à l’exploitation de ces ressources pétrolières dans le désert algérien

Jevek Kraké

Et saint Nunuche qui le soutient …..

Bordel de dieu

Bayrou il réfléchi dans ces hectares pour vous comme dieu dans l’immensité que vous lui donnez vous ne pouvez pas déclaré vos objectifs l’État

Anne-Marie G

Le plus triste, c’est qu’il y a 52 % de Français qui sont de son avis d’après un sondage. J’ai du mal à croire qu’il y ait autant de Français aussi stupides.La propagande tiers-mondiste a bien rempli son office. Lesdits bons Français vont donc devoir payer les indemnités pour « le crime contre l’humanité » perpétré par la France en Algérie. Et ce prix, officieusement, c’est celui de l’immigration illimitée des Maghrébins et subsahariens en France. Pour ceux qui seraient trop gourmands, le gouvernement aura beau jeu de leur répondre qu’il ne faut pas exagérer, l’association de Tin en sait quelque chose dont l’objectif est de soutirer un maximum d’oseille au titre de dédommagements.

ROB

Les «immobiles» trop longtemps garrottés par les chantages à la «paix sociale» n’ont pas réagi comme espéré aux nombreuses provocations et les premières réactions aux succès anti «gôche» étaient d’un anti démocratisme TROP flagrant. Il reste que c’est aux « collabos-islamo-racailles à «JOUER», qu’ils sont à bout de munition et que les élections approchent…. Qu’inventer pour obtenir la confrontation souhaitée avant les élections sans trop se « mouiller ? ?

angora

les mecs en arrière-plan ont l’air de ne pas en croire leurs oreilles………………ils doivent bien se fendre la poire.

Haggar Dunor

Ce salopard ne mérite que le mépris des français patriotes !

Aghir

Il aurait pu aussi vendre sa femme! Ils aiment bien les (fausses) blondes en algérie……………

Aghir

Il aurait aussi pu vendre sa femme! Ils aiment bien les (fausses) blondes…..

Bordel de dieu

Même en tirant la chasse d’eau celui là au bout il trouver Monaco

Napoléon

LE PLUS INCROYABLE CONCERNANT CE SALOPARD DE MACRON C’EST QUE SES PROPOS AURAIENT DÛ AUSSITÔT ÊTRE CONDAMNÉS PAR NOMBRE DE POLITIQUES « DE DROITE » Et QU’UNE GRANDE MANIFESTATION POPULAIRE L’OBLIGE À RETIRER SA CANDIDATURE À L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE… RIEN DE TOUT CELA, SAUF ERREUR OU MANQUE D’INFORMATION DE MA PART. JUSTE UNE MINUSCULE MOBILISATION DE 150 PERSONNES À TOULON… CELA EN DIT LONG SUR LA COUARDISE DE NOS « ÉLITES » DE TOUT BORD COMME SUR CELLE DE BEAUCOUP DE FRANÇAIS QUI PRÉFÈRENT NE PAS VOIR NI ENTENDRE LES CRIS DE LA FRANCE ASSASSINÉE. J’EN VOMIS !

Frantz

Macron rime avec étron, et seule la chasse d’eau peut éliminer définitivement ces rebuts de la consommation !
Mais encore une fois, qui est le plus à blâmer, le profiteur ou les incultes décérébrés qui le portent au pinacle de leur nullité !

montecristo

La pensée unique, le terrorisme intellectuel, font encore et toujours des ravages. Il ne reste pratiquement plus de communistes, mais l’idéologie marxiste-léniniste-stalinienne est encore ancrée dans les esprits. Il serait temps d’en sortir … !