Emmanuel Macron prend les Corses pour des saucissons !

Publié le 5 avril 2019 - par - 49 commentaires - 1 764 vues
Share

Enfin, la fin du Grand débat voulu par Emmanuel Macron au service des Européennes ! Qu’est-ce qu’il va en sortir pour la France ? Une grande déception probablement ! Et pour les Corses ? 

Après les maires de la France profonde pris pour des couillons, et à qui l’on serre la pince vite fait !

Voici les saucisses corses, puisque peu de couillons de Corse se sont déplacés pour l’écouter !

On serre ce que l’on peut et ma foi, monsieur le président Emmanuel Macron semble prendre du plaisir à tripoter les saucissons corses. Il semble inspiré, il soupèse, il tâte, il jauge et espérons qu’il finisse par acheter (à nos frais) cette merveilleuse charcuterie.

Est-ce qu’il songe à ces petits cochons noirs de la Corse, qui vivent si heureux comme des clandestins en France, en toute liberté dans les forêts de cette belle île ! Ils font une viande savoureuse car bien engraissés de châtaignes, un peu à la manière de nos mineurs clandestins de 47 ans en Charente (Source) qui ont trouvé que la France était généreuse ! (50 000 € par an et par mineur

Songe-t-il au choix qu’il va faire ? Entre un saucisson de bonne taille, bien coloré, sentant bon la ferme, et la bête, ou pense-t-il déjà à se taper les maires qui ont fait le déplacement pour aller s’emmerder à l’écouter pendant trop d’heures ?

Pour Arnaud Benedetti, professeur associé à l’université Paris-Sorbonne, Emmanuel Macron a commis une grave erreur en refusant de s’entretenir avec les nationalistes corses. On sent le Colomba de Mérimée pointer sous le discours !  La vendetta n’est pas loin !

Mais au fond, comment un président de la République, même amoureux du saucisson corse, pourrait-il obéir à des habitants, aussi haut soient-ils ? Il l’a dit d’ailleurs, un président de la République ne peut pas répondre à la convocation d’un président de Région, fût-il de la Corse !

Je lui donne raison ! 

En fait, nous savons tous que les Corses aiment le beurre, l’argent du beurre, et ils ont ce défaut bien de chez eux d’avoir envie de s’envoyer  la bergère française au passage ! Ils se foutent que celle-ci aime le saucisson corse ; ce qu’il veulent, c’est lui montrer qui est le chef de la famille ! Avec ou sans le beurre !

Alors quoi, devons-nous accepter que la patrie d’origine de notre bien aimé Empereur, celui qui fit de la France une grande puissance, nous fasse le coup de l’indépendance à la Paoli ? Parce que c’est de ça qu’il s’agit, sous prétexte d’approfondir l’autonomie, de mettre la langue corse au même niveau que la langue française.

Les Corses veulent l’indépendance ! Pas tous les Corses, car ils ne sont pas stupides, les insulaires ; l’immense majorité sait que du jour au lendemain, sans la France, au bout de 8 jours, les Corses descendraient des montagnes, déferleraient des plaines pour envahir Bastia et faire la peau aux indépendantistes !

La Corse a beaucoup donné durant les guerres, particulièrement celle de 14/18 ! Elle a beaucoup donné dans l’armée, dans les administrations, dans la police et aussi dans la pègre ! La France sans la Corse, ce ne serait plus la France, il faut bien le dire ! Mais la Corse sans la France, ce serait probablement une  future Algérie aux portes de l’Europe !

La plupart des habitants partiraient pour ne pas assister au naufrage de cette île de beauté, pour sauver leurs retraites, leurs acquis, etc. Ce n’est pas le tout d’être belle en été, d’être agréable, d’avoir de beaux atours, mais si elle décide de nous quitter, de partir, en quelques mois, il n’y aura plus de têtes, ni de mains, seulement des pieds et des yeux pour pleurer.

Gardons espoir. Les Corses, ce n’est pas uniquement les tartufes qui sont au pouvoir actuellement ! De pseudo-nationalistes tendance radicale-socialiste qui sont prompts à vouloir accueillir de l’immigré, du clandestin soudanais, irakien, afghan ou érythréen aux frais des Corses, mais aussi des Français continentaux comme l’a proposé le président de la Communauté de l’agglomération de Bastia, François TATI.

Beaucoup refusent cette implantation mais y mettent des pincettes pour le dire comme Jean-François Baccarelli avec son petit couplet politiquement correct « nous sommes émus par la détresse de ces gens-là », « nous ne sommes pas racistes », et bla bla ! 

Il n’empêche, l’Assemblée de Corse a voté une motion favorable à l’accueil des migrants. Une motion à l’initiative de Jean-Charles Orsucci, maire de Bonifacio et leader du groupe La République en marche (LREM) à l’Assemblée de Corse. Ils sont fous ces maires !

Je connais bien cette ville de toute beauté et je plains d’avance les habitants de l’éventuelle arrivée de clandestins ! En trois mois, elle sera dévastée. Ses rues et ses magnifiques falaises y compris !

Nous avons les mêmes à la porte de la Chapelle et s’il les veulent, ils peuvent toujours les prendre ! Mais je conseille au maire Jean-Charles Orsucci de faire gaffe à ses arrières, car les Corses ne sont pas des petits moutons de France.

En attendant pace i salute !

Gérard Brazon (Libre Expression)

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

49 réponses à “Emmanuel Macron prend les Corses pour des saucissons !”

  1. hoplite dit :

    70% de la charcuterie corse est faite avec de la viande importée. La législation n’impose que la transformation en Corse.

  2. François Desvignes dit :

    Vous savez pourquoi Macron aime « les saucissons des cochons noirs de Corse » ?

    Parce qu’ils sont noirs.

    Et vous savez pourquoi il les achète ?

    j’vous le dirai pas bande de gros dégoûtants !

  3. Michel dit :

    On sait que macrotte ne fait que mentir, comme beaucoup de politiques qui vivent sur le dos des gens. Aujourd’hui, même s’il disait quelquechose de vrai, plus personne ne le croirait. C’est ainsi que les menteurs sont considérés. Le pauvre taré devrait quitter vite la France et s’installer dans un pays musulman. Il paraît qu’ils n’aiment pas les tapettes et qu’ils les jettent du haut des immeubles. Ce serait une belle solution et un gros soulagement pour notre pays.

  4. DUFAITREZ dit :

    Jamais mis les pieds là bas, malgré de multiples occasions… Terre le l’Empereur à un an près..devenue le « grain de beauté » du Continent… avec tous les risques…
    « En veux-tu ? En voilà ! »
    Insularité ne rime pas avec particularité !
    Encore moins, dépendance et indépendance !

  5. Charlie732 dit :

    Un président ne devrait jamais faire celà.
    Il savait quand prenant le saucisson de cette manière il s exposait à des critiques c est la preuve que ce président est bon a rien et n est pas visionnaire.

  6. PIstou dit :

    Le con tâte des saucissons normal il s’y connait en charcuterie l’andouille de soit disant président

  7. William Demanget dit :

    P’tit con 1er a l’air rêveur en voyant ce saucisson, ça lui rappelle Benala ?

  8. Marnie dit :

    Rectif
    Il a la connaissance mais pas vraiment d’intelligence …

  9. Marnie dit :

    Macron est un être destructeur et un provocateur qui prend les autres pour des cons. Il a la connaissance mais vraiment d’intelligence, il n’a pas de tripes, pas d’humanisme. Son but c’est la ligne directrice de ses mentors : ceux du fric.

  10. patphil dit :

    au moins les dirigeants élus de corse ne se sont pas soumis

  11. Une patriote dit :

    L’arrivée de clandestins en Corse ? A mon avis le problème sera aussi vite réglé que celui de la plage. Pour montrer à Macron qu’ils le recevaient avec plaisir, ils l’ont accueilli avec le drapeau corse , MDR

  12. Carnaval dit :

    Il tient dans sa main un saucisson comme s il tenait un chichi de noir.
    Va savoir sa pensée.

    • necas dit :

      Sauf que Macron a oublié que les Corses , eux nont pas du sang de cafard dans les veines !!! Eux ne se laissent pas faire , comme des perdreaux de deux semaines ! Il y a juste à se rappeler la manière dont ils ont traité l ‘histoire du burqini , burqa en Corse ; certains on bien compris le message :
      on est chez nous sur Notre Ile !!! on vous accueille , mais vous faites comme on vous dit , nous , les corses : point barre !

      • dupond dit :

        necas
        Les FO sont en grande partie pour ne pas dire la majorité Corse et font campagne a l’inverse des gendarmeries du continent et des iles océanes qui elles ont des flics venus d’ailleurs afin de ne lier aucun liens de parentés avec les locaux et sont de ce fait sous la coupe des mondialistes anti français et souvent FM ……Avez vous compris mon allusion ?

      • Gib dit :

        En corse il y a aussi beaucoup de cafards.
        Quand ils seront en nombre suffisant vous verrez que sa viendra comme sur le continent
        Pour l instant on fait sauter des villas appartenant à des blancs continentaux.
        Les arabes tissent leur toile.

        • dupond dit :

          Gib
          J’ai peur que vous n’ayez raison et en plus les femmes commencent a se marier avec des muzz ce qui n’était que tres peu le cas quand j’y habitais dans les années 70 80 …..La Corse touristique du littoral vit bien de son tourisme et du batiment ,mais la Corse de la montagne a besoin du soutien de la mere patrie (quoiqu’on puisse en dire)

    • jeannot dit :

      hummm ! son calibre préféré. La rosette de Lyon ? non le Saint Martin !

  13. JCML dit :

    « Emmanuel Macron prend les Corses pour des saucissons ! » ben ça va bien ensemble lui qui est déjà un truffe.

  14. snif dit :

    Il semble réveur devant la taille de l’engin …
    Benlala où es-tu ?

  15. La Mère Denis dit :

    C’ est pour organiser un « apéro saucisson pinard » avec ses copains muzz que Macron est allé tâter du saucisson en vu d’ en acheter un ( ou plusieurs) ?

  16. Georges PN dit :

    Il y a quelques années, les dépenses publiques en Corse étaient supportées à 75% par le budget national. Les Corses ne supportaient donc que 25% des dépenses de l’île…

  17. Laguerre dit :

    « Macron prend les Corses pour des saucissons » …et le reste des Français pour des cornichons. Gare à l’indigestion Mister président.

  18. BERTRAND dit :

    ./… Une anecdote pour en finir avec la question : j’avais une secrétaire originaire de Corse. Une année où j’ai voulu y passer deux semaines de vacances, elle m’a fait comprendre que je n’y serai pas le bienvenu, car les touristes « faisaient monter les prix » et « dérangeaient » les insulaires. Cela de la part d’une femme fonctionnaire plutôt bien payée à Paris et qui ne se posait apparemment pas la question de savoir si, pour suivre sa logique, elle y occupait l’emploi et le logement d’un métropolitain.

  19. BERTRAND dit :

    ./…
    Pour la Corse il faut être clair, comme avait su l’être Raymond Barre en son temps : Vous voulez l’indépendance ? Chiche ! On organise un référendum sur l’île et on compte les points. Si c’est « non » ( ce qui est plus que probable), vous rentrez dans le rang (pas de statut particulier, de subventions au nom de la « continuité territoriale » et de hochets pour les barons locaux) et vous nous fichez la paix une fois pour toutes. Si c’est « oui », chacun reprend ses billes. Les Corses installés sur le continent rentrent chez eux et les « pinzuti » reviennent en métropole. On solde les comptes et… Basta.

    • didile dit :

      Raymond Barre était de la Réunion.Il devait bien connaître la mentalité des
      îles .Indépendance avec l’argent de la métropole .

  20. BERTRAND dit :

    Voici quelques mois, Talamoni, le président de « l’Assemblée de Corse » (sic) a bruyamment offert d’accueillir sur l’ile les 650 colons à bord du navire négrier l’Aquarius. Bien entendu, il n’y avait aucune sincérité dans cette offre. Il s’agissait seulement d’une manoeuvre politicienne pour embarrasser le gouvernement. Mais celui-ci a loupé le coche : il aurait bien dû prendre au mot ce démagogue et les laisser débarquer, naturellement avec interdiction de gagner le continent. On aurait bien rigolé avec les nuisances habituelles que n’aurait pas manqué d’entraîner la présence de ces « invités » d’un nouveau genre. Et ces indépendantistes en peau de lapin auraient été déconsidérés pour longtemps auprès de leurs électeurs qui jouent avec le feu en élisant des irresponsables.
    ./…

  21. A volpe dit :

    Vous êtes un peu en retard pour le «pace è salute», on ne dit ça que pour les vœux de la nouvelle année.

    • Gérard Brazon dit :

      Si c’est tout ce que vous avez retenu…

      • A volpe dit :

        Ben, en fait il y a beaucoup de bêtises dans votre article, la seule chose que je retiens c’est que vous ne connaissez pas du tout la Corse et les corses, vous débitez bêtement le prêt-à- penser bfmtv à la manière du bouffon christophe barbier. Pas très original et tellement loin de la réalité.

        • Ce qui serait bien est de nous expliquer en quoi je débite du bfm ! Sur le saucisson, les maires corses, les clandestins, les mineurs, les radicaux-socialistes au pouvoir en Corse, l’indépendance, etc. Il ne suffit pas de dire, il faut étayer et expliquer en quoi vous n’êtes pas d’accord ! Vous avez les commentaires pour le faire ! Voilà ce qui serait Corse par nature !

          • Lionel dit :

            Vous semblez être pour le débat, Gérard, mais quand on vous prouve que vous avez tort vous disparaissez de la discussion sans la moindre politesse.

            Charité bien ordonnée commence par soi -même.

  22. Malou30 dit :

    Zut ! J’ai oublié qui avait des amis .

    • the end dit :

      ( Voici les saucisses corses, puisque peu de couillons de Corse se sont déplacés pour l’écouter !) les saucissons…. je ne pense pas mais des andouilles certainement.

  23. Malou30 dit :

    Mon père qui avait et travaillait avec des Corses , ceux ci, disaient , la Corse exporte des fonctionnaires et importe des retraités.

  24. dupond dit :

    Les migrants ne resteront pas en Corse !!! ceux qui jouent les bons samaritains savent qu’aux premiers frimas ils prendront le « courrier » pour gagner Marseille ou Nice . La vie est dure en Corse pour celui qui débarque avec rien et la saison est tres courte ,il faut se tuer au boulot du 10juillet au 15aout puis apres c’est le grand calme et ceux qui y survivent se regroupent en famille pour affronter la tres longue saison creuse . Pour le nouveau venu c’est la misere et la solitude (j’ai habité de nombreuses années en Corse ; mais j’etais salarié…..je sais de quoi je parle)

    • necas dit :

      Au moins , le Corse se fait RESPECTER CHEZ LUI ? ET en cela , il est DIGNE !!!!!!!

      • dupond dit :

        necas
        Vous avez raison et les Corse se doivent de devenir indépendants car ils n’ont plus aucune raison d’etre intégrés a une nation de dégénérés qu’est devenue la notre . Les Algériens l’ont fait les Corse gens d’honneur et travailleurs doivent le faire !!!

      • Gib dit :

        Entention il y a de plus en plus de quartiers islamisés en corse on ne vous dit pas tout.
        Un jour où l autre il y aura des problèmes là bas aussi ça commence déjà.
        Il y a des corses qui aiment bien les arabes et les defendent ils les preferent aux continentaux .
        Des migrands musulmans ont failli débarquer sur l ile il y a peu de temp.

      • Charlie732 dit :

        Vous avez vue le film le prophète.
        Et c est ce qu’ il va arriver en corse a la fin une trahison.Dans plusieurs villages il y a pas mal d arabes les corses les accueillent bien peut être mieux que les pinzoutis (les pointus ) il y a aussi de plus en plus de mosquées et vous verrez qu un jour les muzs prendront le dessus les jeunes corses n ont plus la méme mentalité que leur aînés les arabes en profitent il y a beaucoup de drogue en corse et qui c est qui fourni je vous le donne en mille.

    • Marnie dit :

      Bien résumé.

      • Verdammt dit :

        J ai connu a L armee des Corses. C est les gens les plus gentils au monde. Ils sont brave et fiers. Ils m ont apprit leur langue un peu.
        a macron ils disent « bai a fati incula testa di cazzu »., Vive la Corse…