Emplois fictifs : Quand Corinne Lepage, soutien de Macron, balançait Bayrou…

Publié le 28 février 2017 - par - 6 commentaires - 2 686 vues
Traduire la page en :

Bayrou, l’homme politique plus blanc que blanc ? On l’aurait presque cru quand il s’est rallié à Emmanuel Macron, avec ses exigences de moralisation de la vie politique.

Le binôme tête haute et mains propres, contre modèle des Fillon, Sarkozy, Marine et cie… en quelque sorte.

Malheureusement, ce n’est pas tout à fait ce qu’en pensent les Fillonistes, qui ont ressorti le livre de Corinne Lepage “Les mains propres”.

L’ex-ministre de l’Environnement y dénonce le recours à des emplois fictifs d’assistants parlementaires au MoDem. Voilà un pavé dans la mare plutôt inattendu.

L’info, parue dans Dreuz-info et Paris-Match, fait le tour des réseaux sociaux et les Fillonistes ont lancé une pétition pour que le PNF ouvre une enquête.

“Dans son livre «Les mains propres», paru en 2014, l’ancienne ministre centriste de l’Environnement Corinne Lepage dénonçait le recours à de «nombreux “emplois fictifs” pour assurer le secrétariat des uns ou des autres, grâce à des personnes payées par des entreprises publiques ou privées “amies”. […] C’est ainsi que des assistants parlementaires servent en réalité le parti politique, et non le parlementaire…”

«Lorsque j’ai été élue au Parlement européen en 2009, le MoDem avait exigé de moi qu’un de mes assistants parlementaires travaille au siège parisien. J’ai refusé en indiquant que cela me paraissait d’une part contraire aux règles européennes, et d’autre part illégal. Le MoDem n’a pas osé insisté mais mes collègues ont été contraints de satisfaire à cette exigence», déclarait Corinne Lepage.

«Durant cinq ans, écrit-elle, la secrétaire particulière de François Bayrou a été payée… par l’enveloppe d’assistance parlementaire de Marielle de Sarnez, sur fonds européen.» Interrogée par Paris Match, l’eurodéputée a réitéré son démenti de 2014. «C’est faux, faux, faux et archi-faux, a-t-elle martelé. La secrétaire de François Bayrou a toujours été payée par le Mouvement Démocrate.»

Qui dit vrai ? François Bayrou nie lui aussi. Mais les fillonistes veulent que le PNF enquête.

A suivre. Corinne Lepage, aujourd’hui soutien de Macron, n’a pas souhaité s’exprimer sur cette affaire.

En attendant, la justice et la presse tapent à qui mieux mieux sur Fillon et Marine.

Personne ne demande à Macron où sont passés les millions qu’il a gagnés, alors qu’il est arrivé sans le sou au gouvernement en 2014.

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi