En 1934, Companys déclarait l’indépendance de la Catalogne : 2 ans plus tard…

Les dés sont jetés, rien ne va plus, après la décision irréaliste du parlement catalan de décréter l’indépendance de la province défiant ainsi la Constitution et la Loi.

La réaction  du gouvernement espagnol, par la voix de son président, Mariano Rajoy, a été immédiate. La vice-présidente du gouvernement, Soraya Saenz de Santamaria a été désigné comme présidente provisoire de la « Généralitat de Cataluna », en attendant les élections décidées pour le 21 décembre.

Que l’on ne se trompe pas, il ne s’agit nullement d’élections « pour ou contre » l’indépendance mais uniquement des élections démocratiques, et cette fois, sous contrôle international, pour désigner le nouveau parlement de Catalogne, en application de l’article 155 de la Constitution, qui met sous tutelle la province.

Cette tutelle sera levée dès l’installation d’un nouveau parlement catalan.

Ce qui est plus grave c’est que cette déclaration d’indépendance, voté contre la loi, est un acte délictueux et si Carles Puigdemont refuse d’abandonner sa charge dans les heures qui suivent il sera poursuivi pour délit d’usurpation et de rébellion et risquera jusqu’à trente années de prison.

« Cette déclaration d’indépendance, votée contre la loi, n’est pas une nouveauté : Le 6 octobre 1934, le gouvernement de Catalogne proclamait également l’indépendance, par la voix de son président Lluis Companys. L’état de guerre était proclamé par le gouvernement espagnol et, dix heures et près de 80 morts plus tard, Companys se rendait. 2 ans plus tard, c’était la guerre civile et 800.000 morts. Companys avait affirmé à l’époque qu’il s’agissait d’arracher la Catalogne au fascisme (aujourd’hui, apparemment, c’est tout le contraire, c’est la jeunesse d’extrême gauche qui mène la rébellion). 

Lluis Companys sera fusillé le 15 octobre 1940, après avoir été rendu à l’Espagne à la fin de la guerre. Il est devenu un héros pour les indépendantistes catalans. »

Il est impossible, à l’heure actuelle, de prévoir ce que sera la situation dans les prochains jours : calme et sérénité, heurts et violences où, peut-être davantage ? Ce qui serait catastrophique et pour l’Espagne et pour la Catalogne.

Comment réagira la rue à une arrestation de Puigdemont ?

33.000 policiers sont dirigés vers la Catalogne et quelle sera la réaction des 17.000 « Mossos », la police catalane, après la destitution de son directeur général, et sa mise sous contrôle des autorités espagnoles ?

Une très importante manifestation est organisée ce week-end en Catalogne, et surtout à Barcelone, contre l’indépendance.

Le 21 décembre les catalans pourront voter librement et exprimer leur choix démocratiquement et le doute n’est pas permis, ils voteront contre ceux qui ont œuvré à la destruction de l’Espagne et qui ont réussi l’exploit de réaliser, ce qui semblait impossible hier, l’union nationale entre le PP, le PSOE et les Cuidadanos.

Même Podemos, cette gauche pourtant à l’origine favorable aux indépendantistes, a compris l’irréalité de cette indépendance auto-proclamée qui ruinerait la province.

Devant le terrorisme islamique, qui menace actuellement toute l’Europe, L’Espagne n’avait vraiment pas besoin d’être confrontée à cette situation provoquée par des politiciens qui font passer leur carrière avant la défense de leur Patrie !

Manuel Gomez

image_pdfimage_print

45 Commentaires

  1. Une patrie qui n’a plus rien d’espagnol!!! 700 ans de colonisation muzz ont reussi a donner un nouveau type d’habitant qui n’a plus rien a voir avec les espagnols originels, mais consanguins par leurs aieux muzz… Espagne et bresil, meme resultat, une hybridation contre nature….

    Ce n’est pas parceque Soros le crapaud soutient l’independance que tout le monde doit soutenir une espagne unie, si cette espagne unie entraine de par son union les regions riches vers une abime. La Catalogne est le grenier a devise de l’espagne, tu m’etonnes que personne ne desire l’independance de la catalogne, le reste de l’espagne deviendrait ipso facto un pays sous developpé en 6 mois…

    Certains ont une drole de conception de la democratie autorisant a museler une region pour assurer l’union.

    • Ils devraient se contenter de l’autonomie qu’ils avaient ce qui n’était déjà pas si mal ! Imaginez que la Bretagne demande son indépendance, et puis chaque régions de France tant qu’on y est ? Pour la Corse par contre je serais plutôt pour, car elle est
      détachée physiquement de la métropole ! Cela n’a rien à voir !

      • @ bipbip60
        Dans ce cas, si je suis votre raisonnement, il faudrait aussi rendre leur indépendance aux DROM-TOM puisque physiquement détachés de la métropole. En fait, depuis le temps que les indépendantistes de tout poil le réclament, pourquoi pas ? D’avance, j’entends la voix de ceux, certainement plus nombreux, qui vont (enfin) réagir contre, une fois que la France aura émis cette hypothèse.

        • rien n’empeche de rester dans l’europe en creant un petit etat comme d’autres en europe ,rien de choquand quand on sait que beaucoup de politiques veulent des grandes regions et supprimer les etats

    • Je pense que vous vous trompez car la Catalogne sans l’Espagne ne survrira pas car trop de dettes – obligé de recréer une monnaie et impossible d’intégrer l’Europe car pas assez riche !!! Et attendez de voir quand Madrid va mettre son nez dans les finances incontrôlées depuis 40 ans … il va y avoir des surprises –

    • Le même désir séparatiste s’est manifesté au Nigéria, quand les Ibos peuplant le sud du pays regorgeant de pétrole, ont voulu le garder pour eux seuls. Le résultat a été le massacre des Ibos. L’Italie du Nord , riche et prospère a eu aussi des velléités de séparation (Ligue du Nord) pour garder à elle seule le bénéfice de sa prospérité au détriment du Sud très pauvre. Heureusement que ça a échoué. Ne pas vouloir partager sa prospérité avec ses compatriotes n’est pas très socialiste, bien que les socialistes ne soient pas réputés partageux.

        • Paskal, entre le morcellement de pays historiquement stables et le gouvernement mondial, il y a quand même d’autres solutions non ?

    • Petit pays dans un grand (l’Espagne), petit pays avarié depuis longtemps par l’invasion musulmane qui persiste. Qui finance à votre avis les gôchos indépendantistes?? L’emploi du mot hybridation est malséant , il s’agit d’infiltration, suivant la coutume muslim qui essaie de réïtérer en permanence le « diviser pour mieux régner », en accord avec certaines banques et la terre musul la plus proche: le Maroc. Vos propos sont insultants pour les Catalans.

  2. Il y a une chose que je n’ai pas très bien comprise : vous dites « aujourd’hui, apparemment, c’est tout le contraire, c’est la jeunesse d’extrême gauche qui mène la rébellion ».

    Voulez-vous dire qu’à l’époque de Companys, c’était la droite catalane qui demandait l’indépendance ?

    Merci d’avance de votre réponse, car franchement je n’ai pas compris.

    • Bonjour, effectivement j’ai dû mal m’expliquer : à l’époque de Companys c’était la gauche qui était au gouvernement de l’Espagne et le fascisme qui apparaissait en Catalogne. Aujourd’hui c’est la droite qui gouverne. Il aurait été plus simple de m’exprimer autrement. Merci tout de même de m’avoir lu.

  3. la Catalogne renoue avec ses vieux démons , la paix et la liberté ne lui suffisent plus . Elle est toujours et encore victime du gauchisme

  4. Aux dernières nouvelles, les dirigeants sécessionnistes catalans pourront toujours se réfugier en Gambie, seul pays à avoir reconnu l’indépendance de la Catalogne…

  5. carte de l espagne avec l evolution de ses frontieres de 500 A NOS JOURS voir france et allemagne a propos la lombardie et venetie veulent plus d autonomie la saxe et baviere aussi l espagne france et allemagne sont des etats federaux

  6. « politiciens » : personnes qui font passer leur carrière avant la défense de leur Patrie.
    Je trouve que c’est pas mal comme définition !

    • Revoyez l histoire de notre France, ce sont les socialistes qui par voté parlementaire à fait basculer l installation de Pétain sur les souhaits de l brun président partant en débandade, l extrême droite n existant pas à l époque, Mitterrand a d ailleurs la francisque, honneur donné par Pétain, on l oublié vite

  7. Companys n’a pas été « rendu » à L’Espagne mais livré à l’armée franquiste par la Gestapo venue l’arrêter en France à son domicile de La Baule, ville où il s’était réfugié.
    Il a été torturé et fusillé à Mounjuich.

  8. le vote populaire devrait être le seul critère valable; point barre; si les catalans veulent être indépendants, qu’ils le soient

  9. On sent bien qu’on a affaire à une action savamment manipulée de gauchistes et anars mentalement perturbés et irresponsables (c’est un pléonasme). En résultat, la nation Espagnole, et par association, les autres nations d’Europe, se retrouvent très déstabilisées et affaiblies face à l’offensive mondialiste couplée à la politique de conquête de son complice, le totalitarisme islamique. Le,diable a plusieurs mains qui agissent par petites touches de façon très cordonnée, toujours dans le même sens, celui du chaos, de la guerre. Personne pour tous et tous contre un.

  10. Si la Catalogne devenait indépendante, le Qatar s’y installerait. C’est sûr à 100%.

  11. Monsieur, ce n’était pas le sujet de l’article. D’ailleurs ce n’est ni Pétain ni l’extrême droite française qui ont rendu Companys à Franco mais les nazis.

  12. voir la réponse de
    JC Roux
    Companys n’a pas été « rendu » à L’Espagne mais livré à l’armée franquiste par la Gestapo venue l’arrêter en France à son domicile de La Baule, ville où il s’était réfugié.
    Il a été torturé et fusillé à Mounjuich.

    et il me semble que Pétain comme vous dites a été porté au pouvoir par la gauche au pouvoir pas par l’extrême droite
    voir le lien
    http://www.lhistoire.fr/le-front-populaire-t-il-vot%C3%A9-les-pleins-pouvoirs-%C3%A0-p%C3%A9tain

  13. C’est un parlement a majorité de gauche qui a voté les pleins pouvoirs à Pétain.
    Laval, chef du gouvernement, était de la SFIO, tout comme Doriot, Déat et tant d’autres.
    Avant cela, c’est Daladier, homme de gauche, qui a baissé sa culotte devant Hitler à Munich…
    C’est la gauche qui a ouvert grand les portes de la France aux nazis, pacte Germano-Soviétique oblige… N’est-ce pas Sartre qui disait qu’il fallait voir dans le soldat Allemand un prolétaire en uniforme ?
    La gauche ? Collabos hier, cohallabos aujourd’hui !

  14. Etant à contre courant, je privilégie la Charge par la Preuve !
    Oui à l’indépendance ! Dans qq mois, la Catalogne reviendra, penaude !
    Sans Europe, sans monnaie, sans Banques, sans Armée ? Elle viendra pleurnicher ! Il y en aura pour 100 ans !

  15. J’ai pas d’opinion sur la question (blasphème !), en revanche, mon opinion est que dans un cas comme dans l’autre, cette histoire va très mal se finir. Observez comme les médias tournent autour du pot, ils se perdent en circonvolution, il parlent d’escalade, de crainte de « débordements » (nouveau terme à la mode). Tous observent, ils craignent de voir arriver ce qu’ils n’osent pas nommer: la guerre civile. Et si guerre civile il y a, quelles seront les actions des pays alentours?

  16. L’extrême gauche alliée au centre droit et aux islamistes veulent détruire non seulement l’unité de l’Espagne mais faire de cette province une enclave où ils pourraient faire leur juteux business de trafiquants, prostitution, et construire un bastion islamique pour créer un état dans l’état

    • Clair, 100% d’accord. Il suffit de revoir l’histoire d’Espagne, celle de la IIème république espagnole, celle de la première proclamation d’une catalogne indépendante en 1934, puis la marche à l’âbime de la guerre civile pour comprendre que certains groupes de pouvoir souhaitent remettre le même engrenage infernal en marche. L’actuelle autonomie de la Catalogne était remarquable, et si on peut comprendre le besoin indentitaire catalan face aux castillans, la surenchère folle des anarcho-gauchistes est seule responsable de la crise, en face le gouvernement de Marianao Rajoy n’a rien à voir avec ce qu’a été le droite dure et l’extrême-droite de Prime de Rivera.

  17. Avec l’indépendance de la Catalogne on mettrait le doigt dans un engrenage infernal !
    Les Catalans, à commencer par eux, seraient perdants sur toute la ligne, mais c’est aussi les Européens dans leur ensemble qui en pâtiraient !
    Tout cela ferait le jeu de ceux qui cherchent la perte de l’Occident en général et de l’Europe en particulier !

  18. Je n’arrive pas à comprendre cette hostilité permanente de tous -TOUS- les intervenants en France à l’encontre du mouvement Catalan et de trouver à contrario toutes les vertus au gouvernement central
    Perso je ne connais pas le problème, donc je n’ai pas vraiment d’opinion, de plus la lecture de cet article non seulement ne m’apprend rien mais en plus il a tendance à m’agacer en raison de sa flagrante partialité !

  19. Companys s’exila depuis le col de Lli, à La Vajol, pour se réfugier à La Baule-Escoublac, en Loire-Atlantique. Mais il fut livré à la dictature militaire franquiste par la police secrète de l’Allemagne nazie, le 13 août 1940. A cette date, je doute que Pétain était informé de cette arrestation en zone occupée. Il avait d’autres préoccupations à savoir faire bouffer et recaser les Français encore dispersés sur les routes, sauvegarder le million et demi de prisonniers et planquer notre flotte, principal atout face à l’occupant. Quant à la débâcle de 1940, le pacte germano soviétique et la trahison des cocos qui sabotait nos armes, y sont bien pour quelque chose…

    • Merci pour cette petite mise au point. Ajoutons que Pétain avait été missionné par le gouvernement français, peu avant la guerre, pour rencontrer Franco dans le but de convaincre celui-ci de ne pas entrer en guerre aux côtés des Allemands contre la France, tâche dont il s’acquitta parfaitement, et dont il faut lui savoir gré (même si ça n’empêcha pas les Allemands de battre la France à plat-de-couture en 40).

      Alors, en ce qui concerne le sieur Companys, le moins qu’on puisse dire est qu’il n’a pas joué dans la cour des grands et qu’il ne doit sa fin tragique qu’à ses propres conneries…

      • n’oublions pas que Franco et Pétain prévenu par Fonck, lui-même prévenu par un aviateur japonais de ses amis, convinrent de ne pas permettre à l’armée de Hitler de traverser l’Espagne pour aller au Maroc, où le Sultan l’attendait à condition qu’il proclame l’indépendance. Franco fit attendre sciemment une heure Adolf à la Bidassoa et rejeta sa demande , ce qui était inimaginable, vu le soutien qu’il lui avait apporté ( Guernica). Hitler revint déconcerté et se tourna vers l’invasion de l’Angleterre. Si l’AFN était tombée dans ses mains en 1940, la guerre eut duré 10 ans de plus.

    • Il n’y a pas de facultés chez eux ? Ils n’ont pas de brillants professeurs, des savants, des penseurs de haut niveau tels que les quelques specimens cpf qu’ils nous envoient ?

      • Y a tout ce qu il faut chez eux …mais ce Macrouille veut faire main basse sur l intelligentsia algérienne ! C est quoi ce TCF ??

          • ça ressemble à Boualem Sansal,Kamel Daoud,Yasmina Khadra pour ne citer que les plus médiatisés en France …Je vous défie de me citer un seul écrivain de souche française qui maîtrise aussi bien la plume arabe que eux maîtrisent celle de Molière!! espèce d excitée!

            • J’espère qu’ils ont également la chance d’avoir une meilleure éducation que vous.

          • ça c est uniquement pour la littérature!! Nous avons des milliers d ingénieurs,de scientifiques,d universitaires,médecins,professeurs dissimulés un peu partout dans les laboratoires du monde:Etats-Unis,Canada,France,Allemagne etc …

        • « L’intelligentsia algérienne » ! C’est fait comment ? A quoi ça ressemble ? Au dahu ?A une licorne? Au monstre du Loch Ness ? Au père Noël ?

  20. Le processus de la déclaration d’indépendance de la Catalogne a été soigneusement démocratique. L’intervention de l’État espagnol en Catalogne en 2017 est la version moderne de l’entrée des troupes franquistes à Barcelone en 1939.

    • Faux le pseudo référendum était une mascarade;avec une minorité 25 %des inscrits de plus contraire à la constitution massivement adoptée par le peuple Espagnol y compris Catalans !c’est cela le coup de force ;prenez exemple sur la France pour ses depts Algériens en 62 ! d’abord consultation de tous le peuple Français pour adopter leur autodétermination ,puis après consultation de la population locale de la province; Une réforme de la constitution Espagnole est indispensable ;Rajoy et le Roi n’y peuvent rien sauf à se renier avec tous le peuple Espagnol ;Catalans inclus qui incrédule de la farce se sont réveillés
      les prochaines eléctions le démontrerons !

Les commentaires sont fermés.