En 1970, le PS s’est allié avec le PCF, que LR fasse de même avec le FN !

Publié le 10 mai 2017 - par - 8 commentaires - 472 vues
Share

Après des présidentielles décevantes, essayons de concevoir et d’énoncer clairement les conditions d’une reconquête en commençant par un bref rappel historique.

Dans les années 70, la SFIO ne voulait pas s’allier avec les communistes qui représentaient environ 20 % de l’électorat. La gauche étant divisée, la droite monopolisait le pouvoir. Le trait de génie de Mitterrand fut de rompre avec cette situation en faisant alliance avec le PC qui acceptait en contrepartie de renoncer à la « dictature du prolétariat ». Bien des caciques socialistes refusèrent ce changement au nom de leurs valeurs démocratiques et il fallut toute l’astuce du Florentin et le renfort d’une nouvelle génération (Jospin, Fabius, Chevènement) pour l’imposer et gagner les élections.

La droite est aujourd’hui dans la même situation que la gauche à cette époque. Au nom de préjugés dictés par les gauchistes, les Républicains craignent de s’allier avec le FN et cette division vient d’interdire une alternance qui était souhaitée par une majorité de Français. Les bases d’un accord électoral sont pourtant évidentes. Il s’agit de s’opposer à l’invasion migratoire, à l’islamisation et au terrorisme. À partir de ce socle commun, chaque partie doit ensuite faire des concessions. Si ce rapprochement était réalisé, la droite l’emporterait dans toutes les élections et le FN sortirait d’un isolement stérile en obtenant des élus et des ministres.

Au lieu de nier la réalité, il convient de la prendre en compte pour mieux la modifier. Par exemple, le culte « frontiériste » n’a aucun sens lorsque des dizaines de millions de Français voyagent chaque année dans le monde entier. En revanche, il importe d’empêcher l’entrée de ceux qui nous envahissent et nous agressent à l’instar de ce que Donald Trump tente de faire aux États-Unis. De même, la volonté de sortir de l’Europe ou de l’Euro irrite la majorité des électeurs. Sortons-nous de la France parce que son gouvernement nous déplait ? Il faut simplement imposer à nos partenaires les réformes nécessaires et notre pays en dispose des moyens à condition qu’une main ferme le dirige.

Cette recomposition entraînera des clivages. Des Républicains rejoindront Macron et des souverainistes purs et durs quitteront le FN. Dans l’immédiat, je propose que des « sages » issus des deux partis se réunissent, à l’abri des médias, pour explorer les conditions d’un accord. L’alternance est à ce prix et Paris vaut bien une messe !

Gérard Pince

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
BALT

Je partage entièrement votre point de vue.

Mimitou85

Et çà se fera obligatoirement, la question qui suit est QUAND ? On va assister à quelques accords « particuliers » et lorsqu’ils constateront que finalement sur les points essentiels, ils sont d’accord , chacune des parties saura mettre de l’eau dans son vin pour valider cet accord car l’attrait du pouvoir sera plus fort que tout.

RASPAIL

OUI parce que c’était MARCHAIS , et parce que c’était MITTERAND ! QUE L’ON AIME OU PAS CES DEUX PERSONNAGES : CHERCHEZ DONC AU LR QUI EN A L’ENVERGURE ? Ils sont tarés , mesquins , , sournois , hypocrites , traitres , lâches , magouilleurs , idiotement opportunistes , bornés , étriqués , nombrilistes , égoïstes , vindicatifs , aigris , agressifs , liste non exhaustive ! Ce sont des politicards sans décence , qui ont indéniablement d’avantage L’AMOUR DE « LEURS POCHES ET DU FRIC  » , QUE CELUI DE LA FRANCE ! Le LR est un excellent  »… lire la suite

jan le Connaissant

Monsieur Pince vous êtes ( presque ) complétement à coté de la plaque, et une nouvelle fois au sujet des frontière, comme je l’avais dit dans un de vos article précèdent, vous prouvez que vous ne connaissez pas le programme du FN Ou avez vous vu que le FN empêcherait les français de voyager à a travers le monde ! En revanche je sui d’accord avec vous ( d ‘ou mon presque…) pour une alliance avec la droite LR Je l’avais d’ailleurs dit dans quelques coms , il y a quelques mois, dans la perspective des élections , et que… lire la suite

Sylvie Danas

C’est une alliance indispensable et… impossible tant que prévaut au FN la ligne collectiviste de Philippot. Il faut virer Philippot, virer Marine et là, oui, on pourra commencer à travailler

Clamp

@ Sylvie Danas La ligne collectiviste est celle qui permis au FN de passer de 17 à 34 en 15 ans et qui siphonnera la moitié des électeurs de Mélenchon au cours du quinquennat qui débute. Mais c’est vrai que LR est un parti de bric et de broc qui espérait rassembler en réunissant 36 tendances incompatibles et c’est en grande partie sur cette limite qu’il vient de se crasher. Avec un peu de chance, il va lui aussi agoniser et laissera de nombreux transfuges de la droite forte rejoindre le FN ou le soutenir, parce que Jacques Myard et… lire la suite

montecristo

C’est LA solution à laquelle pensent des millions de patriotes depuis 30 ans !
Mais c’est Chirac, le plus grand crétin de tous les présidents à ce jour, qui a fait foirer cette idée … et bien d’autres !

angora

C’est çe que voudraient les militants de base de LR. .mais imaginez la grande mer…..euse. NKM et d’autres.qu’ils rejoignent macron .